LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qu'un mythe ?

HTML clipboardUn mythe est un récit fictif inventé par les hommes pour répondre aux questions qu'ils se sont toujours posées concernant leur origine, leur raison d'être ainsi que celle des phénomènes énigmatiques de la nature et de l'univers. Ce n'est donc pas un récit gratuit visant un pur plaisir poétique : c'est la solution d'un problème, et même...

6 pages - 1,80 ¤

Que signifie interpréter ?

Toutes les fables, tous les mythes, contes et romans prétendent à un sens qui veut orienter notre conduite dans l'existence, c'est-à-dire nos moeurs ou notre morale. * QU'EST-CE QUE LE SENS ALLÉGORIQUE ?Lorsque Perrault raconte l'histoire du Chat botté, il parle en vérité de la chance. Tout ce qui est dit des actions de ce chat fantastique ou merveilleux...

1 page - 1,80 ¤

Langage et humanité ?

COMMENT ACQUÉRONS-NOUS LE LANGAGE ?Pour qu'un nourrisson s'intègre par intuition au langage (car il l'apprend sans ordre ni méthode), il est nécessaire qu'on lui parle en personne et avec amour; faute de ces deux conditions, il risque, à divers degrés, d'être handicapé mentalement. EXISTE-T-IL UN LANGAGE CHEZ LES ANIMAUX ?Certaines espèces animales émettent des signaux (comme les abeilles, pourtant...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on distinguer nature et culture chez l'homme ?

Vérité et profondeurSi un enfant comprend que 2 + 2 = 4, il ne saisit certes pas toute la profondeur de la proposition : il ignore les axiomes et les démonstrations qui y conduisent, et les définitions qui la construisent.Toutes les propositions que nous tenons pour vraies comportent ainsi différentes strates. Une proposition doit être interprétée dans la...

2 pages - 1,80 ¤

Comment se situer face au problème de la vérité ?

■ QU'EST-CE QU'UN SCEPTIQUE ?Le sceptique déclare que tout homme est incapable de vérité. Même cette affirmation n'a qu'une valeur négative. Le sceptique doute, s'abstient, suspend tout jugement (exception faite dans la vie pratique où il existe des « préférables », par exemple tel aliment, ou tel chemin), et par là prétend atteindre la tranquillité ou le bonheur. ■...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle attitude adopter devant une affirmation ?

3. Être-avec-autrui m'ouvre à l'attitude éthique. a. Lorsque Lévinas notait que je reconnais autrui comme un autre moi-même par son visage, il indiquait aussi que ce visage a une dimension éthique. Par le visage d'autrui, je reconnais ma propre condition, instable et dramatique, d'être humain. Autrui m'ouvre à la sympathie, au fait de "souffrir avec", sentiment qui dépasse l'égoïsme...

7 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la vérité ?

Vivre une vérité consiste à en faire un objet de vie intérieure auquel on croit, dont on se nourrit, que l'on pratique et que l'on aime au point d'unifier en lui toute son âme : est vrai définitivement ce qui résiste à l'épreuve d'une telle vie. » Or, il importe de maintenir une différence essentielle entre vivre une...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on prouver ?

Nul ne pourra jamais vérifier la théorie du big-bang, de la grande explosion qui, pense-t-on, donna naissance à l'univers. On ne fait pas non plus d'expériences en histoire. LA CONCEPTION VULGAIRE DE LA PREUVE Les dogmatiques simplifient les procédures et protocoles des preuves. L'homme commun tient pour preuve, avec une extrême inconséquence, le moindre indice ou soupçon. Les sceptiques s'ingénient...

2 pages - 1,80 ¤

Que sont les sciences ?

  La raison catégorise : elle classe les êtres et les procès ou situations en genres et espèces différenciés par des différences de nature dites spécifiques. La raison construit des espèces, des essences ou natures caractérisées par leur identité et stabilité dans un monde en perpétuel devenir et renouvellement. Même les ressemblances, analogies et homologies servent dans la science...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'esprit ?

Penrose, dans The Emperor's New Mind (1991), pose clairement le problème: « Comment se fait-il qu'une conscience, par l'action de sa volonté, influence effectivement le mouvement des choses matérielles (en apparence déterminées par la physique) ? [..] Le problème de l'esprit et du corps comporte des aspects passifs et actifs. Il semble que nous ayons là sous le...

1 page - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le vivant ?

Henri Atlan, Entre le cristal et la fumée, 1979. « La faculté d'un être d'agir selon ses représentations s'appelle la vie. » Kant, Doctrine du droit, 1797. « La vie apparaît comme un courant qui va d'un germe à un germe par l'intermédiaire d'un organisme développé. » Bergson, L'Évolution créatrice, 1907.Ce courant, c'est précisément l'élan vital, qui se transmet...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la matière ?

Note : 5.5/10

Chacun aspire à la plus belle apparence physique, et les magazines nous présentent constamment des "modèles" que l'on voudrait suivre comme la mode. Il n'est guère possible de faire actuellement la différence entre « remodelage et auto mutilation. Le sensible Notre rapport au sensible est indépassable. La terre constitue le second versant du corps de l'homme. Alors que les civilisations...

2 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle fiable ?

Note : 5.5/10

Il ne faut pas le bruit d'un canon pour empêcher ses pensées. Il ne faut que le bruit d'une girouette ou d'une poulie. Ne vous étonnez point s'il ne raisonne pas bien à présent, une mouche bourdonne à ses oreilles : c'en est assez pour le rendre incapable de bon conseil. » (Blaise Pascal, fragment 44, édition Le...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la conscience psychologique ?

Note : 5.5/10

L'ATTENTION INVOLONTAIRENotre attention est très facilement prise, captée, fascinée par les événements extérieurs (tels sont les effets du cinéma, de la télévision, des affiches...), jusqu'à une sorte de saturation et retombée.Nous sommes ainsi présents au monde, ce qui est positif, mais aussi et malgré nous trop aisément distraits par des futilités qui nous privent de l'essentiel. L'ATTENTION VOLONTAIREFragilisée par...

2 pages - 1,80 ¤

L'intelligence animale et les ignorances humaines ?

Note : 5.5/10

Clément d'Alexandrie (150-210), présupposant les dogmes principaux du christianisme, pose ces questions : « Qui étions-nous ? Que sommes-nous devenus? Où étions-nous? Où avons-nous été jetés? Où allons-nous ? D'où nous vient la libération ? »Ces questions perpétuelles changent de formulation avec les croyances de leurs formulateurs.Leibniz pose cette unique demande : « Pourquoi existe-t-il quelque chose plutôt...

1 page - 1,80 ¤

L'étonnement, origine de la philosophie ?

Note : 5.5/10

- Développement rationnel des étapes idéales par lesquelles une réalité quelconque se constitue et qui permet d'en expliquer les propriétés actuelles ; en ce sens, l'origine suppose bien un commencement, mais il n'est pas placé dans un temps historique, dans une chronologie réelle ; c'est en ce sens que l'on parlait, au XVIIIe siècle, de l'origine du langage,...

3 pages - 1,80 ¤

Doit-on tout attendre de l'Etat ?

Note : 7.5/10

Est-ce à l'État de prendre en charge tout le projet politique ? Le sujet pose donc un problème de choix : qu'est-ce qui est souhaitable ? Il renvoie à l'opposition entre le collectif et l'individuel. Est-il souhaitable que l'État prenne en charge toutes les dimensions de notre existence ? A - LE SPECTRE DU DÉSORDRE La perspective du tout-politique...

7 pages - 1,80 ¤

Les hommes ont-ils besoin d'être gouvernés ?

Note : 5.1/10

Si le sujet proposé semblait souligner dès l'abord la contradiction possible entre le fait d'être gouverné et le fait d'avoir une aspiration fondamentale pour la liberté, il s'avère qu'en creusant les notions de gouvernement, de lois, et de souveraineté, la contradiction n'est que partielle. En effet si gouvernement n'est pas que commandement mais...

9 pages - 1,80 ¤

Toute vérité est-elle démontrable ?

Note : 5.1/10

Toute vérité n’est pas démontrable. Certes, certaines vérités nous sont livrées grâce à la démonstration comme notamment la définition du triangle. Mais d’autres vérités, universelles ou relatives, ne peuvent en aucun cas être démontrées. Ainsi, le vers « la terre est bleue comme une orange « d’Éluard, renferme une vérité que nous ne...

5 pages - 1,80 ¤

La vérité dépend-elle de nous ?

Note : 5.1/10

Puisque, s'il est vrai que tout est vrai, le contraire de cette affirmation ne saurait être faux, le relativisme trouve sa vérité dans le scepticisme. Dire que tout est vrai, c'est dire tout aussi bien que tout est incertain et que rien ne peut être dit vrai.Il apparaît que le scepticisme comme le relativisme est une position intenable....

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il chercher à tout démontrer ?

Note : 5.4/10

Pour définir un mot, il nous faut utiliser d'autres mots qui, en toute rigueur, devraient à leur tour être définis, et cela à l'infini. 2) Tout ne peut pas être démontré : pour démontrer une idée, on utilise d'autres idées qui à leur tour, devraient être démontrées, etc. Cette double difficulté tient avant tout aux limites de la...

7 pages - 1,80 ¤

L'amour peut-il être un devoir ?

Note : 5.4/10

L'homme s'élève au-dessus de la vie parce que seul il est capable de mettre ainsi sa vie en jeu pour se libérer du seul esclavage possible, celui de la vie. La phrase est aussi une réponse à tous ceux qui font de l'angoisse sécuritaire et de la préservation de la vie le motif principal des actions humaines. Par...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme s'accomplit-il dans le travail ?

Note : 5.4/10

||Le travail pourrait apparaître ainsi comme ce qui permet à un individu de s’intégrer dans la société. Une telle intégration ne peut-elle pas être source d’accomplissement ? Par ailleurs, par son travail, par son activité, l’homme transforme la nature et le monde qui l’entoure. Il pose ainsi sa marque dans les choses. Le travail...

10 pages - 1,80 ¤

Peut-on apprendre à juger la beauté ?

Note : 5.4/10

||HTML clipboard Analyse du sujet : Le sujet prend la forme d'une question fermée, à laquelle il s'agira de répondre par « oui « ou « non « en conclusion, au terme d'une argumentation documentée. La notion principale du sujet est le beau. Parler du beau pose plusieurs difficultés : premièrement, le sens du terme a évolué avec l'histoire de...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que comprendre autrui ?

Note : 5.4/10

Il paraissait difficile de pouvoir comprendre autrui puisque ma compréhension est subjective si je passe par ma propre conscience. Nous avons dans un premier temps définit le terme comprendre pour ensuite se rendre compte qu'il est impossible de comprendre autrui. Dans la troisième partie de cette étude, nous avons montré que la société ne...

8 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17117 17118 17119 17120 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 ... 17318 17319 17320 17321 17322 17323

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit