LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le problème du mal

Le mal éprouvé. - C'est l'épreuve de la douleur physique qui constitue notre première rencontre avec le mal; car toute souffrance dans notre chair revêt ce caractère d'hostilité qu'il faut subir et qui heurte notre désir légitime d'épanouissement. Mais le mal physique ne constitue qu'un premier obstacle où vient buter notre sensibilité. Avec l'âge de raison, nous prenons...

4 pages - 1,80 ¤

L'expérience joue-t-elle un rôle dans la formation des principes directeurs de la connaissance ?

Celle-ci nous apprend, en effet, quels sont les objets possédant un caractère déterminé; elle ne saurait nous apprendre que tous les objets réels et possibles possèdent, et possèdent nécessairement, cette propriété. Or, les principes énoncent des affirmations de cette portée : « Tout a sa raison suffisante », disons-nous bien que nous soyons incapables de donner la raison...

1 page - 1,80 ¤

La liberté et l'égalité sont-elles compatibles dans la vie sociale ?

II. - FORMES D'ÉGALITÉ INCOMPATIBLES AVEC LA LIBERTÉ. A. Il en serait tout autrement si nous prenions le mot liberté absolument, sans aucun qualificatif qui restreigne sa portée. En effet, une telle égalité impliquerait l'égalité naturelle : même taille, même vigueur physique, même beauté ou même laideur, même rapidité d'esprit, une mémoire également fidèle ou infidèle... Or, comme nous...

1 page - 1,80 ¤

Individu et personne

Mais il en va tout autrement de l'individu. L'homme est, comme tout être vivant, un individu par son corps, par son tempérament, par son « naturel », c'est-à-dire par son idiosyncrasie physiologique et par la forme que celle-ci impose à ses dispositions psychiques propres. Bien entendu, à ces dispositions premières, vient se superposer - et cela, à vrai...

5 pages - 1,80 ¤

La vie morale n'est-elle qu'obéissance à des règles établies ?

Note : 6/10

pour la morale laïcisée dont s'inspirent les discours officiels, la société. La vie morale, pour bien des honnêtes gens, consisterait dans l'obéissance à ces règles. II. - POUR LE PHILOSOPHE. Le philosophe ne peut pas accepter cette conception. Sans doute, la vie morale comporte bien l'obéissance aux règles légitimement établies. mais elle ne se réduit pas à cette obéissance.   HÉTÉRONOMIE : Il y...

1 page - 1,80 ¤

Devoir et morale

Note : 6/10

La force est une puissance physique; je ne vois point quelle moralité peut résulter de ses effets. Céder à la force est un acte de nécessité, non de volonté; c'est tout au plus un acte de prudence. En quel sens pourra-ce être un devoir? » (Contrat social, I,3) *En plus de la force, l'intérêt égoïste peut contraindre la volonté qui...

3 pages - 1,80 ¤

Plaisir et morale

Note : 6/10

Et il est vrai qu'ils nous entraînent sur une pente où l'on est porté à exiger toujours des satisfactions plus fortes et plus lourdes. Mais tout plaisir a quelque chose de glissant : quand on en a goûté, il y a une difficulté à s'en détacher; on en veut encore plus. L'histoire d'ALYPIUS, que saint AUGUSTIN nous conte dans...

3 pages - 1,80 ¤

Aimez et faites ce que vous voulez ?

Note : 6/10

. Pour trop de chrétiens, Dieu n'est qu'un maître - et pour donner à ce mot tout son sens, il faut se rappeler qu'au temps de saint Augustin il y avait des esclaves : c'est un maître armé du fouet. L'évêque d'Hippone arrache ses auditeurs à' l'obsession de cette divinité de caricature : Dieu est -l'infinie perfection et...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la bonne volonté ?

Note : 6/10

Essayons-le en recueillant les affirmations de la conscience morale, en nous demandant ce qu'on exige communément d'un homme pour lui reconnaître une totale bonne volonté. B. Essai pour dégager les principaux traits de la bonne volonté telle qu'elle apparaît à la ...

3 pages - 1,80 ¤

La fin justifie-t-elle les moyens ?

Note : 5.1/10

||  Se demander si la fin justifie les moyens, exige d’abord que l’on définisse ce que l’on entend par fin. Généralement il s’agit du moment où se termine quelque chose mais dans ce contexte, il correspond au but vers lequel on tend. Savoir si elle justifie les moyens revient à se demander si elle montre...

4 pages - 1,80 ¤

La morale consiste-t-elle à suivre la nature ou à vaincre la nature ?

Note : 5.1/10

La moralité, tout -le monde l'accorde, consiste dans la recherche du bien véritable, c'est-à-dire celui que la raison reconnaît pour tel; or, il n'y a de vrai bien pour l'individu que dans la maîtrise de l'esprit sur le corps et par la recherche du bien collectif. B. Or, la nature, nous ne le savons que trop, va spontanément vers...

2 pages - 1,80 ¤

Quelles sont les limites de l'objectivité historique ?

Note : 5.1/10

Pour cela, écoutons d'abord ceux qui essaient de serrer, de préciser la conception opposée. Après les avoir suivis loyalement, nous aurons le droit de leur montrer à quel moment et pourquoi un historien digne de ce nom doit se risquer au-delà des pures constatations impersonnelles. a) On nous dit d'abord que l'historien peut déterminer objectivement les faits qui serviront...

3 pages - 1,80 ¤

Petites cause, grands effets ?

Note : 5.1/10

||Introduction. — L'homme ne se contente pas de connaître 'es faits : il veut les comprendre et il les comprend en déterminant leurs causes. Mais parfois il constate une telle disproportion entre l'antécédent reconnu comme cause et le fait à expliquer qu'on ne peut pas s'empêcher, à la réflexion, de marquer une certaine surprise....

3 pages - 1,80 ¤

Les sciences morales peuvent-elles et doivent-elles être calquées sur les sciences de la nature ?

Note : 5.1/10

Au contraire, les sciences morales ont pour centre essentiel d'intérêt l'activité spirituelle de l'homme et des sociétés humaines. Sans doute, cette activité a des effets dans le monde matériel, mais, pour expliquer ces événements matériels eux-mêmes, les sciences morales recourent à la considération de la vie intérieure ou psychique, et c'est par cela précisément qu'elles se distinguent des...

2 pages - 1,80 ¤

La finalité en biologie

Note : 5.1/10

Boutroux dans son ouvrage sur « la contingence des lois de la nature «. De formation Kantienne, Boutroux prolonge l'influence de la position critique. Toutefois il ne peut nier les progrès de la science : chacune dans son domaine est parvenue à des résultats positifs et à dégager des lois rigoureuses. Partout règne la...

2 pages - 1,80 ¤

Les faits ne sont-ils jamais perçus qu'à travers des théories ?

Note : 5.1/10

Ainsi, si j'étudie au moyen d'un spectroscope un spectre de raies lumineuses donné par une étincelle électrique éclatant dans un gaz : La nature de l'expérience n'est intelligible pour moi qu'à travers plusieurs théories, comme par exemple celle qui relie les lois de la dispersion de la lumière aux différentes longueurs d'ondes, principe du spectroscope, et celle qui relie...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle est l'attitude de la science en face du hasard ?

Note : 5.1/10

Elle pousse le savant à rechercher les causes des phénomènes qu'il ignore encore. D'autre part, la science refuse une définition purement subjective du hasard selon laquelle les événements fortuits seraient simplement ceux qui nous étonnent ou nous surprennent parce que nous ne les avons pas prévus, sans que rien les distingue objectivement des autres. La recherche scientifique tend à...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un fait scientifique ?

Note : 5.1/10

INTRODUCTION. - On définit couramment la méthode expérimentale par le passage des faits aux lois. Mais que faut-il entendre par « un fait «, et qu'est-ce que le qualificatif de « scientifique « ajoute à la signification de ce mot ? A. Le fait. - a) Etymologiquement, le mot « fait « désigne ce...

1 page - 1,80 ¤

Est-il vrai que les mathématiques soient moins une science à part que l'instrument de toutes les sciences ?

Note : 5.1/10

Ses êtres, suggérés par l'observation sensible, ne sont pas seulement abstraits, comme certains concepts, mais construits, disons mieux créés sur un mode idéal, avec des conditions d'existence propre qui les rendent souvent irréalisables en pratique, telles que les surfaces et les lignes sans épaisseur,, les points matériels. Les êtres mathématiques, leurs cadres et toutes leurs relations forment un...

3 pages - 1,80 ¤

Rôle des mathématiques dans les sciences

Note : 5.1/10

Pour cela, ou déduit de l'hypothèse à vérifier une conséquence spéciale et l'on confronte cette conséquence avec les faits pour s'assurer si les résultats ainsi obtenus de deux façons différentes sont concordants. 3° La déduction mathématique sert encore de moyen de démonstration des lois découvertes inductivement ; elle fait voir que ces lois ne sont que des conséquences particulières...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17195 17196 17197 17198 17199 17200 17201 17202 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit