LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Avons-nous des devoirs envers la vérité ?

Préexistante à la pensée, nous l'admettons comme l'on admet un phénomène naturel.] Le triomphe de la vérité Que l'on respecte la vérité ou qu'intentionnellement on l'ignore, le résultat demeure le même. Je peux toujours prétendre que la terre est plate. Si je parcours sa surface en ligne droite, arrivera un moment où je retournerai au...

3 pages - 1,80 ¤

N' a-t-il que ce qui dure qui ait de la valeur ?

||• L'intitulé du sujet, remarquons-le, nous suggère immédiatement (par la restriction qu'il opère : « n'y a-t-il que... «) un examen et une recherche s'effectuant dans une certaine direction. Il suppose quasi nécessairement un itinéraire dépassant le plan simple de ce qui dure. Mais en quel sens prendre ce verbe durer ? Ce terme...

6 pages - 1,80 ¤

Aimer son travail est-ce encore travailler ?

Mais le travailleur est aliéné en un second sens : le passage de l'outil à la machine lui fait perdre la maîtrise de la technique. De moyen de ruser avec la nature pour se libérer, la technique devient ici un facteur d'aliénation, de perte de liberté. Dans le passage des métiers, des ateliers, du...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler de travail intellectuel ?

Il n'agit pas au hasard mais pour réaliser ce qu'il a dans la tête. Ses forces intellectuelles et corporelles ne sont pas mises en oeuvre librement, mais dans un but déterminé. C'est en ce sens que le travail n'est pas « attrayant «. Et parce qu'il n'est pas attrayant et aussi parce qu'il ...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on être prisonnier du travail ?

Situation contradictoire tant du capital, qui ne peut subsister comme capital qu'en accroissant la misère de l'ouvrier, que de l'ouvrier, qui ne peut subsister comme ouvrier qu'en accroissant le capital. Richesse et misère à la fois. Et la richesse croît dans la même proportion que la misère : « Certes, le travail produit...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on affranchir le travail de toute servitude ?

  [Par définition, tout travail comporte des contraintes dont on ne peut se libérer. Le travail, par définition, est accompli par nécessité. Même le travail le plus agréable suppose des contraintes, sans quoi on ne pourrait plus parler de travail. Il est rare que l'on travaille librement en suivant ses seuls désirs.]  Le travail est une nécessité Le travail est par...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on concevoir une société sans travail ?

. La rapidité avec laquelle les enfants apprennent le travail à la machine supprime radicalement la nécessité de le convertir en vocation exclusive d'une classe particulière de travailleurs. Quant aux services rendus dans la fabrique par les simples manoeuvres, la machine peut les suppléer en grande partie et, en raison de leur simplicité, ces services permettent le changement...

5 pages - 1,80 ¤

L'homme ne travaille-t-il que pour gagner sa vie ?

Dès lors, pourquoi travaillerait-il si ce n'est pour l'argent? Travailler pour le gain, c'est se civiliser Georges Bataille voit dans le fait de travailler pour le gain un moyen de refouler les désirs immédiats et de les soumettre à la rationalité. En travaillant pour de l'argent, on canalise ses pulsions et l'on diffère le moment de la satisfaction. Le travail...

4 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il plus formateur que les loisirs ?

Note : 9/10

Ce ne sont pas des termes équivalents : le mot « exploitation « désigne la réalité économique d'un travail non payé, au moins en partie. Le mot « aliénation « renvoie à une situation où le travailleur ne se « reconnaît « plus dans son travail. Il ne s'agit plus seulement de la...

8 pages - 1,80 ¤

Le plus grand mal du chômage est-il d'ordre matériel ?

Note : 9/10

Ce ne sont pas des termes équivalents : le mot « exploitation « désigne la réalité économique d'un travail non payé, au moins en partie. Le mot « aliénation « renvoie à une situation où le travailleur ne se « reconnaît « plus dans son travail. Il ne s'agit plus seulement de la...

2 pages - 1,80 ¤

L'augmentation du temps libre modifie-t-il la valeur du travail ?

Note : 9/10

||Grâce à la valorisation du temps libre, les travailleurs, quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle à laquelle ils appartiennent, sont de plu en plus soucieux de leurs conditions de vie. MAIS... Si les sociétés ont valorisé le temps libre, ce n'est pas parce qu'elles ont pensé au bonheur de l'homme, mais parce qu'elles ont trouvé un nouveau moyen de le...

3 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il nécessaire pour devenir libre ?

Note : 9/10

Il faut alors déterminer le degré de nécessité de cette intervention du travail dans le processus d'acquisition de la liberté, afin de pouvoir trancher sur le sujet, dans la conclusion ou en fin de troisième partie, en lui apportant une réponse clairement positive ou négative, les deux réponses semblant également valables. Travailler rend-il libre ? INSPIREZ-VOUS DE CES LIGNES. NE...

9 pages - 1,80 ¤

Le travail intellectuel est-il supérieur au travail manuel ?

Note : 9/10

[Avant de penser, il faut se nourrir. C'est le travail manuel qui produit ce qui est absolument nécessaire à l'homme. La distinction entre travail manuel et travail intellectuel est fallacieuse. Que l'homme construise un meuble ou qu'il résolve des équations, il fait de toute façon appel à ses aptitudes intellectuelles.] La dévalorisation du...

2 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il le contraire du jeu ?

Note : 9/10

.../... Ce rapport est en même temps son lien avec le monde environnant sensible, avec les objets de la nature, monde sensible hostile à l'ouvrier. 2. Le rapport du travail avec l'acte de production à l'intérieur du travail. C'est la relation de l'ouvrier avec son activité propre comme avec une activité étrangère, qui ne lui...

6 pages - 1,80 ¤

Le travail, est-ce la même chose que l'emploi ?

Note : 9/10

LOI (lat lex, loi) Épist. Les lois scientifiques établissent entre les faits des rapports mesurables, universels, nécessaires, qui autorisent la prévision. Voir déterminisme. ...

2 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il le lien le plus étroit entre l'homme et la réalité ?

Note : 9/10

Aussi, si le travail humain naît d'une relation à la nature, il ne reste pas soumis à cette dimension. Par la ruse technique la conscience échappe à la réification qui la guettait, et conquiert par là sa liberté. Le travail apparaît bien ici comme conquête de l'autonomie par la médiation de la technique et de l'outil : il...

9 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il un droit ?

Note : 9/10

C'est donc bien le droit - au sens de liberté - qui est au fondement du devoir. - Le droit au travail, c'est la libre décision de travailler ou non à mon humanité et d'en être ainsi entièrement responsable. Notons qu'il y a toutes sortes de travaux humains possibles, dont par exemple ce qu'on appelle le « travail...

11 pages - 1,80 ¤

Le travail est-il un devoir plutôt qu'une nécessité ?

Note : 9/10

Kant, Réflexions sur l'éducation (1776). * Le travail est l'activité par laquelle l'homme transforme la nature pour la plier à ses besoins. La technique est l'ensemble des moyens qu'il met en oeuvre pour cela. D'un côté, l'homme invente des outils pour mieux exploiter les ressources naturelles, de l'autre, ces outils deviennent eux-mêmes l'objet d'un travail. Ce cycle voue...

11 pages - 1,80 ¤

Le travail sépare-t-il les hommes ?

Note : 9/10

HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le...

4 pages - 1,80 ¤

Le travail contribue-t-il à unifier l'humanité ?

Note : 9/10

TRAVAIL (lat. tripolium, instrument de torture ) Aristote considérait le travail...

2 pages - 1,80 ¤

Le domaine de la liberté commence-t-il là où cesse le travail ?

Note : 9/10

Il faut imaginer et concevoir ce que l'on va produire. L'existence de l'objet est tout d'abord idéelle, c'est un projet, une anticipation, quelque chose qui vient bien de l'homme et non de l'instinct, cad de la nature. A partir de ce projet, il faut aussi la volonté effective de fabriquer, de manière ordonnée, ...

9 pages - 1,80 ¤

Faut-il être sceptique pour être tolérant ?

Note : 6/10

Car chaque chose est relative à toutes les autres et pour connaître le moindre objet il faudrait connaître son rapport avec tout l'univers. Nous ne connaissons le tout de rien, ce qui revient à ne connaître rien du tout. (c) La nécessité d'accepter des postulats invérifiables. Ne pouvant remonter de...

8 pages - 1,80 ¤

Tout s'en va-t-il avec le temps ?

Note : 6/10

|| Le temps, c’est ce qui passe, ce qui s’écoule, ce qui transforme le présent en passé. Le temps est compté, calculé, il se découpe, se délimite, et pourtant ne s’arrête jamais. Le temps est infini, éternel, et pourtant c’est le temps même qui donne une fin à toute chose. Le temps a raison de notre finitude,...

3 pages - 1,80 ¤

L'épreuve du temps est-elle un critère de valeur et de vérité ?

Note : 6/10

Une valeur d'usage est donc un objet qui peut servir valablement de moyen à la réalisation d'une fin. Elle n'est pas à distinguer trop rigoureusement du concept de valeur d'échange, sur lequel nous réfléchirons dans la partie suivante, dans la mesure où ce qui est valeur d'usage pour moi (par exemple, la voiture que j'utilise) était précédemment une...

2 pages - 1,80 ¤

La fuite du temps est-elle nécessairement un malheur ?

Note : 6/10

Les effets du temps sont visibles, le passage du temps s'il est en soi invisible, laisse ses traces dans l'espace, sur les visages, les corps, les constructions humaines.   II-Retenir le temps ou ne pas en vivre la fuite comme un malheur ?               Le philosophe Ruyer remarquait que les utopies humaines portent tout autant sur une maîtrise de l'espace (conquérir d'autres...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 ... 17516 17517 17518 17519 17520 17521

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit