LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Pourquoi le règne du droit a-t-il plus de difficulté à s'instaurer entre les nations qu'entre les individus

U. Mais, le terme le dit, cette force, comme l'O.N.U. elle-même, est internationale, et non supranationale. Reste alors à se demander pourquoi l'institution d'une autorité supranationale s'avère si difficile ? II. - A CAUSE DU CARACTÈRE ABSOLU ATTRIBUÉ A L'ÉTAT S'inspirant du droit romain fondé, en ce qui concernait les rapports avec les Barbares, sur la force seule, les légistes commencèrent...

3 pages - 1,80 ¤

La politique vous paraît-elle devoir obéir à d'autres principes que la morale

A. La science politique strictement considérée cherche à déterminer, en se fondant sur les expériences du passé, les lois générales qui régissent les sociétés humaines du point de vue de leur gouvernement. On peut la caractériser par les traits suivants : Positive et non normative, elle observe les faits tels qu'ils se présentent sans porter sur eux des jugements...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on être vertueux ou bon naturellement

.. Plus passives qu'actives, ces vertus ne demandent pas une grande force morale ; c'est précisément parce qu'ils manquent d'une force de ce genre que certains individus sont incapables de heurter les autres et se montrent si accommodants. On le voit, ces vertus sont naturelles, au moins dans une grande mesure. Sans doute, l'éducation a pu les développer,...

3 pages - 1,80 ¤

Faute, défaut, vice et vertu

Une idée lui vient : son livre est là, dans son pupitre; s'il profitait d'une distraction du surveillant. Mais sa conscience proteste : la tromperie, le tort fait aux camarades... Il hésite, discute avec lui-même, puis cède à la suggestion mauvaise : faute morale de déloyauté. Il avait pourtant bien promis, au début de l'année, de travailler assidûment :...

2 pages - 1,80 ¤

La loi morale et civile ne sont-elles qu'une limitation de la liberté

Introduction. - La liberté est une condition essentielle du plaisir chez l'homme : un plaisir imposé n'est plus un plaisir. Aussi nous regimbons contre toute restriction de notre liberté. Mais ne nous faisons-nous pas souvent illusion et les lois qui régissent notre vie ne sont-elles qu'une limitation de notreliberté ?I. Sans doute, la loi limite la liberté :...

1 page - 1,80 ¤

La notion de lois a-t-elle la même signification pour le moraliste et pour le physicien

Pour le grand nombre, il est vrai, la morale se rattache étroitement à la religion et se fonde sur la volonté de Dieu. La loi morale n'est-elle pas, dans cette hypothèse, une loi positive ? Elle le serait si l'acte de volonté par lequel Dieu intime à l'homme la loi morale constituait une décision libre et révocable. Mais...

2 pages - 1,80 ¤

L'obéissance morale n'est-elle qu'obéissance à des règles établies

II. - POUR LE PHILOSOPHE. Le philosophe ne peut pas accepter cette conception. Sans doute, la vie morale comporte bien l'obéissance aux règles légitimement établies. mais elle ne se réduit pas à cette obéissance. a) Tout d'abord, la vie morale n'est pas simple obéissance. Comme l'a bien fait valoir KANT, la moralité consiste, non pas à observer matériellement une règle...

2 pages - 1,80 ¤

L'autonomie morale

Aussi les cas particuliers exigent-ils bien souvent de complexes considérations de causes et d'effets, le recours à des principes différents ou même de sens opposé : songeons aux cas de conscience, et, à qui sait regarder, des cas de cet ordre se posent tous les jours. Alors, les lois qu'il a découvertes, c'est à chacun de les appliquer,...

3 pages - 1,80 ¤

Aimez et faites ce que vous voulez

Cela ne veut pas dire que nous retombions dans la morale du devoir avec son contraignant réseau d'interdits et d'impératifs : l'amour, comme on dit, ne se commande pas ; on n'aime pas ce qu'on veut ni même toujours ce qu'il serait raisonnable d'aimer, car « le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas »....

3 pages - 1,80 ¤

Un être ne se sent-il obligé que s'il est libre

«Un être ne se sent obligé que s'il est libre ». Que pensez-vous de cette affirmation ?Introduction. - A en croire Kant, la conscience psychologique nous apprend que nous sommes déterminés. C'est la conscience morale, d'où nous vient le sentiment d'obligation, qui nous amène à admettre la thèse de la liberté.Mais peut-on prétendre qu'un être ne se sent...

1 page - 1,80 ¤

Le devoir est-il la notion fondamentale de la morale

Le devoir est-il la notion fondamentale de la morale ?  INTRODUCTION. - La morale est assez couramment conçue comme la science du devoir ou des devoirs, en sorte que la notion de devoir serait la notion fondamentale de la morale. Mais il est étrange de constater que l'importance attribuée à l'idée de devoir est assez récente : on a...

1 page - 1,80 ¤

En quoi consiste l'obligation morale

Mais une fois placé dans les perspectives de l'idéal moral, le jugement ou le précepte s'impose à moi, et je ne puis le modifier : cette parole que tu vas prononcer, c'est de la pure médisance : tu dois la ravaler ; cet objet que tu vas t'approprier appartient à un autre : tu dois y renoncer. Je...

3 pages - 1,80 ¤

Les sentiments naturels de l'hommes sont-ils pour la moralité un auxiliaire ou un obstacle

Les sentiments naturels de l'homme sont-ils pour la moralité un auxiliaire ou un obstacle ? INTRODUCTION. - La moralité consiste dans la conformité avec l'idéal moral. Cette conformité est essentiellement affaire de vouloir; mais les sentiments naturels ou spontanés, comme la sympathie ou l'antipathie, l'amour du travail ou une prédilection marquée pour le farniente, n'y jouent-ils pas un...

2 pages - 1,80 ¤

La raison peut-elle assigner à notre action des fins, ou bien ne peut-elle que calculer les moyens d'atteindre une fin donnée

On ne saurait, évidemment, reconnaître de valeur morale à des fins poursuivies pour des motifs aussi intéressés. Ce que nous venons de dire d'une morale strictement théologique vaut aussi, à plus forte raison, d'une morale de genre sociologique, que la société qui assigne les fins de notre action soit la nation, la patrie, la race, l'humanité... En effet, cette...

3 pages - 1,80 ¤

La valeur morale d'une action se mesure-t-elle à son utilité sociale

Mais le mot a utilité » exprime mal ce que nous devons chercher à procurer aux autres pour agir moralement. L'utile est ordonné à autre chose, et particulièrement à des besoins matériels. Par suite, le terme d' « utilité sociale » évoque une amélioration des conditions matérielles d'existence des membres d'une collectivité. Or, cette amélioration ne présente en...

1 page - 1,80 ¤

Peut-on constituer une morale indépendante, pour ses principes et pour ses fins, de toute croyance et de tout postulat métaphysique

Toute morale est donc normative : par définition, elle indique ce qui doit être, comment il faut agir. Mais tout ensemble de règles de conduite n'est pas une morale constituée. Pour qu'une morale puisse être considérée comme constituée, ses éléments doivent former un tout...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il juger les hommes sur leurs possibilités, leurs intentions ou leurs actes

Les réflexions que nous venons de faire sur les jugements des tribunaux valent dans une grande mesure pour les éducateurs qui, en famille ou à l'école, ont à prendre des sanctions. Il y a cependant, entre les deux situations, une différence très importante. En effet, le juge doit, avant tout, protéger l'ordre public : 'les sentences qu'il prononce,...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un acte moral

La matière est constituée par l'acte même que l'on accomplit ou plutôt que l'on projette et que l'on croit accomplir ; pour le moraliste, en effet, celui qui a résolu de tuer son ennemi, mais qui manque son coup parce que son arme s'est enrayée, est coupable d'homicide, tandis que la mort d'un ami qu'il aurait tué sans...

2 pages - 1,80 ¤

Que faut-il entendre par expérience morale

Il en est autrement de l'expérience, qui est essentiellement personnelle : chacun éprouve à sa manière le chaud et le froid, etc. Sans doute, l'expérience scientifique est universellement valable ; mais elle ne se réduit pas à éprouver et comporte des méthodes critiques destinées à éliminer le facteur personnel, ainsi qu'une armature rationnelle,...

3 pages - 1,80 ¤

Loisir et liberté

Loisir et liberté. Introduction. - Après la hausse des salaires, la principale revendication des travailleurs est la réduction des heures de travail et par là l'extension du temps de loisir, ainsi que, pensent-ils, par une sorte de conditionnement réciproque, du temps de liberté. Ne se font-ils pas illusion ? I. La liberté, condition du loisir. - Inséré dans les intervalles...

1 page - 1,80 ¤

Individualisme, égocentrisme et egoïsme

L'individualiste évite tout ce que peut réduire la liberté de ses mouvements : équipe de travail, associations amicales, parti politique... II. - ÉGOCENTRISME Comme l'individualiste pratique dont nous venons de parler, l'égocentriste est centré sur l'individu, mais sur l'individu qu'il est lui-même. Toutefois, l'égocentrisme a un caractère plus intellectuel : il consiste à voir toutes choses et à en juger de...

1 page - 1,80 ¤

Pour quelles raisons est-il si difficiles de communiquer véritablement avec autrui

Mais comportements et attitudes peuvent être aussi trompeurs que les confidences. On peut les interpréter de façons fort diverses. Il est bien des silences révélateurs, mais seulement grâce, d'ordinaire, à un contexte verbal. Qu'on parle ou qu'on se taise, réaliser une vraie communication reste fort difficile. C'est qu'on bute toujours au mystère du moi. En réalité, le moi est incommunicable....

2 pages - 1,80 ¤

Toutes les personnes ont-elles droit à un égal et même respect

Note : 5.1/10

N'y a-t-il pas à faire des réserves sur la prétention à ce droit ? B. Droit et devoir étant couramment tenus pour corrélatifs,. le devoir de respecter les personnes semble entraîner le droit. de celles-ci au respect. Mais avant d'adopter la conséquence, analysons le concept de droit. Le droit détermine ce qu'il est légitime d'exiger. Or on ne voit...

2 pages - 1,80 ¤

Est-ce s'éloigner d'autrui que de rentrer en soi-même

Note : 5.1/10

On pourrait sans doute nous objecter le cas de l'orgueilleux : l'opinion exagérément avantageuse qu'il a de lui-même ne vient-elle pas d'un trop habituel repliement sur soi, lequel entraîne une insuffisante ouverture aux autres ? En apparence, peut-être ; mais la réalité semble fort différente : les illusions sur sa valeur personnelle que nourrit l'orgueilleux viennent de ce...

2 pages - 1,80 ¤

L'habitude est-elle une aide ou un obstacle à la liberté

Note : 5.1/10

A. Par ses effets sur les fonctions cognitives. - L'acte libre est l'aboutissant d'un processus mental complexe, qui devient de plus en plus difficile à mesure que les habitudes prennent plus d'emprise.Pour se déterminer librement, il faut d'abord avoir l'idée d'un but à atteindre, par exemple, d'un meuble à construire ou d'un nouveau mode de production à expérimenter...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17157 17158 17159 17160 17161 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit