LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le droit est-il antérieur au devoir ?

- On a quelquefois supposé que le droit est le fondement du devoir (Proudhon) ; et il existe en effet toute une classe de devoirs qui consistent dans le respect du droit d'autrui et dont la notion est par conséquent postérieure à celle de droit : ce sont les devoirs de justice. Mais alors: une autre question se...

1 page - 1,80 ¤

Le progrès scientifique est-il nécessairement suivi du progrès moral ?

Le progrès scientifique est-il nécessairement suivi du progrès moral ? A. - On a cru et on croit encore, dans certains milieux, à la valeur moralisatrice de la science. On ne saurait nier, en effet, que la culture scientifique développe en nous certaines facultés et tendances qui sont des éléments de moralité : rectitude du jugement, progrès de la...

1 page - 1,80 ¤

Le progrès. Quelle est sa loi ?

Nul ne peut le dire, car la moralité dépend de la rectitude de l'intention et de l'énergie de la volonté. L'ordre extérieur, la conformité matérielle au bien, rendue plus nécessaire par les progrès mêmes de la civilisation, ne permet pas de conclure à la vertu elle-même. Telle vie peut être très correcte, et en apparence très morale, qui,...

1 page - 1,80 ¤

L'intention morale suffit-elle à constituer la valeur morale des actions ?

-.On peut maintenir cependant que l'intention seule vaut moralement : un acte sans intention n'est pas un acte moral. Seulement l'intention n'est bonne qu'à une double condition.a) Elle doit être sérieuse, c'est-à-dire qu'elle ne doit pas se borner à un désir platonique, à une simple velléité : elle doit être un acte de volonté.h) Elle doit être éclairée,...

1 page - 1,80 ¤

L'autorité sociale suffit-elle à fonder l'obligation morale ?

: nous ne pouvons vouloir sortir de la société sans cesser d'être des hommes » (P.-F. Thomas).« On remarquera, dit M. Durkheim, l'analogie qu'il y a entre ce raisonnement et celui par lequel Kant démontre Dieu : Kant postule Dieu, parce que, sans cette hypothèse, la morale est inintelligible. Nous postulons une société spécifiquement distincte des individus, parce,...

2 pages - 1,80 ¤

La raison seule ou la volonté suffisent-elle a fonder l'obligation morale ?

Seul un précepte. un ordre, une loi peut obliger. Mais il n'y a pas de loi sans législateur un ordre, un précepte supposent nécessairement une volonté qui l'impose. Quelle est cette volonté? B. - La volonté fondement de l'obligation. - D'après Kant, la volonté humaine est seule la source de l'obligation. La volonté est. autonome ; elle pose la...

1 page - 1,80 ¤

L'Amoralisme et l'Immoralisme contemporain ?

Que nous enjoint-elle, en effet ? - De dompter notre naturel, de fausser nos tendances les plus profondes, d'étouffer ou de dissimuler nos sentiments les plus personnels. « C'est un narcotique, qui endort tout ce qu'il y a en nous de puissance vive et créatrice. » Ce qu'il faut, d'après Nietzsche, c'est réhabiliter la seule vertu vraie, la...

1 page - 1,80 ¤

La morale est-elle indépendante des croyances religieuses positives ?

A. - Exposé. - Nous avons écarté la conception d'une science positive des moeurs, d'une physique des moeurs, tirant; comme l'autre physique, toutes ses données de l'expérience. Faut-il admettre, par contre, la conception théologique, d'après laquelle l'idéal moral, les règles de conduite, le système des commandements et des défenses, s'imposent h l'homme, comme provenant d'une révélation surnaturelle, et...

1 page - 1,80 ¤

La morale est-elle une technique analogue aux techniques qui se dégagent des sciences positives ?

3) On voit en quoi consistera pratiquement cette nouvelle morale. C'est en somme une adaptation de notre conduite au milieu social où l'on vit. Ainsi, un milieu social étant donné, les constatations positives de la sociologie nous initient à son fonctionnement, et de cette connaissance de la « réalité sociale » se dégage un art de vivre qui...

1 page - 1,80 ¤

Une proposition peut-elle être vraie en théorie et fausse en pratique ?

"Science, d'où prévoyance ; prévoyance, d'où action", telle est la formule très simple qui exprime d'une manière exacte les relations de la théorie et de la pratique, de la science et de l'art.  Science, d'où prévoyance; prévoyance, d'où action. (Cours de philosophie positive) Pour Auguste Comte, toute recherche gratuite...

7 pages - 1,80 ¤

Qu'appelle-t-on doute méthodique ? En quoi différe-t-il du doute des sceptiques ?

Est-ce à dire cependant que, dans la recherche de la vérité, les savants et les philosophes doivent rejeter toute autorité ? Établir les trois points suivants :1° La science ne doit pas se contenter des autorités. - Raisons :a) La science est la connaissance par les causes et par les principes ; elle résulte de l'intuition immédiate ou...

1 page - 1,80 ¤

Possibilité de la sociologie comme science. Existe-t-il un déterminisme social ?

Limites de ce déterminisme sociologique. - Mais le déterminisme social a-t-il une universalité, une nécessité, une rigueur absolue ? Il est incontestable qu'il faut répondre négativement, pour des raisons aisées à comprendre. - Il est en effet des causes dont le caractère et les modes d'actions sont tels qu'ils échappent complètement à la science. a) Au...

5 pages - 1,80 ¤

L'idée de finalité doit-elle demeurer étrangère aux sciences biologiques ?

Mais, à cause des abus toujours possibles, nécessité d'un contrôle sévère et, d'une prudente réserve. Il semble y avoir une contradiction dans les termes quand on rapproche le mot positif qui caractérise habituellement la science et la notion de finalité qui appartient habituellement à la métaphysique. La science est positive dans la mesure où elle se limite aux...

3 pages - 1,80 ¤

Les sciences physiques ne sont-elles qu'un ensemble de conventions commodes qui réussissent ?

les confronter avec cette réalité. Sans doute, disent-ils, ces représentations subjectives sont suggérées par l'expérience ; mais, dans l'élaboration de la science, elles Sont moins un objet d'étude qu'un point de départ et un point d'appui. pour l'activité créatrice de l'esprit, toujours en quête d'hypothèses, de divinations, d'anticipations... On voit, en effet, si les choses se passaient ainsi,...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il vrai de dire avec Pascal que la méthode la plus parfaite serait celle on l'on définirait tous les termes et où l'on prouverait toutes les propositions ?

Est-il vrai de dire avec Pascal que la méthode la plus parfaite serait celle on l'on définirait tous les termes et où l'on prouverait toutes les propositions ? Cette assertion. de Pascal se trouve dans son fragment sur l'Art de persuader. Montrer : 1° Qu'il est impossible de tout démontrer et que celte prétention est d'ailleurs absurde ; 2°...

1 page - 1,80 ¤

A quoi les sciences mathématiques doivent-elles l'exactitude qui les caractérise ?

Les sciences mathématiques sont de beaucoup les plus parfaites. Elles doivent cette perfection à leur exactitude. L'exactitude mathématique est due à plusieurs causes.1° A la nature de leurs objets, qui sont purement idéaux et construits a priori par notre esprit. Ces constructions idéales sont faites d'ailleurs avec des éléments simples et peu nombreux. Remarquer en outre que ces...

1 page - 1,80 ¤

. Les postulats de la géométrie. En quoi différent-ils des axiomes ? Quelle est leur vraie nature ?

Et de fait, nous avons vu que les géomètres ont, pour ainsi dire, tenu la gageure d'admettre soit l'une soit l'autre de ces suppositions, et ils en ont tiré des géométries parfaitement cohérentes d'un bout à l'autre (géométries non-euclidiennes). Nous avons dit au prix de quels artifices.B. - Vraie nature des postulats. - D'où viennent donc les postulats...

2 pages - 1,80 ¤

Rôle de l'expérience dans les sciences mathématiques ?

Est-ce à dire que l'expérience leur soit tout â fait étrangère ? Nullement. Montrer que :a) Le point de départ des mathématiques, comme celai des autres sciences, est dans l'expérience. Les calculs, les figures géométriques, rappellent, celte expérience originaire. Et dans les sciences mécaniques, où la forme déductive est plus récente, le souvenir de l'expérience est aussi plus...

1 page - 1,80 ¤

Expliquer les quatre règles de la méthode cartésienne ?

Règle de la synthèse : « Conduire par ordre... » Partant donc (le ce principe que le rationnel seul est réel, et ne voyant dans ces éléments simples, résultats ultimes de l'analyse; que des notions purement rationnelles, Descartes combine entre elles ces natures simples, comme il les appelle, pour en former des composés de plus en plus complexes. Ce...

1 page - 1,80 ¤

Peut-il y avoir des concepts contradictoires ?

En eux, il ne saurait y avoir ni accord ni désaccord de la pensée avec elle-même.b) Mais on comprend que la contradiction puisse exister au sein de concepts complexes. Les éléments qui en sont le contenu sont loin d'être tous distincts, pour l'esprit; il y en a de confus. Et c'est précisément à la faveur de cette confusion...

1 page - 1,80 ¤

L'homme peut-il être toujours raisonnable ?

C'est poser rationnellement une fin et vouloir l'atteindre par des moyens adaptés à cette fin. Or l'homme est doué de volonté ; il accède à la décision réfléchie. La volonté est une poursuite délibérée de certaines fins à travers des médiations adaptées à ces fins. Comment ne pourrions-nous toujours et, quelles que soient les circonstances,...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on durer et rester fidèle à soi ?

Que de souffrances pour une femme qui n'était pas mon genre, s'écrie un héros de À la recherche du temps perdu, s'apercevant, désillusionné, que sa passion est morte. Le temps ne peut que nous vouer au non-être permanent, que nous arracher à nous-mêmes.Dans ces conditions, la fidélité à soi-même ne semble guère possible : si le temps me...

2 pages - 1,80 ¤

La recherche scientifique peut-elle se passer de théorie ?

La mesure elle-même, dépendant du choix des unités, est « d'un arbitraire absolu ».B. - Il y a là de graves exagérations qu'a dénoncées H. POINCARÉ, dans La valeur de la science (chap. X et XI). - 1° D'abord, il n'y a pas de différence absolue entre le « fait brut » et le « fait scientifique »...

1 page - 1,80 ¤

Rôle de l'esprit critique en sciences ?

Même de nos jours, de fausses évidences peuvent encore parfois faire illusion, celle, par exemple, qui paraît exiger que toute fonction continue ait une dérivée (cf. G. BOULIGAND, Les aspects intuitifs de la mathématique, p. 222).C. - Mais c'est surtout dans les sciences expérimentales que l'esprit critique, a un rôle manifeste. - 1° La méthode expérimentale implique en...

1 page - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire: je veux , donc je suis ?

Alain     II La volonté comme expression de la substance désirante.            Tout comme le cogito de Descartes l'a démontré, la substance pensante prouve irréfutablement la présence de l'être. Ainsi, ne peut on pas dire la même chose pour la volonté? La volonté est l'expression de la conscience , ainsi si il y a vouloir il y a un être...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17134 17135 17136 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit