LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce que la science des moeurs ?

Mais on peut se demander si la morale doit se contenter d'être seulement une science ou une technique tirée de la science. Il ne s'agit pas uniquement, en effet, de connaître les origines de nos croyances morales ; l'essentiel est d'en savoir la valeur réelle. Sans doute les faits moraux se rattachent à des conditions sociales définies, mais...

2 pages - 1,80 ¤

L'idée de finalité doit-elle demeurer étrangère aux sciences biologiques ?

Par exemple, en biologie et plus particulièrement dans le domaine de l'évolution. La position du vitalisme n'est rien d'autre qu'un essai pour donner une valeur positive au concept de finalité. Sans doute on ne peut contrarier indéfiniment le courant expérimental qui se développe avec des praticiens comme A. Paré ou Descartes, mais toutes...

3 pages - 1,80 ¤

Hasard et probabilité ?

|| Introduction. — On entend par hasard l'absence de loi. Un phénomène est fortuit lorsqu'il se produit sans cause apparente, de façon imprévisible. Ex. : jeux de hasard (la roulette est une machine à produire du hasard). 1e partie. — La science déterministe cherche à exclure le hasard. Le hasard cesse d'y apparaître une force...

1 page - 1,80 ¤

Quel est le rôle des mathématiques dans l'ensemble des sciences ?

3° La déduction mathématique sert encore de moyen de démonstration des lois découvertes inductivement ; elle fait voir que ces lois ne sont que des conséquences particulières d'une loi plus générale. Ainsi Newton a démontré, en les déduisant de sa loi de la gravitation universelle, les lois que Kepler avait trouvées par l'observation. 4° Par le même moyen, on...

2 pages - 1,80 ¤

L'expérience a-t-elle une part dans l'édification des sciences mathématiques ?

Poincaré distingue deux sortes de mathématiciens, les logiciens et les intuitifs : « Les uns aiment mieux traiter leurs problèmes par l'analyse, les autres par la géométrie. Les premiers sont incapables de voir dans l'espace, les autres se lasseraient promptement de longs calculs et s'y embrouilleraient ». Indépendamment de ces prédispositions personnelles, l'intuition sensible joue bien quelque rôle pour...

1 page - 1,80 ¤

Descartes a-t-il eu raison de dire que le bon sens est la chose du monde la mieux partagée ?

Note : 5.1/10

Car ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est de l'appliquer bien. Les plus grandes âmes sont capables des plus grands vices aussi bien que des plus grandes vertus; et ceux qui ne marchent que fort lentement peuvent avancer beaucoup davantage, s'ils suivent toujours le droit chemin, que...

2 pages - 1,80 ¤

Les causes du rire ? Pourquoi rions-nous ?

Note : 5.1/10

Mais l'étude de M. Bergson a renouvelé complètement la question. Il faut lire cet ouvrage, écrit dans une langue si vive, aux aperçus si multiples, aux nuances si délicates, et qu'une brève analyse ne peut que desservir. M. Bergson a voulu surtout mettre en lumière le rôle social du rire, qui est de châtier et de corriger la...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on penser sans images ? l'image est-elle toute l'idée ?

Note : 5.1/10

; c'est une notion intellectuelle, un concept abstrait. L'image, résidu d'une sensation, reste toujours invinciblement engagée dans le concret, le sensible, le particulier; l'idée, suivant l'expression de Hamilton, a un caractère d'universalité potentielle. L'image peut être confuse, tandis que l'idée correspondante peut être parfaitement claire. Ex.: Je conçois très bien un myriagone, je ne puis pas l'imaginer. Il y a des...

2 pages - 1,80 ¤

La distraction ?

Note : 5.1/10

Si nous nous dégageons de ces exemples, elle correspond d'une façon générale à un état de basse tension psychologique, qui peut se rencontrer d'une façon permanente en cas de paresse intellectuelle. Elle se réalise occasionnellement dans une vacance d'action, parce que le travail est, pour un temps, terminé ; dans une attente, parce qu'il n'y a pas encore...

3 pages - 1,80 ¤

Distinguer le rêve de la veille ?

Note : 5.1/10

Ou n'est-elle que l'image d'une réalité supérieure ? Première partie - Si, à l'instar des sceptiques, je puis douter que le monde dans lequel j'agis est réel, comment distinguer l'état de veille du rêve ? Diogène Laërce donne ainsi une description extravagante de Pyrrhon, qui doutant de l'existence de toutes choses, « n'évitait rien », « ne se gardait de rien », « affrontait tous les risques...

5 pages - 1,80 ¤

Quel est le rôle, dans la création esthétique, de l'inspiration et de la réflexion ?

Note : 5.1/10

On a insisté beaucoup aussi sur le rôle du sommeil chez certains inspirés, et on cite entre autres : Tartini, entendant dans son sommeil le diable qui lui joue la fameuse «.Sonate du diable », s'éveillant et l'écrivant ; Schumann recevant de Schubert, dans le sommeil, le thème en mi bémol majeur ; Coleridge composant en dormant une...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une mémoire des sentiments ?

Note : 5.1/10

C'est Ribot qui, le premier, par le procédé de l'enquête, a établi avec précision l'existence d'une mémoire ou d'une imagination affective. Il entend par là le souvenir : 1° des odeurs et des saveurs ; 2° des plaisirs et des douleurs physiques ; 3° des émotions et des sentiments. Nous n'avons à envisager ici que cette troisième classe...

2 pages - 1,80 ¤

Que deviennent nos souvenirs quand nous n'en avons plus conscience ?

Note : 5.1/10

C'est le problème psycho-métaphysique de la conservation des souvenirs. Trois réponses: a) les souvenirs subsistent dans le cerveau (Ribot); b) dans un inconscient spirituel (Bergson); c) le souvenir en tant qu'acte mental ne se conserve pas à proprement parler (phénoménologie)....

2 pages - 1,80 ¤

La perception de l'espace est-elle une donnée immédiate de la conscience ou se contruit-elle progressivement ?

Note : 5.1/10

Sans aller aussi loin que W. James, on pourrait admettre toutefois qu'il n'y a pas seulement un espace visuel et tactile, qu'il y a aussi un espace auditif, et de plus que la cénesthésie nous donne le sentiment de notre « capacité cubique ». Par le fait même que nous avons un corps, nous nous sentons étendus. Puisque nous...

1 page - 1,80 ¤

Est-il vrai de dire que percevoir c'est se souvenir ?

Note : 5.1/10

Percevoir, c'est donc associer et se souvenir. C'est pour la même raison que le correcteur (l'imprimerie laisse échapper une faute grossière, en substituant mentale, ment au mot défectueux le mot correct ; que, dans une lecture rapide, nous devinons plus de mots que nous n'en lisons réellement, et que, dans les célèbres expériences de Goldscheider, le sujet peut déchiffrer...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17137 17138 17139 17140 17141 17142 17143 17144 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit