LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Faut-il apprendre à être libre ?

Autrement dit, la prise en considération, de fait, de la responsabilité humaine est une donnée sociale immédiate qui implique la liberté comme une donnée préalable. 2. L'illusion toujours possible de la liberté: seule la libération, comme apprentissage de la liberté, est envisageable. A. Déterminisme et illusion du libre arbitre. Il s'agit ici de remettre en question la certitude psychologique de la...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on être l'historien de son temps ?

De plus, il connaît ce qu'il se passe dans sa totalité et n'a pas qu'une vision restreinte des événements. Il accès à la continuité des événements.   On ne peut avoir de recul sur ce qui se passe dans notre présent L'historien n'est ni un journaliste, ni un chroniqueur, ni même un simple narrateur. Il ne s'agit pas pour faire de...

3 pages - 1,80 ¤

Est-ce le regard du spectateur qui fait l'oeuvre d'art ?

I) C'est le regard du spectateur qui fait l'oeuvre d'art. a) Nous donnons un sens à ce qui n'en pas.b) Le spectateur est la dupe de lui-même.c) L'oeuvre d'art est une valeur humaine. II) L'oeuvre d'art a une autonomie qui lui est propre. a) Une réalité objective.b) L'oeuvre d'art a un destin qui lui est propre.c) L'oeuvre d'art fait le spectateur. .../...|| Analyse...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il renoncer à l'idée que l'homme a une nature ?

3)      Le pouvoir que donne l'idée d'une nature de l'homme : si la nature enveloppe un destin, celui qui définit l'homme d'une certaine façon et qui a du pouvoir sur lui en fait un esclave. Celui qui est capable de définir l'autre en fait un objet, quelque chose d'explicable, d'anticipable par rapport à sa nature....

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on se passer d'un maître ?

Peut-être celui qui ne souffre d'aucune névrose n'a-t-il pas besoin d'ivresse pour étourdir celle-ci. Sans aucun doute l'homme alors se trouvera dans une situation difficile; il sera contraint de s'avouer toute sa détresse, sa petitesse dans l'ensemble de l'univers; il ne sera plus le centre de la création, l'objet des tendres soins d'une providence bénévole. Il se trouvera...

15 pages - 1,80 ¤

La technique a-t-elle pour but d'améliorer la nature ou de la détruire ?

De plus, la technique peut nous faire devenir « comme maître et possesseur de la nature « (Descartes). Le développement technique est un bienfait pour l'humanité, on n'est plus soumis aux contraintes naturelles, on s'émancipe parce qu'on contrôle mieux la nature. De ce fait, on a plus de liberté, de possibilité de choix parce que les...

6 pages - 1,80 ¤

Sans autrui, puis-je être humain ?

L'homme est, tout au long de sa vie, entouré par cette présence, parfois indésirable, parfois inquiétante : autrui. Notre société, comme celles des singes dont l'homme est le lointain héritier, tend à codifier les rapports que ...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance n'est-elle qu'un accroissement de notre pouvoir sur les choses ?

Descartes subvertit la tradition. D'une part, il cherche des « connaissances qui soient fort utiles à la vie «, d'autre part la science cartésienne ne contemple plus les choses de la nature, mais construit des objets de connaissance. Avec le cartésianisme, un idéal d'action,...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ?

    Proposition de plan :   Le passé est ce qui n'est plus.   a) Hegel écrit que le passé est « la présence comme supprimée, comme n'étant pas là ». Ainsi le passé est comme du présent qui a disparu. De la sorte, il faut considérer que le passé est comme un « présent mort », un présent qui n'existe plus et qui a été supprimé...

3 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il de connaissance que scientifique ?

Le même phénomène est pensé comme simultanéité dans les deux repères différents. Or, c'est un fait que la mécanique d'Einstein a su montrer que cette idée prétendument simple de simultanéité était en réalité complexe, et que le temps s'écoulait différemment pour deux observateurs animés de vitesses différentes. On connaît le paradoxe des jumeaux de Langevin. Si l'on envoie l'un des...

8 pages - 1,80 ¤

Autrui est-il limite ou condition de ma liberté ?

Note : 8/10

||On définit souvent la liberté comme l'absence de contraintes, la liberté de faire ce que l'on veut, à condition d'être un homme libre. La liberté est alors l'absence d'obstacles.  Or, autrui peut lui-même être présenté comme une certaine forme d'obstacle, puisque il m'empêche, indirectement, de faire tout ce que je veux. Il semble alors...

10 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire qu'on change avec le temps ?

Note : 5.1/10

Le temps nous fait sans cesse changer. Je ne suis déjà plus celui que j'étais il y a un instant. Qu'y a-t-il de commun entre l'enfant insouciant que j'étais, l'adolescent que je suis et le vieillard que je serai ? Sans doute rien. Pourtant c'est toujours de moi, de la même personne dont il ...

12 pages - 1,80 ¤

Pourquoi cherche-t-on à connaître ?

Note : 5.1/10

Bien lire le texte : l'intitulé du sujet, très général, engage à mener une réflexion sur les causes qui nous portent à connaître ainsi que sur les fins que nous poursuivons dans la connaissance: la question «Pourquoi?» doit en effet être comprise en ces deux sens. Toutes sortes de fins ou de raisons qui nous portent à connaître...

6 pages - 1,80 ¤

La science découvre-t-elle son objet ou construit-elle son objet ?

Note : 5.1/10

Est-ce au titre d'un fait que l'esprit se contenterait d'enregistrer ? Est-ce sous la forme d'une connexion universelle et nécessaire entre phénomènes, d'une structure intelligible du réel que la science découvrirait sans les produire ? Nous discuterons ces deux hypothèses en ...

7 pages - 1,80 ¤

Le passé est-il à jamais révolu ?

Note : 5.1/10

Les événements du monde ne nous sont directement accessibles que s'ils sont présents ; s'ils ne peuvent être que retenus, remémorés, reconstruits, il faut les dire passés ; s'ils doivent être anticipés, attendus ou prévus, il faut les dire futurs. On ne peut pas reconnaître la même modalité d'existence à ces trois espèces d'événements. Ils peuvent pourtant être envisagés ensemble,...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience morale ne provient-elle que de l'epreuve de la faute ?

Note : 5.1/10

Considérer cela serait prendre sur la conscience morale un point de vue inverse de celui que présuppose le sujet.   Le sujet ouvre donc deux perspectives opposées l'une à l'autre, qu'il faudra examiner toutes les deux afin de pouvoir les comparer et éventuellement trancher pour l'une ou l'autre.   Références utiles...

3 pages - 1,80 ¤

L'hypothèse de l'inconscient contredit-elle l'exigence morale ?

Note : 5.1/10

C'est le devoir de l'homme que d'essayer de se connaître le plus possible afin de mieux connaître aussi les êtres qui l'entourent, de mieux les comprendre. Cependant, affirmer l'existence d'un inconscient manipulant le moi à son insu, ne signifie nullement la ruine de l'éthique. Le rôle de la cure psychanalytique est bien de rendre l'homme conscient de ses angoisses,...

5 pages - 1,80 ¤

L'historien peut-il être impartial ?

Note : 5.1/10

||Le terme « histoire « est employé dans la vie quotidienne dans de nombreux cas : histoire drôle, histoire d’amour, etc… Je peux raconter l’histoire de ma journée. Mais si ce n’est pas de ces histoires là dont s’occupe l’histoire, il faut néanmoins partir de l’usage du terme dans la langue courante. Nous entendons de façon usuelle...

8 pages - 1,80 ¤

L'exercice de la réflexion suppose-t-il le rejet de toute croyance ?

Note : 5.1/10

En effet, Dieu est par définition doté de toutes les perfections ; or l'existence est une perfection : l'existence en tant que perfection fait partie de sa définition. Dieu ne peut donc pas ne pas exister. La distinction entre essence et existence ne convient pas au sujet de Dieu....

6 pages - 1,80 ¤

Si nous désirons être libres, qu'est-ce qui nous empêche de l'être ?

Note : 5.1/10

On peut ou bien accepter cette contrainte de manière pessimiste et essayer de se ménager une liberté très partielle, ou bien modifier notre rapport à la contrainte pour acquérir un point pouvoir sur soi-même, ce que proposent par exemple les ascétismes antiques, à commencer par le stoïcisme. Ce sont deux voies de réponses possibles...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi l'homme peut-il être inhumain ?

Note : 5.1/10

Analyse du sujet : Pour quelles raisons le sujet, la personne peuvent-ils précisément se dépouiller de leur humanité, c'est-à-dire de l'ordre éthique qui les caractérise ? Comment comprendre cet échappement à la nature ou à la condition humaine ? y a-t-il de l'inhumain dans...

10 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17190 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit