LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Ce qui est rationnel est-il nécessairement réel ?

Note : 5.1/10

||  • Introduction à la Petite Logique in Morceaux choisis (Gallimard) de Hegel. Citation : « L'on trouve dans la préface de la Philosophie du Droit ces propositions : Ce qui est rationnel est aussi réel, et ce qui est réel est aussi rationnel. Ces propositions bien simples ont été vivement attaquées [...] Mais en ce...

10 pages - 1,80 ¤

L'esprit gouverne-t-il le monde ?

Note : 5.1/10

 ||La philosophie de l\'histoire de Hegel a influencé bon nombre de philosophes, au XXe siècle même. On a surtout retenu de lui le principe de la dialectique, principe qu\'il applique aussi bien au mouvement de l\'histoire qu\'à la constitution de la conscience.   Hegel a aussi été critiqué pour son ambiguïté et son obscurité, pour le côté dogmatique de sa...

2 pages - 1,80 ¤

Le plaisir des sens est-il le souverain bien ?

Note : 5.1/10

« 2)  Encore faut-il s'entendre sur ce qu'est cette notion de plaisir. Il est absence de douleur pour le corps, absence de trouble pour l'âme. 3)  C'est à l'entendement d'opérer les bons choix et de chasser les opinions fausses. 4)  Il y faut...

6 pages - 1,80 ¤

Est-il immoral de vivre pour le plaisir ?

Note : 7/10

De la même façon qu'au début du texte, l'auteur commence par établir au moyen d'un raisonnement très elliptique, ce qu'il cherche à montrer, et ne donne que par la suite la justification de ses présupposés. Il faut expliquer ici pourquoi la vie heureuse correspond à la vie vertueuse, et pourquoi la vie...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on atteindre le salut par la connaissance ?

Note : 7/10

CONNAISSANCE (lat. cognoscere, chercher à savoir) Le terme de connaissance...

2 pages - 1,80 ¤

La pensée de Freud a-t-elle contribué à émanciper l'homme ?

Note : 7/10

CONNAISSANCE (lat. cognoscere, chercher à savoir) Le terme de connaissance...

2 pages - 1,80 ¤

Une pensée cohérente est-elle vraie ?

Note : 7/10

L'équivalence est ici entre cohérence et vérité. La cohérence signifie ici la cohérence logique, qui s'entend comme non-contradiction. Suffit-il qu'une pensée soit formellement cohérente et logique pour qu'elle accède de plein droit à la vérité ? C'est le modèle formel de la vérité qui se joue ici, comme modèle mathématique : ce modèle formel sous-entend en effet l'incohérence...

7 pages - 1,80 ¤

En art, est-ce la seule forme qui compte ?

Note : 7/10

I. La forme n'a qu'une valeur marginale dans les productions des arts mécaniques II. La forme est exclusivement la source de la valeur des oeuvres...

4 pages - 1,80 ¤

L'histoire de l'humanité obéit-elle à une finalité supérieure ?

Note : 7/10

D.N. (Société des Nations), créée en 1920, dont l'objectif était de garantir la paix et la sécurité internationale. Elle ne survécut pas à la Seconde Guerre mondiale, mais l'O.N.U. la remplaça.   [L'histoire des hommes n'est que l'histoire de leurs doutes, de leurs erreurs, de leurs découvertes. L'homme peut très bien disparaître, emportant avec lui son propre passé.] L'histoire n'est qu'une...

6 pages - 1,80 ¤

Doit-on abolir les différences entre homme et femme ?

Note : 7/10

La femme perd tout à vouloir copier les hommes.] Un nourrisson est déjà «homme» ou «femme» Jean-Pierre Changeux, dans L'Homme neuronal, écrit: «Le sexe marque de son sceau l'anatomie du cerveau et plusieurs de ses fonctions. Il est déterminé, on le sait, par une composition chromosomique différente chez le mâle (XY) et chez la femelle (XX).» Difficile dès lors de...

1 page - 1,80 ¤

L'existence précède-t-elle l'essence ?

Note : 7/10

En effet, en posant tel ou tel choix politique, affectif, etc. j'en affirme la valeur, et la valeur pour la totalité de l'humanité. Cette liberté, nous nous la masquons la plupart du temps, car elle est terriblement difficile à assumer. Il vaut la peine de citer le passage où Sartre résume et sa position philosophique et son athéisme, et...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on être existentialiste et croyant ?

Note : 7/10

EXISTENCE (lat. existere, sortir de, s'élever de) Gén. Le fait...

2 pages - 1,80 ¤

Le monde se transforme-t-il ou est-il toujours le même ?

Note : 7/10

. ) "Supposons une espèce de Loup, se nourrissant de divers animaux, s'emparant des uns par ruse, des autres par force et des autres par agilité ; supposons encore que sa proie la plus agile, le Daim, par exemple, par suite de quelques changements dans la contrée, se soit accrue en nombre ou que ses autres proies aient...

7 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un progrès du vivant ?

Note : 7/10

Le vivant serait donc tel un automate, ses mouvements n'étant que des réponses machinales, automatiques, mécaniques. Il n'y aurait donc pas de réel progrès du vivant, en atteste la possibilité de le réduire à l'étendue et à l'artificiel. Aucun principe vital ne semble alors mouvoir le vivant, au sens où tout y est mécanique,...

3 pages - 1,80 ¤

Les dieux ne sont-ils que des hommes divinisés ?

Note : 7/10

Et quand l'enfant, en grandissant, voit qu'il est destiné à rester à jamais un enfant, qu'il ne pourra jamais se passer de protection contre des puissances souveraines et inconnues, alors il prête à celles-ci les traits de la figure paternelle, il se crée des dieux, dont il a peur, qu'il cherche à se rendre propices et auxquels il...

6 pages - 1,80 ¤

La science peut-elle améliorer l'homme ?

Note : 7/10

En appliquant ces connaissances à la médecine, à l'éducation, on pourra faire en sorte que l'homme développe au maximum ses facultés physiques et mentales, comme on le voit déjà chez certains sportifs d'élite. [La souffrance et la mort font partie de la condition humaine. Il est utopique de vouloir les supprimer. Les sciences humaines ne changeront jamais la nature de l'homme....

2 pages - 1,80 ¤

La fin de la vie humaine est-elle le bonheur ?

Note : 7/10

|| Aristote, La Politique :  "Tous les hommes aspirent à la vie heureuse et au bonheur, c'est là une chose manifeste."  Il reste cependant à s'interroger sur la nature du bonheur, est-il collectif ou est-il individuel ? Car on est confronté à deux différentes perceptions de la vie en société : une perception antique qui...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on améliorer la race humaine ?

Note : 7/10

Les méthodes de sélection par l'élevage appliquées à l'homme ne donnent aucun résultat. Par contre, grâce à la génétique, le tri des embryons permet d'améliorer efficacement la race humaine. [Il n'existe pas de gène de l'intelligence. On ignore totalement quel rapport il y a entre l'esprit et le génome d'un individu. Or, si l'homme est homme, c'est uniquement parce...

2 pages - 1,80 ¤

L'Etat est-il l'ennemi de la liberté ?

Note : 5.5/10

Remarque  Le problème majeur posé par cette formulation tient dans le caractère très général de l'emploi des termes Etat et liberté. Pas plus qu'il n'est possible de définir l'Etat de façon unique, il n'est envisageable de réduire la liberté à une seule conception.   Introduction   Les discours idéologiques sur l'Etat sont souvent aujourd'hui critiques, alors que les institutions étatiques se...

12 pages - 1,80 ¤

L'Etat doit-il se préoccuper de la religion de ses citoyens ?

Note : 5.5/10

Tel est le « christianisme romain «, la « religion du prêtre «, le christianisme qui s'est réalisé dans l'histoire. A considérer politiquement ces trois sortes de religion, elles ont, dit Rousseau, toutes leurs défauts. La troisième, en opposant dans l'homme le citoyen au croyant, rompt l'unité sociale. En établissant sur la terre...

6 pages - 1,80 ¤

La beauté suffit-elle au bonheur ?

Note : 5.5/10

La beauté peut se définir comme ce qui, dans un être ou un objet, est susceptible de procurer un sentiment de plaisir à celui qui le contemple. Le bonheur peut être défini avec Albert Camus comme « l'accord d'un homme avec la vie qu'il mène ». Arrêtons-nous un instant sur l'extrême pertinence de cette définition : en effet, elle est compatible...

3 pages - 1,80 ¤

Doit-on dire "je suis un corps" ou "j'ai un corps" ?

Note : 5.5/10

Il lui faudrait - ce qui est impossible - un nombre infini d'organes pour faire autant de choses que notre raison nous le permet. La conscience est abstraite Lorsque je pense «je suis», ma conscience se saisit elle-même comme conscience, en faisant abstraction de mon corps. La conscience du corps ne vient qu'ensuite. Le corps n'est donc qu'un des objets...

9 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17191 17192 17193 17194 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit