LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Les problèmes philosophiques ne sont-ils que des problèmes de mots ?

  Philosophie et 1789 La spéculation génère des concepts, des idées qui peuvent donner naissance à des disciplines autonomes. Physique et géométrie, initialement liées à la réflexion philosophique, s'en sont progressivement séparées. Parfois aussi, la philosophie (particulièrement lorsqu'elle s'occupe de politique ou d'éthique) entraîne des changements historiques. Les hommes des Lumières ont avancé des idées nouvelles pour leur époque. Rousseau...

1 page - 1,80 ¤

Le libertinage peut-il être moral ?

En effet, celui qui rejette les préceptes de la religion rejette aussi implicitement la morale qui en fait partie. Il est donc amené à se comporter de manière immorale. De fait, les libertins menaient souvent une vie licencieuse et déréglée. Le libertinage nie la liberté humaine Le libertinage sexuel est immoral, non parce...

1 page - 1,80 ¤

L'intérêt général n'est-il que la somme des intérêts particuliers ?

Note : 5.9/10

Personne ne paie ses impôts de gaieté de cœur, pourtant chacun sait que l'Etat a besoin de la fiscalité pour assurer une survie des institutions publiques que sont les écoles, les hôpitaux ou les routes, etc. Dans ce cas, l'intérêt général, semble s'opposer à l'intérêt particulier: comment donc le premier pourrait-il être la somme...

5 pages - 1,80 ¤

Le libéralisme économique a-t-il une morale ?

Note : 5.9/10

Le libéralisme, quant à lui, n'obéit qu'à lui-même. Il repose sur un principe élémentaire: le «laisser-faire». L'Etat, par exemple, ne doit pas intervenir dans la sphère privée de l'économie. Chacun est libre d'agir de telle sorte que son action lui apporte le plus de profit possible. Et de tout faire pour parvenir à ses fins. Il ne suffit pas...

3 pages - 1,80 ¤

En politique, la référence aux contraintes économiques n'est-elle qu'un alibi ?

Note : 5.9/10

|||| I) La référence aux contraintes économiques n'est qu'un alibi. a) L'Etat diminue les profits.b) Le libéralisme est l'alibi de l'égoïsme.c) Il n'y a pas de contraintes économiques réelles. II) La référence aux contraintes économiques n'est pas un alibi. a) L'économie est toute-puissante.b) L'impuissance de l'Etat face aux crises économiques.c) La société bénéficie des profits économiques (le libéralisme). .../......

1 page - 1,80 ¤

La souveraineté doit-elle être héréditaire ?

Note : 5.9/10

|||| I) La référence aux contraintes économiques n'est qu'un alibi. a) L'Etat diminue les profits.b) Le libéralisme est l'alibi de l'égoïsme.c) Il n'y a pas de contraintes économiques réelles. II) La référence aux contraintes économiques n'est pas un alibi. a) L'économie est toute-puissante.b) L'impuissance de l'Etat face aux crises économiques.c) La société bénéficie des profits économiques (le libéralisme). .../......

2 pages - 1,80 ¤

Le léninisme n'est-il que le prolongement du marxisme ?

Note : 5.9/10

Le marxisme constitue l\'une des philosophies de l\'Histoire les plus abouties. On entend par cette expression l\'idée selon laquelle   l\'Histoire possède une logique interne dans la succession des événements. Cette logique échappe au début aux individus, mais se dévoile progressivement. La pensée marxiste envisage une dialectique matérialiste fondée sur la lutte des classes, préparant à terme le renversement ultime...

1 page - 1,80 ¤

Si on fait une chose permise est-on à l'abri de la faute ?

Note : 5.9/10

Le marxisme constitue l\'une des philosophies de l\'Histoire les plus abouties. On entend par cette expression l\'idée selon laquelle   l\'Histoire possède une logique interne dans la succession des événements. Cette logique échappe au début aux individus, mais se dévoile progressivement. La pensée marxiste envisage une dialectique matérialiste fondée sur la lutte des classes, préparant à terme le renversement ultime...

2 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il une justice indépendamment des lois ?

Note : 9/10

||Dire que l'on ne peut dissocier la justice de l'Etat, c'est la fonder dans un système essentiellement humain, basé sur un droit positif. C'est la position de HOBBES (et du positivisme juridique). Pour lui, en dehors de l'Etat, il ne saurait y avoir de juste ou d'injuste, de permis ou d'interdit. Toutefois, n'existe-t-il pas un justice en soi, transcendant...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on vouloir l'impossible ?

Note : 9/10

·         On comprend alors que si l'on peut vouloir de fait l'impossible, on ne doit néanmoins pas le vouloir, de droit. Car il s'agit là d'une extension de la volonté, dessaisie de tout contrôle régulateur. ·         Vouloir l'impossible c'est donc courir après des chimères que l'on ne pourra jamais atteindre, c'est donc se condamner à ne jamais atteindre et réaliser son...

3 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle incapable de donner un sens à la vie ?

Note : 9/10

Elle est substance, ce par quoi et en quoi toute réalité trouve son être, sa consistance et sa signification. Elle ne s'oppose pas à la réalité comme l'idéal ou le devoir être, elle est le réel même, qu'elle élabore de ses propres forces et de sa propre matière. Tout ce qui se manifeste dans le monde est une...

5 pages - 1,80 ¤

La paix est-elle l'état naturel de la société ?

Note : 9/10

C'est une propriété naturelle des hommes « de ne pouvoir coexister sans la contrainte et la domination de leur semblable. Ils doivent être disciplinés en tant qu'animaux et régis par des commandements. C'est par l'esprit de communauté, et par lui seulement, qu'ils peuvent se servir de leur liberté » (Réflexions, 1227). Aussi « ce n'est, dit Kant, que...

7 pages - 1,80 ¤

Une connaissance immédiate est-elle possible ?

Note : 9/10

Notre seul mode d'intuition est la sensibilité : notre entendement n'est pas intuitif, ce n'est pas un entendement archétypique divin. On comprend ainsi que connaissance immédiate, c'est-à-dire intuition, et connaissance discursive, c'est-à-dire la déduction, n'ont de sens que l'une par rapport à l'autre. Si donc une connaissance immédiate est possible, et qu'elle a une...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on être sûr d'une vérité sans pouvoir la prouver ?

Note : 9/10

Bachelard a su se rendre très attentif aux périodes de crise et de révolution scientifique, celles où l'on passe d'une théorie à une autre, d'un système à un autre, d'une méthode à une autre. Si « La Formation de l'esprit scientifique « est consacrée aux obstacles premiers et naturels de la connaissance scientifique, « Le...

6 pages - 1,80 ¤

La réflexion prime-t-elle sur l'action ?

Note : 9/10

Les Grecs accordaient la plus grande importance à la notion de «juste mesure«. Trouver la «juste mesure« en toutes choses, c'est agir de manière sage, raisonnable. Or, l'emportement conduit à la démesure et donc à l'injustice. "La vertu est une disposition à agir d'une façon délibérée, consistant en un juste milieu ...

6 pages - 1,80 ¤

La religion doit-elle refuser les idées modernes ?

Note : 9/10

RELIGION (lat. religare, relier, attacher) La religion est, selon son étymologie,...

2 pages - 1,80 ¤

La science peut-elle atteindre la réalité ultime ?

Note : 9/10

Faut-il prendre le mot au sens de vérifiable ? En ce cas le pragmatisme est très acceptable. Descartes lui-même, si attaché qu'il fût aux « idées innées » et aux évidences pures, reconnaissait qu'il se rencontre « beaucoup plus de vérité dans les raisonnements que chacun fait touchant les affaires qui lui importent et dont l'événement le doit punir bientôt après s'il...

4 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous entièrement déterminés par nos gènes ?

Note : 9/10

 ||........   La génétique est incapable de rendre compte de toute la complexité de l’homme, tant d’un point de vue purement neurobiologique que d’un point de vue psychologique, intellectuel et social.||...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler d'idées innées ?

Note : 9/10

Nos idées simples viennent de la sensation et de la réflexion. Les idées complexes et en particulier les catégories de substance, de mode et de relation sont le produit de la combinaison des idées simples. Pour Hume aussi les principes de la raison ne sont pas innés mais acquis par l'expérience. ...

9 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir doit-il appartenir à ceux qui travaillent ?

Note : 9/10

TRAVAIL (lat. tripolium, instrument de torture ) Aristote considérait le travail...

2 pages - 1,80 ¤

Etre libre, est-ce ne pas dépendre de la société ?

Note : 9/10

Le sujet n'est plus, comme dans les philosophies traditionnelles, un absolu ; il n'est que relativement par rapport à autrui.   III.             D'emblée, nous nous croyons d'abord, peut-être, seul au monde. (C'est l'expérience du cogito cartésien). Et si nous reconnaissons vite que nous ne sommes pas seuls au monde,...

4 pages - 1,80 ¤

Le hasard est-il une explication ?

Note : 9/10

Eclairer l'électron c'est troubler son mouvement en le bombardant avec des photons. La position du corpuscule sera d'autant mieux précisée que la radiation lumineuse exploratrice aura une longueur d'onde plus courte, mais du même coup la fréquence est augmentée, donc l'énergie et la quantité de mouvement transmise au corpuscule étudié. Le fait même de l'observation fait échec à...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il juste qu'une civilisation domine toutes les autres ?

Note : 9/10

||Certaines civilisations sont en avance sur d\'autres. Il est donc normal qu\'elles dominent les autres. De plus, cette domination permet le progrès de celles les moins avancées. Mais, l\'égémonie d\'une culture conduit à l\'impérialisme. La richesse de l\'humanité réside dans le respect de la diversité culturelle.||Il n\'est pas juste qu\'une civilisation domine les autres   Toute domination, politique, militaire, culturelle,...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il rejeter la morale ?

Note : 9/10

C'est la morale qui élève l'homme au-dessus de sa condition première, c'est-à-dire de sa condition strictement animale et pulsionnelle. En dehors de toute morale, la notion de dignité humaine perd sa signification. "L'homme conscient de son devoir n'est pas, dans le monde, phénomène mais noumène ; il n'est pas une chose, mais une personne." Kant, Opus postumum, 1796-1804. L'homme, par...

9 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17189 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit