LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Faut-il être politiquement correct ?

On ne peut censurer l'esprit Toute tentative de censurer le langage et les comportements naturels autrement que par l'éducation est par nature totalitaire. Censurer le langage, c'est censurer les esprits. On n'obtient pas un véritable respect des autres en punissant hystériquement ceux qui refusent de suivre les consignes du «politiquement correct». Puritanisme Le politiquement correct n'est qu'une idéologie puritaine qui veut...

1 page - 1,80 ¤

Doit-on être vertueux pour savoir ce qu'est la vertu ?

La connaissance de la vertu peut donc être celle d'un personnage qui lui-même n'est pas vertueux.   II-Le problème de la connaissance.               Le concept clef dans le problème que nous avons à résoudre est celui de connaissance : autrement dit, peut-on réellement connaître une chose en lui demeurant extérieur ? La connaissance théorique, livresque, de la vertu, égale-t-elle le savoir dont disposent...

2 pages - 1,80 ¤

Doit-on respecter les animaux comme les hommes ?

L'homme n'est pas au-dessus de la nature La vie, toute vie, est sacrée. C'est Dieu qui a tout créé, y compris les animaux. L'homme fait preuve d'arrogance, croit être au-dessus de la nature, et même de Dieu, en ne respectant pas l'animal. Le respect de l'animal participe de la non-violence Tout en ayant conscience...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il avoir peur de la mondialisation ?

N'est-ce pas là la loi même du marché ? D'un marché unique et planétaire ? L'uniformisation n'est pas une fatalité La mondialisation n'implique pas forcément la prépondérance d'une seule culture. Virtuellement, chaque pays a la possibilité de faire connaître ce qu'il a de meilleur. Dans un monde interdépendant, les pays traditionnellement défavorisés deviennent des partenaires égaux avec les grandes puissances....

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on affirmer que le monde a un ordre ?

Si bien que "Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles". ► La trop fameuse formule : « Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles» apparaît en substance dans un ouvrage de Leibniz (1646-1716) qui sut mettre son génie de logicien au service de la religion : La Théodicée (1710), dont le...

6 pages - 1,80 ¤

Suis-je le mieux placé pour savoir qui je suis ?

Personne ne peut se  méprendre sur ses sentiments ; il préférerait ne pas être là. Mais ce désir (ne pas assister au colloque) ne peut s'exprimer directement, car il heurterait la politesse, les obligations sociales, professionnelles, morales du  sujet. Notre président subit donc deux forces contraires : l'une parfaitement en accord avec les obligations conscientes, l'autre qui ne l'est pas...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on complètement changer ?

||    Dans le film intitulé « La vie des autres « le personnage du politicien corrompu déclare que les hommes sont incapables de changer, c'est-à-dire qu’une fois qu’ils sont devenus quelque chose, ils sont voués à le demeurer pour toujours. Or, tout le film raconte précisément la réfutation de cette thèse, c'est-à-dire comment un officier de la STASI est capable de...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on être victime de la mode ?

PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité technique et la possibilité morale. ||Depuis le XVe siècle, la mode alimente un flot continu de discussions morales, sociales, esthétiques, philosophiques, qui s’amplifie au XIXe et...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il suivre la mode ?

Autrui tend à me « voler le monde ». Si autrui n'existait que sur le mode d' « être-vu-par-moi », je pourrais, en m'efforçant de le saisir seulement comme objet, le réintégrer dans ma propre vision du monde. Mais autrui me voit. J'existe sur le mode d' « être-vu-par-autrui ». Second moment : être vu. « Imaginons que j'en sois...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on vivre sans oublier ?

||On ne peut concevoir de conscience sans mémoire. Ne pas oublier ce que j'ai été me permet d'affirmer ce que je suis. L'oubli est une faculté positive de la mémoire. Il permet à la conscience d'évacuer certaines impressions pénibles.||...

2 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il une mémoire collective ?

[La mémoire relève toujours de l'individualité. Ce que j'ai vécu m'appartient en propre. On ne peut pas additionner les mémoires individuelles. Au mieux peut-on parler de mémoire commune.] Chaque individu est différent Il n'est pas besoin d'être philosophe pour savoir que chaque individu garde d'une même situation des souvenirs différents. Lorsque, entre amis, l'on...

3 pages - 1,80 ¤

Les souvenirs sont-ils fiables ?

En outre, du fait de leur éloignement dans le temps, certains souvenirs sont fatalement déformés par notre mémoire. Reconstruction du passé ? - Pour avoir une idée juste de la nature d'un souvenir qui serait une pure reconstruction du passé, nous n'avons qu'à songer aux reconstitutions de l'archéologue ou de l'historien. Du passé qu'ils tâchent de faire revivre, ils...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler d'un devoir de mémoire ?

Si l'histoire se définit comme la discipline ayant pour objet la reconstitution et la relation du passé des sociétés humaines, l'individu qui ressentirait les choses de manière purement historique serait celui qui serait littéralement submergé par le passé humain et absorbé en lui. Un peu plus haut, avant les lignes de Nietzsche ici proposées (il s'agit de la...

5 pages - 1,80 ¤

L'oubli n'est-il qu'une défaillance de la mémoire ?

Celle-ci s'organise autour d'une somme de données que la machine va récupérer ; toujours la mémoire comme bienfait qui implique que l'oubli  soit une faiblesse.  Et dans un autre registre, que dire du devoir de mémoire qui plane au-dessus de nos consciences afin de ne pas répéter les mêmes erreurs que par le passé ?  ...

4 pages - 1,80 ¤

L'image tue-t-elle l'écrit ?

L'ordinateur permet de concevoir des schémas qui remplacent le texte explicatif. La culture informatique n'est pas scripturale. Elle réduit l'écrit au profit de l'image.   [L'écrit est plus riche en informations que l'image. L'image peut servir l'écriture, mais non la remplacer. L'image peut être un support pour l'écrit mais ne peut pas le remplacer. En effet, les informations qu'elle véhicule n'ont...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on comparer les mathématiques à un jeu ?

-         On peut dès lors difficilement comparer les mathématiques à un jeu, car dans les mathématiques règne la loi d'airain de la logique, alors que dans le jeu subsiste toujours une part de contingent. -         Si le jeu obéissait à la nécessité comme c'est le cas dans les mathématiques, il n'y aurait plus aucun intérêt à jouer, car tous les résultats...

2 pages - 1,80 ¤

Les mathématiques traduisent-elles l'expérience ?

||Les mathématiques sont la traduction symbolique d'opérations matérielles. Elles expriment les processus bio-neurologiques de l'esprit. Mais, les mathématiques sont un langage formel et hypothético-déductif sans rapport avec l'expérience. Elles sont purement abstraites et théoriques. Les mathématiques sont la traduction symbolique d'opérations matérielles. Elles expriment les processus bio-neuro-psychologiques de l'esprit. Les mathématiques sont un langage formel sans rapport avec l'expérience....

1 page - 1,80 ¤

Les mathématiques sont-elles réductibles à la logique ?

LOGIQUE (gr. technè logikè, art ou science du raisonnement) Gén. Étude des opérations...

2 pages - 1,80 ¤

Les mathématiques sont-elles une science comme les autres ?

Aristote, dans sa "Logique" a étudié ces principes de la raison humaine sur lesquels se fonde toute démarche rationnelle. a) Le principe d'identité. C'est d'abord le principe d'identité qui est à tel point fondamental et nécessaire (sans lui aucune pensée ne serait possible) que son énoncé déconcerte toujours un peu (tant il ...

3 pages - 1,80 ¤

Les lois sont-elles forcément justes ?

Or, quand il s'agit de juger l'intérieur des hommes, et surtout celui des princes, comme on ne peut avoir recours aux tribunaux, il ne faut s'attacher qu'aux résultats : le point est de se maintenir dans son autorité ; les moyens, quels qu'ils soient, paraîtront toujours honorables, et seront loués de chacun. ...

7 pages - 1,80 ¤

Est-il légitime de s'opposer à la loi ?

Aucun des prétendus droits de l'homme ne dépasse donc l'homme égoïste, l'homme en tant que membre de la société bourgeoise, c'est-à-dire un individu séparé de la communauté, replié sur lui-même, uniquement préoccupé de son intérêt personnel." Selon Marx, les droits de l'homme tels qu'ils sont définis par les diverses "déclarations des...

7 pages - 1,80 ¤

La loi n'a-t-elle pour fin que la sécurité ?

La condition première de la coexistence pacifique est la sécurité de tous les membres de la société. Cette sécurité des biens et des personnes est ce qui définit le droit et la politique. On peut penser, avec Hobbes, que la loi n'a pas d'autre fonction que de protéger les citoyens. Toutefos, on ne peut au nom de la...

7 pages - 1,80 ¤

La logique est-elle une science ?

Par exemple, lorsque le géomètre a défini le triangle et qu'il entreprend de déduire toutes les propriétés des triangles, il va de soi qu'il prend toujours le concept de triangle au sens où il l'a défini. Le sens de ce concept reste identique dans tous les moments du raisonnement. Sans cela notre pensée serait tout à fait incohérente. On...

3 pages - 1,80 ¤

La logique nous apprend-elle quelque chose ?

La théorie des ensembles, que l'on doit au mathématicien allemand Georg Cantor (1845-1918), permettait, semblait-il, d'unifier toutes les branches des mathématiques. Malheureusement, le logicien Bertrand Russell (1872-1970) découvre que cette théorie conduit à des antinomies, c'est-à-dire des contradictions qui ne sont pas imputables à un défaut de raisonnement, mais qui appartiennent à l'édifice logique lui-même. Les paradoxes mathématiques sont...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17225 17226 17227 17228 17229 17230 17231 17232 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 ... 17518 17519 17520 17521 17522 17523

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit