LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?

La dot en effet se substitue, en B, aux femmes absentes, mais elle ne les remplace pas. C'est pourquoi elle est en fait destinée à ne pas être durablement conservée : elle doit être à nouveau échangée contre des épouses en provenance d'un troisième groupe C qui, à son tour, se trouvant déséquilibré, devra remettre en circulation la...

3 pages - 1,80 ¤

À quelles conditions une activité est-elle un travail ?

Un tel but reste absent de l'activité de l'animal, parce que ce dernier est prédéterminé pour obtenir ce qui lui convient sans avoir la possibilité de d'abord l'imaginer ou se le représenter « intellectuellement «. D'où la formule célèbre : « Ce qui distingue dès l'abord le plus mauvais architecte de l'abeille la plus experte, c'est qu'il a construit...

3 pages - 1,80 ¤

Tout pouvoir s'accompagne-t-il de violence ?

Note : 5.8/10

Le pouvoir désigne en premier lieu la capacité d'action d'un groupe ou d'un individu. Il s'agit ici de nous demander quelle est la réalité du pouvoir politique, puisqu'il ne se confond ni avec la force brute ni avec la violence aveugle.||Dans le monde contemporain, les révoltes semblent fréquentes contre les pouvoirs établis. Et il est également fréquent que...

3 pages - 1,80 ¤

La religion et la morale ont-elles la même finalité ?

Note : 5.8/10

) Ce qui explique pourquoi une chose est telle qu'elle est : organisation de son activité ou de ses parties ; cf. finalité. 4. - Fin dernière : fin ultime au sens de but ou de terme absolu, tel que le souverain bien ; SYN. fin suprême ; fin en soi : pour KANT, fin objective, nécessaire, inconditionnelle...

5 pages - 1,80 ¤

La morale s'apprend-elle ?

Note : 5.8/10

Cette autorité peut être celle d'un précepteur : c'est la version que privilégie Montaigne dans ses Essais ; c'est encore celle qu'admet Rousseau dans Émile, où le précepteur, qui remplace les parents, a pour tâche, non pas comme on le dit volontiers en caricaturant quelque peu la pensée de Rousseau, de procéder à une éducation naturelle, mais de...

3 pages - 1,80 ¤

N'est-on moral que par intérêt ?

Note : 7/10

|| Analyse du sujet :   -          Le sujet ne demande pas s’il arrive qu’on soit moral par intérêt, mais si l’intérêt n’est pas justement l’unique raison d’être de la morale. -          La formulation du sujet est quelque peu provocatrice, car intuitivement, on a tendance à opposer la morale à l’intérêt, comme on opposerait l’altruisme à l’égoïsme. Il est courant de considérer...

3 pages - 1,80 ¤

Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?

Note : 7/10

L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. (Du Contrat Social) La liberté ne consiste pas à suivre nos désirs. Elle n'est pas dans l'absence de contraintes mais dans le libre choix des contraintes que l'on se donne à soi-même. On peut...

7 pages - 1,80 ¤

La liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser ?

Note : 5.1/10

||Le premier sens de la liberté qui vient à l’esprit est celui qui l’identifie à l’absence de contraintes, au fait de ne pas être empêché et d’agir selon son désir et sa volonté. En ce sens associer la liberté au pouvoir de refuser est admissible dans la mesure où l’objet de ce pouvoir serait les contraintes que l’on...

6 pages - 1,80 ¤

Nature et société sont-elles au même titre objet de science ?

Note : 5.1/10

Le physicien fait bien partie du monde qu'il étudie, mais ce n'est pas le monde dans son ensemble qu'il cherche à connaître : son approche se cantonne à un phénomène « local «, qu'il peut considérer « objectivement « parce qu'il lui est totalement étranger. Pour le sociologue, la situation n'est pas exactement équivalente : il fait partie...

3 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle seulement affaire de logique ?

Note : 5.1/10

* Par opposition à l'expérience : faculté de fournir des principes a priori (c'est-à-dire indépendants de l'expérience) * Au sens objectif : principe d'explication, cause (exemple : les raisons d'un phénomène). * Argument destiné à légitimer un jugement ou une décision (exemple : donner ses raisons). [Introduction] Le vocabulaire non spécialisé distingue volontiers, à partir du substantif « raison «, deux adjectifs...

3 pages - 1,80 ¤

À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?

Note : 5.1/10

La religion ne se résume donc pas qu'à des rituels individuels on peut donc la reconnaître dans des réunions, des rassemblements de fidèles.  Le sacrifice est également une forme étendue du culte à Dieu qui vise à l'honorer par une offrande (homme, animal, nourriture). Ce rituel veut symboliser l'amour mais aussi la crainte des...

3 pages - 1,80 ¤

Y-a-t-il contradiction entre la prétention des sciences à la vérité et le fait qu'elles ont une histoire ?

Note : 5.1/10

La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur de mon assertion.La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai.   Analyse du sujet     ·         Eléments de définition   ® Contradiction = 1° Relation entre deux propositions dont l'une est la négation de l'autre parce qu'elles diffèrent en tout - en quantité...

8 pages - 1,80 ¤

De quelle vérité l'opinion est-elle capable ?

Note : 5.1/10

ou un « de mon point de vue... » qui signaleraient immédiatement un enracinement dans la singularité, et ne laisseraient présager, en guise de ce que l'on nomme si volontiers « débat d'opinions », qu'un affrontement de jugements a priori dont ne pourrait sortir aucune idée claire, chaque intervenant demeurant en général, à la fin d'un tel...

3 pages - 1,80 ¤

Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?

Note : 5.1/10

 » En effet, si la science moderne prend naissance avec l'apparition de l'expérimentation, la croyance en l'observation, en l'expérience première et en ses prétendus faits est l'obstacle premier et majeur à la connaissance rationnelle. L'exemple le plus célèbre et le plus célébré reste le dispositif expérimental par lequel Galiléé, à l'aube du XVII ième, parvint à établir correctement la...

7 pages - 1,80 ¤

La technique peut-elle améliorer l'homme ?

Note : 5.1/10

Les techniques médicales ont désormais la capacité d'intervenir sur les personnes elles-mêmes et sur ce qui les définit traditionnellement. De tels aboutissements inaugurent-ils une ère radicalement neuve, dans laquelle l'homme pourrait être « amélioré« ? ou s'agit-il seulement d'une amplification de phénomènes déjà anciens ? [II. Les améliorations déjà effectuées] D'un certain point de vue, on peut admettre que...

4 pages - 1,80 ¤

L'art n'est-il qu'un mode d'expression subjectif ?

Note : 5.1/10

||L'art n'est-il qu'un mode d'expression subjectif ? - cette question est formulée de façon totale : soit il n'est qu'un mode d'expression subjectif, soit il n'est pas que cela et donc la question qu'il faudra se poser est la suivante : quel est-il dans ce cas précis ? Notons l'emploi du «ne...que « qui sera...

11 pages - 1,80 ¤

Que veut-on dire quand on dit : «C'est beau » ?

Note : 5.1/10

Cette finalité ne se ramène pas au critère classique de la perfection puisque celle-ci suppose Inadéquation de ce qui est à l'idée ou concept. Or, nous venons de le voir, le jugement de goût est toujours particulier et ne procède pas par concepts. Cette finalité est sans fin. On ne peut lui assigner...

6 pages - 1,80 ¤

Pourquoi craindre la mort ?

Note : 5.1/10

||La question « pourquoi « peut s’entendre de deux manières : lorsque je demande « pourquoi «, je demande quelle est la cause de quelque chose, qu’elle est la raison du fait qu’elle se soit produit. Mais je peux interroger également le but de cette chose, sa fin, l’objet vers quoi elle tend : je demande par exemple...

6 pages - 1,80 ¤

Le désir peut-il être désintéressé ?

Note : 5.1/10

Bien au contraire, l'effort pour être et le désir qui le signifie ou l'exprime sont un mouvement vers l'accroissement de la puissance ; non pas certes de la domination, mais de la puissance d'exister, et du pouvoir d'affirmation. Spinoza renverse encore une fois l'ordre des termes : ce n'est pas pour connaître que l'homme désire...

6 pages - 1,80 ¤

Notre pensée est-elle prisonnière de la langue que nous parlons ?

Note : 5.1/10

Dans ce cas, la langue influence-t-elle la pensée, la transforme-t-elle ? 1ère partie : la langue est un carcan à notre pensée. « Nous pensons un univers que notre langue a d'abord modelé «, affirme Benveniste (Benveniste, Problèmes de linguistiques générale). Il signifie par là qu'en fonction de la langue que nous parlons, nous ne « découpons «...

15 pages - 1,80 ¤

La question : « Qui suis-je ? » admet-elle une réponse exacte ?

Note : 8.5/10

Ce sujet est l'illustration parfaite de la nécessité de bien lire la question jusqu'au bout: il ne s'agit pas seulement de parler de la connaissance de soi en général mais de réfléchir à un problème précis à propos de la question « qui suis-je ? «. On ne se lancera donc pas sur des souvenirs à propos de...

6 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir de respecter la nature ?

Note : 8.5/10

||A l’heure du réchauffement de la planète et du dérèglement climatique, le respect de l’environnement et donc de la nature, semble une évidence. Et pourtant, dans un monde tel que le nôtre, la nature fait surtout l’objet d’une connaissance scientifique ou d’une exploitation en vue de combler les besoins humains. Il nous arrive d’admirer...

6 pages - 1,80 ¤

Les hommes sont-ils des êtres à part dans la nature ?

Note : 8.5/10

Le mot nature est ambigu. Le naturalisme du xviiie siècle par exemple est contradictoire. D'une part son épistémologie réduit la nature à un mécanisme (des faits soumis à des lois nécessaires) indifférent aux valeurs humaines. D'autre part, sa morale prétend se fonder sur la nature, c'est-à-dire sur des tendances spontanées, supposées bonnes; la nature devient alors la Mère-Nature,...

3 pages - 1,80 ¤

Promettre, est-ce renoncer à sa liberté ?

Note : 8.5/10

|| Analyse du sujet : l        Il ne s'agit pas ici de chercher une définition de la promesse, mais de chercher si elle implique une renonciation à la liberté. Pour cela, il faudra cependant chercher à définir ce que peut être une promesse. l        La promesse revient-elle toujours/parfois/jamais à renoncer à sa...

6 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle possible sans le courage ?

Note : 7/10

Car toute notion est "couplée" à sa notion opposée. Celle du mal n'a de sens que par celle du bien. La méchanceté du monde est relative, elle s'inscrit dans le temps, elle s'oppose à un bien absolu, antérieur et extérieur au monde qui mérite la majuscule: le Bien. Un temps initial qui prend nom d'âge d'or, et l'on...

19 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17115 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 ... 17318 17319 17320 17321 17322 17323

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit