LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Technique & liberté ?

La technique peut se définir comme un vouloir, incarné en un pouvoir par l'intermédiaire d'un savoir.Comme adjectif: par opposition à esthétique, qui concerne des procédés susceptibles d'être développés et transmis, et non des dons ou capacités innées.   Le projet d'une technique libératrice Descartes : « des connaissances fort utiles » « Sitôt que j'eu acquis quelques notions générales touchant la physique...

13 pages - 1,80 ¤

La religion comme réalisation illusoire des désirs infantiles de l'homme ?

Le père constituait lui-même un danger, peut-être en vertu de la relation primitive à la mère. Aussi inspire-t-il autant de crainte que de nostalgie et d'admiration. Les signes de cette ambivalence marquent profondément toutes les religions [...]. Et quand l'enfant, en grandissant, voit qu'il est destiné à rester à jamais un enfant, qu'il ne pourra jamais se passer...

5 pages - 1,80 ¤

La religion comme expression fantastique de l'aliénation économique de l'homme ?

Elle est l'opium du peuple.L'abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l'exigence que formule son bonheur réel. Exiger qu'il renonce aux illusions sur sa situation, c'est exiger qu'il renonce à une situation qui a besoin d'illusions. La critique de la religion est donc en germe la critique de cette vallée de larmes dont...

5 pages - 1,80 ¤

La religion comme aliénation de l'essence humaine ?

Tout Dieu est anthropomorphe, car c'est l'homme qui l'a créé à son image. En Dieu l'homme se reproduit, enrichi des attributs de perfection et d'infini : « La conscience de Dieu est la conscience de soi de l'homme », mais de cela il n'en a pas conscience. Il croit en ce Dieu illusoire. Sa conscience est donc aliénée, cad dépossédée au...

2 pages - 1,80 ¤

L'illusion du « déjà-vu ». ?

D'où vient cette « illusion » ? En est-ce d'ailleurs vraiment une ? Oui, sans doute, pour ma conscience en tant que conscience, si je « sais » que je n'ai jamais été à tel endroit, tout en éprouvant, avec la puissante force d'affirmation dont peut disposer ce genre d'impression en ces occasions, le sentiment qu'effectivement (nécessairement et évidemment) cette situation fut vécue par...

2 pages - 1,80 ¤

Déterminisme psychique et liberté ?

Le doute de la la liberté manifeste la liberté irréductible de l'esprit qui est capable de réfléchir son adhésion. Ce que dit Hegel : « la liberté [...] est la négation du donné ». -L'inconscient suppose aussi un retour sur soi-même à travers la psychanalyse. Il s'agit d'essayer de retrouver les motifs de nos actions, motifs qui nous échapper....

5 pages - 1,80 ¤

La physique est-elle le modèle de toute science ?

Ainsi, par exemple, il est vrai que toute augmentation du pouvoir d'achat se traduit par une hausse de la consommation ou encore que le blocage des loyers entraîne une raréfaction des logements mis en location. Mais est-il besoin de souligner que la scientificité d'une théorie ne se mesure pas non plus à son pouvoir de prévision ?En fait, la...

5 pages - 1,80 ¤

L'idée de loi et la notion de hasard ?

BERNARD) ; les positivistes opposent l'explication par les causes à celle par les lois dans lesquelles ils voient « des relations constantes qui existent entre des phénomènes observés » (A. COMTE). 5. - Loi naturelle : a) Prescription du droit naturel. b) Loi de la nature. IDÉE: Parfois synonyme de représentation mentale, parfois de concept (idée générale et...

4 pages - 1,80 ¤

A QUOI RECONNAIT-ON QU'UNE THEORIE EST SCIENTIFIQUE ?

Note : 8/10

||Une théorie est scientifique si elle respecte un certain nombre d'exigences méthodologiques. Or, c'est précisément la science qui fixe elle-même ces critères, qui constituent eux-mêmes une théorie. L'essentiel, c'est qu'une théorie soit vraie, c'est-à-dire adaptée à son objet, ce que ne peut pas toujours la science pure.  || Formalisation mathématique et capacité de prédiction. Une théorie...

5 pages - 1,80 ¤

Un problème classique réalité ou idéalité du temps et de l'espace ?

Note : 8/10

Le phénomène est défini par Kant comme « l'objet indéterminé d'une intuition empirique «. « Indéterminé « dans la mesure où, immédiatement appréhendé, le phénomène désigne l'impression produite en nous par un divers sensible, sans que nous sachions encore ce qu'est ce divers. Cependant ce que nous voyons, sentons, n'est pas seulement une matière brute ; un phénomène a bien déjà une matière,...

7 pages - 1,80 ¤

L'instant ?

Note : 8/10

A l'intuition bergsonienne de la durée, Bachelard oppose une intuition de l'instant, l'idée d'une discontinuité. Minuit le 31 décembre 1999 n'est déjà plus 0 heure le 1er janvier de l'an 2000.Si le temps est créateur, il faut qu'il soit discontinu, sans quoi ce serait le passé qui se continuerait dans le présent et le futur, comme la cause...

2 pages - 1,80 ¤

La spatialisation du temps ?

Note : 8/10

Il n'a pas besoin, non plus, d'oublier les états antérieurs. Il suffit qu'en se rappelant ces états il ne les juxtapose pas à l'état actuel comme un point à un autre point mais les organise avec lui, comme il arrive quand nous nous rappelons, fondues pour ainsi dire ensemble, les notes d'une mélodie. » Mais notre intelligence (faculté analytique,...

3 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Mon impuissance par rapport au temps ?

Note : 8/10

d'être renversé à nouveau. »Le temps tel que se le représente la science historique (et aussi le christianisme qui a une perspective historique : la création, le pêché, la Rédemption) est  irréversible. Chaque instant est vécu, puis englouti à jamais. Le temps ainsi représenté est comme une ligne parcourue par un mobile qui ne revient jamais en arrière. NIETZSCHE récuse...

5 pages - 1,80 ¤

Ma situation contingente dans l'espace et dans le temps ?

Note : 8/10

« Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie » sonne comme un cri de détresse et d'angoisse. Ce qui cause ce frisson n'est d'autre que la disproportion entre le sujet et l'éternité, l'infinité du monde. Devant  un silence éternel, devant des espaces infinis, comment ne pas sentir sa vanité ? Non seulement l'univers n'a rien à m dire, mais il...

3 pages - 1,80 ¤

BEAU NATUREL ET ARTISTIQUE ?

Note : 5.1/10

Ce que l'on dit est purement informatif. L'autre peut répondre par un « moi aussi ».  A une information succède une autre.  De cet échange ne résultera pas un approfondissement de la connaissance du navet. Par contre, lorsqu'on dit: « c'est beau », on attend une réponse, on désire partager l'émotion, la communiquer. Spontanément nous savons que le ressenti n'est pas de...

6 pages - 1,80 ¤

FONCTION ET VALEUR DE L'ART. ?

Note : 5.1/10

L'homme raisonnable n'y a pas sa place. L'art, ennemi de la vérité est ennemi de la morale. On trouve ici la première condamnation morale de l'art et par suite la première  justification théorique de la censure artistique dont relève encore la condamnation des « Fleurs du mal » au milieu du XXe.  Rousseau au XVIIIe, sur ce point fort différent...

6 pages - 1,80 ¤

La communication avec autrui ?

Note : 5.1/10

Il y a une seconde extériorité (sans doute plus forte) qui porte sur ce qui est conceptuellement différent (ou multiple).On pourrait appeler, du même nom d'extériorité spatiale, ces deux extériorités.Mais il y a une troisième extériorités (l'extériorité sociale) qui, n'ayant rien à voir avec les deux précédentes, est « originale » non pas tant au sens d' « intéressante », mais plutôt...

5 pages - 1,80 ¤

Le conflit comme fondement constitutif de la relation à autrui ?

Note : 5.1/10

La honte que j'éprouve lorsque s'entend les pas est reconnaissance de ce moi qu'autrui me fait être, ici d'un moi jaloux. L'apparition d'autrui ne doit pas seulement être décrite au plan de la conscience : elle affecte le monde lui-même. La conscience irréfléchie est conscience positionnelle du monde ; dès lors que rien ne vient s'interposer en elle, elle peut s'ouvrir...

15 pages - 1,80 ¤

La lutte à mort pour la reconnaissance d'autrui ?

Note : 5.1/10

Pour que je me comprenne comme conscience de soi, autre chose qu'un simple animal, il faudra que mon désir porte sur autre chose qu'un simple vivant naturel : il faudra que mon désir porte sur un autre  désir, sur un homme.Il faudra que je prouve que je dépasse le simple stade vital, que je ne suis pas un simple...

5 pages - 1,80 ¤

Pas de reconnaissance de soi sans reconnaissance d'autrui. ?

Note : 5.1/10

L'intersubjectivité, c'est-à-dire la structure commune à moi et autrui, est première par rapport à ma subjectivité.* C'est pourquoi je ne peux pas sérieusement mettre en doute l'existence d'autrui. Ce qui ne signifie pas que je sois toujours d'accord avec lui ou que je ne puisse pas le maltraiter. « Par le je pense, contrairement à la philosophie de Descartes,...

2 pages - 1,80 ¤

La conscience solidaire et l'immédiateté de la présence d'autrui ?

Note : 5.1/10

Le monde du Dasein est un monde commun. » En ce sens, la solitude et l'isolement sont des modes dérivés et secondaires de cette commune appartenance au monde.Mais, si l'on procède à l'analyse de ce qu'est le « Dasein » médiocre, immergé dans la quotidienneté , dans ses rapports les plus fréquents avec les autres, ce qui se révèle est précisément...

4 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17219 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit