LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Art et Travail ?

Aristote nous y aidera, en nous proposant une conception de la technique et de la production qui inclut une part de création : il y a dans le savoir-faire et dans l'intention fabricatrice quelque chose qui appartient en même temps à l'artisan et à l'artiste. Kant, qui souhaite dans les beaux-arts la dissimulation et l'oubli du travail, ne...

2 pages - 1,80 ¤

Le sentiment esthétique ?

Il nous est impossible de nous lancer ici dans l'examen de la question de savoir si l'on a raison de qualifier de beaux des objets de la nature, tels que le ciel, le son, la couleur, etc., si ces objets méritent en général cette qualification et si, par conséquent, le beau naturel doit être placé sur le même...

2 pages - 1,80 ¤

Les religions peuvent-elles être objet de science ?

3. - Le but qu'on se propose d'atteindre (cf. un objectif). RELIGION Étymologie discutée. Cicéron fait dériver le mot du latin relegere qui s'oppose à neglegere comme le soin et le respect s'opposent à la négligence et à l'indifférence. D'autres font dériver le mot de religare: La religion est avant tout le lien qui rattache l'homme à la divinité...

6 pages - 1,80 ¤

La foi doit-elle rendre intolérant ?

[...] La seule idée qu'il y a des dissidents quelque part, la seule idée que le monde entier des hommes n'est pas encore converti, jette aussitôt le fanatisme en la plus folle des entreprises, la guerre. » Alain, Propos du 1er octobre 1934. « Combien de fois n'ai-je pas observé avec étonnement des hommes, qui se vantent de...

4 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous responsables de nos désirs ?

Note : 6.7/10

Dans l'expérience que nous avons de nos désirs, nous croyons tellement les subir que nous ne nous en sentons pas toujours responsables, surtout au plus fort de leur domination. Aussi le problème de notre responsabilité se pose-t-il, notamment lorsque nous sommes amenés par nos désirs à commettre des actions répréhensibles. Cette éventuelle absence de responsabilité tiendrait à l'obscurité...

14 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une limite au désir ?

Note : 6.7/10

L'épicurisme n'est pas une philosophie simpliste qui recherche le plaisir à tout prix et fuit la douleur ; elle repose sur un principe de détermination, qui est la sensation, critère complexe d'estimation des valeurs, puisqu'il aboutit à un paradoxe : "Nous en usons parfois avec le bien comme s'il était le mal, et avec le mal comme s'il...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

La raison peut-elle nous aider à vaincre nos passions ?

Note : 6.7/10

« Si l'émotion est une ivresse, la passion est une maladie, qui exècre toute médication, et qui par là est bien pire que tous les mouvements passagers de l'âme. » Kant, Anthropologie du point de vue pragmatique, 1798. « Les passions sont toutes bonnes de leur nature et nous n'avons rien à éviter que leurs mauvais usages ou leurs...

9 pages - 1,80 ¤

La raison contredit-elle la foi ?

Note : 6.7/10

Leurs objets respectifs, le dieu conceptuel et le dieu personnel s'excluent-ils, ou représentent-ils deux manières différentes, voire complémentaires, de viser la même réalité ?On peut évoquer les situations de conflit entre l'autorité de la raison et celle de la foi (affaire Galilée) ou évoquer un partage de compétences : « La Bible nous dit comment aller au ciel,...

4 pages - 1,80 ¤

Opposer la science et la philosophie, est-ce légitime ?

Note : 6.7/10

Par son progrès indéfini, la science atteint le savoir absolu de la matière. * La connaissance de l'esprit est réservée à la métaphysique. Parce que sa méthode n'est pas l'analyse, mais l'intuition, simple, claire et précise, la métaphysique peut atteindre d'emblée un savoir absolu et définitif. Restera à en préciser les données ; comme...

14 pages - 1,80 ¤

La philosophie progresse-t-elle ?

Note : 6.7/10

Ils se transformèrent en autant de chaînes. Il fallait les briser. On les brisa. » (« Manifeste du parti communiste » (1847).Cependant, c'est bien au sein de la société féodale que se mettent en place les modes de production bourgeois et qu'ils s'y développent. La société féodale ne disparaîtra donc que lorsqu'elle ne pourra plus « absorber »,...

3 pages - 1,80 ¤

Toute inégalité est-elle une injustice ?

Note : 6.7/10

Ce type d'égalité n'admet, par principe, aucune distinction et, de ce point de vue, toute inégalité est une injustice.L'égalité des conditions porte sur les richesses à la fois matérielles et intellectuelles. Ces richesses sont-elles également réparties entre les hommes, et si non doivent-elles l'être ? Toute inégalité, dans ce domaine, est-elle une injustice ? - On peut estimer que...

9 pages - 1,80 ¤

Les lois sont-elles toujours justes ?

Note : 6.7/10

b) Loi de la nature. Juste : qui est conforme au droit et à l'égalité des personnes. Éclaircissements : A. Quels sont les rapports de la loi et de la justice ? - Tout d'abord, il faut souligner que la justice porte en elle l'exigence d'égalité. Or la loi est la même...

8 pages - 1,80 ¤

Une oeuvre d'art nous invite-t-elle à nous évader du monde ou à mieux le regarder ?

Note : 6.7/10

Hegel en déduit la mort future de la période romantique, moment de la réconciliation des contraires, le fini et l'infini.  L'homme a compris qu'en représentant son intériorité, il représentait l'Esprit, que l'infini est présent dans le fini, qu'il est sujet. Hegel en déduit la mort future de l'art. Le devenir sujet qui orientait l'histoire de l'art s'est accompli...

10 pages - 1,80 ¤

Devant une oeuvre d'art, peut-on dire : « à chacun son goût? » ?

Note : 6.7/10

L'accepter, n'est-ce pas vouer l'art à l'insignifiance, en faire un amusement qui n'engage à rien ? L'analyse du sentiment esthétique et du jugement de goût par Kant nous montre les limites de ce relativisme. Tout d'abord, il existe bien un domaine où les goûts ne se discutent pas, c'est celui de l'agréable. Il ne convient pas de discuter...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler d'un besoin de l'autre ?

Note : 6.7/10

Une fois défini l'enjeu de la problématique, encore faudrait-il préciser la notion même de besoin.Premièrement: quelle est sa nature? Il peut s'agir en effet :- d'une structure quasi biologique qui me fait trouver en autrui le complément naturel de mon être, chacun de nous étant comme autant d'organes de l'immense corps de la communauté des hommes;- d'un construction...

4 pages - 1,80 ¤

La vérité est-elle toujours de type scientifique ?

Note : 5.1/10

Si la philosophie a une valeur, ce n'est donc pas, ainsi que l'affirme Wittgenstein en produisant des vérités qui lui sont propres, mais en élucidant les conditions du savoir scientifique, seul dispensateur de vérités authentiques.Cette position peut toutefois se heurter à plusieurs objections :a) Le statut de ces sciences nouvelles que sont les « sciences humaines ». Elles...

4 pages - 1,80 ¤

Ce qui est vrai, est-ce ce qui est utile ?

Note : 5.1/10

b) Par ext., toute doctrine qui accorde à l'utile une valeur de principe, en part. en morale. 6. - Utilité : a) Caractère de ce qui est utile. b) (Écon.) Importance que le sujet attribue à un bien disponible en quantité limitée ; cette utilité est supposée diminuer à proportion de l'augmentation des unités du bien qui sont...

2 pages - 1,80 ¤

Le bonheur n'est-il qu'une chimère ?

Note : 5.1/10

L'homme est déjà en butte à des contraintes indépendantes de sa volonté, il doit déjà combattre des ennemis extérieurs. Mais trouve-t-il au moins en lui-même un allié sûr? La réponse de Pascal est négative : l'hostilité se déploie également à l'intérieur de lui-même. Il doit perpétuellement se méfier de ses débordements internes. Il est à lui-même son propre...

4 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle le pouvoir de tout faire ?

Note : 5.1/10

On n'obéit donc pas à la loi parce qu'elle est utile, mais simplement parce que c'est la loi. Voulant fonder la loi dans la réalité, Calliclès l'abolit donc : il n'y aurait plus que la nature. Mais il réfute lui-même la thèse que cela pourrait constituer en prônant le droit du plus fort en déplorant...

4 pages - 1,80 ¤

Les animaux travaillent-ils ?

Note : 5.1/10

* Le travail est souvent associe a la peine et a la souffrance. Dans la Bible d'ailleurs, Dieu punit le premier péché en chassant Adam du jardin d'Eden et en l'obligeant à cultiver désormais une terre stérile : « Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front «. * Pour Marx, le travail humain contribue à transformer l'homme...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi vouloir la vérité ?

Note : 5.2/10

Les hommes découvrant la puissance de la raison ont peu à peu appris à comprendre et maîtriser ce dont ils avaient pris conscience et qui pouvait les effrayer. Le passage de la comète de Halley à proximité de l'orbite terrestre pouvait faire craindre aux esprits ignorants la fin du monde. La vérité des calculs astronomiques a écarté cette...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi peut-on parler de fausses vérités ?

Note : 5.2/10

« Vous n'êtes pas ce que je suis. (Or) je suis un homme. Donc vous n'êtes pas un homme ». Ces raisonnements, on le voit, sont apparemment rigoureux, pourtant, les conclusions auxquelles ils aboutissent sont fausses. Quelles sont les causes possibles d'une fausse vérité ?Arnaud et Nicole en distinguent neuf :1. Prouver autre chose que ce qui est en...

4 pages - 1,80 ¤

La pensée est-elle réductible au langage ?

Note : 5.2/10

Il y a donc interaction entre la pensée et le langage.  Ces deux fonctions sont solidaires. Pour construire des outils permettent de décupler cette force. De même, il existe une pensée prélinguistique, mais une fois le langage constitué, la pensée devient plus forte, plus logique.            2) Une pensée sans langage ?   On ne voit pas ce que peut être une...

4 pages - 1,80 ¤

En quoi le langage est-il le propre de l'homme ?

Note : 5.2/10

En même temps, l'existence politique, qui suppose la délibération en commun et la persuasion réciproque, la parole adressée en une langue partagée, n'est à la portée que du vivant parlant. Certes, des bêtes peuvent trouver le moyen de signaler par des sons leurs sensations douloureuses ou agréables. Mais, souligne Aristote, seuls les hommes, ces vivants qui contrairement aux...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17121 17122 17123 17124 17125 17126 17127 17128 17129 17130 17131 17132 17133 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 ... 17318 17319 17320 17321 17322 17323

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit