LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Quel rôle joue l'expérience dans la connaissance des hommes ?

L'expérience cruciale consiste à élaborer une expérience dans laquelle sont confrontées des hypothèses incompatibles, si bien qu'une seule pourra être vérifiée, et que si elle l'est, l'autre sera du même coup invalidé. Ainsi  pour expliquer le mouvement des marées on peut établir deux hypothèses. La première consiste à penser que le mouvement est causé par  attraction (c'est-à-dire par...

4 pages - 1,80 ¤

Est-ce au même titre que l'on parle de sciences de la nature et de sciences de l'homme ?

Durkheim) mesurables et quantifiables. On assiste, par exemple, à l'apparition d'une sociologie (que A. Comte définit comme une « physique sociale ») basée sur la statistique sociale, ou d'une psychologie basée sur une psychométrie mesurant les phénomènes psychiques en intensité, en fréquence ou en durée ; - des phénomènes obéissant aux lois d'un déterminisme mécanique. c) Les sciences humaines d'inspiration...

2 pages - 1,80 ¤

Les êtres vivants sont-ils comme des machines ?

||La machine est une source inépuisable de métaphores pour penser l'être vivant. Tube digestif, rotules sont des parties du corps qui évoquent des pièces mécaniques. Le coeur n'est-il pas l'équivalent d'une pompe? Cependant, on ne manque pas non plus d'observer que le vivant ne se réduit pas à un agencement mécanique d'organes. Il y...

8 pages - 1,80 ¤

Vous paraît-il nécessaire d'imposer des limites à la recherche sur le vivant ?

Note : 10/10

||Ici, l'analyse peut porter principalement sur les trois parties de la question. « Imposer des limites « : cela peut prendre la forme d'un décret, d'une loi, d'un appel à la conscience des chercheurs, ou même de sanctions. Il y a des degrés dans l'imposition. Une limite s'impose-t-elle seulement, ou bien doit-elle être consentie ? Dans un cas,...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il tenir les scientifiques pour responsables de l'usage que l'on fait de leurs découvertes ?

Note : 10/10

||La problématique s'articule à l'analyse précédente. En fait, deux problématiques se croisent dans ce sujet.D'abord, a-t-on raison de distinguer les découvertes scientifiques de l'usage qu'«on« en fait ? Ne peut-on pas au contraire penser que certains usages possibles d'une découverte sont déjà «prédestinés« en elle ? La science est-elle passive devant les utilisations qu'on en fait ? Cette...

2 pages - 1,80 ¤

Les hommes peuvent-ils être responsables devant les générations futures ?

Note : 5.1/10

Cependant, comme pour l'enfant, la responsabilité vis-à-vis des générations futures se fonde aussi sur la cause elle-même. Nous avons, nous, hommes d'aujourd'hui, la responsabilité sans réciproque de l'humanité future.«L 'avenir de l'humanité est la première obligation du comportement collectif humain à ...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on être responsable sans être coupable ?

Note : 5.3/10

La responsabilité ne s'arrête pas à l'action, elle peut être morale.       II) Le responsable n'est pas coupable.   A)    Il semblerait que l'on puisse être « responsable de » sans être forcément « coupable de ». Prenons l'exemple de parents qui sont responsables des actes de leurs enfants mineurs. Si un d'eux commet un acte illicite ; il est jugé coupable de cette transgression de...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on avoir le droit de mentir ?

Note : 5.3/10

Car il nuit toujours à autrui : même si ce n'est pas à un autre homme, c'est à l'humanité en général, puisqu'il disqualifie la source du droit. Si l'illusion est la réalisation hallucinée d'un désir, on comprend qu'elle puisse aider à vivre : une espérance illusoire ne vaut-elle pas mieux qu'une vérité désespérante...

8 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des actes impardonnables ?

Note : 5.3/10

||●    Il semble alors indispensable d'interroger la nature du pardon. En effet, le sujet de la dissertation, nous l'avons vu, nous demande de mesurer, de limiter, les surfaces respectives de la faute, du pardon, de la justice. La question du sujet est celle d'une possible incommensurabilité entre la gravité de la faute et l'effectivité du pardon. S'il y...

4 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un devoir de mémoire ?

Note : 5.3/10

.. brisées.« Je veux dire » va introduire l'explicitation de la notion de force plastique, de puissance de construction et d'élaboration de formes. Tout d'abord, NIETZSCHE conçoit cette force comme un pouvoir de se déployer et de s'épanouir en se transcendant hors de soi vers l'extérieur (« se développer hors de soi-même »), pouvoir de croître, de s'agrandir...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on qualifier d'inhumaines certaines actions de l'homme ?

Note : 5.3/10

||• Remarquer le caractère paradoxal de l'énoncé (et ne pas croire qu'il s'agit ici de savoir si on a le droit de juger moralement — et de condamner — d'autres hommes).• Se demander à quelles conditions il ne serait pas contradictoire de qualifier à la fois les mêmes actes d'« humains « et « inhumains «.• Ne s'agirait-il...

3 pages - 1,80 ¤

La prise en compte des différences culturelles vous paraît-elle remettre en question l'existence de valeurs universelles ?

Note : 5.3/10

.../... Ainsi les valeurs universelles existent bien, mais elles sont volontairement détournées par les institutions qui veulent renvoyer telle image, ou qui veulent que son peuple réponde à tel et tel critère. Ainsi l'on voit bien que les différentes cultures ne sont pas un obstacle aux valeurs universelles. Ces dernières sont simplement cachées derrière des...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire qu'une civilisation est supérieure à une autre ?

Note : 5.3/10

Oui, mais selon des critères relatifs. Si on répond "oui" selon des critères absolus (pour décréter la supériorité de l'homme occidental sur les autres hommes), alors on énonce une thèse raciste (racisme culturel). Mais on ne peut répondre que par référence à certains critères : dans tel domaine, telle civilisation est plus avancée que les autres. Dans le...

6 pages - 1,80 ¤

La valeur d'une civilisation est-elle fonction de son développement technique ?

Note : 5.3/10

Leur possibilité d'action sur la nature se trouve ainsi considérablement agrandie. Sans doute, l'usage d'outils est-il propre à des animaux. Ainsi, par exemple, les singes peuvent contre leurs ennemis, se servir de pierres ou prendre tout ce qu'ils peuvent trouver qui a une force percutante. Mais ces outils ne sot pas fabriqués, ils...

9 pages - 1,80 ¤

Les objets techniques nous imposent-ils une façon de penser ou seulement une manière de vivre ?

Note : 5.3/10

||Les concepts ne posent pas apparemment de problèmes particuliers. Et pourtant, première remarque, le sujet conçoit d'emblée la technique comme un monde de choses, d'objets. Ainsi réduite à des choses, la technique semble directement «imposer« une manière de vivre, et indirectement seulement une manière de penser. Mais les techniques intellectuelles (comme l'écriture) sont-elles des objets? Ne réduit-on pas...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi parle-t-on de «création» à propos de l'activité artistique ?

Note : 5.3/10

||Le sujet nous invite, par sa formulation même, à réfléchir sur un concept : celui de création. En même temps, il spécifie le domaine dans lequel on l'utilise : l'activité artistique.La tâche revient donc à analyser l'activité artistique dans le but d'y repérer ce qu'il y a en elle qui mérite d'être appelé création. Pour cela, il ne...

17 pages - 1,80 ¤

«L'art ne reproduit pas le visible. Il rend visible.» Que pensez-vous de cette phrase de Paul Klee ?

Note : 5.3/10

||Par rapport à une citation, la tâche est double : la comprendre, et la discuter.Paul Klee (1879-1940) énonce sa conception des rapports de l'art et de ce qu'il appelle le visible; étant peintre, le visible est son domaine. Visibles sont les objets qu'il peint (dans la réalité) ; visibles sont aussi les objets peints (sur la toile).Ici, il...

11 pages - 1,80 ¤

«Des goûts et des couleurs, on ne discute pas.» ?

Note : 5.3/10

Partie 1: La différence des goûts. * Les goûts varient d'une personne à l'autre, selon les époques différentes. Irréductible diversité que rien ne semble pouvoir résoudre. * Si le goûts sont la chose du monde la moins partagées. Ils nous sont ce qu'il y a de plus intime, de moins partageables. Le goût est critiqué. Nous ne nous lassons...

5 pages - 1,80 ¤

Lorsque la vérité dérange, faut-il lui préférer l'illusion qui réconforte ?

Note : 5.3/10

La difficulté propre à la formulation proposée est liée à la nature de l'illusion : si celle-ci n'est ni erreur ni simple apparence, elle ne peut faire l'objet d'une adhésion volontaire au sens plein du terme. On ne peut adhérer à l'illusion en connaissance de cause : tout savoir de l'illusion en tant que...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il craindre le regard des autres ?

Note : 7/10

·        Car, en premier lieu, l'idée même d'une vérité ou d'une objectivité suppose le rapport à autrui, ne serait-ce qu'à titre d'exigence idéale. C'est l'accord possible ou exigé sur un monde commun - ou encore « l'intersubjectivité » - qui garantit la possibilité d'une vérité qui dépasse la sphère privée de ma croyance. Sans autrui, le monde serait réduit au point...

12 pages - 1,80 ¤

Suffit-il de devenir le maître de ses pensées pour l'être de ses sentiments ?

Note : 7/10

La psychologie, puis la psychanalyse, nous apprennent que les affects dominent la plupart de nos actions. Cependant, si les affects ne peuvent être contrôlés, l'esprit peut y réagir de façon simple. Plan suggéré :   I - Inéluctabilité de l'instinct             «Craig s'est livré à une série d'expériences avec des couples de colombes rieuses. Il sépara le mâle de la femelle pendant des...

4 pages - 1,80 ¤

«La mort n'est rien pour nous.» Qu'en penser ?

Note : 7/10

||La lecture attentive des termes du sujet, et leur analyse doivent vous donner les pistes de la problématique. Le sujet peut s'entendre en effet de multiples façons : la mort n'est-elle rien pour nous les hommes? N'est-elle rien pour nous-mêmes? Qu'est pour moi la mort de l'autre? Attention : il ne s'agit pas de disserter sur la mort,...

11 pages - 1,80 ¤

Le fait de parler la même langue institue-t-il entre les hommes des liens privilégiés ?

Note : 7/10

Ainsi " parler la même langue " est-il un " fait " parce que l'appartenance de la parole du locuteur à tel système langagier est contingente (non la parole, mais le fait de parler telle ou telle langue), et que, de plus, la langue est elle-même fondée en l'arbitraire d'une convention par tous adoptée et reconnue (les règles formelles définissent la possibilité...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17170 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit