LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La propriété est-elle une des formes de la liberté ?

|| La propriété décrit la sphère du corps propre ; c’est-à-dire qu’au sens juridique cette relation au corps propre qui fait l’appropriation et sa permanence est rendue nécessaire par la subjectivation-même du droit. Je restreints volontairement le sujet à la sphère du droit dans la mesure où l’acception la plus significative de la propriété...

5 pages - 1,80 ¤

Sciences et techniques prouvent-elles la supériorité de notre civilisation ?

TECHNIQUE (gr. technè, art, métier, habileté) Gén. Actes ordonnés en vue...

3 pages - 1,80 ¤

Mesure-t-on la valeur d'une civilisation à son développement technique ?

Note : 5.1/10

||Nous vivons en Europe dans des sociétés hautement techniques : communications, informatique, médecine mettent en œuvre les techniques les plus élaborées. L'élément technique est devenu le trait dominant des sociétés industrialisées, qui, par ethnocentrisme, ont tendance à réduire à lui la valeur d'une culture. Ce « préjugé technique« reconduit efficacement l'idée, héritée du colonialisme, d'une supériorité des sociétés...

8 pages - 1,80 ¤

Le progrès technique est-il un progrès de la raison ?

Note : 5.1/10

Ce projet d'une science intéressée, qui doive nous rendre apte à dominer et exploiter techniquement une nature désenchantée est encore le nôtre. Or la formule de Descartes est aussi précise que glacée ; il faut nous rendre « comme maître et possesseur de la nature «. « Comme «, car Dieu seul est véritablement maître...

9 pages - 1,80 ¤

Le progrès de l'humanité se confond-il avec le progrès technique ?

Note : 5.1/10

C'est ce qu'a fait la métaphysique cartésienne, en établissant une différence radicale de nature entre corps & esprit. Ce qui relève du corps n'est qu'une matière inerte, régie par les lois de la mécanique. De même en assimilant les animaux à des machines, Descartes vide la notion de vie de tout contenu. Précisons enfin que l'époque de Descartes...

6 pages - 1,80 ¤

Est-il vrai que faire nous consoler d'ignorer ?

Note : 5.1/10

C'est ce qu'a fait la métaphysique cartésienne, en établissant une différence radicale de nature entre corps & esprit. Ce qui relève du corps n'est qu'une matière inerte, régie par les lois de la mécanique. De même en assimilant les animaux à des machines, Descartes vide la notion de vie de tout contenu. Précisons enfin que l'époque de Descartes...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on se passer d'un maître ?

Note : 5.1/10

et légitimes, sur ce fait qu'il n'y a point d'exemples certains que l'on puisse rapporter de l'intention d'agir par devoir, que mainte action peut être réalisée conformément à ce que le devoir ordonne, sans qu'il cesse pour cela d'être encore douteux qu'elle soit réalisée conformément à ce que le devoir ordonne » (Fondements de la métaphysique des...

11 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir politique tend-il toujours vers le bien ?

Note : 5.1/10

Il ne faut pas enseigner la philosophie aux enfants pour qu'ils oublient celle-ci une fois arrivés à l'âge adulte mais, tout au contraire : « donner aux adolescents et aux enfants une éducation et une culture appropriées à leur jeunesse, prendre grand soin de leur corps à l'époque où il croit et se forme, afin de le préparer...

7 pages - 1,80 ¤

L'homme a-t-il besoin d'être dominé ?

Note : 5.1/10

||Les hommes sont naturellement enclins à obéir et à se soumettre. Cela s'explique par la lâcheté et par conformisme. La servitude est le résultat de la passivité. La Béotie parlera même d'une "servitude volontaire". TOUTEFOIS, l'homme tient aussi à sa liberté chérie. Rousseau dira même que « Renoncer à sa liberté, c’est renoncer à sa qualité d’homme, aux droits...

12 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir politique a-t-il pour fonction d'assurer l'ordre ?

Note : 5.1/10

Mais les hommes sont pour la plupart méchants quand on ne les force pas à être bons. En conséquence, le Prince sera vertueux, au sens courant du terme, si le contexte le permet, et il ne le sera pas si la situation le lui impose. En cas de nécessité, il pourra faire des entorses...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on régner innocemment ?

Note : 5.1/10

Machiavel pense que l'on peut tirer des leçons de l'histoire. En étudiant le comportement des grands hommes, en analysant les causes de leurs échecs ou de leurs succès, il est possible de dégager les principes sur lesquels pourra se fonder une action politique. Sa conclusion est claire : on ne fait pas de bonne politique avec de bons...

10 pages - 1,80 ¤

La responsabilité politique n'est-elle réservée qu'à ceux qui gouvernent ?

Note : 5.1/10

Machiavel ira encore plus loin en disant que le souci premier du Prince doit être de conserver son pouvoir et même de l'accroître à l'occasion. Si les hommes étaient bons, il pourrait le faire sans jamais s'écarter des grands principes moraux universellement admis. Mais les hommes sont pour la plupart méchants quand on ne...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il rejeter toute autorité ?

Note : 5.1/10

||La soumission à l'autorité nous empêche d'être libres et autonomes. Il faut donc se révolter contre toute forme d'autorité et suivre sa propre loi. Mais, l'autorité est nécessaire pour maintenir l'ordre, que ce soit au niveau de l'Etat ou à celui de la famille. L'autorité des maîtres est fondée sur leur expérience.|| I) Il faut rejeter toute autorité. a) Ni...

6 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle une technique ?

Note : 5.1/10

La politique fait-elle l’objet d’une technique ? Relève-t-elle d’une sorte de savoir-faire ou d’une teknè qui pourrait s’enseigner ? L’expression « sciences politiques « tendrait à nous le faire accroire. Mais ne peut-on faire valoir, au contraire, que la politique est incommensurable à la technique ? En effet, affirmer que la politique n’est qu’un savoir-faire parmi d’autres, n’est-ce pas courir le risque d’assujettir...

5 pages - 1,80 ¤

La technique permet-elle de résoudre les problèmes politiques ?

Note : 5.1/10

Selon lui il n'y a pas plus de liberté de conscience dans les sciences politiques qu'il n'y en a en géométrie ou en astronomie. Il importe d'ôter aux citoyens «leur droit absolu d'examen individuel sur des sujets supérieurs à leur véritable portée ». Dans la société positiviste dont rêve Auguste Comte, l'autorité législative appartient à un «pouvoir spirituel»...

3 pages - 1,80 ¤

L'étude objective des sociétés peut-elle fonder la politique ?

Note : 5.1/10

OBJECTIF, OBJECTIVITÉ Phi. Pour les scolastiques et les cartésiens, s'applique aux idées ou représentations de l'esprit, objets de pensée, et non aux choses elles-mêmes qui sont représentées. Ainsi, seules les idées ont une «...

3 pages - 1,80 ¤

Le philosophe peut-il conseiller le politique ?

Note : 5.1/10

Or, dans la société telle qu'elle est, les jeunes gens doués de toutes les qualités qui font les philosophes vont se détourner de la vérité et gaspiller leurs talents pour assurer leur réussite personnelle et celle de leur famille. Dès lors, seuls les moins aptes à la philosophie se consacreront à elle : «...

8 pages - 1,80 ¤

La délation est-elle un devoir civique ?

Note : 5.1/10

La véracité dans les déclarations qu'on ne peut éluder est le devoir formel de l'homme envers chacun, si grave soit le préjudice qui puisse en résulter pour lui ; et encore que je ne commette aucune injustice à l'égard de celui qui, de façon injuste, me force à faire des déclarations, en les falsifiant, ...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on affirmer que tout est politique ?

Note : 5.1/10

C'est d'elle qu'il reçoit son humanité, son développement, son statut moral. « Mais l'homme qui est dans l'incapacité d'être membre d'une communauté, ou qui n'en éprouve nullement le besoin, parce qu'il se suffit à lui-même, ne fait en rien partie de la cité et par conséquent est ou une brute, ou un dieu » Ne pas appartenir à la «...

7 pages - 1,80 ¤

La politique peut-elle recevoir son principe de l'éthique ?

Note : 8/10

POLITIQUE (gr. polis, cité) Hannah Arendt, commentant Aristote, distingue le politique qui...

2 pages - 1,80 ¤

L'efficacité en politique est-elle un critère de valeur ?

Note : 8/10

Il s'agit donc de s'interroger sur ce que peut l'homme et plus précisément l'homme politique confronté à la prétendue fortune. Le chapitre 25 débute de la sorte : « Je n'ignore pas que beaucoup ont été et sont dans l'opinion que les choses du monde soient de telle sorte gouvernées par la fortune et par les dieux, que les...

6 pages - 1,80 ¤

Les journalistes font-ils la politique ?

Note : 8/10

POLITIQUE (gr. polis, cité) Hannah Arendt, commentant Aristote, distingue le politique qui est l'espace public (polis), commun à tous les citoyens, lieu où chacun délibère en vue de l'intérêt général, de la politique qui est l'art de délimiter cet espace et de conserver son intégrité. Cette distinction révèle l'essence du politique. S'il faut en effet protéger cet espace, c'est...

2 pages - 1,80 ¤

La science peut-elle résoudre les problèmes politiques ?

Note : 8/10

||   Malgré la foule d'exemples que l'on peut produire en faveur ou en défaveur de la science, il faut bien se garder de « traduire « ce sujet en un autre énoncé, du type « La science fait-elle le bonheur? « ou « Pour ou contre la science? «.Le problème concerne la relation entre...

3 pages - 1,80 ¤

En politique, ne faut-il croire qu'aux rapports de force ?

Note : 8/10

Les présupposés du sujet4. Approfondissez la question posée par l'emploi du verbe «croire»: s'agit-il d'une recommandation pratique, destinée à l'acteur politique au sens large ou d'une vue théorique sur la nature de la politique ?5. À quelle conception de la politique s'oppose fondamentalement l'idée que celle-ci ne consisterait qu'en rapports de force?6. Lorsqu'on conçoit la politique en termes...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17220 17221 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 ... 17518 17519 17520 17521 17522 17523

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit