LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

En quel sens la justice requiert-elle l'égalité ?

Pour ce faire, la justice se base sur des textes de lois, écrit d'après le présupposé selon lequel tous les hommes sont égaux. La justice requiert l'égalité sous deux formes différentes. ● Pour être parfaitement juste, la justice doit être équitable. Comme le montre le symbole - la balance - qui la représente, il n'y a pas deux...

3 pages - 1,80 ¤

Toutes les inégalités sont-elles des injustices ?

II y a des inégalités justes, par le travail, le mérite : tous ne contribuent pas de façon identique aux richesses de la société. Vous serez donc conduits, lors de l'analyse du sujet, à bien examiner les domaines différents dans lesquels on peut parler de justice (droit, économie, honneurs, etc.). Mais le principe d'égalité n'entraîne ni la méconnaissance des...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il toujours dire la vérité ?

Examinons d'abord quelques cas particuliers.A. - Il y a d'abord le cas de l'enfant. L'enfant vit dans un monde de rêve où dominent le merveilleux et parfois le poétique. Il serait absurde et criminel de briser cette sorte d'enchantement dans lequel il vit, en lui révélant brutalement certaines vérités, d'ordre biologique ou autres, qu'il est trop jeune pour...

9 pages - 1,80 ¤

Critique de la morale kantienne

L'homme qui ment fait en sorte qu'aucune déclaration n'ait de crédit. Ainsi il porte atteinte à la finalité interne de communicabilité et fait perdre à tous les droits, qui sont fondés sur des contrats, leur force. Même si le mensonge ne nuit pas à un homme particulier, il nuit à l'humanité en général. A quoi il faut ajouter...

8 pages - 1,80 ¤

Les droits de l'homme et les fonctions de l'Etat

||Position de la question. On a souvent opposé la puissance de l'État et la multiplication de ses fonctions dans les sociétés modernes aux droits de l'homme et à la liberté de l'individu. Que doit-on penser de cette opposition ?I. La menace de l'État.A. — L'État est une puissance redoutable. « Il n'est pas douteux,...

2 pages - 1,80 ¤

Le beau est-il toujours bizarre ?

Le beau équilibré est l'aboutissant des recherches de « l'âge expérimental ». Or, à cette période de « l'âge expérimental », on constate des tâtonnements qui sont encore loin de la rectitude classique et qui souvent frisent le bizarre. C'est ainsi, comme le remarque H. FOCILLON, que, dans l'art musulman dont les combinaisons géométriques semblent cependant « engendrées...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme fait-il la beauté de ce qu'il aime ?

Position de la question. L'art a été souvent défini comme une imitation de la nature, et tout l'art dit « réaliste » s'est présenté lui-même comme une copie, une reproduction objective et quasi expérimentale du réef. Dans une telle conception, le beau serait donc déjà donné dans la nature. I. L'art et la nature. Nous montrerons bientôt que cette conception...

2 pages - 1,80 ¤

L'art est-ce l'homme ajouté à la nature ?

DELACROIX (Psych. de l'art, p. 452), est avant tout « la création d'un monde où l'esprit s'épanouit et que l'accord de toute l'âme concourt à former ». C'est par là peut-être qu'il se rapproche le plus du jeu avec lequel on a voulu parfois - exagérément - l'identifier. Le jeu implique déjà une « mentalité visionnaire ». «...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle différence faites-vous entre démontrer et persuader ?

Note : 6/10

C'est une construction logique à partir de certains principes; on construit la conclusion avec les principes, la conséquence avec les hypothèses à l'aide d'opérations plus ou moins complexes, toujours sous-tendues par l'intuition. B. - Plusieurs remarques sont ici nécessaires : - 1° La démonstration se situe sur le plan purement logique et ne réclame donc, de la part de...

1 page - 1,80 ¤

Faut-il admettre que l'autre est une limite pour le moi ou une source du moi ?

Note : 6/10

La frustration affective le réduit à un état intellectuel déficient dès la fin de la deuxième année : « Le divers stades de l'affectivité ne se développent pas automatiquement, mai seulement en fonction d'un partenaire. Seul l'échange affectif peut transforme le nourrisson en un individu intelligent et sociable » (R. A. Spitz, Chicago, 1947).   B.  - Plus tard, l'évolution de...

2 pages - 1,80 ¤

Comment pouvons-nous connaître autrui ?

Note : 6/10

B. - Ce contact avec autrui s'établit notamment : 1° grâce au « langage émotionnel »; 2° grâce au regard. C. - Il existe enfin différentes formes de la communication avec autrui, qui ont été analysées par SCHELER et qui vont de la sympathie, voire de la simple contagion psychique, à la véritable compréhension affective. DISCUSSION. Seule toutefois, cette dernière...

2 pages - 1,80 ¤

Individualité et personnalité

Note : 6/10

LUCRÈCE appelait individus les atomes matériels, et les physiciens contemporains emploient l'expression d' « individus physiques « à propos des corpuscules qui sont les composants de l'atome. Mais c'est surtout en biologie que le terme s'appliquera de préférence : l'individualité est un phénomène caractéristique de tout être vivant. En sociologie, l'individu sera l'unité...

3 pages - 1,80 ¤

Individu et personne

Note : 6/10

II. La personne (ou la personnalité). A. - Si nous abordons maintenant la notion de personne, nous voyons qu'elle s'applique à un domaine beaucoup plus restreint que la notion d'individu. A vrai dire, elle ne s'applique que dans le domaine humain, psychologique ou social. En parlant d'un individu, on pourra parler de « personne...

3 pages - 1,80 ¤

La personnalité. Comment se forment-elle ?

Note : 6/10

- Ceci se produira d'abord par une simple contagion affective, encore très éloignée, à vrai dire, de la prise de conscience. Certains psychologues, comme le Dr WALLON, ont mis en lumière ce rôle primitif de l'émotion qui est alors, non seulement instrument de communication, mais aussi souvent occasion de ces substitutions de personnalité qu'on observe chez le tout...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi est-il si difficile de se connaitre soi-même ?

Note : 7/10

Qui dira jamais dans quelle mesure nous sommes ou nous ne sommes pas ce que nous nous imaginons être? Mais le problème se complique encore du fait que le moi apparent ou manifeste n'est pas forcément le moi authentique. Déjà la psychologie classique avait reconnu l'existence de l'inconscient, et BERGSON avait distingué du « moi superficiel » le «...

2 pages - 1,80 ¤

Par quels caractères précis pensez-vous qu'on puisse distinguer l'état de veille et l'état de rêve ?

Note : 7/10

C'est qu'en effet la pensée onirique est une pensée qui a rompu ses liens avec l'action : « Dormir, c'est se désintéresser » (BERGsoN).II. La conscience onirique. Mais dans quelle mesure ces caractères nous permettent-ils, quand nous rêvons, de distinguer notre état de l'état de veille ? Précisément parce que le rêve est, comme a dit SARTRE, « une...

1 page - 1,80 ¤

La volonté n'est-elle rien de plus que la force de nos sentiments ?

Note : 7/10

Chez le passionné, elles sont au maximum; mais elles prennent une forme torrentueuse qui, à dire vrai, anéantit la volonté. Comme l'a observé fort justement RIGNANO, il n'est pas d'acte volontaire sans une certaine inhibition qui empêche notre activité d'être comme emportée par les impulsions affectives. Mais il attribue cette puissance à une tendance qui serait « à...

1 page - 1,80 ¤

Quel pouvoir avons-nous sur nos passions ?

Note : 7/10

A la base de la passion, il y a toujours une tendance ou un désir qui s'exagère au point de devenir le « centre de tout » dans l'âme du sujet et qui transforme ainsi la personnalité tout entière. A. - Par suite de l'intervention de l'imagination (cristallisation), la passion transforme la représentation de son objet en idée fixe...

1 page - 1,80 ¤

Crainte et peur

Note : 7/10

Dans la peur au contraire, l'agitation mentale qui accompagne cette émotion comme toutes les autres empêche l'esprit de voir clairement le danger ou de se fixer sur un objet précis. La peur est le plus souvent peur de l'inconnu, de l'insolite, de l'imprévisible; elle a souvent pour base, comme l'a montré H. WALLON, une brusque incertitude sur l'attitude...

2 pages - 1,80 ¤

Nos tendances primitives (nos instincts) sont-elles égoïstes ?

Note : 7/10

Réfutation. A. - C'est ici, précisément, que gît l'équivoque. La question est de savoir si c'est ce plaisir ou cette joie qui ont été recherchés, pris pour but, - auquel cas la tendance pourrait être taxée d'égoïsme, - ou bien s'ils ne sont que des « condiments de l'acte ». Or il est bien des exemples (ainsi, celui, cité...

1 page - 1,80 ¤

La critique kantienne de la preuve cosmologique de l'existence de Dieu

Note : 7/10

|| « Cent thalers réels ne contiennent rien de plus que cent thalers possibles. Car, comme les thalers possibles expriment le concept et les thalers réels l'objet [...], si celui-ci contenait plus que celui-là, néon concept n'exprimerait plus l'objet tout entier, et par conséquent n'y serait plus conforme. Mais je suis plus riche avec cent thalers réels que si je...

1 page - 1,80 ¤

Si dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer ?

Note : 7/10

Ces actions ne sont pas morales, car elles n'obéissent pas à une loi ayant la même valeur pour tous, une loi universelle. La morale est donc une affaire purement humaine, purement immanente. Tout n'est pas permis, non parce que Dieu existe, mais parce que la voix du devoir ne nous permet pas de tout faire. Personne ne peut ignorer...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17235 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 ... 17498 17499 17500 17501 17502 17503

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit