LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Montrer les différents degrés de la moralité. Quel en est le degré supérieur ? Peut-on être plus ou moins morale ?

- Bien plus, non seulement nous rendons aux autres ce qui leur est dû, mais nous leur donnons ce qui nous appartient, nous savons sacrifier quelque chose de nos droits ; nous sacrifions au besoin notre bonheur, même notre vie (abnégation, dévouement, héroïsme). Enfin, il est un degré de charité plus élevé encore : il consiste à rendre...

2 pages - 1,80 ¤

Y A-T-IL UNE MORALE PERSONNELLE ?

L'homme se connaît, d'abord, comme un individu, une conscience individuelle ; bientôt il se connaît comme une personne morale, ayant des devoirs, des droits, une responsabilité. Cette personne doit donc être sacrée pour lui-même comme la personne de ses semblables : il doit respecter en lui-même son caractère d'homme et ne pas avilir l'humanité en sa personne.2° Remarquons...

1 page - 1,80 ¤

Si la vertu est une habitude, si d'autre part l'habitude est automatique, d'où vient qu'on attache du mérite à la vertu ?

Je puis avoir la ferme volonté d'être juste sans savoir quoi faire pour l'être.■ C'est à l'intelligence pratique, qui regarde les choses particulières et changeantes, que revient cette tâche délicate ; sa vertu, intellectuelle, est la prudence. « La vertu morale assure la rectitude du but que nous poursuivons, et la prudence celle des moyens pour y parvenir....

2 pages - 1,80 ¤

De l'universalité des notions morales. Discuter les objections des sceptiques ?

Ainsi, dit Montaigne : « Il n'est chose en quoi le monde soit si divers qu'en coutumes et lois. Telle chose est ici abominable qui apporte recommandations ailleurs, comme en Lacédémone la subtilité de voler. » Cette diversité fait dire de même à Pascal : « On ne voit presque rien de juste et d'injuste qui ne change...

1 page - 1,80 ¤

« La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier... Les contradictions à surmonter sont le terreau de notre croissance. » Expliquez et commentez ce jugement de Saint-Exupéry, extrait de son livre : « Lettre à un Otage » ?

La vérité, selon le propos de Saint-Exupéry se prouve aisément dans ce domaine.On a cru jadis que la terre était plate. La nature a horreur du vide, enseignait Aristote.Que l'on médite un instant sur les diverses théories émises à propos de la nature de la lumière ! Corpuscule, a dit l'un. Onde a déclaré l'autre. Corpuscule et onde,...

2 pages - 1,80 ¤

La Rochefoucauld a dit : « Il est plus nécessaire d'étudier les hommes que les livres. » Qu'en pensez-vous ?

Le professeur de psychologie trouve beaucoup plus la matière de ses cours dans les livres que dans la rue, les salons ou même la salle de classe.b) Le verbe « étudier » demande aussi réflexion. Étudier un objet, une chose, consiste à appliquer son esprit à mieux le connaître et le comprendre. A remarquer que La Rochefoucauld parle...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'histoire ?

Que quelque chose soit arrivé, soit " entré dans l'histoire ", n'entraîne pas, ne signifie pas, que cette chose doit être, est de l'ordre de la vérité ou de la morale/du droit. Même si cette affirmation suppose que seul ce que l'histoire juge digne d'être gardé est vrai ou bien, cela suppose quand même que quelque chose s'est produit. Mais...

2 pages - 1,80 ¤

Comment généralise-t-on en mathématiques ?

Il est classique de concevoir la généralisation comme le passage de, quelques cas à tous les cas de la même espèce. Cette démarche mentale intervient-elle en mathématiques ? On pourrait citer certains cas de généralisations de ce genre : ainsi c'est après un nombre d'observations nécessairement limité que PYTHAGORE énonça que la somme des nombres impairs à partir de...

1 page - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette réflexion de Fénelon : Un excellent historien est peut-être plus rare qu'un grand poète ?

Un grand poète est unique et irremplaçable en son genre, bien plus qu'un grand savant : et la Révolution a bien plus atteint la poésie en lui enlevant André CHÉNIER qu'elle n'a frappé la science elle-même en envoyant LAVOISIER à l'échafaud.b) Parce qu'un poète, pour être vraiment un grand poète et un génie, doit posséder aussi, dans une...

1 page - 1,80 ¤

La connaissance de soi est-elle le fondement à la fois nécessaire et suffisant de toute morale ?

La connaissance de soi est-elle le fondement à la fois nécessaire et suffisant de toute morale ? Par connaissance de soi, il ne faut pas entendre ici la conscience des traits caractéristiques par lesquels on se distingue des autres : cette connaissance, indispensable pour se diriger dans la vie, ne peut guère servir à fonder la morale. Il n'en...

1 page - 1,80 ¤

La relativité de la connaissance : qu'entendez-vous par cette expression ? et pensez-vous que la connaissance humaine soit toujours et nécessairement relative ?

Pour John Stuart Mill, « Nous ne connaissons une chose qu'en tant que distincte d'une autre chose » ; ce qu'il considère comme une loi logique importante et généralement admise. Nous ne connaissons la nature que par nos états de conscience ; ce qui peut conduire à deux thèses subordonnées à celle-ci : a) Il n'y a que...

3 pages - 1,80 ¤

Avez-vous éprouvé le sentiment d'être libre ? Avez-vous éprouvé le sentiment de ne pas être libre ? En quoi consistent ces sentiments et quelle valeur leur attribuez-vous ?

L'échec est dynamogénique. La liberté pure est inertie. Ainsi l'échec manifeste-t-il un pouvoir infini, il regorge de « volonté de puissance », de désir de mieux faire, d'élan vers le progrès. La liberté est comme un don que l'on a obtenu, une grâce que l'on possède fugitivement. Et sa possession est le commencement même de sa perdition. C) Il...

3 pages - 1,80 ¤

En quel sens a-t-on pu dire que la philosophie est un art ?

LA PHILOSOPHIE COMME ANCILLA AESTETICAE 1. Que la philosophie soit un art, voilà qui n'est pas douteux : il existe un art de philosopher, comme il y a un art de vivre, comme il y a un art de la fugue ou un art rhétorique ou un art poétique... ou un art de la dissertation. 2. Mais, alors, n'est-ce point...

3 pages - 1,80 ¤

Notre destinée dépend-elle du caractère ?

Introduction. Selon R. LE SENNE (La destinée personnelle, p. 75), « c'est dans le caractère que nous trouvons les premières explications de la destinée, puisque même les données de la situation extrinsèque, comme le climat et la famille, ne peuvent agir sur l'individu qu'en traversant le caractère et, par suite, en se faisant réfracter par lui. » En...

1 page - 1,80 ¤

Y a-t-il, à votre avis, une expérience de la liberté et, dans l'affirmative, de quelle nature est-elle ?

Sans doute, « rien ne nous oblige à vouloir que nous-même. Mais notre nous-même n'est point notre être naturel ou parfaitement libre » : c'est notre être tel que nous l'avons fait, avec les chaînes que nous lui avons forgées, avec les esclavages que nous avons acceptés par nos compromissions, nos capitulations ou nos lâchetés; et c'est une...

2 pages - 1,80 ¤

Le progrès est-il une donnée positive des sciences humaines ou bien une valeur philosophique et morale ?

Mais il n'implique pas nécessairement une idée de perfectionnement : «La dynamique sociale se présente directement avec un pur caractère scientifique, qui permettrait d'écarter comme oiseuse la controverse si agitée encore sur le perfectionnement humain, et dont la prépondérance devra terminer cette stérile discussion, en la transportant à jamais du champ de l'idéalité dans celui de la réalité......

2 pages - 1,80 ¤

Le mot d'humanité désigne-t-il une réalité susceptible d'être scientifiquement connue, ou seulement un idéal, ou plus simplement encore une fiction ?

XII). Chaque homme est « un anneau dans la chaîne », et tous ces anneaux « se correspondent et se reproduisent au point d'être virtuellement impliqués les uns dans les autres » (Ibid., I, p. 275). D'où une idée « de persistance et d'éternité de la vie, jointe à l'idée du changement de la forme » (Ibid., I,...

3 pages - 1,80 ¤

Tout comprendre, est-ce tout pardonner ?

Mieux comprendre, c'est donc tendre à limiter la culpabilité. Et si nous pouvions aller jusqu'à la compréhension totale, ne serions-nous pas entraînés à écarter la faute, à excuser ? I. - Posons d'abord exactement la signification de l'excuse. Il va de soi qu'elle ne tend pas à nier les valeurs morales en elles-mêmes ; elle admet la réalité d'un...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un problème de la réalité du monde extérieur ?

- Empruntés à la psychologie : celle-ci me montre que la sensation est tout autre chose qu'une copie de l'objet perçu et que le monde de la perception extérieure est, dans une large mesure, construit par l'esprit, qu'il s'agisse des objets particuliers ou de la notion même du réel ; C. - Empruntés aux sciences physiques : celles-ci ne...

1 page - 1,80 ¤

Un savant peut-il ignorer ce qui se fait dans les sciences autres que la sienne ?

Introduction : Le fait de la division des sciences, peut-il être absolu ?1° Si l'on admettait avec A. Comte une hiérarchie des sciences, où les notions complexes dériveraient de plus simples, il en ressortirait évidemment la nécessité de connaître les sciences antérieures dans la classification. En réalité la recherche scientifique ne se présente pas avec cette simplicité; il...

1 page - 1,80 ¤

Ne sommes-nous moralement responsables que de ce que nous avons expressément voulu ?

Il y a plus. La psychologie de la volonté nous enseigne que celle-ci n'est pas une faculté à part : elle est la synthèse de toutes nos puissances spirituelles. L'instinct et le désir ne sont certes pas la volonté ; mais ils peuvent y entrer à titre de composantes. Nous sommes donc responsables aussi de nos actes spontanés,...

2 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous responsables seulement de ce que nous avons expressément voulu ?

La psychologie de la volonté nous enseigne que celle-ci n'est pas une faculté à part : elle est la synthèse de toutes nos puissances spirituelles. L'instinct et le désir ne sont certes pas la volonté ; mais ils peuvent y entrer à titre de composantes. Nous sommes donc responsables aussi de nos actes spontanés, de nos désirs, dans...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle est, dans la vie sociale, la fonction propre du droit ?

B. ? Il suffit d'ailleurs d'observer l'?volution du droit pour se convaincre que telle est bien sa fonction essentielle. Les valeurs morales fondamentales, qui commandent la vie humaine, ont sans doute une certaine consistance et une certaine permanence. Mais elles doivent n?cessairement se d?terminer et se pr?ciser en relation avec la complication croissante des rapports sociaux (surtout dans...

1 page - 1,80 ¤

Quel est le rôle des figures en mathématique ?

Position de la question. Les Mathématiques reposent sur des notions idéales qui sont, selon E. BOREL, « de pures créations de l'esprit humain ». Il peut donc sembler paradoxal qu'elles aient besoin de s'appuyer sur des figures, c'est-à-dire sur des représentations sensibles. Quel est le rôle de ces figures ?I. Les figures comme soutien sensible de la pensée. Les...

1 page - 1,80 ¤

Rôle de l'esprit critique dans la connaissance scientifique ?

- Même en Mathématiques, l'esprit critique a été un des agents les plus féconds du progrès de la science, en tant qu'il a exigé des démonstrations pour des propositions qui primitivement étaient apparues comme des données de l'expérience sensible, voire comme des évidences de la raison. Même de nos jours, de fausses évidences peuvent encore parfois faire illusion,...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17146 17147 17148 17149 17150 17151 17152 17153 17154 17155 17156 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit