LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La religion est-elle fondée sur la peur de la mort ?

Non pas la mort venue du dehors, comme conséquence de quelque accident. Mais la mort imposée du dedans, comme une nécessité prescrite, dès l'oeuf, par le programme génétique même. » François Jacob, La Logique du vivant, 1970. La mort est en effet inscrite dans le programme génétique de toute cellule vivante. C'est elle qui rend la reproduction (et donc...

5 pages - 1,80 ¤

Dieu est-il, comme le dit Spinoza, un asile de l'ignorance ?

La religion est l'illusion de ceux qui ne se résignent pas à mourir. Nietzsche a dénoncé avec force cette illusion religieuse. Rien ne sert, nous dit-il dans Ainsi parlait Zarathoustra, de « scruter les entrailles de l'insondable «. Il faut que nous demeurions fidèles à la terre, et ne plus croire ceux qui parlent d'espérance supra-terrestre. Blasphémer Dieu...

3 pages - 1,80 ¤

La religion peut-elle avoir la même fonction que la philosophie ?

  Si: «L'homme s'est toujours servi de l'art comme d'un moyen de prendre conscience des idées et des Intérêts les plus élevés de son esprit, les peuples ont déposé leurs conceptions les plus hautes dans les productions de l'art, les ont exprimées et en ont pris conscience par le moyen de l'art. » Religion et philosophie disent la même chose Le...

9 pages - 1,80 ¤

La science peut-elle remplacer la religion ?

Ainsi, la science peut expliquer tous les événements du monde, tous les phénomènes de la Nature, même ceux qui étonnent et terrorisent le plus les hommes, comme procédant de mécanismes matériels dépourvus de toute intention de nuire, et nullement d'esprits divins aux volontés variables. Par exemple, les intempéries qui dévastent vos biens et...

6 pages - 1,80 ¤

La notion de paradis a-t-elle un sens exclusivement religieux ?

RELIGION (lat. religare, relier, attacher) La religion est, selon son étymologie,...

4 pages - 1,80 ¤

Le sentiment du sacré coïncide-t-il avec le sentiment religieux ?

RELIGION (lat. religare, relier, attacher) La religion est, selon son étymologie,...

1 page - 1,80 ¤

Le fanatisme religieux doit-il être combattu ?

Cependant, n'y a-t-il pas un problème à ne pas combattre le fanatisme religieux en tant qu'il s'accompagne systématiquement de velléité prosélyte et de violence ? Si le fanatisme se fonde, non pas sur la foi mais sur une opinion religieuse, non pas sur un pari existentiel mais sur l'assentiment accordé sans « raison » - et sans mesure - à...

2 pages - 1,80 ¤

L'ignorance est-elle la seule raison d'être de nos croyances ?

Note : 6/10

C'est là un troisième ordre de réalité au-dessus de l'esprit et des corps. L'amour évangélique, qui est don de soi, qui rend capable d'aimer quelqu'un indépendamment de ses qualités, est proprement surnaturel. « De tous les corps et esprits, on n'en saurait tirer un mouvement de vraie charité « (id.). C'est la lumière...

6 pages - 1,80 ¤

L'esprit religieux n'habite-t-il que les religions ?

Note : 5.3/10

Sur ces questions et sur bien d'autres, les sciences restent muettes.   [On peut voir de la religiosité, c'est-à-dire un esprit religieux, dans de nombreuses pratiques et attitudes totalement «profanes».] Science et croyance Hume a montré que la croyance est omniprésente dans notre vie mentale. Si je pense que le soleil se lèvera demain, comme il l'a fait chaque matin jusqu'à présent,...

3 pages - 1,80 ¤

Le problème de Dieu est-il un problème philosophique ?

Note : 5.3/10

PHILOSOPHIE (gr. philo, désirer; sophia, savoir) Étymologiquement, « amour de la sagesse ». Cependant, la sagesse n'étant qu'un art de vivre, la définition commune de la philosophie comme sagesse" est critiquable. En effet, sophia désigne en fait moins un savoir empirique adapté à la conduite de la vie qu'un savoir abstrait. En ce sens, la philosophie est essentiellement...

10 pages - 1,80 ¤

Peut-on vivre sans religion ?

Note : 5.3/10

La religion permet au croyant de sublimer la figure du père. La sublimation est un travestissement et un détournement de pulsions moralement inacceptables (et donc censurées) vers des activités socialement valorisées : arts, travail, effort intellectuel, religion, etc. La pulsion orientée vers le père, double désir inconscient de le supprimer et d'en prolonger la présence protectrice au-delà de...

6 pages - 1,80 ¤

Les religions peuvent-elles être objets de science ?

Note : 5.3/10

RELIGION (lat. religare, relier, attacher) La religion est, selon son étymologie,...

3 pages - 1,80 ¤

L'astrologie est-elle une nouvelle religion ?

Note : 5.3/10

RELIGION (lat. religare, relier, attacher) La religion est, selon son étymologie,...

2 pages - 1,80 ¤

Toutes les cultures se valent-elles ?

Note : 5.3/10

Les individus restent attachés à leur culture d'origine, quels qu'en soient les défauts, parce qu'elle fait partie de leur identité. La valeur d'une culture ne réside pas dans le niveau de progrès atteint, mais dans sa capacité à donner un sens à la vie de ses membres.   [Les cultures qui respectent l'homme...

3 pages - 1,80 ¤

Se pourrait-il que le réel ne soit pas rationnel ?

Note : 5.3/10

A cette unité-unicité du vrai, Nietzsche substitue un nouveau référentiel : il existe sur le monde, une infinité de perspectives, d'interprétations du monde, toutes légitimes et acceptables. Si le réel dans sa complexité et sa bigarrure est infini, il peut et il doit être infiniment interprété. * On ne saurait échapper au perspectivisme : le réel ne se donne...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on supprimer le racisme ?

Note : 5.3/10

«Tous les peuples ont besoin d\'immigrés et du rapport d\'altérité posé par l\'intermédiaire de leur venue. J’affirme même que la vitalité d\'un peuple correspond à sa capacité d’être lui-même engagé dans toutes ses composantes dans un devenir immigré. « Félix Guattari, Les Années d\'hiver: 1980-1985||Racisme   Ce n’est que tardivement, au XIX1\' siècle, que la notion de racisme se distinguera nettement...

1 page - 1,80 ¤

La raison peut-elle être au service du mal ?

Note : 5.3/10

Elle est une étincelle de la divinité dans l'homme, qui lui permet d'accéder à la connaissance de l'absolu. Comme Dieu est le bien absolu, la raison ne saurait être mise au service du mal. Le mal, l'injustice découlent au contraire de l'absence de raison, de l'ignorance. Nul n'est méchant volontairement (Platon).                 C'est dans le « Gorgias » de Platon que l'on...

9 pages - 1,80 ¤

La raison peut-elle engendrer la violence ?

Note : 5.3/10

La violence, au contraire, est une forme de ma[. Elle s'exprime dans la guerre, la délinquance, le racisme. Elle traduit la tyrannie du corps sur la conscience morale et sur l'esprit. La violence fonde la loi du plus fort. Mais celui qui en use s'expose à son tour à la subir: son ordre est celui de l'arbitraire, et...

3 pages - 1,80 ¤

Croire, est-ce renoncer à l'usage de la raison ?

Note : 5.8/10

To display this page you need a browser with JavaScript support.||On oppose communément la croyance et le savoir, sous prétexte que la première s'apparenterait à l'ignorance, tandis que le second seul serait connaissance effective. Pourtant, si la croyance peut prendre la forme névrotique du préjugé, elle advient aussi là où la raison semble impuissante (religion), ou encore latente...

7 pages - 1,80 ¤

Le juste est-il celui qui a raison ?

Note : 5.8/10

Dans ce cas, il conviendrait de considérer comme illégitime, bien que légale, une loi positive injuste, cad non conforme à l'idée de juste, et de ne reconnaître de pleine légitimité qu'aux lois positives effectivement conformes à la supra-norme de justice. La loi positive ne serait pleinement juste, légitime, disons presque juridique, que dans la mesure où elle serait...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il fixer des limites à l'esprit critique ?

Note : 5.8/10

Pour bien penser, il faut d'abord n'accepter aucune vérité sans la soumettre à un examen critique. Mais le doute de Descartes est provisoire et non sceptique, et, a pour but de trouver une certitude entière & irrécusable. On le sait cette certitude sera celle du cogito. On sait que les « Méditations «...

6 pages - 1,80 ¤

Doit-on souhaiter la dictature de la raison ?

Note : 5.8/10

RAISON (lat. ratio, calcul; faculté de calculer, de raisonner) Ce terme connaît deux grandes acceptions : soit il désigne la faculté de penser, la « raison humaine «, soit il désigne un principe d'explication, la « raison des choses «. En tant que faculté de penser, la raison peut se définir encore en plusieurs sens, soit : 1....

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on être maître de soi ?

Note : 5.8/10

Autrement dit, je lis dans ma conscience à livre ouvert. La certitude n'est jamais que l'adhésion de la conscience à une vérité reconnue par elle avec évidence comme telle. [On est dépassé par ce que l'on est soi-même. Une grande partie de notre vie psychique nous échappe. La conscience n'est pas aussi claire et autonome...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17217 17218 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 ... 17517 17518 17519 17520 17521 17522

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit