LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Qu'est-ce qu'une expérimentation scientifique ?

C'est de cette incertitude que naît le scepticisme de Hume. Dans le cas de l'observation, l'expérience vient avant l'émission d'hypothèses, j'émets des hypothèses qui correspondent à l'ordre du monde.             b)         L'observation est donc fondamentale pour découvrir les lois de la nature. Comment, en effet, si je n'observe pas la nature pourrais-je en découvrir les lois? Cela ne...

3 pages - 1,80 ¤

Quel rôle l'expérience sensible joue-t-elle dans la connaissance ?

L'idée empirique semble dominer : la raison dériverait des sens, ses erreurs ou sa capacité à découvrir le vrai dépendant d'eux. Ce qui pose le problème d'une possible autonomie de la raison. Mais le fait qu'elle puisse se tromper dans les opérations qui lui appartiennent en propre, tels la logique ou le raisonnement en général, tend à confirmer...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je en position de passivité face à l'expérience ?

EXPÉRIENCE: a) Sens courant (expérience vécue): instruction acquise par une longue pratique des choses (l'expérience de la vie). b) Connaissance acquise par les données ou impressions des sens. c) En science, observation méthodique et réfléchie de certains phénomènes, en vue de vérifier une hypothèse (synonyme d'expérimentation). ||L’expression « faire une expérience « nous indique que le sujet de...

2 pages - 1,80 ¤

En quel sens ai-je besoin d'autrui pour être conscient de moi-même ?

II - Ai-je la possibilité de me prendre pour objet de connaissance ? Toute connaissance se fonde sur une certitude première qui ne nécessite pas autrui. Mais il ne suffit pas d'une fondation première pour élaborer une véritable connaissance. Il convient alors de se demander ce en quoi consiste nos connaissances, afin de déterminer si nous pouvons nous prendre pour...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un « homme d'expérience » ?

), le mot «expérience» renvoie schématiquement à deux données distinctes : l'expérience vécue et l'expérience scientifique (qu'on appelle souvent expérimentation pour la différencier de la première). La réflexion sur cette différence comporte un enjeu décisif, non seulement au niveau de l'interprétation critique du vécu, mais aussi au niveau des normes sur lesquelles se règle la conduite humaine. L'interprétation...

2 pages - 1,80 ¤

En quel sens ai-je besoin d'autrui pour être conscient de moi-même ?

Hegel juge cette thèse insuffisante, car Hobbes suppose une nature humaine antérieure à la rencontre d'autrui. Selon Hegel , je ne suis pas d'emblée un homme qui aurait besoin qu'autrui reconnaisse en moi une humanité déjà constituée, je ne suis homme que si autrui m'accorde ce statut. Le désir de pouvoir, et donc le besoin d'autrui, n'est pas...

5 pages - 1,80 ¤

En quoi la visée d'autrui est-elle spécifique ?

Que ce que je pense soit vrai ou faux, je pense. Et si je pense, je suis. Le néant ne peut pas penser. La première certitude que j'ai est donc celle de mon existence, mais comme pure pensée, puisque, en toute rigueur, je n'ai pas encore de preuve de l'existence de mon corps. Quand bien même je nierais...

4 pages - 1,80 ¤

Quel rapport existe-t-il entre moi et autrui ?

Freud, Le Malaise dans la culture, p.54.10- "Le «tu ne tueras point» est la première parole du visage. Or c'est un ordre. Il y a dans l'apparition du visage un commandement, comme si un maître me parlait. Pourtant, en même temps, le visage d'autrui est dénué (sans défense); c'est le pauvre pour lequel je peux tout et...

5 pages - 1,80 ¤

Comment définir ce qu'est autrui ?

Ma conscience est la seule conscience dont j'ai directement l'expérience. Tout le reste n'est qu'objet pour elle, pur spectacle pour un unique spectateur...B. Je juge des autres à partir de moi-mêmeConscient de cette difficulté, Malebranche, un disciple de Descartes, avance une solution qu'on pourrait qualifier d'intellectualiste : c'est par l'exercice de l'intelligence, par un raisonnement que j'arrive à...

2 pages - 1,80 ¤

Le beau dépend-il du goût de chacun ?

    ProblématiquePourquoi la beauté, qui n'est ni objective, ni absolue, possède-t-elle pourtant une forme d'universalité ? ExplicationUn plaisir désintéressé RAPPEL: JUGEMENT RÉFLÉCHISSANT ET JUGEMENT DÉTERMINANT Le jugement déterminant part de l'universel pour l'appliquer au particulier. A l'inverse du jugement réfléchissant qui part du particulier pour rejoindre l'universel. Par exemple, lorsque nous disons que les chats sont des félins, nous subsumons la catégorie "chat"...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on définir ce qu'est le beau ?

Note : 5.4/10

  Il ne suit pas les règles, il les transgresse, bref, il crée. Le grand artiste, celui qui crée, est un génie. « Le génie est la disposition innée de l'esprit par laquelle la nature donne ses règles à l'art » (« Critique de la faculté de juger »). Pourquoi la nature ? Kant veut signifier par l'emploi du mot nature:   ·  que la...

14 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui différencie les beaux-arts de l'art de l'artisan ?

Note : 5.4/10

Application rigoureuse de la science, la technique repose sur une méthode scientifique précise dont toutes les démarches sont enseignables, répétables. Il suffit généralement de savoir ce qu'il faut faire pour réussir. Quant à l'artisanat, s'il exige une certaine habileté voire un tour de main qui ne se réduit pas à des recettes d'une application mécanique, il ne requiert,...

4 pages - 1,80 ¤

Comment définir l'art ?

Note : 5.4/10

C'est alors que se pose le problème du jugement de goût. S'il est de goût, repose sur la sensibilité et non de connaissance, s'il ne repose pas sur la raison qui pense les belles qualités de l'objet, n'est-il pas seulement subjectif? Peut-on échapper au relativisme esthétique: rien n'est beau puisque ce qui est beau ne l'est que pour...

14 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'intentionnalité de la conscience ?

Note : 10/10

Que la conscience ne soit pas une substance, mais une relation, cela signifie que c'est par l'activité de la conscience que le monde m'est présent. Husserl tente tout au long de son oeuvre de dégager les structures fondamentales de cette relation, à commencer par la perception . Il montre ainsi que celle-ci est toujours prise dans un réseau...

3 pages - 1,80 ¤

Comment concevoir la conscience ?

Note : 10/10

Descartes ne nie pas que -en l'homme- il y ait interaction du corps et de la pensée, et il consacrera même un ouvrage, « Les Passions de l'âme » (1649), à ce qu'on nommerait aujourd'hui biologie des passions. Mais il jette grâce au dualisme les bases de la science moderne, en limitant la physique à l'étude de la...

5 pages - 1,80 ¤

La conscience que j'ai d'exister peut-elle être remise en doute ?

Note : 10/10

 D'une part Descartes montre que la nature de la pensée et celle de la matière sot différentes. Ce qu'on nomme dualisme : « Je connus de là que j'étais une substance dont toute l'essence ou la nature n'est que de penser [...] En sorte que moi, cad l'âme par laquelle je suis ce que je suis, est...

4 pages - 1,80 ¤

La conscience fait-elle la grandeur ou la misère de l'homme ?

Note : 10/10

Il faut vaincre la présomption scientifique. Il faut réapprendre à l'homme à trembler, il faut lui faire comprendre que par la raison il ne comprendra jamais ni l'univers, ni lui-même. L'univers est vide de Dieu, et il est offert à la recherche scientifique. Il faut montrer au savant que ses recherches sont dérisoires, que le seul vrai souci est...

3 pages - 1,80 ¤

Une religion rationnelle est-elle possible ?

Note : 10/10

Les reproches de la conscience resteront sans effet, si on ne les considère pas comme les représentants de Dieu, dont le siège sublime est bien élevé au-dessus de nous, mais qui a aussi établi en nous un tribunal. Mais d'un autre côté, quand la religion ne se joint pas à la conscience morale, elle est aussi sans effet....

3 pages - 1,80 ¤

Religion et raison s'excluent-elles mutuellement ?

Note : 10/10

Aussi est-il nécessaire d'interpréter celles-ci au moyen de celle-là, de chercher la conformité de la foi historique à la raison pratique. Kant distingue la religion révélée et la religion naturelle. Dans la première, je reconnais comme devoir ce que je sais être un commandement divin ; dans la seconde, au contraire, je reconnais comme commandement divin ce que...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la reconnaissance d'autrui ?

Note : 10/10

Dans ce cercle infini et infernal du désir, c'est-à-dire de « ce retour alterné et monotone du désir et de sa satisfaction par laquelle le sujet retombe sans cesse en lui-même et sans supprimer la contradiction », la conscience découvre qu'elle ne peut se ressaisir que dans une autre conscience de soi. La dialectique même du désir le...

4 pages - 1,80 ¤

L'art sert-il à quelque chose ?

Note : 10/10

Telle est la pensée de Nietzsche : l'art est l'esthétisation de la vie. Ce n'est pas la création d'une oeuvre d'art unique qui importe, c'est de faire de sa vie tout entière une oeuvre d'art. L'art, c'est la vie. Il nous apprend à tolérer, à communiquer, à dire un « oui » tonitruant à la vie et à...

4 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre d'art a-t-elle une fonction ?

Note : 10/10

Elle est foncièrement critique, on l'a dit : elle se situe en opposition constante avec les valeurs en cours de la société. La fonction de l'art est donc de remettre en cause les croyances courantes, en se maintenant constamment à la frontière de la société, critiquant ses idées par un mouvement d'élévation, de désintérêt qui n'est que l'expression...

5 pages - 1,80 ¤

Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ?

Note : 10/10

L'essence d'une chose, c'est sa nature, ce qui définit son être. Une qualité essentielle s'oppose alors à une qualité accidentelle, c'est-à-dire non constitutive de l'être de la chose. Spinoza à formulé admirablement l'enjeu du problème en en renversant les données. Il note tout d'abord que chaque entité vivante tend par nature à persévérer dans son être propre, et qu'elle...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17233 17234 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 ... 17465 17466 17467 17468 17469 17470

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit