LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Faut-il ne tenir pour vrai que ce qui est démontré ?

Note : 5.1/10

Ainsi, la croyance est déterminée par des objets sensibles, alors que la science a pour principe des réalités intelligibles. La réalité sensible est celle des objets qui nous entourent. Soumise aux contradictions, celle du temps notamment, dans lequel chaque chose devient une autre, elle s'oppose à la réalité des essences, ou Idées, dans laquelle chaque chose est ce qu'elle...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il préférer la vérité à l'amitié ?

Note : 5.1/10

||AMITIÉ. n.f. ♦ 1° Sens général. Inclination (sentiment) tendre pour une personne, distinguée de l'amour en ce qu'elle n'inclut pas de dimension sexuelle explicite ; souvent employé pour désigner de simples relations, ce terme, au sens strict, implique une préférence exclusive et réciproque ; ainsi, pour Montaigne : «Si l'on me presse de dire pourquoi je l'aimais (La...

3 pages - 1,80 ¤

Le désir du vrai n'est-il que l'expression d'un sentiment religieux ?

Note : 5.1/10

— En quoi le désir du vrai peut-il être l'expression d'un sentiment religieux? • lorsque la vérité est définie comme un absolu; • cet absolu ressemble à celui qui caractérise Dieu; • la vérité absolue peut alors être conçue: — soit directement comme dépendant de Dieu; — soit comme un ensemble d'énoncés eux-mêmes sacralisés et impossibles à modifier. — Le désir du...

5 pages - 1,80 ¤

Toute vérité est-elle vérifiable ?

Note : 5.1/10

La première certitude que j'ai est donc celle de mon existence, mais comme pure pensée, puisque, en toute rigueur, je n'ai pas encore de preuve de l'existence de mon corps. Quand bien même je nierais que le monde existe, que mon corps existe, que je puisse penser correctement, je ne pourrais remettre en cause ce fait : je pense,...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il diviniser la vérité ?

Note : 5.1/10

La première certitude que j'ai est donc celle de mon existence, mais comme pure pensée, puisque, en toute rigueur, je n'ai pas encore de preuve de l'existence de mon corps. Quand bien même je nierais que le monde existe, que mon corps existe, que je puisse penser correctement, je ne pourrais remettre en cause ce fait : je pense,...

3 pages - 1,80 ¤

Le journaliste doit-il toujours dire la vérité ?

Note : 5.1/10

Faut-il toujours dire la vérité ? La question est posée depuis longtemps, sans qu'aucune réponse tranchée - positive ou négative - ait jamais pu être donnée ; on obtient en général des réponses « normandes » : ça dépend, dira le médecin confronté à la révélation d'une maladie incurable à son patient, - cela dépend en effet des...

5 pages - 1,80 ¤

La vérité est-elle contraignante ?

Note : 5.1/10

FREUD Analyse du sujet : Un texte qui combat une opinion : la dignité égale des démarches philosophique, religieuse et scientifique pour parvenir à la vérité ; et en affirme une autre : seule la science possède une telle possibilité. C'est donc la démarche même du positivisme qui est ici évoquée. Conseils pratiques : Examinez avec soin la façon...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on légitimement parler de vérité personnelle ?

Note : 5.1/10

La vérité scientifique est impersonnelle. II : Pas de vérité sans conviction 1)      Aucun discours, si objectif soit il, ne sera « vrai » sans une subjectivité qui y adhère. La proposition « il pleut » n'est vraie que si on est convaincu qu'elle correspond au temps qu'il fait. Cette conviction est le fondement de toute vérité. 2)      « Les principes se sentent, les propositions se concluent » dit Pascal....

6 pages - 1,80 ¤

La vérité est-elle compatible avec la liberté ?

Note : 5.1/10

L'échec de la tradition pousse donc Descartes à trouver par lui-même et une connaissance vraie, et la méthode qui y conduit. Ce faisant, Descartes réduit à néant les autorités traditionnelles, ce système de pensée qu'on nomme la scolastique et qui est l'héritage d'Aristote repensé par le christianisme. Le cartésianisme récuse donc une autorité fondée sur le respect de...

4 pages - 1,80 ¤

L'unanimité est-elle un critère de vérité ?

Note : 5.1/10

L'unanimité, si elle est un critère nécessaire, n'est peut-être pas un critère suffisant : peut-elle fonder la vérité ? N'est-il pas dangereux de fonder la vérité sur l'unanimité ? L'homme est en quête  de vérité. Mais comment savoir si la vérité est bien au rendez-vous ? Le fait que tout le monde soit d'accord...

7 pages - 1,80 ¤

Toute vérité est-elle scientifique ?

Note : 5.8/10

Rien de plus contestable que ce type de démarche. Il faut donc poser la question : quand la science revendique le monopole de la vérité et soutient qu'au-delà du champ qu'elle explore et de la preuve mathématico-physique la vérité fait place aux rêves et aux chimères, le champ de la métaphysique conçue comme...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que le vrai est l'universel ?

Note : 5.8/10

«Par exemple, le cheval d'Henry IV ne peut pas être à la fois blanc et non blanc. Le principe. Ou bien il pleut, en ce moment, ou il ne pleut pas. Le principe du tiers exclu élimine une troisième éventualité. c)      Le principe du tiers exclu. Il découle du principe de...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on revendiquer le droit au secret ?

Note : 5.8/10

L'accès à la vérité ne peut pas être limité à quelques privilégiés. La vérité est, en droit, bonne pour tous, et tous nous estimons y avoir droit parce qu'elle est, en matière d'information, indispensable à une vie civique démocratique. Droit au secret et totalitarisme Une cité libre, c'est une cité où chacun a le droit d'être informé. La démocratie d'un...

1 page - 1,80 ¤

Peut-on haïr la vérité ?

Note : 5.8/10

L'homme a peur de la vérité qu'il ne connaît pas.             b. La connaissance de la vérité implique-t-elle son approbation ?   Découvrir une vérité, telle que « la terre est ronde «, implique que l'on était dans l'erreur jusque là et cette vérité peut donc entrer en compétition avec les systèmes de...

3 pages - 1,80 ¤

La vérité est-elle un bien supérieur au bonheur ?

Note : 5.8/10

  [Toute l'activité humaine a pour but le bonheur, y compris la recherche de la vérité. La quête du bonheur est universelle et tous les autres biens, y compris la vérité, lui sont subordonnés. Être heureux est un but, tout le reste n'est qu'un moyen d'y parvenir.] Le bonheur est le souverain bien "Tous les hommes recherchent d'être heureux, c'est le...

3 pages - 1,80 ¤

La vérité est-elle différente de la réalité ?

Note : 5.8/10

S'il n'y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit." Gaston Bachelard, La Formation de l'esprit scientifique, Vrin, 1938. Un dernier aspect de cette opposition permet à l'auteur d'opérer une distinction capitale qui constitue la thèse véritable de ce texte. L'opinion, nous dit-il, n'envisage les...

6 pages - 1,80 ¤

Tous les moyens sont-ils bons pour faire triompher la vérité ?

Note : 5.8/10

En ce qui concerne la perversité des philosophes, Socrate s'attache à en expliquer les causes. Il décrit les dégradations du naturel du vrai philosophe en montrant que celui-ci, doué à l'origine de toutes sortes de hautes qualités, peut déchoir si de néfastes influences s'exercent sur lui : « Si donc ce naturel que nous avons attribué au philosophe reçoit l'enseignement...

5 pages - 1,80 ¤

Est-il possible de mentir sans s'en rendre compte ?

Note : 5.8/10

Quelles sont donc les sources de nos illusions? Selon Freud la plupart des illusions sont le produit de nos désirs. Ce sont des croyances suscitées par le désir, par le besoin impérieux de satisfaire nos pulsions. C'est donc le principe du plaisir, et l'oubli du principe de réalité qui est à la racine de...

4 pages - 1,80 ¤

Avons-nous des devoirs envers la vérité ?

Note : 5.8/10

Préexistante à la pensée, nous l'admettons comme l'on admet un phénomène naturel.] Le triomphe de la vérité Que l'on respecte la vérité ou qu'intentionnellement on l'ignore, le résultat demeure le même. Je peux toujours prétendre que la terre est plate. Si je parcours sa surface en ligne droite, arrivera un moment où je retournerai au...

3 pages - 1,80 ¤

N' a-t-il que ce qui dure qui ait de la valeur ?

Note : 5.8/10

||• L'intitulé du sujet, remarquons-le, nous suggère immédiatement (par la restriction qu'il opère : « n'y a-t-il que... «) un examen et une recherche s'effectuant dans une certaine direction. Il suppose quasi nécessairement un itinéraire dépassant le plan simple de ce qui dure. Mais en quel sens prendre ce verbe durer ? Ce terme...

6 pages - 1,80 ¤

Aimer son travail est-ce encore travailler ?

Note : 5.8/10

Mais le travailleur est aliéné en un second sens : le passage de l'outil à la machine lui fait perdre la maîtrise de la technique. De moyen de ruser avec la nature pour se libérer, la technique devient ici un facteur d'aliénation, de perte de liberté. Dans le passage des métiers, des ateliers, du...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler de travail intellectuel ?

Note : 5.8/10

Il n'agit pas au hasard mais pour réaliser ce qu'il a dans la tête. Ses forces intellectuelles et corporelles ne sont pas mises en oeuvre librement, mais dans un but déterminé. C'est en ce sens que le travail n'est pas « attrayant «. Et parce qu'il n'est pas attrayant et aussi parce qu'il ...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on être prisonnier du travail ?

Note : 5.8/10

Situation contradictoire tant du capital, qui ne peut subsister comme capital qu'en accroissant la misère de l'ouvrier, que de l'ouvrier, qui ne peut subsister comme ouvrier qu'en accroissant le capital. Richesse et misère à la fois. Et la richesse croît dans la même proportion que la misère : « Certes, le travail produit...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on affranchir le travail de toute servitude ?

Note : 5.8/10

  [Par définition, tout travail comporte des contraintes dont on ne peut se libérer. Le travail, par définition, est accompli par nécessité. Même le travail le plus agréable suppose des contraintes, sans quoi on ne pourrait plus parler de travail. Il est rare que l'on travaille librement en suivant ses seuls désirs.]  Le travail est une nécessité Le travail est par...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on concevoir une société sans travail ?

Note : 5.8/10

. La rapidité avec laquelle les enfants apprennent le travail à la machine supprime radicalement la nécessité de le convertir en vocation exclusive d'une classe particulière de travailleurs. Quant aux services rendus dans la fabrique par les simples manoeuvres, la machine peut les suppléer en grande partie et, en raison de leur simplicité, ces services permettent le changement...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit