LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'existence de l'inconscient fait-il que le Moi n'est pas maître dans sa propre maison ?

  Par inconscient, nous entendons tout d’abord, au sens trivial du terme, tout ce qui n’est pas conscient, c'est-à-dire tout ce qui est en dehors de la conscience à un moment donne (l’infraconscient) ou tout ce qui est inaccessible a la conscience. Mais si nous prenons ce terme tel qu’il est défini dans la théorie...

5 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il mû par les désirs du corps dont il n'a aucune conscience claire ?

Expliquez : Il est donc possible d'affirmer l'existence de la conscience. Le Cogito n'est pas désavoué par la psychanalyse. J'ai conscience de désirer et de vouloir et rien ne permet de dire que ce n'est pas moi qui pense quand je pense. 2. Objectez : Ce que l'inconscient met en cause, c'est plutôt l'identité du sujet, non le sujet...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme accède-t-il à la conscience claire de soi en pensant sa propre pensée ?

Observez : Toutefois, il vaut mieux voir dans la psychanalyse une critique des prétentions de la conscience à être "conscience de soi" : il est vrai que la pensée claire n'est qu'une partie de la pensée. Questionnez : Cela permet-il toutefois de douter du sujet lui-même ? [] 1. Expliquez : Le rationalisme classique (Leibniz) avait déjà affirmé que toutes...

3 pages - 1,80 ¤

DÉCIDE-T-ON DE DEVENIR QUELQU'UN ?

Cette idée d'une rupture brusque par laquelle on parvient à un être autre est encore accentuée par le terme « devenir » (qui souligne l'idée d'un passage vers autre chose). Dans ce verbe « devenir », nous trouvons la notion d'une mutation, d'un changement et nous dirons même, d'une conversion.Mais la question posée contient une autre dimension quelque...

4 pages - 1,80 ¤

PEUT-ON VOULOIR L'IMPOSSIBLE ?

Comme le déclare Epictète : « Ce n'est pas en satisfaisant nos désirs que l'on se fait libre, mais en détruisant les désirs. »On voit ici naître l'opposition entre le sujet et la fortune, ses désirs et le monde. En fait, il faut d'abord savoir faire la différence entre ce qui dépend de nous et ce qui n'en...

6 pages - 1,80 ¤

LES ANIMAUX SONT-ILS COMPARABLES À DES MACHINES ?

Comment expliquer les phénomènes de reproduction, d'autorégulation, de cicatrisation, de croissance, d'interdépendance des organes... ?             - Kant s'oppose à l'idée selon laquelle tous les phénomènes de la nature peuvent s'expliquer grâce à des lois, et montre dans La critique de la faculté de juger (partie téléologique) les spécificités des organismes vivants. Il compare le vivant à une...

3 pages - 1,80 ¤

L'ORGANISME VIVANT PEUT-IL ÊTRE COMPARÉ À UNE OEUVRE D'ART ?

Autrement dit, il est une "finalité naturelle", c'est-à-dire qu'il est à la fois cause et effet de lui-même. (cf. ex de l'arbre : il transforme sa nourriture pour grandir ; il est cause de ces transformations puisqu'il en est l'origine, et effet de ces transformations puisque c'est par elles qu'il se nourrit et donc qu'il existe.)             ● Dire...

3 pages - 1,80 ¤

PEUT-ON CONSIDÉRER LA NON-VIOLENCE COMME UNE VIOLENCE ?

Ainsi, la non violence défend des valeurs humaines d'amour et de respect. Elle ne veut pas justifier des pratiques violentes jugées indignes de l'homme.   2- Cependant, la non-violence est aussi un moyen de lutte et de réaction a) Le prince de Machiavel veut agir bien. Les fins qu'il poursuit sont bonnes ; c'est au niveau des procédés et des...

5 pages - 1,80 ¤

SUFFIT-IL DE LA LOI POUR QUE LA RAISON L'EMPORTE SUR LA VIOLENCE ?

RAISON: Du latin ratio, « calcul », « faculté de calculer, de raisonner » (en grec logos).* Au sens subjectif : mode de penser propre à l'homme (lui-même défini comme « animal raisonnable »).* Par opposition à l'intuition : faculté de raisonner, c'est-à-dire de combiner des concepts et des jugements, de déduire des conséquences.* Par opposition à la...

3 pages - 1,80 ¤

LE VRAI A-T-IL UNE HISTOIRE ?

La vérité s'oppose enfin au mensonge. Elle est une valeur positive L'histoire désigne ou bien la succession des événements, ou bien la discipline historique, c'est-à-dire l'historiographie. Dans les deux cas, elle suppose une temporalité et est tournée vers le passé. Problématisation : Une première interprétation du sujet inviterait à ce demander s'il y a une Histoire, au sens d'une historiographie,...

4 pages - 1,80 ¤

FAUT-IL NE TENIR POUR VRAI QUE CE QUI PEUT ÊTRE PROUVÉ ?

Il y a des obstacles épistémologiques qui rendent difficile la mise en place de structures rationnelles, et en particulier la valeur que l'on accorde généralement à l'expérience immédiate. LA VÉRITÉ ET LE DOUTE "Pour examiner la vérité il est besoin une fois en sa vie, de mettre toutes choses en doute autant qu'il se peut." Descartes Comment puis-je savoir que ce...

3 pages - 1,80 ¤

LE TRAVAIL EST-IL UN DROIT ?

« Premièrement, dit Marx, le travail est extérieur à l'ouvrier, cad il n'appartient pas à son être ; par conséquent, il ne s'affirme pas dans son travail, bien au contraire, il s'y renie ; loin d'y être heureux, il s'y sent malheureux ; il n'y développe aucune énergie libre, ni physique, ni morale, mais y mortifie son...

10 pages - 1,80 ¤

LE TRAVAIL EST-IL UNE FATALITÉ ?

Hegel, dans Phénoménologie de l'Esprit, nous fait le récit d'une certaine lutte entre deux consciences. Celles-ci s'affrontent afin d'être reconnues par l'autre. Le vainqueur, qui deviendra maître, est celui qui accepte le risque de mort ; le vaincu, qui deviendra l'esclave de l'autre, est celui qui reste trop attaché à la vie. La suite du récit cependant met...

2 pages - 1,80 ¤

POURQUOI LA RAISON RECOURT-ELLE À L'HYPOTHÈSE ?

Tous les deux en sont, au moment où ils parlent, au même point. Leurs deux propositions sont compréhensibles et ne comportent pas de contradiction, c'est-à-dire ne comportent pas de termes qui se contredisent entre eux. Une phrase qui se contredit est une absurdité qu'on ne peut jamais concevoir. Or l'expression «le soleil ne se lèvera pas demain» se...

6 pages - 1,80 ¤

À QUOI RECONNAÎT-ON QU'UNE THÉORIE EST SCIENTIFIQUE ?

La psychanalyse, la théorie de l'histoire de Marx peuvent-elles prétendre légitimement à la scientificité ? Popper, dans « Logique de la découverte scientifique » propose un critère de démarcation, capable d'établir, de manière concluante, la nature ou le statut scientifique d'une théorie. Il écrit : «C'est la falsifiabilité et non la vérifiabilité d'un système qu'il faut prendre comme critère de démarcation. En d'autres termes, je n'exigerai pas d'un...

5 pages - 1,80 ¤

PEUT-ON SE LIBÉRER DU PASSÉ ?

.. projet présent » : énoncé de la thèse générale, selon laquelle le passé est informé par le présent.b) « Cela... j'ai à être » : ce ne sont pas des déterminations arbitraires et fantaisistes qui décident de mon passé, mais bien mon projet originel.c) « Moi seul... signification » : ma projection permanente vers le futur décide...

4 pages - 1,80 ¤

DANS QUELLE MESURE L'ÉPREUVE DU TEMPS EST-ELLE UN CRITÈRE DE VALEUR ?

       Qu'est-ce qu'une valeur d'usage ? La valeur d'usage se définit par sa capacité à satisfaire certains de nos besoins. Une valeur d'usage est donc un objet qui peut servir valablement de moyen à la réalisation d'une fin. Elle n'est pas à distinguer trop rigoureusement du concept de valeur d'échange, sur lequel nous réfléchirons dans la partie suivante, dans la mesure...

2 pages - 1,80 ¤

LA VALEUR D'UNE CIVILISATION SE RÉDUIT-ELLE AU DÉVELOPPEMENT DE SA TECHNIQUE ?

Elle demande encore à être évaluée par autre chose. Le progrès technique, loin d' être la seule forme de progrès ou le progrès par excellence, suppose un autre progrès: celui des fins. La valeur d'une civilisation, c'est son niveau de pensée Aujourd'hui, la maîtrise de notre avenir passe sans doute moins par l'invention de machines de plus en plus complexes...

9 pages - 1,80 ¤

FAUT-IL REDOUTER LES MACHINES ?

Mais ce n'est pas possible car il est difficile de penser à tous ces types de dérèglement (machines plus perfectionnées donc dérèglements plus perfectionnés). De plus, il faut que les procédures de sécurité de la machine soient actionnées par l'homme. Question sur l'utilisation de la machine: ex: Tchernobyl, mesures de sécurités très importantes donc presque aucun risque d'accident,...

4 pages - 1,80 ¤

UNE SOCIÉTÉ SANS CONFLITS EST-ELLE POSSIBLE? EST-ELLE SOUHAITABLE ?

Note : 5.1/10

La violence peut prendre la forme d'une  guerre pour l'hégémonie : « L'idée générale, la catégorie qui se présente d'abord dans ce changement sans trêve des individus et des peuples qui existent un temps puis disparaissent, c'est en général la transformation. La vue des ruines d'une magnificence antérieure, nous conduit à saisir cette transformation...

7 pages - 1,80 ¤

FAUT-IL DISTINGUER LE CITOYEN DANS L'ÉTAT ET L'INDIVIDU DANS LA SOCIÉTÉ ?

Note : 5.1/10

C'est l'insociable sociabilité de Kant, l'homme a le désire de vivre en société mais ses passions naturelles, son égoïsme, le pousse au conflit. Le passage à l'état est pensé comme le passage à la loi, c'est-à-dire à ce qui envisage tous les membres de l'état comme égaux. La loi permet à l'individu de dépasser ...

5 pages - 1,80 ¤

FAUT-IL DONNER UN SENS À LA SOUFFRANCE ?

Note : 5.1/10

. Toute souffrance a-t-elle nécessairement un sens ? Si on doit lui donner, c'est qu'il est loin d'être évident. Comment en effet, justifier l'agonie d'un enfant. Certains y verront même l'une des preuves manifestes de la non-existence de Dieu comme Camus... Les souffrances ne sont-elles pas absurdes et insensées ? Donner un sens, est-ce chercher une justification, une légitimation...

6 pages - 1,80 ¤

L'INUTILE PEUT-IL AVOIR UNE VALEUR ?

Note : 5.1/10

  Libre parce que désintéressé. [Du point de vue du pragmatisme et de l'utilitarisme, le critère de la valeur d'une chose, c'est son utilité. Même les activitésprétendument désintéressées ont leur utilité: elles servent à nous rendre heureux.]  Le pragmatisme, avec James, soutient que le seul critère de la vérité est le succès. La pensée est au service de l'action. Les idées ne...

7 pages - 1,80 ¤

L'HOMME PEUT-IL SE CONTENTER DE VIVRE EN PAIX ?

Note : 5.1/10

·         En effet, la paix n'est pas le souverain bien, mais le bonheur si. Le souverain bien correspond à la plus finale des finalités : c'est cette fin en soi qu'on ne recherche qu'en vue d'elle-même et en vue de rien d'autre. Or si l'on cherche la paix pour atteindre le bonheur, l'inverse n'est pas vrai : la paix est une...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17171 17172 17173 17174 17175 17176 17177 17178 17179 17180 17181 17182 17183 17184 17185 17186 17187 17188 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit