LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le langage exprime-t-il la pensée ?

Le mot n'est qu'une des possibilités de la pensée, il n'est qu'un vêtement. Le mot est plat, précis, net déterminé et n'a aucune auréole. La pensée est toujours plus nuancée, plus riche. La pensée est toujours plus profonde que le langage. Il y a donc un ineffable qui n'est pas seulement le monde du coeur ou des sentiments...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on concilier le pouvoir de l'État et la liberté individuelle ?

Sous peine de reconstitution de servitudes politiques et idéologiques qui n'avouent pas leur nom, la reconnaissance juridique des libertés individuelles doit s'assortir de mesures concrètes permettant à celles-ci de s'exercer en connaissance de cause (rôle de l'instruction publique) et sans être hypothéquée d'emblée par les rapports de force (rôle des actions destinées à promouvoir l'égalité sociale). Lorsque l'État privilégie...

6 pages - 1,80 ¤

Dans certaines circonstances, a-t-on le droit de transgresser la loi au nom de la justice ?

Note : 5.4/10

De là vient que l'équitable est juste, et qu'il est supérieur à une certaine espèce de juste, non pas supérieur au juste absolu, mais seulement au juste où peut se rencontrer l'erreur due au caractère absolu de la règle. Telle est la nature de l'équitable : c'est d'être un correctif de la loi, là où la loi a...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi la compréhension de l'histoire ne peut-elle se réduire à une simple chronologie ?

Note : 5.4/10

||ANALYSE ® Il s’agit ici de partir d’une thèse avérée : la compréhension de l’histoire ne peut pas se réduire à la chronologie. ® Ce qu’il s’agit d’interroger ici c’est la raison d’être de cette thèse : son origine, son sens. Il s’agit donc en creux de définir qu’elle est la fonction de l’histoire. Pour se faire encore faut-il distinguer la fonction...

4 pages - 1,80 ¤

La supériorité de l'homme consiste-t-elle dans sa capacité d'acquérir le plus grand nombre de techniques ?

Note : 8/10

« Valoir» a une connotation morale : la valeur de l'homme est-elle dans l'accumulation des techniques ? La supériorité de l'homme, son essence, est-elle de l'ordre du quantitatif ? Nous l'avons vu, la technique a dégagé définitivement l'homme de la nature, jusqu'à en faire le maître. Mais la supériorité de l'homme ne peut se limiter à cela. C'est d'abord...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il incompatibilité entre la science et la religion ?

Note : 8.5/10

||Les rapports entre scientifiques et religieux n'ont pas toujours été faciles. La religion a pendant longtemps considéré la science comme impie : que l'on songe au procès de Galilée par l'Église. De leur côté, les scientifiques sont parfois tentés d'étendre à toute chose le règne de la raison, et jugent la religion obscurantiste.De nos jours, des points de...

3 pages - 1,80 ¤

Pour philosopher, faut-il commencer par douter de tout ?

Note : 8.5/10

Mais dans ce cas, laquelle ? ·         Enfin, mais non des moindres, non devrons nous souvenir que le doute dont nous parlons ici est total : la question est bien posée sur « douter de tout ». Aussi pourrons-nous penser en termes plus ou moins forts à cette notion de doute. o   Soit un doute systématique, réfléchis donc, qui remette la totalité de l'existence en cause ; o   Soit...

2 pages - 1,80 ¤

Ne doit-on attendre de l'historien qu'un récit des faits tels qu'ils se sont passés ?

Note : 8.5/10

Comme l'a dit Simiand, « il n'y a de rapport causal que s'il y a régularité de liaison, renouvellement identique de la liaison constatée ; le cas unique n'a pas de cause, n'est pas scientifiquement explicable. » Mais l'histoire est précisément la science des cas uniques. Certains historiens ont cru résoudre la difficulté en alléguant qu'il ne s'agit pas ici, comme...

3 pages - 1,80 ¤

L'histoire a-t-elle un sens ?

Note : 8.5/10

Pour comprendre un événement, l'historien doit s'y fondre et adopter le point de vue e ses acteurs. Retrouver leurs mobiles et découvrir le sens de leurs actes exige d'entrer en sympathie avec eux. On comprend, dans cette perspective, que le travail d'historien consiste à découvrir le sens de l'histoire, sens qui apparaît alors comme une propriété intrinsèque de...

13 pages - 1,80 ¤

Faut-il vouloir la paix à tout prix ?

Note : 8.5/10

Vocabulaire: PAIX: Absence de conflit armé entre des nations, des États, des groupes humains. Par extension, concorde, entente. VOLONTÉ / VOULOIR: Du latin voluntas, «volonté«, «désir«, «intention«. 1. Faculté de vouloir, pouvoir de se déterminer pour des motifs raisonnables. 2. Acte particulier de la faculté de vouloir (exemple: ses «dernières volontés«), volition....

4 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Peut-on considérer les droits de l'homme indépendamment de ceux du citoyen ?

Note : 8.5/10

L'homme n'est pas qu'un citoyen L'homme, dans l'expression «droits de l'homme», ce n'est pas seulement un «animal politique». C'est aussi et surtout la plus haute idée que l'on peut se faire de l'être humain accompli. Les exigences qui sont des droits de l'homme sont définies à partir d'un tel idéal. Les droits du citoyen ne sont que des pouvoirs Ces droits...

2 pages - 1,80 ¤

Toutes les inégalités sont-elles des injustices ?

Note : 8.5/10

Les droits formels sont ceux reconnus théoriquement par les lois. Les droits réels quant à eux sont ceux relatifs à la possibilité effective d'exercer ces fameux droits octroyés théoriquement. La différence est de taille et dans l'idéal d'une société parfaitement égalitaire, les deux notions se recoupent, Marx souligne que ce n'est pas le cas. Ainsi, la loi reconnaît...

4 pages - 1,80 ¤

Le devoir du politique est-il de donner satisfaction à l'opinion publique ?

Note : 8.5/10

On vit tranquille aussi dans les cachots ; en est-ce assez pour s'y trouver bien ?" Si la fin de l'État est le bien commun, c'est à la volonté générale de le gouverner. Le passage de l'état de nature à l'état civil est le passage nécessaire du conflit des intérêts particuliers à leur accord. Une société ne peut...

4 pages - 1,80 ¤

L'intérêt est-il le seul lien social ?

Note : 8.5/10

||• La formulation du sujet invite à centrer son attention sur le mot «seul«. Bien plus, elle invite aussi dans une certaine mesure à une réponse négative. A côté de l'intérêt strictement économique, on peut supposer d'autres types de liens, comme les liens politiques. Peut-on parler d'un intérêt politique, ou bien faut-il réserver ce terme d'intérêt aux seuls...

4 pages - 1,80 ¤

La morale a-t-elle sa place dans l'économie ?

Note : 8.5/10

[Marx et Engels, Manifeste du parti communiste]   II)                L'éthique fait-elle réellement son entrée dans les rapports économiques ?   A)    Nous assistons, ces quelques dernières années, à ce qui ressemble à une intégration de la morale ou de l'éthique dans l'économie. Nous parlons aujourd'hui de « commerce équitable », « d'éthique de l'entreprise » etc. On cherche non plus le profit à tout prix, mais à réinstaurer un...

4 pages - 1,80 ¤

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?

Note : 8.5/10

Sur les ruines de l'État pourront alors s'établir de libres associations.La doctrine anarchiste implique un postulat tout à fait opposé à celui des absolutistes, ou des partisans de l'État totalitaire. Pour ces derniers en effet, les hommes sont bêtes et méchants ; il faut donc les soumettre à une discipline sévère. A ce pessimisme foncier, les anarchistes opposent...

7 pages - 1,80 ¤

L'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de liberté ?

Note : 8.5/10

En effet, comment soutenir que seul le corps puisse déterminer les manifestations inconscientes. On peut certes convenir, par exemple, que des hormones sont génératrices de pulsions érotiques. Mais, ce fait en aucun cas ne saurait expliquer l'infinie richesse des affections humaines, l'incroyable plasticité de l'âme en proie au trouble du désir. Aussi, préférerons-nous la thèse freudienne qui interprète...

8 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il une contradiction entre l'affirmation de la liberté humaine et l'affirmation scientifique du déterminisme ?

Note : 8.5/10

le dualisme cartésien : en tant que corps, l'homme appartient à la nature et est soumis à ses lois, mais en tant qu'âme, que pensée, il leur échappe. c) Poser que le déterminisme de la nature est total et que l'homme n'y échappe pas ; que la liberté humaine est donc illusoire. Le rationalisme cartésien nous montre déjà...

3 pages - 1,80 ¤

Le physicien a-t-il affaire à la réalité ?

Note : 8.5/10

[Plus la science physique progresse, plus le physiciens'éloigne de la réalité tel qu'il nous apparaît concrètement. Un concept physique comme l'atome rompt totalement avec l'expérience sensible.]   Le physicien ne parle pas du réel Il n'y a aucun rapport entre le temps du physicien et celui vécu. Le temps mesuré par le scientifique est un...

6 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire qu'on expérimente avec sa raison ?

Note : 8.5/10

« ... Les instruments ne sont que des théories matérialisées... ». Au niveau de l'expérimentation, l'cc activité rationaliste » est encore plus nette qu'au moment de la seule observation. Car les outils de l'expérimentation sont eux mêmes des produits de la raison et de la théorie. Et cela apparaît de façon éclatante même au niveau des appareils les plus...

10 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17169 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit