LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Doit-on faire de la nature l'idéal de l'art ?

Et de plus, l'art doit avoir pour idéal la nature, en tant que cela est nécessaire, car l'artiste ne crée rien mais copie les idées déjà existantes et matérialisées sous forme d'objet. Mais alors, l'art se limite-t-il à la copie et est-il nécessairement soumis au règne de l'idée ?   II.                L'art tente de sortir de l'emprise de la nature.   Les termes du...

3 pages - 1,80 ¤

Est-ce le regard du spectateur qui fait l'oeuvre d'art ?

Qu’est ce qu’une oeuvre d’art sans artiste ? Elle n’est pas tout simplement : car l’œuvre découle de la réflexion, de la passion, du désir de créer d’un homme, c'est-à-dire l’artiste.  L’oeuvre d’art n’est pas faite que pour être : elle n’a pas d’utilité particulière et d’elle peut émaner quelque chose à partir du moment où quelqu’un est là pour la...

4 pages - 1,80 ¤

Le jugement de goût est-il naturel ?

D'une façon générale, un connaisseur reconnaît autant qu'il connaît, il sait reconnaître autant qu'il prend plaisir à connaître. Il sait donc dépasser les apparences et dénicher les choses rares. L'art étant unique et rare, il faut donc être connaisseur. Enfin, une oeuvre d'art n'a pas que du sens par rapport à elle-même ou à nous. Elle en a...

5 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre d'art peut-elle nous faire réfléchir ?

Pourquoi ? Pourquoi un tel voisinage du sophiste et de l'artiste ? Une telle condamnation de l'art ? 1) Parce que l'artiste comme le sophiste possède un savoir-faire qui est un savoir-tromper. a) Poètes et peintres n'enfantent que des fictions. Les poètes, Homère, Hésiode, ne sont que « faiseurs de contes «, ...

6 pages - 1,80 ¤

L'art est-il le règne des apparences ?

||L'art est la copie du réel. Aussi, est-il pure apparence. L'artiste ne cesse d'avoir recours à des artifices pour donner l'illusion de la réalité.  MAIS, l'art ne me ramène-t-il pas à l'essence des choses, à leur essentialité ? L'artiste n'est-il pas celui qui voit le monde avec des yeux neufs ?|| 1 L'art est une apparence d'une apparence (Platon). 2...

8 pages - 1,80 ¤

La publicité peut-elle être considérée comme un art ?

La publicité est un «art engagé» I l y a un art religieux: c'est celui qui s'est mis au service de la défense et de la propagation de la foi, et il a donné des oeuvres admirables. Il y a un art politique: certaines oeuvres d'art sont des prises de position claires pour ou contre des idéaux politiques. Il...

3 pages - 1,80 ¤

Une société peut-elle se passer des artistes ?

C'est la création qui est sa propre fin, et non sa valeur marchande. C'est en ce sens qu'on qualifie souvent l'art d'inutile. En dépit de leurs similitudes, la technique et l'art se distinguent donc par leur processus et leur finalité. Pour créer, l'artiste met bien en oeuvre une certaine technique. Mais celle-ci ne consiste...

8 pages - 1,80 ¤

Faut-il être cultivé pour apprécier l'art ?

Il admet donc quand il dit : le vin des Canaries est agréable, qu'un autre corrige l'expression et lui rappelle qu'il doit dire : il m'est agréable ; il en est ainsi non seulement pour le goût de la langue, du palais et du gosier, mais aussi pour ce qui plaît aux yeux et aux oreilles de chacun....

4 pages - 1,80 ¤

Le sentiment esthétique peut-il se réduire à la psychologie ?

L'esthétique concerne l'entendement Dans une perspective kantienne, il faudrait parler, non de sentiment esthétique, mais plutôt de jugement esthétique. Pour Kant, le plaisir que l'on ressent vis-à-vis du beau est précédé d'un jugement: c'est ce jugement qu'il faut considérer, et non, comme le font les psychologistes, le sentiment de plaisir. A quoi...

4 pages - 1,80 ¤

L'art a-t-il pour fonction d'être beau ?

A. A chacun son esthétique: le beau est une notion relative. Chaque société et chaque culture ont une conception particulière du beau: on admire aujourd'hui les peintures impressionnistes, alors que ceux-ci étaient "refusés" par les salons officiels de la fin du XIXe siècle. Mais il ne s'agit pas ici de savoir ce qui est...

6 pages - 1,80 ¤

L'artiste nous aide-t-il à être libre ?

En fait, il n'y a rien à voir. Au nom de la vérité Platon critique l'art. Les fondements de cette critique sont: la définition de l'art comme imitation, reproduction de la réalité sensible et à la définition de la réalité sensible comme apparence, apparence trompeuse, apparence du vrai. Non seulement l'artiste ne produit...

4 pages - 1,80 ¤

L'art peut-il se passer de la passion ?

||La réponse à cette question, et donc la manière de traiter le sujet, dépendent évidemment de la conception que l'on se fait de l'art, notion vague entre toutes, largement subjective, dont le champ est loin d'être clairement délimité: l'un verra de l'art là où l'autre n'en verra pas. Il convient par ailleurs d'examiner de quelle (s) passion (s)...

10 pages - 1,80 ¤

L'art ignore-t-il le temps ?

||Les oeuvres d'art sont intemporelles, c'est pourquoi les artistes d'autrefois nous parlent encore. Dans l'oeuvre d'art, l'expérience originale de l'artiste continue à nous interpeller et à nous émouvoir par-delà les siècles. Mais, toute production artistique porte la marque de son époque et lui est destinée. L'art évolue, l'art peut-être éphémère. Bref, il n'ignore pas le temps.|| I) L'art ignore...

2 pages - 1,80 ¤

L'art est-il un travail plutôt qu'un jeu ?

L'art n'est donc pas une activité libre comme le jeu. Qu'ils soient ou non inspirés, les artistes de scène doivent se produire tous les soirs à heure fixe. L'art est graveLe jeu a pour but principal le plaisir et la détente. On ne peut pas dire la même chose de la création artistique (même s'il...

5 pages - 1,80 ¤

L'art est-il une protestation contre la réalité ?

Par exemple nous versons de chaudes larmes en assistant an spectacle des malheurs d'autrui et nous restons froids et impassibles lorsque nous avons l'occasion de lui porter secours. Mais cependant nous avons pu croire à notre bonté naturelle. Pour Platon comme pour Rousseau l'art est un divertissement qui nous divertit, nous détourne de...

7 pages - 1,80 ¤

L'art doit-il s'adresser à la raison ?

Il ne se réduit pas à l'exaltation du sentiment, au jeu, à l'expression personnelle. Si l'oeuvre d'art s'offre aux sens, agit sur notre sensibilité, elle n'en présente pas moins, bien au contraire, une valeur intellectuelle. « L'art occupe le milieu entre le sensible pur et la pensée pure « signifie d'abord que si...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme a-t-il besoin de l'art ?

L'homme a besoin d'art parce qu'il a besoin du beau, de tout ce qui dépasse l'existence immédiate et fait de l'homme un animal métaphysique. Toutefois, l'art n'est qu'un luxe. Divertissement pour les riches ou échappatoire pour les pauvres, l'art est quelquefois un agément, jamais une nécessité vital.||Si l'homme ne peut pas vivre sans boire, sans manger, sans assouvir...

8 pages - 1,80 ¤

La laideur peut-elle faire l'objet d'une oeuvre d'art ?

Note : 10/10

Il est l'unité d'une diversité d'éléments. Mais, pour que cette diversité ne soit pas une pure juxtaposition, il faut un principe d'ordre qui harmonise les éléments, substitue à la juxtaposition d'éléments sans lien ni rapport une interdépendance de ces mêmes éléments. « Le beau ne consiste que dans l'ordre c'est à dire dans l'arrangement et la proportion », écrit Bossuet....

7 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il un progrès de l'art ?

Note : 10/10

Elles représentent des femmes dont la tête est figurée par un ovale sans yeux, ni nez, ni bouche. La représentation sculpturale du regard n'apparaîtra que bien plus tard, avec les Romains. Les Grecs, qui ont pourtant atteint des sommets dans l'art de la statuaire, sculptent leurs dieux, leurs héros en laissant, à la...

6 pages - 1,80 ¤

L'art peut-il être immoral ?

Note : 10/10

Ils créent un système de symboles, sans doute contemporain ,du langage, par lequel l'homme se trouve conduit à lier à des rythmes, formes et couleurs certains états, qui deviennent alors caractéristiques de la sensibilité. La danse par exemple, laquelle semble entraîner à sa suite la cadence musicale et la parure, donne au corps tout entier mission de créer,...

8 pages - 1,80 ¤

L'artiste doit-il être un témoin de son temps ?

Note : 10/10

Témoigner n'est pas créer Historiquement, l'art s'est opposé politiquement aux productions purement mercantiles et s'est développé en opposition avec tout utilitarisme. Comme Kant le rappelle dans sa "Critique de la faculté de juger". « La beauté est la forme de la fïnalité d'un objet en tant qu'elle y est perçue sans la représentation...

4 pages - 1,80 ¤

L'argent peut-il tout acheter ?

Note : 10/10

Mais il n'assure pas une égalité parfaite entre les biens échangés. Avec l'argent, de simples objets, les biens, deviennent des marchandises, elles reçoivent une valeur qui n'est plus liée aux besoins mais au travail qu'a demandé leur fabrication. Dans ce manuscrit intitulé « Pouvoir de l'argent dans la société bourgeoise «, Karl Marx...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il accorder de l'importance à l'apparence physique ?

Note : 10/10

Il fait l'apologie des «surfaces», qu'il s'agisse des matériaux, des oeuvres d'art ou des hommes. Le corps révèle plus la personnalité de l'individu qu'une analyse psychologique des «profondeurs» de l'âme.   [L'apparence physique est sujette aux aléas de la mode. Elle ne révèle pas la profondeur et la richesse d'un être. Elle laisse libre cours à tous les débordements de l'imagination.] La beauté de...

2 pages - 1,80 ¤

L'amour de l'humanité nous est-il naturel ?

Note : 10/10

Mais, à chaque fois, une fonction de la pitié est indiquée : à la suite de la souffrance, Rousseau montre que la pitié joue dans l'état de nature le même rôle que la loi joue dans l'état de société (« la pitié tient lieu de lois, de moeurs, et de vertu »). De même, à la suite de...

7 pages - 1,80 ¤

Est-il raisonnable d'aimer ?

Note : 10/10

||L'amour est un mélange subtil de sentiments et de raison. Il n'est donc pas déraisonnable tant qu'on ne se laisse pas aveugler par la passion. L'amour nous est nécessaire: l'homme ne peut vire sans amour comme il ne peut vivre sans oxygène. Mais, l'amour aveugle la passion. Aimer c'est s'aliéner à l'autre. Il y a de la déraison...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17236 17237 17238 17239 17240 17241 17242 17243 17244 17245 17246 17247 17248 17249 17250 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 ... 17518 17519 17520 17521 17522 17523

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit