LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Toute science repose-t-elle sur une croyance ?

  2.Pascal et la connaissance guidant à la croyance. Pascal nous permet de diminuer la frontière entre la connaissance et la croyance. Alors que Descartes nie qu'il y ait quelque chose de commun entre les deux, Pascal permet de  montrer comment la connaissance pourrait conduire à la raison. Le célèbre pari exposé dans les Pensées a pour but de faire...

2 pages - 1,80 ¤

Je ne crois que ce que je vois. Qu'en pensez-vous ?

Ne croire que ce que l'on voit impliquerait de ne pas croire dans les acquis des générations précédentes et donc la nécessité de toujours repartir à zéro Ne croire que ce que l'on voit implique de ne pas croire dans le témoignage des générations précédentes - croyance qui est pourtant constitutive du progrès propre au genre humain. KANT, Histoire universelle...

8 pages - 1,80 ¤

Croire en l'impossible ?

Il ne peut croire en ce qui est actuellement impossible que parce que la science progresse et se développe constamment. Croire en l'impossible ce n'est pas envisager que l'impossible devienne possible, puisque dans ce projet l'impossible perd précisément son caractère. Il faut dire que rigoureusement la science ne croit qu'en ce qu'elle tient à terme pour possible.             L'impossible,...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il penser l'Etat comme un corps ? Faut-il penser l'Etat comme un organisme ?

  La société humaine présente le caractère commun avec l'organisme, d'un enchevêtrement des parties entre elles, et d'une subordination des parties au tout.  Mais comme l'écrit Bergson, «ce ne sera d'ailleurs là qu'une comparaison, car autre chose est un organisme soumis à des lois nécessaires, autre chose une société constituée par des volontés libres » (« Les deux sources...

7 pages - 1,80 ¤

Est-on maître ou esclave de ses croyances ?

Et le sentiment de cette évidence, la satisfaction qu'elle procure à l'esprit, entrent eux aussi dans la catégorie des faites dont on n'est pas les maîtres.On ne dispose donc pas de ses croyances comme d'un habit qu'on revêt ou dont on se dépouille à volonté. Les croyances nous possèdent plus que nous les possédons.II. - INDIRECTEMENT, NOUS NE...

3 pages - 1,80 ¤

La science abolit-elle les croyances ?

Il est certain qu'à la lecture de Feuerbach, de Nietzsche, de Freud, de Sartre semble inviter à une telle conclusion. Mais il n'est pas moins évident que ces analyses destructrices n'ont pas entraîné, comme on a cru jadis qu'elles le feraient, la disparition de la croyance religieuse, et que celle-ci reste d'une étonnante vitalité : même dans les...

4 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une « conscience collective » ?

Durkheim utilise le droit comme indicateur de l'importance respective de la conscience collective et de l'individualisme. Si le droit est plutôt répressif, la sanction est une punition (prison, amende, déportation) qui est une vengeance face à une atteinte aux valeurs communes.   Deuxième partie : qu'est-ce qui est collectif ?  « La société » : la notion est-elle une sorte d'entité qui...

1 page - 1,80 ¤

Mathématiques et expérience ?

Stuart MILL, tout en accordant qu'il n'y a « pas de choses réelles exactement conformes aux définitions géométriques », ont admis que les notions mathématiques étaient « de simples copies », mais « des copies partielles » des objets donnés dans l'expérience sensible, résultant de ce que l'homme a le pouvoir de « faire attention à une partie...

3 pages - 1,80 ¤

Il n'y a de science que du général et du nécessaire ?

). C'est un domaine de compétence. Dans la Grèce ancienne pré-platonicienne, les penseurs pensent la totalité de ce qui est, sans distinguer une théorie d'une pratique. Il y a une harmonie entre la théorie et la pratique. Platon rompt avec ce système de pensée en mettant le logos au centre du dispositif du savoir. Aristote divise la philosophie...

8 pages - 1,80 ¤

Jugements analytiques et synthétiques ?

||  jugement analytique, jugement synthétique   ■ Distinction kantienne. Un jugement analytique est un jugement dont le prédicat est tiré du sujet, et qui, de ce fait, n'est qu'une explicitation qui ne nous apprend rien de neuf. ■  À l'opposé, un jugement synthétique est un jugement dont le prédicat est ajouté au sujet sans qu'il en ait été tiré. Il n'y a...

5 pages - 1,80 ¤

Le problème des rapports entre philosophie et foi chrétienne ?

RAPPORT : C'est un lien, une relation que l'esprit constate. Cela peut être une relation de ressemblance, de cause à effet, ou un rapport de grandeur.. ...

3 pages - 1,80 ¤

Cela a-t-il du sens que la société respecte les individualités ?

, c'est le respect, spontanément éprouvé et réciproquement garanti, de la dignité humaine, en quelque personne et dans quelque circonstance qu'elle se trouve compromise, et à quelque risque que nous expose sa défense. » Aujourd'hui, il est de bon ton en occident de dire qu'il faut respecter les individualités. La société toute entière est empreinte de cette idée...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la folie apprend à l'homme raisonnable ?

Encore une fois le grand frisson nous prend : - mais qui donc aurait envie de diviniser de nouveau, immédiatement, à l'ancienne manière, ce monstre de monde inconnu ? Adorer cet inconnu désormais comme le « dieu inconnu » ? Hélas, il y a trop de possibilités non divines d'interprétation qui font partie de cet inconnu, trop de...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il inutile de s'intéresser à ce qui n'est plus ?

Le présent est notre existence, les détails du passé sont dépassés pour notre société contemporaine. Le progrès nous place dans la connaissance au dessus de tout ce que le passé peut nous apporter, quel intérêt avons nous de savoir comment on traiter la grippe dans le passé ou comment on construisait une voiture puisque nous avons avancé dans...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce que l'autorité ?

S'il est bon de savoir employer les hommes tels qu'ils sont, il vaut beaucoup mieux encore les rendre tels qu'on a besoin qu'ils soient ; l'autorité la plus absolue est celle qui pénètre jusqu'à l'intérieur de l'homme, et ne s'exerce pas moins sur la volonté que sur les actions. Il est certain que les...

5 pages - 1,80 ¤

Pour quelles raisons le philosophe est-il celui qui sait bien ce qu'il sait ?

BIEN : Au sens éthique, ce qui est conforme à l'idéal de la moralité, qui doit être recherché pour lui-même indépendamment de son utilité. Il mérite l'approbation d'une conscience droite. Sa possession seule peut procurer le bonheur (ou souverain Bien). ...

3 pages - 1,80 ¤

Le fanatisme, ce redoutable amour de la vérité. Amour ou peur de la vérité ?

Dans le fanatisme une liberté se renie au profit de fins qu'elle prétend absolues et qu'en réalité le sectarisme du fanatique accepte toutes faites du clan ou du groupe. « Vérité » de parti, c'est-à-dire partialité qui exclut, excommunie, condamne, exécute. L'expérience morale authentique requiert un choix toujours difficile, parfois douloureux dans la multiplicité des possibles. La référence...

6 pages - 1,80 ¤

Un discours sur l'homme peut-il être scientifique ?

Note : 5.5/10

Dans le fanatisme une liberté se renie au profit de fins qu'elle prétend absolues et qu'en réalité le sectarisme du fanatique accepte toutes faites du clan ou du groupe. « Vérité » de parti, c'est-à-dire partialité qui exclut, excommunie, condamne, exécute. L'expérience morale authentique requiert un choix toujours difficile, parfois douloureux dans la multiplicité des possibles. La référence...

3 pages - 1,80 ¤

Galilée a dit : Toute la nature n'est que mathématique. » Qu'en pensez-vous ?

Note : 5.5/10

|| Galilée est un savant du XVI ième siècle, connu comme le véritable fondateur de la physique moderne, et l’homme auquel l’Inquisition intenta un procès pour avoir soutenu que la Terre tournait sur elle-même et autour du soleil. Dans un ouvrage polémique, « L’essayeur «, écrit en 1623, on lit cette phrase :    « La philosophie [ici synonyme...

11 pages - 1,80 ¤

Les nombres gouvernent-ils le monde ?

Note : 5.5/10

Aristote rapporte comme suit la théorie des pythagoriciens : "Ce sont les nombres qui constituent les substances sensibles. Ils construisent, en effet, l'univers au moyen des nombres."Selon cette hypothèse, le nombre serait l'élément dernier de toutes choses. Le monde se ramènerait à des nombres et à des combinaisons dei nombres.Il est certes difficile d'admettre que ceux-ci soient des...

6 pages - 1,80 ¤

Einstein posait la question suivante : » Comment se fait-il que les mathématiques, qui sont pourtant un produit de la pensée indépendant de l'expérience, rendent compte si excellemment de la réalité ? » ?

Note : 5.5/10

||Les mathématiques sont le pur produit de la réflexion. Elles sont un ensemble hypothético-déductif ayant pour objet le nombre, la quantité, l'ordre et la mesure. C'est donc un exercice logique de notre pensée uniquement qui ne trouve sa sources nulle part dans la nature. C'est une science qui ne s'attache qu'au...

4 pages - 1,80 ¤

La cohérence d'un discours est-elle le critère de sa vérité ?

Note : 5.5/10

Dès lors, observe Nietzsche, la volonté de vérité, en s'acharnant à vouloir détruire l'illusion et mettant du même coup en danger la vie, ne serait pas une « Volonté de vie », mais elle « cacherait une volonté de mort. - En sorte que la question : pourquoi la science ? se réduit au problème moral : pourquoi...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17167 17168 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit