LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Comment concevez-vous, en fait et en droit, les rapports de l'autorité et de la liberté ?

b) Dans la mesure où l'individu se discipline, il sent de moins en moins la contrainte. D'une part, l'accoutumance à la règle sous laquelle il est plié le fait moins impatient de cette règle. De l'autre, la contrainte externe devient inutile autant que se réalise spontanément dans la conduite individuelle l'autonomie, au sens psychologique du mot. L'homme qui...

2 pages - 1,80 ¤

La vie morale exclut-elle sous tous les rapports l'hypothèse déterministe ?

Le devoir commande : à quoi bon commander celui qui est d'avance nécessité ? Peut-on attribuer une responsabilité, promettre ou menacer efficacement, si, indifférente à l'annonce et à l'échéance de la sanction, ma conduite va son train sous la pression des circonstances ? I. - Priorité du déterminisme. Si le déterminisme mental exclut la liberté, tenue pour indispensable à la...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il vrai, comme le veut Auguste Comte, qu'une science positive de l'esprit ne fasse aucune place à l'introspection ?

  Est-il vrai, comme le veut Auguste Comte, qu'une science positive de l'esprit ne fasse aucune place à l'introspection ? CONSEILS Les philosophes ont jugé sévèrement l'étroitesse de la doctrine de Comte concernant l'observation subjective. Avant de juger une thèse, il faut voir ce qui la motive. Quelles raisons avait Comte de condamner l'introspection? Si vous les ignorez, examinez en quelle...

2 pages - 1,80 ¤

Tenez-vous le sens commun pour un allié ou pour un adversaire de l'esprit scientifique ?

Tenez-vous le sens commun pour un allié ou pour un adversaire de l'esprit scientifique ? CONSEILS Vous ne pouvez bien traiter la question sans caractériser avec précision le sens commun; celte expression est d'un usage courant, mais la signification en est très indécise. C'est d'ailleurs dans les réactions du sens commun au mouvement scientifique que se dégage clairement la vraie...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle part valable peut-on faire à l'intuition dans la connaissance scientifique ?

Mais ce qui nous importe ici, c'est la valeur du savoir, plutôt que sa date d'apparition. Restent au mot immédiat deux sens. Une connaissance est immédiate si le rapport est direct entre le sujet et l'objet, si l'esprit connaît la chose sans que s'interpose un écran qui la masque, un prisme qui la déforme. Mais une connaissance est...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-il exister un universel ?

Le rapport de l'homme au monde, même dans ce type de connaissance, ne semble pas reposer sur les bases d'une science immuable, et par là même universelle. [Partie II : L'universel subjectif] Lorsque Hume s'interroge sur la relation de causalité - qui est à la base de toute physique - il détermine que cette relation n'existe pas dans les choses...

3 pages - 1,80 ¤

Une ethique peut elle avoir pour but la vie quotidienne ?

Seule la vie contemplative du sage y parvient.] Le bonheur terrestre n'est pas une fin en soi L'essence même du Souverain Bien réside dans une activité de la plus parfaite de nos fonctions, donc dans une activité de la pensée. Ce n'est qu'à titre d'instruments que sont désirables les biens qui procurent le bonheur terrestre. Le Souverain Bien est une activité...

6 pages - 1,80 ¤

L'obéissance au devoir peut-elle s'accompagner de la recherche du bonheur ?

Si le bonheur est le but de l'homme et si le devoir est une obligation, ne peut-on être heureux en faisant son devoir ? N'entre-t-il pas dans le devoir d'être heureux (Épicure) ? Ou le devoir, envisagé comme contrainte, empêche-t-il d'être heureux ? Moralement, devoir et bonheur sont-ils incompatibles ? Si le devoir est un choix (reposant sur...

4 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle l'essence de l'homme ?

Spinoza nie la liberté et le libre arbitre. L'illusion de la liberté provient de l'ignorance des vraies causes qui la déterminent à son insu. L'homme a seulement conscience des fins de son action. Préjugé finaliste. Or, l'homme est déterminé à agir comme toutes les choses de l'univers. L'homme ne sera réellement libre que s'il comprend les déterminismes qui...

3 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions puis-je être libre ?

Les choses qui ne dépendent pas de nous sont dans un état d'impuissance, de servitude, d'empêchement, et nous sont étrangères. Souviens-toi donc que, si tu crois que les choses qui sont par nature dans un état de servitude sont libres et que les choses qui te sont étrangères sont à toi, tu te heurteras à des obstacles dans...

4 pages - 1,80 ¤

Toute forme d'Etat est-elle légitime ?

||Le terme d'État vient du latin "status" dérivé de "stare" qui signifie s'arrêter, se tenir sur pied. L'État est un principe d'organisation de la société qui régit un ensemble de personnes sur un territoire déterminé. Pour ce faire, il dispose de l'usage légitime de la force et paraît indispensable pour assurer la paix civile. Notre sujet nous met...

3 pages - 1,80 ¤

L'égalité des droits suffit-elle à fonder une société juste ?

Note : 5.2/10

L'idée d'une Déclaration des droits de l'homme et du citoyen est soumise à une tension interne, du fait de la présence de deux notions antagonistes : l'homme et le citoyen. En effet, l'égalité entre les hommes est indissociable de l'idée d'universalité ; à l'inverse, l'égalité entre citoyens renvoie à une égalité historiquement ou géographiquement déterminée, au fait, par exemple, d'être...

2 pages - 1,80 ¤

La justice est-elle une vertu ou une illusion ?

Note : 5.2/10

). Voici donc une proposition qu'on peut, à mon avis, regarder comme certaine : c'est uniquement de l'égoïsme de l'homme et de sa générosité limitée, en liaison avec la parcimonie avec laquelle la nature a pourvu à la satisfaction de ses besoins, que la justice tire son origine. » Si ce qui est juste est relatif à des époques, à...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 ... 17517 17518 17519 17520 17521 17522

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit