LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on prouver la liberté par l'analyse et l'expérience psychologique ?

C'est l'expérience psychologique qui fournit la preuve de la liberté, celle à laquelle la plupart des autres se ramènent. On peut la formuler en très peu de mots: j'ai conscience d'agir librement comme j'ai conscience d'agir. A. 0n fait à cet argument l'objection suivante; il n'y a conscience d'être libre que s'il y a conscience de choisir entre deux...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un acte volontaire ?

Que va-t-il faire de cet argent ? Le déposer à la caisse d'épargne ? L'idée peut paraître étrange et suffirait sans doute à prouver que l'auteur de cette dissertation n'est plus écolier : elle n'est pas cependant impossible. Acheter un appareil de T.S.F. ou un petit cinéma, une bicyclette ou un vélo moteur, des livres ou un microscope...

2 pages - 1,80 ¤

Comparez passion et volonté ?

Au contraire, si le passionné est stimulé pansa passion même à chercher et à réfléchir, le cercle de ses rechercher el de sa réflexion est extrêmement limité; il ne peut penser qu'à une chose, à l'objet de sa passion, aux raisons ou aux prétextes qui la justifient, aux moyens de la satisfaire. Ayant son siège fait et son...

2 pages - 1,80 ¤

En quel sens sommes-nous les auteurs de nos croyances ?

Il ne dépend pas de nous de les fixer ou de les choisir par un acte arbitraire de la volonté : c'est avec loute notre âme que nous optons pour ou contre elles. Mais n'est-ce pas trop dire ? Les croyances les plus importantes sont les croyances religieuses et les croyances politiques. Or, on ne saurait le nier, ces...

3 pages - 1,80 ¤

Un philosophe a défini l'intelligence : « La fonction qui adapte des moyens à des fins. » ?

Un philosophe a défini l'intelligence : « La fonction qui adapte des moyens à des fins. » Cette formule vous paraît-elle présenter les deux conditions d'une bonne définition : convenir à tout le défini et au seul défini ? Descartes, dans la cinquième partie du Discours de la Méthode, différencie l'homme de l'animal par les deux traits suivant :...

3 pages - 1,80 ¤

La faculté de comprendre n'est-elle qu'une « annexe de la faculté d'agir » ?

. Mais ce dernier exemple nous amène à atténuer l'opposition entre comprendre et agir. II. La conception de Bergson, sous sa forme paradoxale, rappelle une vérité très profonde : l'homme est essentiellement un faisceau de tendances actives; l'intelligence n'apparaît que comme le phare destiné à diriger l'action. A. Tout d'abord, comprendre, expliquer, sont des verbes actifs et l'intellection elle-même est une...

1 page - 1,80 ¤

Comment distinguons-nous l'imaginaire du réel ?

. L'image est un « état faible » : elle n'impressionne que légèrement, et la représentation qu'elle nous donne se réduit à quelques traits vagues. La distinction entre le réel et l'imaginaire résulterait donc d'une comparaison inconsciente entre la sensation et l'image. Une comparaison de ce genre interviendrait aussi pour distinguer les uns des autres les divers degrés de l'imaginaire...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on étudier la vie psychique sans se préoccuper du corps ?

Peut-on étudier la vie psychique sans se préoccuper du corps ? INTRODUCTION. - Psychologues et physiologistes se partagent la connaissance de l'homme. Mais peuvent-ils s'ignorer l'un l'autre et, en particulier, le. psychologue peut-il se livrer à son étude propre sans s'occuper du corps ? I. Pour avoir des connaissances psychologiques sûres et utilisables dans la vie, point n'est besoin de...

1 page - 1,80 ¤

Peut-on fonder une morale sur la solidarité (Plan seulement) ?

Esprit de corps, esprit de caste : puissance incontestable, mais valeur morale douteuse. Le sentiment est par lui-même aveugle et ne peut servir de fondement à la morale. - C - La morale fondée sur le sens de la solidarité. « Etre homme, c'est être responsable » (St-Exupéry). Se conduire comme membre d'un royaume des fins (Cf. Kant). Se...

1 page - 1,80 ¤

Y-a-t-il des vérités du coeur ?

Mais ce sont aussi d'autres vérités, celles que l'amour seul permet de découvrir. En effet, c'est bien une opinion commune qu'exprime Saint-Exupéry, lorsqu'il dit : « On ne connaît bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux ». Il y aurait ainsi dans chaque être une vérité profonde qui échapperait aux regards indifférents, mais non à...

4 pages - 1,80 ¤

Quelle connaissance la science nous donne-t-elle de la réalité ?

Dire que le savant s'efforce de comprendre les phénomènes, c'est dire qu'il cherche à donner du monde une représentation intelligible et rationnelle. Or précisément seule une telle représentation est susceptible de réaliser l'accord des esprits, leur assimilation. C'est dans la mesure où ils se retrouvent dans une représentation commune de l'univers que les différents esprits ont conscience de...

4 pages - 1,80 ¤

La notion de fait ?

Pour le sens commun, il y a donc fait toutes les fois que l'on est en présence d'une certitude soit expérimentale, soit rationnelle. Un fait, c'est une « chose certaine « (Larousse). - B - Analyse en compréhension. En effet, ce qui domine dans l'idée...

3 pages - 1,80 ¤

Le rôle de l'imagination dans la vie courante ?

Il faut comprendre en effet, comme l'avait bien vu Descartes, qu'il y a dans l'imagination une action réciproque de l'âme sur le corps et du corps sur l'âme : le trouble affectif est tantôt la cause et tantôt la conséquence des pensées d'imagination (Cf. Traité des passions, § 34). - B - Effets. Cette intervention de l'imagination dans nos...

3 pages - 1,80 ¤

Quelle est la signification et quelle est la valeur de ce conseil fréquemment donné : « Pensez par vous-mêmes » ?

INTRODUCTION Descartes remarque, dans la deuxième partie du Discours de la Méthode, que la plupart de nos erreurs consistent en des jugements que nous n'avons pas formés nous-mêmes, mais que nous avons reçus de nos précepteurs : « il est presque impossible, dit-il, que nos jugements soient si purs ni si solides qu'ils auraient été, si nous avions eu...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle valeur morale attribuez-vous à la pitié ?

CONSEILS Le problème de la pillé est, pour une part; celui de la chante. Pourtant, il ne s'agit pas de dire quel est, en général, le rôle du coeur dans la vie morale. La pitié est une disposition définie, assez complexe, aux manifestations diverses et parfois contradictoires. Analysez-la pour la mieux juger. Introduction "DEVENEZ DURS" écrit Nietzsche. Selon lui, la pitié...

3 pages - 1,80 ¤

L'idéalisme, comme théorie de la connaissance, peut-il s'interroger diversement ?

Mais Fichte a voulu seulement expliquer le monde à partir du sujet, parce que l'objet ne se conçoit que dans son rapport avec ce sujet, et que l'on ne peut rendre compte de la connaissance de l'objet si l'on prétend s'installer d'emblée dans l'Être. Pour Kant, le rôle de l'esprit dans la connaissance dans l'activité des « formes...

3 pages - 1,80 ¤

Caractérisez psychologiquement le travail, le jeu et leurs rapports ?

Il exige des forces en excès. On dépense dans le jeu l'énergie qui n'est pas usée dans le travail, et, d'abord, dans le simple fonctionnement vital ; l'enfant malade ne joue pas. Le jeu exige la maturation du système nerveux, qui permet d'ajuster et de coordonner les mouvements. Le jeu a des conditions mentales diverses. L'enfant doit se libérer...

2 pages - 1,80 ¤

En quelle mesure dépend-il de nous de croire ?

J'affirme nécessairement que 2 et 3 font 5 dès que m'apparaît la relation des deux facteurs de la somme. Je nie que le soleil soit levé tant que l'apparence du ciel m'interdit cette affirmation. c) La fermeté de l'affirmation varie suivant l'état de la représentation. Ma croyance s'assure par la netteté de ma perception, de mon souvenir ; par...

2 pages - 1,80 ¤

Différenciez et, si possible, reliez les formes principales de la sympathie ?

L'élément moteur ne commanderait-il pas l'élément affectif ? N'entrons-nous pas dans les dispositions intérieures d'autrui parce que nous reproduisons d'abord son comportement externe ? Mais cette imitation serait elle-même à expliquer. Surtout, la fusion affective est précoce, alors que l'imitation, chez l'enfant, est beaucoup plus tardive et laborieuse qu'on ne l'a dit. La fusion affective pourrait encore résulter d'une...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi consiste la rêverie ?

Dans la mesure où l'esprit subit l'action des choses, cette communication avec le monde externe est fusion plutôt que connaissance ; on ne tient pas les objets à distance de soi ; ils ne sont donc pas saisis comme objets. I! reste que la perception a pu déclencher la rêverie ; et, pendant la rêverie même, les impressions...

2 pages - 1,80 ¤

Le souvenir n'est-il qu'une reviviscence du passé ?

Dans le souvenir, le fait évoqué m'apparaît séparé par une certaine épaisseur de durée du moment actuel où je l'évoque. On n'expliquera pas cette différence dans la situation temporelle en disant que l'évocation consiste à contempler une perception vieillie. D'abord la simple dégradation de l'image ne rendrait pas compte de son attribution positive au passé. Surtout, percevoir, se...

2 pages - 1,80 ¤

Comment se connaît-on soi-même ?

Je ne me connaîtrais pas si je n'appréhendais immédiatement ce qu'il n'est en effet donné qu'à moi de saisir : cette face de mon histoire personnelle que j'appelle ma vie intérieure. Sans la conscience, je m'apparaîtrais comme une chose parmi les choses. C'est cette conscience qui, dès qu'elle est attentive à ses propres opérations, constitué l'observation subjective. Mais...

2 pages - 1,80 ¤

En quel sens et en quelle mesure le travail fonde-t-il le droit de propriété individuelle ?

L'accord des doctrines reflète sur ce point la pensée commune et la loi. Sans doute, pour l'économie libérale, la propriété est naturellement issue du travail, si bien que le régime actuel de la propriété serait essentiellement le régime juste. Les écoles socialistes le tiennent au contraire pour inique et en exigent la refonte, autant qu'il réserve précisément à...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17116 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 ... 17517 17518 17519 17520 17521 17522

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit