LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'idée de nature

, VI) déclare que la nature, en général, est « l'ordre et la disposition que Dieu a établis dans les choses créées ». MALEBRANCHE, en opposition à la conception aristotélicienne et scolastique, affirme qu'« à proprement parler, ce qu'on appelle nature n'est rien autre chose que les lois générales que Dieu a établies pour construire ou conserver son...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une hypothèse ?

A. - Il y a lieu de distinguer ici : 1° les hypothèses spéciales qui se situent, dans la recherche expérimentale, entre l'observation qui les suggère et l'expérimentation qui les vérifie : ce sont, en somme, des lois anticipées; 2° les hypothèses générales, encore appelées grandes hypothèses ou théories: ce sont de vastes synthèses...

2 pages - 1,80 ¤

La recherche scientifique peut-elle se passer de théorie ?

HoussAY est allé jusqu'à écrire : Les faits sont des idées. LE RoY a soutenu, plus radicalement encore, que le fait n'est qu'une création de l'esprit, résultat d'un découpage, d'un morcelage opéré dans la continuité du réel mouvant par l'intelligence : « Les faits sont taillés par l'esprit dans la matière amorphe du donné » (Rev. de Métaphysique...

2 pages - 1,80 ¤

Que faut-il entendre par "fait scientifique" ?

INTRODUCTION. - On définit couramment la méthode expérimentale par le passage des faits aux lois. Mais que faut-il entendre par « un fait «, et qu'est-ce que le qualificatif de « scientifique « ajoute à la signification de ce mot ? A. Le fait. - a) Etymologiquement, le mot « fait « désigne ce...

1 page - 1,80 ¤

La certitude mathématique

C'est dans le même sens que L. LIARD dira plus tard que les définitions géométriques « sont absolues, immuables et inflexibles » parce qu'elles énoncent « la loi de construction propre à chaque figure ». - Les autres principes mathématiques : postulats, hypothèses, sont explicitement énoncés, et on n'a pas le droit de faire entrer dans la démonstration...

2 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il un objet mathématique ?

II. L'objet des Mathématiques pures. L'objet des Mathématiques pures, qui sont les Mathématiques proprement dites, est cependant beaucoup plus abstrait. A l'étendue continue, elles substituent le « nombre discret » (N. BOURBAKI, in LE LIONNAIS, Les gr. courants de la pensée math., p. 35). Dans la conception axiomatique, leur seul objet propre, ce sont des structures s'appliquant à des...

1 page - 1,80 ¤

Mathématiques et expérience

Il arrive même que le mathématicien crée des formes purement idéales, dont on découvre seulement ensuite que « certains aspects de la réalité expérimentale viennent s'y mouler ». Ainsi, «l'expérience joue un rôle indispensable dans la genèse de la géométrie [et des autres branches des Mathématiques] ; mais ce serait une erreur d'en conclure que la géométrie est...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on espérer gagner par la pratique des sciences des qualités intellectuelles et morales ?

301), qu'on pourra acquérir «le sens de l'écart qu'il y a entre la simplicité de notre esprit et la complexité des choses : car c'est précisément à mesure que les hommes se sont rendu compte de cet écart qu'ils ont aussi reconnu la nécessité de la méthode expérimentale ». Plus que toutes les autres, les sciences de la...

2 pages - 1,80 ¤

Quel profit est-il légitime d'attendre de l'étude des sciences pour la culture de l'esprit ?

- 3° Ce serait une erreur de croire d'ailleurs que les Mathématiques ne font appel qu'à « l'esprit de géométrie » : elles exigent bien souvent aussi, du moins dans la recherche, de « l'esprit de finesse » et certains dons d'intuition. B. - La pratique exclusive des Mathématiques présente cependant un danger. « Si nous arrivons à une...

2 pages - 1,80 ¤

Critique de la connaissance scientifique

|| Introduction. L'esprit critique est un des éléments essentiels de l'esprit scientifique. Examinons quel est son rôle dans la science.    I. Qu'est-ce que l'esprit critique ?    Il y a en nous une crédulité naturelle qui nous pousse à accepter passivement les idées qui se présentent à notre esprit, soit qu'elles lui soient venues ...

2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un homme cultivé ?

- Il n'y a pas lieu, nous l'avons dit, d'opposer instruction et culture. Un « homme cultivé « est nécessairement un homme instruit, et il faut réagir ici côntre l'abus que l'on fait souvent de la célèbre parole de MONTAIGNE : «Mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine.« L'idée est juste,...

2 pages - 1,80 ¤

Instruction et culture

- Il n'y a pas lieu, nous l'avons dit, d'opposer instruction et culture. Un « homme cultivé » est nécessairement un homme instruit, et il faut réagir ici contre l'abus que l'on fait souvent de la célèbre parole de MONTAIGNE : « Mieux vaut une tête bien faite qu'une tête bien pleine. » L'idée est juste, mais une...

2 pages - 1,80 ¤

Une civilisation industrielle n'a-t-elle besoin que de techniciens et doit-elle proscrire toute culture désintéressée ?

, p. 39-40), réfléchissons comment avaient été formés les grands penseurs dont les travaux ont le plus contribué à l'avancement des sciences : « De LAVOISIER, de CUVIER, d'AMPÈRE à PASTEUR, Henri POINCARÉ, PAINLEVÉ, Charles NICOLLE, tous ont passé par les humanités classiques avant d'entreprendre les recherches qui devaient immortaliser leurs noms. Parmi les plus grands, LAËNNEC, Cl....

3 pages - 1,80 ¤

Le modèle déductif des mathématiques constitue-t-il un idéal pour la science ?

Au reste, il suffit d'ouvrir les Principes de la philosophie dans lesquels Descartes expose sa Physique, pour constater que la méthode purement déductive l'a conduit plus d'une fois à l'erreur. C'est ainsi qu'à l'article 52 de la 2e partie, après avoir exposé les «lois du choc», il ajoute : « Les démonstrations de tout ceci sont si certaines...

3 pages - 1,80 ¤

La science n'est-elle qu'une connaissance approchée ?

Mais ici plusieurs causes d' «inexactitude» apparaissent. - 1° Les concepts que l'on utilise ne sont plus des notions idéales : même s'ils sont, comme il se doit, bien définis, ils traduisent des grandeurs réelles. Or, le caractère fondamental du réel, c'est qu'il est inépuisable et qu'il résiste à la connaissance. D'où «l'existence indéniable d'une erreur qui ne...

2 pages - 1,80 ¤

Connaître est-ce mesurer ?

LEVI-STRAUSS). De même, dans certaines Sciences sociales comme l'ethnographie et même l'économie politique, « pour abstraire les aspects purement quantitatifs des phénomènes », on est obligé « de les appauvrir » et ainsi de les déformer. D. - II faut se souvenir, au reste, comme le remarque L. BRUNSCHVICG (La Philosophie de l'esprit, p. 113), « qu'il n'y a...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

Déduction et induction

Note : 5.1/10

Un biologiste contemporain écrit, lui aussi : « Il n'y a pas deux méthodes de raisonnement... L'esprit n'a qu'une manière de raisonner logiquement : c'est la déduction, qui est commune à toutes les Sciences, à toutes les démarches de l'esprit humain « (Etienne WOLFF, dans La Méthode dans les sciences modernes, Le LIONNAIS, p....

3 pages - 1,80 ¤

De quoi est faite la rigueur d'un raisonnement ?

Note : 5.1/10

- Observons d'ailleurs que, le concept étant lui-même un système de rapports, on peut dire avec HAMELIN que « le moyen terme, c'est le rapport »; et le raisonnement, c'est « l'intelligence elle-même n en tant que faculté de saisir les rapports. La rigueur du raisonnement dépend de la rigueur, c'est-à-dire de la cohérence logique de ces rapports,...

1 page - 1,80 ¤

La connaissance scientifique s'oppose-t-elle à la connaissance vulgaire, ou n'en est-elle que le perfectionnement ?

Note : 5.1/10

- Enfin il n'est pas grand-chose de commun entre les interprétations toutes spontanées et dénuées d'esprit critique de la connaissance vulgaire, et celles, méthodiques, expérimentalement contrôlées et sans cesse rectifiées, que nous offre la science. Les premières sont arbitraires et relèvent davantage des traditions et des préjugés que d'une recherche rationnellement conduite. Les secondes se démontrent ou se...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17255 17256 17257 17258 17259 17260 17261 17262 17263 17264 17265 17266 17267 17268 17269 17270 17271 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 ... 17510 17511 17512 17513 17514 17515

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit