LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Faut-il chercher à tout démontrer ?

* Pascal fait remarquer que le modèle démonstratif de la géométrie nous amène dans un cercle vicieux: car il suppose que les termes que l'on utilise soient toujours définis de manière claire et distincte. Or, pour définir un terme, il faut d'autres termes: on entre ainsi dans une régression à l'infini dont on ne peut sortir. Il est...

6 pages - 1,80 ¤

Les hommes ont-ils besoin d'être gouvernés ?

Cependant, même les anarchistes insistent sur l'importance de l'éducation : il faut cultiver, orienter sa liberté et sa faculté de raisonner. Souvent libraires ou imprimeurs autodidactes, les anarchistes allaient chercher la culture et le savoir... chez des maîtres faisant autorité. La méfiance envers le pouvoir ne mène donc pas à la négation de toute direction de l'esprit. La...

7 pages - 1,80 ¤

La notion d'inconscient psychique est-elle contradictoire ?

Ce qui est en jeu, pour Alain, c'est un conflit sans cesse recommencé entre les passions (l'inconscient) et la raison (le conscient), ou, plus simplement encore, entre le corps et l'esprit. Les partisans de l'inconscient estiment sans doute que les signes qui viennent du corps sont des pensées qui méritent d'être interprétées ; pour...

9 pages - 1,80 ¤

Doit-on tout attendre de l'État ?

Note : 6/10

||Le problème se pose donc ainsi : l'État doit-il mettre en forme la société, la réduisant à n'être qu'une matière informe en elle-même que l'on devrait ordonner du dehors ? Ou bien la société civile n'a-t-elle pas sa propre structure ainsi qu'une capacité à proposer des projets et des idées, l'État se contentant de traduire juridiquement des demandes...

7 pages - 1,80 ¤

Est-on libre de changer le monde ?

Note : 6/10

L'incertitude quant au résultat de nos actions, à cause, précisément de ce qui, dans le monde, ne dépend pas de nous, ne doit pas nous conduire à l'inaction. egel: L'universalité du besoin d'art ne tient pas à autre chose qu'au fait que l'homme est un être pensant et doué de conscience. En tant que doué de conscience, l'homme doit se...

5 pages - 1,80 ¤

L'art est-il un instrument de libération ?

Note : 6/10

Mais il doit suivre le « mode d'emploi » et viser l'utilité. La première différence entre l'art et la technique concerne le rapport à la science ou au savoir. Alors que la technique consiste en la mise en application d'une théorie, l'idée vient à l'artiste au fur et à mesure qu'il crée. Par exemple, l'architecte conçoit et dessine...

4 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il servitude ?

Note : 6/10

Rousseau souligne déjà (cf. le second Discours) qu'en modifiant ainsi le milieu, l'homme se modifie lui-même. Le travail apparaît alors comme autoproduction de l'homme, ou humanisation. C'est bien pourquoi on admet qu'au sens strict, l'animal ne travaille pas (il satisfait bien ses besoins primaires, mais il ne produit pas de besoins autres, et il ne se modifie pas...

5 pages - 1,80 ¤

La nature est-elle une entrave à la liberté humaine ?

Note : 6/10

D'une part son épistémologie réduit la nature à un mécanisme (des faits soumis à des lois nécessaires) indifférent aux valeurs humaines. D'autre part, sa morale prétend se fonder sur la nature, c'est-à-dire sur des tendances spontanées, supposées bonnes; la nature devient alors la Mère-Nature, une sorte de providence bienveillante.D'un côté, la nature enferme l'homme dans un réseau de...

5 pages - 1,80 ¤

L'histoire peut-elle libérer l'homme ?

Note : 6/10

·         Le problème que pose l'histoire, c'est l'imperfection de l'homme. Lorsque l'on étudie l'histoire de l'humanité, on comprend que l'homme, même s'il semble évoluer, recommence souvent, trop souvent, les erreurs du passé. « La devise générale de l'histoire devrait être Eadem sed aliter (les mêmes choses mais d'une autre manière.) » Schopenhauer. ·         Si Schopenhauer nous aide ici, c'est bien en ce qu'il démontre...

2 pages - 1,80 ¤

La mort est-elle une limite à la liberté ?

Note : 6/10

L'homme semble prisonnier du temps et incapable d'y échapper. Mais les facultés de son esprit, comme la raison, la volonté ou la mémoire lui permettent de s'y inscrire de façon délibérée, voire de le considérer comme le support indispensable de sa progression vers la maturité, ou de l'ignorer. Ainsi la mort qui, à première vue, met irrémédiablement fin...

3 pages - 1,80 ¤

Le temps est-il un obstacle à la liberté ?

Note : 6/10

Vouloir délivre : qu'imagine la volonté elle-même pour se délivrer de son affliction et pour narguer son cachot ?Hélas tout prisonnier devient un bouffon La volonté prisonnière, elle aussi, se délivre avec bouffonnerie.Que le temps ne recule pas, c'est là sa colère ; « ce qui fut « - ainsi s'appelle la pierre que la volonté ne peut...

1 page - 1,80 ¤

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?

Note : 6/10

||Il est difficile d'apprécier le rôle de l'État à partir des seules invectives du discours politique, sans s'interroger sur sa raison d'être. Tantôt exalté, tantôt vilipendé, l'État fait l'objet des accusations les plus diverses, des louanges et des critiques les moins nuancées. Gardien des libertés grâce à l'ordre qu'il maintient, ou au contraire fossoyeur de celles-ci pour la...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on à la fois obéir et être libre ?

Note : 6/10

La liberté individuelle et la liberté collective peuvent toutefois s'opposer. Mais la liberté ne peut faire l'économie d'une forme ou d'une autre de nécessité. La question reste de savoir si on est libre ou si on le devient. Spinoza: [...] On estime esclave celui qui agit par commandement et libre celui qui gère sa vie à sa guise...

3 pages - 1,80 ¤

La foi nous empêche-t-elle d'être libre ?

Note : 6/10

. Je ne fais que donner ici la psychologie de cette tendance à vouloir rendre responsable. Partout où l'on cherche des responsabilités, c'est généralement l'instinct de punir et de juger qui est à l'oeuvre. On a dégagé le devenir de son innocence lorsque l'on ramène un état de fait quelconque à la volonté, à des intentions, à des...

8 pages - 1,80 ¤

La responsabilité limite-t-elle la liberté ?

Note : 5.1/10

Si l'homme n'est pas doué du libre arbitre, il ne peut être tenu responsable de ses actes. Quel sens y aurait-il à punir ou à récompenser quelqu'un qui ne pouvait agir autrement qu'il ne l'a fait? « Qui lance une pierre ne peut plus la rattraper. Toutefois, il était en son pouvoir de la jeter ou de la...

3 pages - 1,80 ¤

La liberté peut-elle faire l'économie du risque ?

Note : 5.1/10

. Autrement dit, il n'y a pas de déterminisme, l'homme est libre, l'homme est libéré. Si, d'autre part, Dieu n'existe pas, nous ne trouvons pas en face de nous des valeurs ou des ordres qui légitimeront notre conduite. Ainsi, nous n'avons ni devant nous, ni derrière nous, dans le domaine lumineux des valeurs, des justifications ou des excuses....

10 pages - 1,80 ¤

La conscience contrarie-t-elle notre liberté ?

Note : 5.1/10

                    La conscience intellectuelle représente-t-elle un obstacle à notre liberté ?   a.       La conscience intellectuelle, pur savoir réflexif Nous l'avons vu en introduction, il existe deux sens du concept de conscience : il y a d'une part la conscience intellectuelle et de l'autre la conscience morale. Nous commencerons par nous intéresser à la première, et tout d'abord à en préciser le concept. On appelle...

4 pages - 1,80 ¤

L'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de liberté ?

Note : 5.1/10

||Après Copernic qui a ruiné le géocentrisme, Darwin qui a détruit la croyance en une primauté de l'homme dans la création, Freud pensait avoir infligé à l'homme sa troisième humiliation en lui apprenant qu'il n'est « même pas maître dans sa propre maison «. La découverte de l'inconscient et de son importance dans le ...

4 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il une contradiction entre l'affirmation de la liberté humaine et le déterminisme scientifique ?

Note : 5.1/10

La compatibilité possible entre liberté et déterminisme dépend pour une large part de la définition donnée à la liberté et des limites qui lui sont reconnues. Si la liberté, pour être réelle, doit être infinie, comment accepter qu'elle soit limitée par le déterminisme ?||La problématique, dans ces conditions, revient à se demander :• l'explication causale est-elle adéquate pour...

4 pages - 1,80 ¤

La liberté s'acquiert-elle ?

Note : 5.1/10

Il est possible de préserver sa liberté intérieure, sa liberté de penser, même sous la contrainte. Le courage et la volonté sont indispensables à une telle liberté. Ils permettent d'être libre même si on ne fait pas ce que l'on veut. De ce fait, il semble que l'obéissance à un individu ou à des lois n'interdise pas la...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il libre de choisir qui il est ?

Note : 5.1/10

De sorte que, dans cette perspective, la vie de l'homme, au même titre que toutes les autres choses, est soumise à un déterminisme qui le dépasse et qui lui fait croire à un sentiment de liberté (quant à son choix de vie, d'existence, etc.) qui de fait est impossible. ·         On peut ainsi dire que la liberté peut s'apparenter à...

4 pages - 1,80 ¤

La liberté se confond-elle avec la réalisation de soi-même ?

Note : 5.1/10

Et c'est pourquoi nous cherchons en vain à expliquer notre brusque changement de résolution par les circonstances apparentes qui le précédèrent. Nous voulons savoir en vertu de quelle raison nous nous sommes décidés, et nous trouvons que nous nous sommes décidés sans raison, peut-être même contre toute raison.Mais c'est là précisément, dans certains cas, la meilleure des raisons....

4 pages - 1,80 ¤

Être libre, est-ce pouvoir dire « oui ou non » ?

Note : 5.1/10

C'est pourquoi la liberté consiste souvent à "changer ses désirs plutôt que l'ordre du monde", à s'adapter à l'évolution et à l'ordre des choses   Lavelle, La puissance du Moi "La liberté n'est pas un choix entre deux action; c'est une attitude de tout l'être par laquelle il se choisit lui même."   B- Ainsi, le fait de dire non n'est pas en...

7 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit