LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qui produit notre responsabilité ?

ils haussent les épaules et répondent: tout le monde ne fait pas comme ça ». Mais, en fait, ils se masquent leur angoisse, la fuient.  Ils sont de mauvaise foi, car en vérité, on doit toujours se demander: « Qu'arriverait-il si tout le monde en faisant autant ? »Dire que « l'homme est condamné à être libre »,...

3 pages - 1,80 ¤

Notre responsabilité prouve-t-elle notre libre-arbitre ?

et que l'on nous reproche sous ce nom même.  Mais que   dire par là, sinon que l'homme a une plus grande dignité que la pierre ou la table ? Car nous voulons dire que l'homme existe d'abord, c'est-à-dire que l'homme est d'abord ce qui se jette vers un avenir, et ce qui est conscient de se projeter dans...

5 pages - 1,80 ¤

Le libre-arbitre est-il compatible avec les lois de la nature ?

[II - L'homme est-il un être de nature ?]a. Opposition classique entre nature et culture (pour caractériser l'homme) : loi d'un côté, règle de l'autre.b. Ce qui distingue l'homme de l'ordre naturel (= les éléments qui marquent l'émergence de la culture) : interdit de l'inceste, travail, connaissance de la mort (cf. Hegel, ou Bataille).c. Définition « minimale »...

3 pages - 1,80 ¤

Est-ce la liberté qui nous rend responsables de nos actes ?

D'où la formule : « L'important n'est pas ce qu'on a fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous. »La situation n'est pas quelque chose qui limite la liberté elle est ce à partir d'où commence la liberté. C'est la raison pour laquelle Sartre a pu écrire en 1944 dans...

10 pages - 1,80 ¤

Le déterminisme universel peut-il être contesté ?

Déterminisme Relation nécessaire entre une cause et son effet. On parle de déterminisme naturel pour désigner le fait que tous les phénomènes naturels sont soumis à des lois nécessaires d'enchaînement causal.L'affirmation selon laquelle tout est soumis une fois pour toutes à une nécessité universelle est-elle un principe imposé par la raison et confirmé par les sciences, ou un...

6 pages - 1,80 ¤

La causalité implique-t-elle le fatalisme ?

La causalité indique une relation de dépendance entre deux choses : l'une étant la cause ou condition de l'autre, qui en est l'effet. Le fatalisme, quant à lui, est la position de celui qui pense que les choses arrivent nécessairement, l'individu ne pouvant, par ses actes, changer le cours de son destin. Dans les deux cas il est bien...

4 pages - 1,80 ¤

Le raisonnement permet-il toujours de trancher entre le vrai et le faux ?

La raison s'élabore en détruisant les points de vue qui submergent le monde de la pensée et du savoir.      c. Le scepticisme utilise la raison pour la dénoncer. Elle utilise les armes de ses adversaires (la raison dogmatique) pour les retourner contre eux. En montrant la permanence de la contradiction, la méthode sceptique purifie la raison de toute...

3 pages - 1,80 ¤

Comment s'organise un raisonnement ?

par opposition au psychisme, SYN. physique, corporel. e) Qui organise, qui constitue ; par ex., une loi organique est une loi fondamentale organisant une institution. 5. - Organisation : a) Caractère de ce qui est organisé au sens a. b) Tout ensemble de fonctions coordonnées ; en part., institution regroupant diverses fonctions pot. ou sociales. c) Action de...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi prescrire des principes et des règles ?

Cette universalité des principes de la raison avait pu sembler un moment remise en cause par la découverte des modes de penser des peuples dits primitifs. Ainsi, le philosophe Jean Laporte n'hésitait pas à affirmer, au début du siècle, que la mentalité primitive ignorait les principes de non-contradiction et du tiers exclu. Mais les travaux ethnographiques les plus...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance est-elle un processus social ?

||En fin de compte, la croyance n'est écartée de la connaissance que lorsqu'elle est affirmation strictement individuelle, non réfléchie et fermée à la critique. Mais la mise en débat des opinions, par le dialogue rationnel et la critique réciproque, est un moyen de progresser dans la connaissance. Certes, la discussion se réduit souvent à un dialogue de sourds...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que juger ?

||Que ce soit au tribunal ou dans la vie ordinaire, sur quoi se fonde-t-on pour juger par exemple qu'un homme est coupable ou innocent, qu'une oeuvre est belle ou pas? Le jugement ne fait-il que proclamer une évidence? Si cependant la personne ou la situation que l'on juge se montrent d'elles-mêmes dans leur vraie ...

7 pages - 1,80 ¤

L'opinion est-elle pour la connaissance scientifique un point d'appui ou un obstacle ?

Note : 5.1/10

L'histoire des sciences physiques est celle de leur révolution permanente. Les théories n'ont qu'une valeur provisoire. Des faits « polémiques » surgissent qui les contredisent, qui obligent à des révisions. Tout succès scientifique ouvre plus de questions qu'il n'en clôt. Faut-il pour autant sombrer dans le scepticisme et affirmer qu'il n'y a rien qui vaille vraiment ? Comment distinguer, dès lors,...

6 pages - 1,80 ¤

La sincérité de la foi est-elle une forme de vérité ?

Note : 5.1/10

Définition des termes du sujet: Vérité La vérité concerne l'ordre du discours, et il faut en cela la distinguer de la réalité. Elle se définit traditionnellement comme l'adéquation entre le réel et le discours.Qualité d'une proposition en accord avec son objet. La vérité formelle, en logique, en mathématiques c'est l'accord de l'esprit avec ses propres conventions. La vérité expérimentale c'est...

5 pages - 1,80 ¤

La croyance n'est-elle qu'une forme de naïveté ?

Note : 5.1/10

La seule vérité est qu'il n'y a pas une vérité, mais une multiplicité de croyances et de désirs.      b. Montaigne s'emploie aussi à une critique de tout dogmatisme en réhabilitant la croyance. Croyances et coutumes permettent de juger. Le jugement avec Montaigne ne contredit pas le doute puisqu'il est toujours arrêt et mouvement. Il y a une...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il s'abstenir de rien tenir pour vrai ?

Note : 5.1/10

« Un tel homme, en tant que tel, est dès lors semblable à un végétal."Si la négation du principe de contradiction ruine la possibilité de toute communication par le langage, elle détruit aussi corrélativement la stabilité des choses, des êtres singuliers. Si le blanc est aussi non-blanc, l'homme non-homme, alors il n'existe plus aucune différence entre les êtres ; toutes...

3 pages - 1,80 ¤

La croyance manque-t-elle de clarté ?

Note : 5.1/10

Pour le non-scientifique c'est une croyance, puisqu'elle est admise par la force d'autorité des savants. Ce n'est pas parce qu'une proposition a été produite dans le cadre de la science qu'elle est automatiquement une connaissance pour nous. Il faut encore s'y rapporter par un acte de connaissance, c'est-à-dire fonder son adhésion sur des principes objectifs et rationnels.Il ne...

2 pages - 1,80 ¤

La croyance peut-elle tenir lieu de critère de la vérité ?

Note : 5.1/10

Avant Spinoza déjà, qui posait la croyance à la hauteur de l'opinion, en tant que plus bas degré de la connaissance, Platon a rabaissait la croyance à la connaissance du visible, et donc de l'inessentiel. La croyance se situe ainsi, dans le « paradigme de la ligne « (République, L. VI, 509-511), dans le domaine...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17222 17223 17224 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 ... 17466 17467 17468 17469 17470 17471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit