LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Linguistique et sémiotique

Qu'on se représente l'air en contact avec une nappe d'eau:  si la pression atmosphérique change, la surface de l'eau se décompose en une série de divisions, c'est-à-dire de vagues ; ce sont ces ondulations qui donneront une idées de l'union, et pour ainsi dire de l'accouplement de la pensée avec la matière phonique [...] ...

2 pages - 1,80 ¤

Le langage et la pensée

Mais l'intelligence a trouvé en lui un bon moyen d'arriver à ses fins et se l'est approprié, étendant aux états de conscience ce qui ne pouvait valoir que pour les choses. Néanmoins, le langage fait ici preuve d'autres virtualités : il est peut-être possible d'écarter le rôle de l'intelligence pour redonner au langage une certaine positivité. C'est ce que l'exemple...

5 pages - 1,80 ¤

Le langage est-il le propre de l'homme ?

Le mode de communication employé par les abeilles ne serait donc « pas un langage, mais un code de signaux «, tout entier inscrit dans le code génétique des insectes. Le langage, un élément de cultureSelon Lévi-Strauss, le langage est un « fait culturel par excellence « car il est à la fois : * Une partie...

2 pages - 1,80 ¤

Les origines du langage

c. La tâche du législateur Selon Socrate, de même que le menuisier qui fabrique une navette pour le tissage a les yeux fixés sur la forme de la navette (la navette en soi), de même le législateur devrait savoir ce qu'est le «nom en soi«, «le nom naturellement approprié à chaque objet« pour l'imposer...

3 pages - 1,80 ¤

Le sens de l'histoire

« Cela signifie d'une part que l'Idée de liberté, même sous forme unilatérale et frustre (un seul est libre), est présente dès le départ, mais, de plus, que la conscience détermine l'être : ne pas se savoir libre, c'est ne pas pouvoir l'être, et qu'enfin à toute conscience de la liberté correspond une...

10 pages - 1,80 ¤

Temps: obstacle à la connaissance et durée

Nous ne pouvons connaître que dans cette forme a priori, de la sensibilité, c'est-à-dire indépendante de l'expérience.* Le temps n'est pas une réalité absolue, une substance, mais un ordre dans lequel se produisent les phénomènes. Seuls les phénomènes des choses nous sont accessibles. Ce qu'est véritablement la chose en soi ou noumène reste à tout jamais inconnaissable.* Le...

5 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Autrui: fin ou moyen ?

Mais il manifeste aussi une grande propension à se détacher (s'isoler), car il trouve en même temps en lui le caractère d'insociabilité qui le pousse à vouloir tout diriger dans son sens ; et de, ce fait, il s'attend à rencontrer des résistances de tous côtés, de même qu'il se sait par lui-même enclin à résister aux autres....

3 pages - 1,80 ¤

Autrui: sympathie, contagion, confusion ?

Bien plus, je puis comprendre selon Max Scheler des émotions que je n'ai jamais éprouvées moi-même. Je lis dans ce visage une pureté, une candeur que je n'aurais pas soupçonnées auparavant. Ce regard furieux me signifie une qualité, une intensité de haine que jamais je n'aurais cru possibles. Pradines écrit dans cette perspective que « nous pouvons sympathiser...

4 pages - 1,80 ¤

Autrui: reconnaissance ou conflit ?

Je me vois parce qu'on me voit : mon « moi » fait irruption. En même temps j'en viens à exister sur le même plan que les objets. Je suis objet d'un regard. Autrui surgit et j'ai un « dehors », une apparence externe. J'ai une nature qui ne m'appartient pas. Ce que je suis pour autrui (vicieux,...

7 pages - 1,80 ¤

Autrui: conscience solitaire ou solidaire ?

Dans un premier moment, je vois autrui. Imaginons : « Je suis dans un jardin public. Non loin de moi, voici une pelouse et, le long de cette pelouse, des chaises. »Situation paisible. Le décor est neutre, la trame est inexistante : « Un homme passe près des chaises. Je vois cet homme... »Finie la quiétude ! Pourquoi...

6 pages - 1,80 ¤

Autrui: fiction de l'esprit ?

.Dans le cas de ce dernier [mon corps propre], nous l'avons vu, le corps organique en tant qu'il est un être physique est perçu de manière originaire mais aussi l'être psychique qui s'y incarne, et tel qu'il s'incarne. Ce psychisme n'est-il pas le mien propre ? Par contre, le corps psychophysique étranger est sans doute perçu dans mon...

4 pages - 1,80 ¤

Eloge de la passion

Cependant le texte principal sur la sublimation reste Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci (1910). Le souvenir est le suivant : « Je semble avoir été destiné à m'occuper tout spécialement du vautour, écrit Léonard, car un des premiers souvenir d'enfance est qu'étant au berceau, un vautour vint à moi, m'ouvrit la bouche avec sa queue et...

6 pages - 1,80 ¤

Raison et passion

||Si, comme nous le dit Platon (428-347 av. J.-C), le « corps est la prison de l'âme «, il devrait logiquement en résulter que l'origine de nos passions repose alors davantage sur l'imagination que sur la raison, avec tout ce qu'une telle substitution suppose : illusions et méprises de toutes sortes dues aux données...

2 pages - 1,80 ¤

L'état de passion

« Tout ce qui n'est point action est passion. » Descartes, Lettre à Elisabeth, 6 oct. 1645. « Tout homme qui se réfugie derrière l'excuse de ses passions, tout homme qui invente un déterminisme est un homme de mauvaise foi. » Sartre, L'existentialisme est un humanisme, 1946.Pour Sartre, nous sommes tous et à tout moment responsables de nos actes....

2 pages - 1,80 ¤

Les résistants à Freud

Au contraire dit Sartre la psychanalyse existentielle rejette le postulat de l'inconscient et affirme que pour elle " le fait psychique est coextensif à la conscience " (p 630). Mais la conscience ne s'identifie pas, selon une longue tradition rationaliste, à la connaissance : il y a donc du conscient non connu qui se manifeste notamment dans la...

5 pages - 1,80 ¤

Les fondements de la psychanalyse

La solution du complexe d'OEdipe est le problème le plus difficile que rencontre l'enfant au cours de son développement psychique. Dans le cas d'un petit garçon, la peur détourne de la mère la plus grande partie de la libido au bénéfice du père, et la question la plus importante devient l'incompatibilité de son désir de tuer son père...

7 pages - 1,80 ¤

Inconscient: la seconde topique

À partir de 1920, Freud développe une deuxième conception de la vie mentale, la première lui paraissant ne pas refléter exactement la complexité du psychisme humain. Cette deuxième topique est également constituée de trois instances.Les trois instances de la 2e topique* Le Ça correspond à peu près à l'inconscient de la première topique. Il contient les pulsions, tout...

15 pages - 1,80 ¤

Inconscient: la première topique

Au début du siècle, il propose une description à trois niveaux de l'appareil psychique. C'est la première topique, du grec topos : "lieu".Les trois instances de la première topique:* Le conscient : il est caractérisé par la vigilance.* Le préconscient : il est formé par l'ensemble des processus disponibles, provisoirement inconscients mais accessibles à la conscience.* L' inconscient...

7 pages - 1,80 ¤

Conscience: l'ère du soupçon

.../...   Sa conception de la conscience "moderne" se trouve davantage dans le Gai Savoir (aphorisme 354 par ex.). Ce qui est évoqué ici, ce sont les prémisses de cette conscience moderne, une sorte de conscience primitive. Tu n'expliques rien et ce n'est pas exact. PLAN DU DEVOIR ? La conscience est nous dit-il un "état...

5 pages - 1,80 ¤

Conscience: projet et mémoire

* La conscience n'est nullement une pure intériorité, elle a besoin de l'extériorité, du rapport au monde. Être conscient, c'est donc être présent au monde.* La conscience est une activité qui donne sens au monde, qui le signifie. Le sujet est ek-stase (le grec extasis signifie "être hors de soi"), c'est-à-dire qu'il est sujet d'un monde qu'il projette...

3 pages - 1,80 ¤

Conscience de soi et connaissance de soi

Par elle, l'homme se saisit comme conscience de soi. C'est avec le cogito qu'il naît à lui-même, pour se construire lui et sa pensée sur des bases solides. * Avec Descartes naît la philosophie du sujet : avant de savoir ce qu'est le monde, nous savons en toute certitude que nous sommes conscience et esprit. * Kant : l'homme comme...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler d'une force des idées ?

Cette nécessité est pour Hegel le développement de la conscience de la liberté et sa réalisation au sein de l'Etat. « L'histoire universelle est le progrès dans la conscience de la liberté, progrès dont nous avons à reconnaître la nécessité. » Qu'est-ce à dire ? Ce qui caractérise l'homme, l'esprit, est la liberté. L'histoire est le temps nécessaire pour...

4 pages - 1,80 ¤

L'imaginaire n'est-il qu'un refuge ?

|| Analyse du sujet.   • Par imaginaire, on entend ici l'ensemble des productions de l'imagination, faculté de construire un monde que le sens commun a souvent tendance à opposer au monde réel.  • Le mot refuge indique que l'accès au monde imaginaire serait un moyen d'échapper à une réalité dans laquelle nous aurions du mal à nous inscrire.  • Tel qu'il est...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit