LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

A quoi reconnaît-on l'humanité dans chaque homme ?

Note : 7/10

Termes du sujet: HOMME: Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des homini­dés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »).* Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon,...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on avoir peur d'être libre ?

Note : 7/10

|| Question qui peut dérouter: en quoi la liberté serait-elle source de crainte ? La liberté ne serait-elle pas un fardeau Comment peut-elle constituer une menace, un danger. Dans l'opposition classique de la liberté et du déterminisme, ce dernier peut-il sembler rassurant à l'homme ? Dans quelles conditions ? Si la liberté est une menace,...

7 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il de bonheur que dans l'instant ?

Note : 7/10

Mais cette acception est immédiatement contredite par l'espoir habituel de s'arranger pour que ce bonheur dure le plus longtemps possible.S'il est attribué par chance, le bonheur risque bien d'être fugace, de ne durer qu'un « instant ». Encore convient-il de ne pas prendre ce dernier terme au sens strict, et de concevoir que l'instant peut quand même être...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de l'intolérable pour un esprit tolérant ?

Note : 7/10

Mais cette acception est immédiatement contredite par l'espoir habituel de s'arranger pour que ce bonheur dure le plus longtemps possible.S'il est attribué par chance, le bonheur risque bien d'être fugace, de ne durer qu'un « instant ». Encore convient-il de ne pas prendre ce dernier terme au sens strict, et de concevoir que l'instant peut quand même être...

4 pages - 1,80 ¤

Les passions nous empêchent-elles de faire notre devoir ?

Note : 10/10

- La question se réfère à une opposition implicite entre passions et devoir ; qu'est-ce qui la fonde ? - Travailler avec une définition rigoureuse du devoir : celle de Kant. Mais tenir compte aussi de la différence qu'il établit entre agir par devoir et agir conformément au devoir. - Si le devoir suppose l'existence de la loi,...

6 pages - 1,80 ¤

L'exigence de justice et l'exigence de liberté sont-elles séparables ?

Note : 10/10

- Question surprenante, dont il faut d'abord s'attacher à préciser les enjeux : il s'agit de s'interroger sur la nature du lien qui unit justice et liberté. Est-il nécessaire ? Peut-on le rompre ? - De quelle justice s'agit-il ? et de quelle liberté ? Sont-elles concevables en dehors d'une organisation sociale ?||Exiger quelque chose, c'est demander...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi ?

Note : 10/10

La loi émane d'une autorité souveraine et s'impose à tous. Une telle évidence à faire force devrait mettre les lois au dessus de toute idée de transgression. Pourtant il semblerait qu'un problème de légitimité soit soulevé par la légalité. Les lois sont-elles en effet toujours justes ?. Nous axerons notre réflexion sur trois questions : de quelle contrainte...

5 pages - 1,80 ¤

L'État est-il l'ennemi de l'individu ?

Note : 9/10

C'est précisément ce que n'admettent pas les théories anarchistes, qui supposent que l'individu existe avant l'État, et que ce dernier n'est dès lors qu'une machine qui l'annule et le fait disparaître sous le poids de devoirs qui lui sont imposés. Si l'on souligne d'abord, comme le fait notamment Max Stirner, l'unicité de l'individu, on le dote simultanément de...

8 pages - 1,80 ¤

La croyance religieuse implique-t-elle une démission de la raison ?

Note : 5.5/10

||Raison : faculté de distinguer le vrai du faux et le bien du mal. Croyance : acte de foi # démarche universelle de la raison. Freud : la croyance religieuse relève d’une position infantile, en un sens prérationnelle. Mais de nombreux philosophes ont cherché à fonder la croyance en prouvant l’existence de Dieu. Problématique : es-il possible de fonder rationnellement l’existence d’un Etre suprême ?...

8 pages - 1,80 ¤

L'art modifie-t-il notre rapport à la réalité ?

Note : 5.5/10

Nietzsche s'interroge sur la fonction de l'art en avançant la thèse : l'art est le stimulant de la vie. Il modifie notre rapport à la réalité en la rendant plus vive et plus intense. 1. Ceci en partant de la notion d'« art pour l'art « conçuecomme mise en question d'une fin « moralisatrice « de l'art. 2. Mais...

12 pages - 1,80 ¤

N'échange-t-on que des biens ?

Note : 5.5/10

- Le potlatch, comme pratique sociale, montre au contraire un échange dont les objets sont voués à une consommation sans usage : ce sont sans doute des biens, mais ils sont destinés à disparaître dans la surenchère des dons et contre-dons. a) Le sociologue français Marcel Mauss s'est intéressé au don dans les sociétés primitives. Étudiant les tribus du...

5 pages - 1,80 ¤

La technique peut-elle changer la condition humaine ?

Note : 5.5/10

Conserver l'outil, c'est pouvoir et prévoir sa réutilisation, c'est donc se projeter dans l'avenir et ne plus être figé au piquet de l'instantL'homme est "faber" avant d'être "sapiens" selon Bergson. Bergson: A quelle date faisons-nous remonter l'apparition de l'homme sur la terre ? Au temps où se fabriquèrent les premières armes, les premiers outils. On n'a...

5 pages - 1,80 ¤

Le travail a-t-il une valeur morale ?

Note : 8/10

||Analyse du sujet: Il faut tout d'abord remarquer l'emploi de « toujours « qui change la question de façon considérable. Le sujet suppose, en effet, que le travail a pu être une valeur fondamentale par le passé et qu'il pourrait avoir perdu cette valeur. Or, peut-on prétendre que le travail a été une valeur par le passé et, dans un...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on résister à la vérité ?

Note : 8/10

||► Résister est un terme ambigu. La résistance peut être voulue à proprement parler, donc choisie, comme c'est le cas de la résistance durant la Seconde Guerre mondiale, mais elle peut aussi désigner un refus plus ou moins conscient - voire totalement inconscient: c'est en ce sens que Freud nomme «résistance«, en psychanalyse, le fait d'empêcher les pensées...

3 pages - 1,80 ¤

Les sciences humaines pensent-elles l'homme ?

Note : 5.1/10

Si l'on entend par « humanité » l'ensemble des qualités qui distinguent l'homme de l'animalité, on peut admettre que les sciences humaines nous livrent des confirmations de ce qu'avait affirmé la philosophie classique (notamment Rousseau, Hegel ou Marx) à propos du travail, ou (cf. Aristote ou Kant) de la sociabilité. Dans cette optique, elles n'en « disent »...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique du vivant exige-t-elle que l'on considère l'organisme comme une machine ?

Note : 5.1/10

1. Voici un sujet de cours très classique qui requiert une bonne connaissance des théories modernes du vivant pour être mené jusqu'au bout. Vous aurez, tout particulièrement, à vous souvenir des théories du mécanisme (Descartes) et du finalisme (Kant). 2. L'analyse des termes et expressions vous amène à préciser les notions de « connaissance scientifique «, « vivant...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que la réalité obéit à des lois mathématiques ?

Note : 5.1/10

Lorsque Galilée affirme que « les mathématiques sont le langage de la nature », il inaugure la version moderne des sciences, celle qui sera la plus productive, dont l'efficacité et les progrès semblent a priori sans limite. Mais il met aussi au jour l'une des questions majeures de toute théorie de la connaissance : comment comprendre cet accord...

5 pages - 1,80 ¤

A quoi servent les sciences ?

Note : 5.1/10

Les sciences nous aident à mieux connaître le monde. Aristote affirmait que la théorie apporte une satisfaction avant tout intellectuelle et désintéressée. Doit-on accepter que l'intérêt des sciences est du même ordre ? faut-il au contraire penser que les sciences ont aussi une utilité pratique, pragmatique ? Bref, il s'agira de savoir: A quoi servent les sciences ?||Analyse...

5 pages - 1,80 ¤

L'utopie n'est-elle qu'un rêve inutile ?

Note : 5.1/10

UTOPIE : MORE à l'aide du grec - ou [non] et - topos [lieu] pour désigner la cité imaginaire qu'il décrit ; d'où, par ext.) Description d'une société ou d'un avenir meilleur considéré comme irréalisable, chimérique ; par ext., l'adj. utopique a souvent le sens d'irréalisable. UTILE / UTILITÉ (adj.) 1. - (Sens objectif) Tout ce qui peut...

6 pages - 1,80 ¤

La mémoire suffit-elle à l'historien ?

Note : 5.1/10

La révolution française de 1789 met fin à la monarchie et inaugure le régime de la République. La connaissance historique semble ainsi résider dans le recensement des faits politiques et sociaux passés et dans leur mise en ordre chronologique. Comme telle, elle ne suppose rien d’autre que le recours à une mémoire collective, recueillie...

5 pages - 1,80 ¤

La mort ôte-t-elle tout sens à l'existence humaine ?

Note : 6/10

||En l'absence de Dieu ou de vie éternelle, la mort rend la vie absurde. Elle est l'anéantissement absolu de tout ce que j'ai senti, aimé, été. Mais, la mort n'ôte pas tout le sens de l'existence humaine car être en vie donne de fait des raisons de vivre. De plus, on peut penser que c'est la mort qui...

5 pages - 1,80 ¤

Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?

Note : 6/10

||J’ai aujourd’hui une identité qui m’est propre et qui, me distinguant des autres, révèle mon originalité et ma particularité. Cette identité est le fruit de mon histoire personnelle. C’est la somme des expériences vécues qui a fait de moi ce que je suis maintenant. Mais mon passé ne détermine pas l'ensemble de mon existence. Je peux, aujourd’hui, à chaque...

6 pages - 1,80 ¤

L'amour peut-il être un devoir ?

Note : 6/10

Il y a d'abord la droiture même du visage, son expression droite, sans défense. La peau du visage est celle qui reste la plus nue, la plus dénuée. La plus nue, bien que d'une nudité décente. La plus dénuée aussi: il y a dans le visage une pauvreté essentielle. La preuve en est qu'on essaie de masquer cette...

6 pages - 1,80 ¤

Dissiper une illusion, est-ce seulement corriger une erreur ?

Note : 6/10

Cependant, une fois réfutée par le savoir des astronomes, cette illusion persiste : malgré notre connaissance de la vraie distance du soleil à la Terre, « nous n'imaginerons pas moins qu'il est proche «. La connaissance vraie ne fait pas disparaître la perception illusoire. [II. Perception et jugement] - Exemple d'illusion simple : celles des...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-il y avoir une science de l'inconscient ?

Note : 9/10

Autrement dit, l'irréfutabilité n'est pas vertu mais défaut. Et c'est au nom de ce critère de falsifiabilité que Popper peut exclure de la science des théories comme le marxisme et la psychanalyse, théories qui sont totalisantes, qui couvrent la totalité des phénomènes qui se produisent dans leur domaine d'attribution, qu'aucun fait ne pourra jamais contredire.Prenons l'exemple de la...

13 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17203 17204 17205 17206 17207 17208 17209 17210 17211 17212 17213 17214 17215 17216 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit