LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La philosophie de Platon nous éloigne-t-elle de la réalité ?

Dans quelle mesure pouvons-nous être fondés à tenir la philosophie de Platon pour un éloignement de la réalité ? Parce que, pour le dire d'un mot, elle correspond à ce que l'on appelle la théorie des Idées. Le platonisme est donc un idéalisme et, à ce titre, l'ensemble de la doctrine se réduirait à un discours sur des entités...

3 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il un monde des Idées ?

Précisons enfin que, par contraste avec les perceptions changeantes, les Idées que la raison saisit sont stables et immuables : le Bien est toujours Bien, le Vrai toujours Vrai, etc.   II - Zarathoustra et la fin des arrière-mondes   Ainsi, comme nous venons de le voir, le monde des Idées platoniciennes n'a rien d'un univers parallèle, d'un monde derrière le monde,...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance se limite-t-elle aux apparences ?

  [Nous connaissons le réel tel qu'il nous apparaît. Nous ignorons tout de sa véritable nature. L'explication des phénomènes repose uniquement sur des observations et des expériences répétées.] La connaissance navigue à la surface des choses Nous ne connaissons avec certitude que ce que nos sens sont capables de percevoir. Cette connaissance, aussi certaine qu'elle puisse être pour moi, ne l'est pas nécessairement pour...

3 pages - 1,80 ¤

Les maux l'emportent-ils sur les biens ?

2) La vie heureuse est définie négativement comme étant celle qui comporte le moins de souffrance. 1) Le premier terme qui nous dirige immédiatement vers le centre de l'analyse de la pensée de Schopenhauer est celui de « désir ». Comme l'avait déjà montré Platon dans « Le Banquet », tout désir naît d'un manque, d'un état qui ne...

8 pages - 1,80 ¤

Faut-il être pessimiste ?

Comment expliquer, dès lors, que la plupart des hommes s'accrochent à la vie ? Qu'est-ce qui leur fait endurer toutes ces souffrances ? L'amour de la vie ? L'espoir d'une vie meilleure ? Ou tout simplement la peur de la mort, qui est toujours là, « quelque part cachée », prête à se manifester à tout instant ?...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on fonder une morale sur la notion de personne ?

[Agir moralement, ce n\'est pas contraindre sa propre nature. Bien au contraire, c\'est se connaître assez soi-même pour savoir ce qui en nous favorise l\'action morale et ce qui peut lui nuire.] Psychologie et moralité La volonté, fait remarquer Emmanuel Mounier dans Traité du caractère, «fige souvent les tendances qu\'elle veut combattre en attirant sur...

2 pages - 1,80 ¤

Les valeurs n'expriment-elles qu'un point de vue personnel ?

. » Savoir jusqu'où va le caractère perspectiviste de l'existence, ou même savoir si l'existence possède encore un autre caractère, si une existence sans interprétation, sans « raison » ne devient pas de la « déraison », Si, d'autre part, toute existence n'est pas essentiellement interprétative - c'est ce qui, comme de juste, ne peut pas être décidé par...

5 pages - 1,80 ¤

L'amour de la patrie élève-t-il l'homme ?

HOMME Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »). Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le...

2 pages - 1,80 ¤

Dieu se confond-il avec la nature ?

NATURE (lat. natura; de nasci, naître) Terme équivoque qui connaît deux...

2 pages - 1,80 ¤

Nos pensées et nos actes ont-ils une origine sexuelle ?

Mais les deux clartés qu'elle nous apporte : savoir, que la vie instinctive de la sexualité ne saurait être complètement domptée en nous et que les processus psychiques sont en eux-mêmes inconscients, et ne deviennent accessibles et subordonnés au moi que par une perception incomplète et incertaine, équivalent à affirmer que le moi n'est pas maître dans sa...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on s'opposer à la violence sans faire preuve de violence ?

Gandhi, par D. G. Tendulkar, V, 343) "Je n'hésite pas à soutenir que la doctrine de la non-violence vaut également dans le cadre des relations entre États. Je sais fort bien que je me risque sur un terrain délicat si on garde présent à l'esprit ce qui s'est passé au cours de la dernière guerre. Mais je crois devoir...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on faire la paix ?

Que cette maxime demeure une croyance ne supprime en rien sa légitimité : vouloir réaliser la paix perpétuelle ne saurait être considéré comme une erreur.C'est bien au contraire l'inverse qui constituerait une faute sur le plan moral.Il y a là un travail qui doit mobiliser tous nos efforts et auquel il faut se consacrer "sans relâche" nous dit...

11 pages - 1,80 ¤

Faut-il interpréter l'Ecriture sainte de façon allégorique ?

FAUT-IL : Ce genre de sujet interroge sur la nécessité. * Distinguez nécessité objective et nécessité subjective. * La nécessité implique soit un rapport logique, soit un rapport moral avec le sujet; parfois les deux. ...

2 pages - 1,80 ¤

La société est-elle comparable à un organisme vivant ?

Note : 5.2/10

La société est le moyen par lequel les individus atteignent les fins qu'ils se sont assignées.] L'individu est la cause de la société croire que la société dans laquelle nous vivons nous conditionne est un leurre. En réalité, la proximité des hommes ne préjuge en rien de l'existence d'un lien organique...

9 pages - 1,80 ¤

Dieu est-il la cause absolue ?

Note : 5.2/10

[Il n'y a qu'une seule cause au sens rigoureux du terme, c'est-à-dire cause efficiente, et c'est Dieu. Dieu seul possède l'efficace, la puissance d'agir. Les «causes naturelles« ne sont que les «occasions« de son action.]  La toute-puissance souveraine de Dieu est absolue Dieu seul est créateur. Imaginer qu'il y a dans la nature des...

5 pages - 1,80 ¤

La non-violence est-elle une attitude de résistance ?

Note : 5.2/10

VIOLENCE (lat. vis, force, violence) Gén. Force impétueuse au propre comme au figuré. ...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on avoir des idées sans les mots pour les dire ?

Note : 5.2/10

||Indicible   Que l\'on ne peut pas dire. Linguistique   Étude scientifique du langage humain.   Objectiver   Rendre semblable à un objet. Une pensée est objectivée lorsqu\'elle est rendue séparable du sujet qui la pense, lorsqu\'elle est mise en mots et peut être transmise.   Virtuel   Se dit de ce qui existe en puissance, mais non en acte. «La pensée (...j ne devient claire que lorsqu\'elle trouve le mot. Ainsi...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on être heureux sans croire en quelque chose ?

Note : 5.2/10

Freud dans l'Avenir d'une illusion décrit cet acte de croyance comme refuge dans la fiction utile et nécessaire - pour Kant, il faut agir " comme si... " pour espérer bien agir et prétendre au bonheur -, mais fiction qui ne peut satisfaire que le philosophe : quel homme ordinaire accepter le pari de la croyance en un bonheur incertain et...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on être neutre ?

Note : 5.2/10

  [Le minimum de liberté dont nous disposons nous permet de ne pas nous impliquer dans les événements extérieurs. La liberté d'opinion suppose la possibilité d'une absence d'opinion.] L'indifférence est invincible Se réclamer du neutralisme, c'est faire preuve d'une indifférence à l'égard de ce qui nous environne. Si tout nous indiffère, la violence même ne peut forcer un homme à adhérer en son for...

1 page - 1,80 ¤

Le beau conduit-il au bien ?

Note : 5.2/10

Les beautés sensibles ne sont telles que par participation à l'Idée, présente à un degré plus élevé dans les beautés intelligibles. Il n'y a pas d'autonomie de la beauté par rapport à la vérité (le beau est la splendeur du vrai) ni par rapport à l'Être (l'unité qui fait la beauté est aussi ce qui structure les êtres).   [Le...

4 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

La vie morale est-elle liée à la vie biologique ?

Note : 5.2/10

Les esclaves, les faibles se reconnaissent à ce qu'ils ré-agissent, sont des hommes du ressentiment et de la vengeance. Pour parvenir à se supporter eux-mêmes, ils ont besoin de s'opposer à d'autres. Ainsi, ils commencent par poser l'autre comme « méchant », et c'est parce qu'ils ne supporter pas l'autre qu'ils se nomment « bons ». Le caractère de...

3 pages - 1,80 ¤

Notre identité réside-t-elle dans la nation ?

Note : 5.2/10

..). La nation est une union d'individu sur des fondements historiques et langagiers. Une nation se définit en effet par la pratique d'une même langue, elle est d'autant plus soudée que les individus qui la constituent pratiquent une même langue. En ce sens, l'appartenance nationale est avant tout l'appartenance à une communauté largement définie et soudée par de...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17251 17252 17253 17254 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit