LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Existe-t-il une spécificité des sciences humaines par rapport aux sciences de la nature

||Introduction. — Les sciences de la nature ont réalisé de tels progrès que l'on a cherché à appliquer aux sciences humaines les méthodes qui permirent ces progrès. Dès lors on peut se demander s'il existe une spécificité des sciences humaines par rapport aux sciences de la nature, c'est-à-dire si les premières sont spécifiquement distinctes...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'entend-on lorsqu'on dit que la science n'est qu'un ensemble de systèmes hypothético-déductifs

Comme type de système hypothético-déductif, ou du moins comme construction se rapprochant le plus de cet idéal, nous signalerons les sciences mathématiques. Le géomètre, par exemple, au début de son étude, énonce les définitions, les axiomes et les postulats : c'est l'hypothèse. Il n'affirme pas (catégoriquement) qu'il y a quelque part une figure correspondant à sa définition de...

2 pages - 1,80 ¤

Nos idées ne sont que des instruments intellectuels qui nous servent à pénétrer les phénomènes (Claude Bernard)

||Introduction. — Les recherches scientifiques comme la réflexion philosophique ne tendent qu'à nous donner une connaissance plus étendue et plus compréhensive, des idées plus nombreuses et plus justes. Or, de ces idées que nous considérons comme la fin de toute activité intellectuelle, Claude Bernard semble parler comme de vulgaires instruments et de simples moyens...

3 pages - 1,80 ¤

L'expérience est-elle le privilège de la raison

B. Par opposition on serait porté à croire que la raison n'intervient pas dans l'expérience faite passivement. Mais cette opposition serait trop simpliste. Sans doute, l'expérience peut se réduire à un simple enregistrement des faits ou même de leur succession, sans aucune perception ou recherche de rapports : à cela se réduit, semble-t-il, ce que nous appelons par analogie...

2 pages - 1,80 ¤

Une loi de la nature est-elle inventée ou découverte

||Introduction. — Le progrès dans l'organisation matérielle du monde dépend des découvertes et des inventions. Ces deux mots sont parfois considérés comme synonymes ; mais quand on les emploie dans leur acception propre, ils ont une signification nettement différente : on découvre une chose qui préexiste, mais qui était cachée jusque-là, une île inconnue,...

2 pages - 1,80 ¤

Il faut comprendre que le microscope est un prolongement de l'esprit plutôt que de l'oeil

||Introduction. — Magendie, dont Claude Bernard fut le préparateur avant de lui succéder, répétait, paraît-il : « Quand j'expérimente, je n'ai que des yeux et des oreilles, je n'ai pas de cerveau «. Peut-être cette attitude explique-t-elle qu'il ne compte pas au nombre des grands de la science. En effet, observe Cournot, « si...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui fait la rigueur et la fécondité du raisonnement mathématique

Il me serait difficile de mesurer un angle à un millionième près, et ma mesure pourrait être discutée. Mais rien de plus facile que de se donner par hypothèse un angle mesurant exactement 90 degrés. La rigueur des sciences mathématiques, tient donc au caractère hypothético-déductif de leur méthode. II. - SA FECONDITE Il est assez courant d'opposer au raisonnement mathématique le...

1 page - 1,80 ¤

Quelle différence y a-t-il entre un mathématicien qui raisonne et une machine qui calcule

 A la vie, que possèdent les plantes, s'ajoute chez l'animal, la conscience, et chez l'animal supérieur qu'est l'homme, la conscience réfléchie. Inconscientes dans la machine, les opérations de calcul et de raisonnement sont conscientes chez l'homme. Ces machines ne savent pas qu'elles calculent ou raisonnent ; elles ignorent l'arithmétique et la logique tout comme l'animal, et elles ne connaissent...

2 pages - 1,80 ¤

Doute scientifique et doute sceptique

. le vrai savant ne doute que de lui-même, mais il croit à la science. » Ainsi, jusque dans son doute, le vrai savant a une foi et un idéal. Au contraire, le sceptique, lui, se trouve désemparé, faute d'une étoile à laquelle accrocher son char. Aussi, les conséquences du doute, bienfaisantes pour le savant, sont-elles désastreuses pour le sceptique. A....

1 page - 1,80 ¤

N' y a-t-il de science que du général

Expliquer cette assertion d'Aristote : Il n'y a pas de science du particulier : il n'y a de science que du général. A. - La connaissance du particulier est forcément, pour nous, inadéquate à son objet : il nous est, en effet, impossible de connaître tous les cas possibles, passés, présents, futurs, car leur nombre est indéfini; impossible...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il vrai que toute notre connaissance dérive de l'expérience

La conscience, en effet, parle à l'impératif : « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fit à toi-même », etc. Or, les faits d'expérience ne nous sont jamais donnés qu'à l'indicatif et, comme l'a justement dit POINCARÉ, il est impossible de transformer un indicatif en un impératif. C'est pourquoi le sens...

1 page - 1,80 ¤

L'expérience joue-t-elle un rôle dans la formation des principes directeurs de la connaissance

D'ailleurs, tous les philosophes le reconnaissent : si la formation des principes ne peut pas être attribuée à l'expérience, l'expérience est du moins la condition nécessaire de leur formation. Pour PLATON, par exemple, les principes ont été acquis par l'âme antérieurement à son union au corps, par conséquent indépendamment de l'expérience; mais c'est l'expérience qui provoque la réminiscence sans...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que déduire

Elle est vraie, sans doute, si l'on s'en tient aux exemples classiques que l'on donne pour faire l'analyse du syllogisme : L'homme est mortel ; or, Socrate est homme ; donc, Socrate est mortel. Mais elle n'est pas vraie de la déduction mathématique : lorsque je dis : A = B ; or B = C ; donc...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on faire confiance en l'intuition

Les animaux, qui ont des intuitions empiriques, n'ont pas d'intuitions rationnelles. Ainsi ils perçoivent comme l'homme les lignes formant un polygone régulier : ils ne perçoivent pas dans cette figure la régularité résultant du rapport des lignes entre elles. Ils perçoivent des ...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire avec Descartes qu'il n'y a rien qui soit entièrement en notre pouvoir que nos pensées

||Nous en avons bien souvent pris conscience au cours de notre vie scolaire : qu'il s'agisse d'un cours magistral à suivre, d'un problème à résoudre, d'un texte à analyser ou à résumer, il n'est pas toujours facile de fixer l'esprit. Aussi, trouvons-nous surprenant que Descartes ait pu écrire : « il n'y a rien...

4 pages - 1,80 ¤

Toute volonté de croire est-elle une raison de douter

Toute volonté de croire est-elle une raison de douter ? Introduction. - Discerner le vrai d'avec le faux est affaire d'intelligence ; toute intervention d'une puissance étrangère venant gauchir les démarches spontanées de l'esprit ne peut être, semble-t-il, que cause d'erreur. C'est pourquoi, lorsque les arguments ne suffisent pas à emporter la conviction, inutile de chercher à faire agir...

1 page - 1,80 ¤

Le concret est-il de l'abstrait rendu familier par l'usage ?

||Introduction. — Il est classique d'opposer le concret à l'abstrait. Est concrète, dit-on, la représentation comportant, sinon tous les caractères de l'objet en question, du moins tous ceux qu'il nous est donné de percevoir ; à la limite, ce serait une sorte de double de la perception. De cette perception au contraire, ou de...

2 pages - 1,80 ¤

L'animal s'adapte à la nature, l'homme adapte la nature

Le fer, par exemple, fut adapté aux divers travaux agricoles, industriels et autres : ici faux, bêche ou charrue ; là scie, tarière ou varlope ; chez le forgeron, matière première de toutes les fabrications. Munie de tout un arsenal d'instruments, l'humanité adapta la planète à ses besoins. Elle défricha le sol pour lui faire produire les denrées dont...

3 pages - 1,80 ¤

Etre intelligent et avoir du jugement

||Introduction. — Le spectacle des maladresses ou des mésaventures de certains intellectuels a provoqué bien des fois l'exclamation de l'homme de simple bon sens : « Peut-on être si intelligent et si bête ! « Y a-t-il donc plusieurs formes d'intelligence, et faut-il distinguer ou identifier « être intelligent « et « avoir...

1 page - 1,80 ¤

Le langage ne sert-il qu'à exprimer la pensée ou intervient-il déjà dans sa formation

Par quels ,moyens ? D'abord par le langage d'action constitué par le retentissement corporel des sentiments éprouvés. Ensuite verbalement, au moyen de mots, mais pensés plutôt que prononcés, et en tout cas sans l'organisation grammaticale qui en ferait des jugements : exclamations admiratives ou interrogatives, qualificatifs qui se proposent à une affirmation possible... Expressions bien déficientes, mais qui...

4 pages - 1,80 ¤

On a dit que l'homme l'emporte sur les animaux parce qu'il parle

Il ne le pense pas. En définitive en disant : « L'homme l'emporte sur les animaux parce qu'il parle », on sous-entend la pensée qui conditionne la parole. Ainsi l'affirmation que nous avons à expliquer revient à dire : « L'homme l'emporte sur les animaux parce qu'il pense ». II. - VALEUR A. Ainsi comprise - et on ne peut guère...

1 page - 1,80 ¤

Peuton parler d'imagination créatrice

||Introduction. — On parle couramment, en psychologie, d'imagination créatrice, et, dans le langage ordinaire, le terme de création est appliqué à des produits de l'activité humaine : c'est ainsi qu'on présente la dernière création d'un dramaturge, d'un constructeur d'automobiles ou d'un couturier célèbre.N'y a-t-il pas là un abus de langage ? Créer, c'est...

1 page - 1,80 ¤

Quelle différence entre imaginer et se souvenir

Le passé des autres - dans la mesure fort restreinte où il nous occupe - est surtout imaginé. Le passé d'ailleurs, sauf chez les vieillards et,-dans un autre domaine, chez les amateurs d'histoire, nous occupe assez peu. C'est qu'il est irrévocablement fixé : se souvenir du passé consiste, du moins en théorie, en reviviscences répétées d'une même impression. Au...

2 pages - 1,80 ¤

L'imagination est-elle la plus personnelle de nos facultés

- Au contraire, si nous nous contentions d'imaginer les choses, nous aurions sur elles des idées bien extravagantes ; mais, pourvu que nous sachions lire entre les lignes, les romans que nous raconte l'imagination projetteront sur nous une clarté révélatrice. L'activité imaginative est en effet indépendante de tout ce qui est extérieur à nous. Sans doute, cette indépendance n'est...

3 pages - 1,80 ¤

L'imagination est-elle ennemie de la raison

* Par opposition à l'intuition : faculté de raisonner, c'est-à-dire de combiner des concepts et des jugements, de déduire des conséquences.* Par opposition à la passion ou à la folie : pouvoir de bien juger, de distinguer le vrai du faux, le bien du mal.* Par opposition à la foi : la « lumière naturelle », naturellement présente...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17145 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit