LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on opposer la raison d'Etat à la justice ?

Un exemple parmi d'autres de ces pratiques, qui laissa Machiavel frappé de stupeur, mais sans doute aussi admiratif : César Borgia, pour faire régner l'ordre en Romagne, donna toute puissance à l'un de ses hommes de confiance connu pour être cruel & expéditif. La paix établie, pour éviter que l'opprobre ne s'attache à sa propre personne, il fit...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on discerner dans les changements du droit un progrès vers la justice ?

D'autre part, le libéralisme cherche à promouvoir la conception du juste donnée par Kant plus haut, comme liberté maximale de tous les individus. Transition : Pour autant, nous ne pouvons conclure maintenant, car ce n'est pas résoudre un problème que d'affirmer que de l'opinion de l'un nous avons quelque chose, et que de l'opinion d'un autre nous avons autre chose....

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on gouverner sans justice ?

Si l'État nie la notion de personne au nom de l'intérêt général, il multiplie les injustices; ces injustices qui caractérisent toutes les formes de totalitarisme. Favoriser l'intérêt privé est une injustice Le rôle de l'État est de veiller à maintenir une cohésion sociale, d'éviter qu'il y ait une trop grande disparité dans la répartition des richesses. Si l'État favorise les...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on juger les crimes contre l'humanité ?

  [Juger les crimes contre l'humanité suppose une impartialité totale. Or, ce sont les vainqueurs, les pays les plus puissants, qui jugent les vaincus et les États ne jouant pas un rôle déterminant sur la scène internationale.] Le tribunal des vainqueurs n'est pas un tribunal international Le procès de Nuremberg a jugé l'Allemagne nazie, au travers des 24 dirigeants nazis accusés de crimes contre...

1 page - 1,80 ¤

Le mérite est-il toujours récompensé ?

||Justice immanente   Justice qui existerait dans la nature, indépendamment des lois humaines. «A considérer humainement les choses, faute de sanction naturelle, les lois de la justice sont vaines parmi les hommes; elles ne font que le bien du méchant et le mal du juste, quand celui-ci les observe avec tout le monde sans que personne ne les observe avec lui.   Il...

2 pages - 1,80 ¤

Le besoin de justice n'exprime-t-il que la jalousie des déshérités ?

||Le besoin de justice est l'expression d'un ressentiment. L'homme qui a réussi à obtenir le pouvoir et la richesse est un homme satisfait. Il n'a pas à invoquer la justice pour changer sa condition. Seuls les prauves, insatisfaits de leur vie, réclament plus de justice. MAIS... La nature humaine aspire universellement à la dignité et au respect. La justice est...

7 pages - 1,80 ¤

La vengeance peut-elle être juste ?

Note : 9/10

La vengeance n'est pas injuste, dans la mesure où le rappelle Hegel, elle respecte la loi du Talion, c'est-à-dire qu'elle punit le criminel à proportion de son crime. C'est ce que veut dire "oeil pour oeil, dent pour dent". Si on a volé 100 euros, le voleur doit rendre 100 euros et pas plus.«...

5 pages - 1,80 ¤

La punition peut-elle ne rien devoir à la vengeance ?

Note : 9/10

.../... 3) La punition a la forme du droit   La vengeance se distingue de la punition en ce que l'une est une réparation obtenue par un acte de la partie lésée, tandis que l'autre est l'oeuvre d'un juge. C'est pourquoi il faut que la réparation soit effectuée à titre de punition, car, dans la...

3 pages - 1,80 ¤

La peine de mort est-elle un châtiment juste et légitime ?

Note : 9/10

.../... 3) La punition a la forme du droit   La vengeance se distingue de la punition en ce que l'une est une réparation obtenue par un acte de la partie lésée, tandis que l'autre est l'oeuvre d'un juge. C'est pourquoi il faut que la réparation soit effectuée à titre de punition, car, dans la...

3 pages - 1,80 ¤

La justice est-elle compatible avec l'efficacité ?

Note : 9/10

La notion de justice comporte deux dimensions : - une dimension sociale, institutionnelle. Elle règle les rapports mutuels des citoyens dans la cité ; - une dimension morale qui exige le respect et la vertu. Chez Platon, Socrate représente le modèle idéal du juste : il préfère subir l'injustice plutôt que de la commettre. L'homme est un être moral...

2 pages - 1,80 ¤

L'injustice provient-elle de la nature humaine ?

Note : 9/10

L'art d 'établir et de maintenir les républiques repose, comme l'arithmétique et la géométrie, sur des règles déterminées, et non comme le jeu de paume, sur la seule pratique. » L'expérience cruciale de la guerre civile, la montée de l'individualisme, la rupture des anciennes solidarités sociales, invitent Hobbes à penser qu'en dehors d'un pouvoir commun fort, les hommes vivent...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il protéger les faibles ?

Note : 9/10

||  [La nature a voulu que les forts survivent et que les faibles périssent. La faiblesse n'est pas une fatalité, mais un vice. Les hommes sont responsables de leur faiblesse. Les faibles n'ont donc que le sort qu'ils méritent, celui d'être des exclus et des exploités.] Il est moralement juste de protéger les plus faibles. Une société...

7 pages - 1,80 ¤

Faut-il préférer le désordre à l'injustice ?

Note : 8/10

Celle des militaires, aux passions. Celle des gouvernants (les philosophes), à la raison. Le strict respect de cette répartition des fonctions garantit la justice. "Un homme est juste de la même manière que l'État est juste.- C'est une conclusion qui est aussi de toute nécessité.- Mais nous n'avons pas oublié que l'État est juste par le fait que chacun...

7 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il des guerres justes ?

Note : 8/10

  I) Il est des idéaux pour lesquels la lutte est juste.   a) Il est juste de défendre sa liberté.b) La guerre peut être nécessaire pour préserver la paix d'un territoire.c) Toute guerre de libération est légitime.   II) Il ne saurait y avoir de justes guerres.   a) Guerre et barbarie.b) Guerre et force.c) Guerre et morale. .../...||Dans ce sujet, il s'agit de savoir...

7 pages - 1,80 ¤

Etre juste est-ce traiter tout le monde de la même façon ?

Note : 8/10

Le sujet porte sur l'essence de la justice; on se demande si une attitude juste consiste à se comporter de manière semblable envers tous les hommes, donc si la justice repose sur le principe d'égalité absolue entre tous. Faut-il avoir les mêmes égards pour le criminel que pour l'honnête homme ? Un même crime doit-il toujours recevoir la...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il indécent de s'amuser alors que d'autres meurent de faim ?

Note : 8/10

AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi....

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il raisonner pour être juste avec autrui ?

Note : 8/10

AUTRUI (lat. alter huic, cet autre-ci, présent) Autrui n'est pas simplement celui qui est autre que moi mais l'autre comme autre moi (alter ego) et corrélatif du moi.RAISON (lat. ratio, calcul; faculté de calculer, de raisonner) Ce...

2 pages - 1,80 ¤

Est-ce pour prévenir la récidive que la justice punit ?

Note : 8/10

Si la justice est bafouée, c'est l'ordre collectif qui est mis en péril. Qu'un seul homme puisse commettre un crime sans être inquiété, et ce sont les fondements même de la société qui vacillent. Dès lors, il ne reste plus de rempart contre la violence. Que l'on désire améliorer la nature de l'homme, ou le dissuader de mal faire,...

3 pages - 1,80 ¤

Pour juger, suffit-il de raisonner ?

Note : 8/10

La faculté de bien juger, c'est-à-dire de distinguer ce qui est vrai d'avec ce qui est faux, ce qui est bien d'avec ce qui est mal, voire ce qui est beau d'avec ce qui est laid. Cette seconde acception prend donc une valeurnormativeque n'a pas la première.C'est en ce sens que Descartes parle de la raison, synonyme de...

5 pages - 1,80 ¤

Pour juger, faut-il seulement apprendre à raisonner ?

Note : 8/10

Elle est produite ou engendrée par une opération synthétique et active de l'esprit. L'exemple est évident pour les opérations de grands nombres, où la seule observation du concept ne me donnera jamais le résultat si je n'opère activement des synthèses, c'est-à-dire si je ne réalise pas l'opération.   [Les jugements de valeur font appel à la subjectivité. Celui qui émet un...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on nous reprocher une faute de goût ?

Note : 8/10

DEFINITION DES TERMES: • Peut-on : - est-il possible ; - est-il légitime (sens à retenir essentiellement ici). • Reprocher (latin pop. repropriare, rapprocher, mettre devant les yeux et, par extension, remontrer, représenter) : - « représenter à quelqu'un, en le blâmant une chose condamnable ou fâcheuse, dont on le tient pour responsable. « (Dictionnaire Robert)...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-il y avoir un jugement sans croyance ?

Note : 8/10

Or chaque fois que j'admets comme vraie une chose que je ne connais pas assez bien, je prends le risque de tenir pour vraie une chose fausse, puisque, ne la connaissant pas bien, j'ignore si en réalité elle est vraie ou fausse. Explication. Mais qu'est-ce que bien connaître ? C'est connaître distinctement. Ce mot, qui d'ordinaire s'emploie pour qualifier une...

6 pages - 1,80 ¤

Persuader quelqu'un est-ce l'empêcher de penser ?

Note : 8/10

  [C'est grâce à l'éducation que la raison s'éveille et acquiert son autonomie. Une fois devenue autonome, à elle de partir en quête du vrai. Si elle se laisse persuader, c'est qu'elle a perdu sa liberté de penser.]   Il faut opposer éducation et persuasion Nicolas Malebranche a parfaitement raison d'écrire: «Il y a des pères qui...

2 pages - 1,80 ¤

Nos pensées dépendent-elles de notre volonté ?

Note : 8/10

.../... Pour se tromper, il n'est pas nécessaire de le vouloir. Il suffit de donner son accord à une proposition qui est fausse. "[...] il faut remarquer qu'il y a bien de la différence entre vouloir être trompé et vouloir donner son consentement à des opinions qui sont cause que nous nous trompons...

7 pages - 1,80 ¤

L'expression : "L'erreur est humaine" est-elle une excuse ?

Note : 8/10

||Il n'y a pas de certitude absolue ni de vérité universelle. L'erreur est donc humaine. Même dans les domaines scientifiques les plus rigoureux, on parle d'un principe d'incertitude. L'homme étant faillible par nature, l'erreur est la chose du monde la mieux partagée. MAIS... L'homme est responsable aussi bien de ses erreurs intellectuelles que morales. Si l'erreur est un jugement volontaire,...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17162 17163 17164 17165 17166 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit