LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on soutenir que le désir est l'essence de l'homme ?

De là découle la proposition 6, justement célèbre: « De par son être, chaque chose s'efforce de persévérer dans son être » L'être est désir d'être. « Cet effort, rapporté à l'esprit seul, s'appelle volonté ; mais quand il se rapporte à la fois à l'esprit et au corps, il s'appelle tendance (appetitus) ; la tendance n'est donc rien...

7 pages - 1,80 ¤

Pour bien penser faut-il ne rien aimer ?

Note : 7.8/10

|| Les termes du sujet   1. Précisez ce qu'il faut entendre ici par «bien penser«. Analysez la signification de cette expression par rapport à ses contraires (mal penser, penser «de travers«, avoir des préjugés, être irréfléchi, avoir de «mauvaises« pensées, être déraisonnable...). 2. Pour construire une ...

5 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure la maîtrise du langage contribue-t-elle à nous donner du pouvoir sur le monde et sur nos semblables ?

Note : 7.8/10

Le mot «langage» désigne d'autres formes d'ex-pression et de communication que la parole, mais on peut s'en tenir ici à son sens premier de faculté de parler. A quoi se reconnaît la maîtrise de cette faculté de parler? Comment l'acquiert-on? 6. Le fait que tous les hommes (sauf handicap particulier) apprennent très tôt à parler entraîne-t-il chez tous le...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on ne pas être soi-même ?

Note : 5.4/10

7. La question proposée ne se poserait pas si l'homme était un être «brut«, sans conscience. Définissez le rôle que joue la conscience dans l'appréhension et surtout la construction de soi. Éléments pour une problématique 8. Dénoncez l'illusion de celui qui croit qu'on peut être soi-même sans...

5 pages - 1,80 ¤

On parle de sciences de l'homme : pourquoi l'homme est-il l'objet de plusieurs sciences ?

Note : 5.4/10

Elle correspond à l'intention même de la philosophie kantienne. Ainsi, « fonder la métaphysique « serait « une interrogation sur l'homme, ... [une] anthropologie « (Heidegger, Kant et le Problème de la Métaphysique, p. 262). Aujourd'hui, le mouvement n'a fait que s'amplifier et l'anthropologie philosophique comporte ses partisans et ses détracteurs. Nous n'avons pas à entrer dans des...

7 pages - 1,80 ¤

Ce qui ne peut s'acheter est-il nécessairement dépourvu de valeur ?

Note : 5.4/10

Ce qui s'achète possède une valeur au sens de prix. Il s'agit là d'une valeur relative ou pour parler comme Ferdinand de Saussure qui comparait la valeur linguistique et la valeur économique, « d'un système d'équivalence entre des choses d'ordres différents « (Cours de Linguistique générale, p. 115). La valeur ainsi déterminée permet l'échange et fait appel à...

12 pages - 1,80 ¤

Peut-on concilier liberté et égalité dans la vie sociale ?

Note : 5.4/10

... en effet tout être qui est susceptible d'obligation étant un être intelligent... je ne vois pas pourquoi sa conscience devrait lui faire de secrets reproches toutes les fois qu'il suit sa volonté plutôt que celle d'un autre doué d'une nature plus excellente «. Le principe de l'égalité naturelle est donc celui d'une égale liberté. Au terme de...

7 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle inaliénable ? ?

Note : 5.4/10

On essaie de se représenter ce que seraient les hommes si les principes admis par l'école du droit naturel pouvaient s'incarner dans un état de l'humanité. Une fois décrit cet état, on pourra comprendre ce qui aurait pu pousser les hommes à en sortir, c'est-à-dire les motivations réelles qui nous poussent à vivre ensemble sous un pouvoir commun.Il...

4 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il de belles choses ou y a-t-il seulement une belle représentation des choses ?

Note : 5.4/10

DURKHEIM : « Il faut considérer les faits sociaux comme des choses »). 4. - Chosisme : attitude qui consiste à considérer la réalité comme une chose au sens 2.* La question posée ici est paradoxale. C'est-à-dire qu'elle va plus ou moins heurter l'opinion commune. Mettre en doute l'existence des belles choses voilà qui peut vous surprendre ;...

2 pages - 1,80 ¤

Le fou, le primitif, l'enfant: que nous apprennent-ils de l'homme ?

Note : 5.4/10

L'hétéronomie des phénomènes fait d'eux des choses parmi les choses. Par opposition l'homme serait l'être qui est déterminé par une cause interne à savoir la liberté. Pour Kant, être homme c'est être moral. (§83 Critique de la faculté de juger). L'homme est celui qui s'est libéré des désirs et du monde des phénomènes. Sa volonté seule est la...

3 pages - 1,80 ¤

On parle de sciences de l'homme: pourquoi l'homme est-il l'objet de plusieurs sciences ?

Note : 5.4/10

C'est bien parce qu'il avait perçu clairement ce point que, parlant du livre qu'il préparait, Merleau-Ponty écrivait peu de temps avant sa mort que le plan de son livre devait « être présenté sans aucun compromis avec l'humanisme, ni d'ailleurs avec le naturalisme, ni enfin avec la théologie... Il faut décrire le visible comme quelque chose qui se...

7 pages - 1,80 ¤

La compétence technique peut-elle fonder l'autorité politique ?

Note : 5.4/10

Disons plutôt qu'avec la « République « commence l'histoire de ces utopies qui, cherchant à traduire les rêves politiques de l'humanité, donnent souvent à ceux-ci l'allure de nos pires cauchemars. L'administration de l'État est complexe Le pouvoir politique a en...

9 pages - 1,80 ¤

Ce qui ne peut s'acheter est-il nécessairement dépourvu de valeur ?

Note : 5.4/10

.../... B- médiation par l'argent.   Chaque objet a ainsi une certaine valeur d'échange, valeur qui peut être rapporté à un étalon commun : l'argent. Celle-ci n'est rien d'autre que la matérialisation de cette valeur d'échange  qui permet la mise en relation de toutes les choses en circulation dans la société susceptibles d'être échangées. Dès...

12 pages - 1,80 ¤

Que faut-il entendre par activités de jeu ?

Note : 5.4/10

Le rapport de ces deux concepts est-il fondé, ou bien ne s'agit-il que d'un jeu de mots propre d'ailleurs au français ? A propos du jeu de mots, notons que celui-ci appartient au domaine de l'esprit. Dans le mot d'esprit (an. der Witz) et ses rapports avec l'inconscient, Freud voit dans le jeu de l'enfant avec les mots...

4 pages - 1,80 ¤

Comment comprenez-vous cette pensée de Merleau-Ponty : « Le philosophe a inséparablement le goût de l'évidence et le sens de l'ambiguïté. » ?

Note : 5.4/10

31). Cela ne signifie pas le retour pur et simple aux syllogismes de la scolastique, mais le déploiement d'arguments en forme, « par les arguments en forme, je n'entends pas seulement, dit Leibniz, cette manière scolastique d'argumenter dont on se sert dans les collèges, mais tout raisonnement qui conclut par la force de la forme de sorte que......

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'une oeuvre d'art ?

Note : 5.4/10

    On peut se demander si l'oeuvre d'art n'a pas aujourd'hui pour irrévocable destin d'être impossible, démantelée, anéantie dans un pseudo- savoir. On peut penser néanmoins que le concept d'oeuvre peut survivre à ces réflexions, comme la réalité de l'oeuvre survit à ces pratiques. Non qu'il faille faire machine arrière : l'oeuvre aujourd'hui n'est plus, ne peut plus être...

6 pages - 1,80 ¤

Commentez cette affirmation de Sartre : « Autrui est le médiateur indispensable entre moi et moi-même ». ?

Note : 5.4/10

Nous pouvons comprendre ainsi : le médiateur indispensable est celui dont je ne peux absolument pas faire l'économie. Non seulement je ne peux pas me passer du médiateur qu'est autrui, mais encore il faut que j'en passe par lui pour me découvrir et me reconnaître. A partir de là le sens du mot médiateur dans la phrase que...

11 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un risque ? Convient-il de prendre des risques ?

Note : 5.4/10

C'est là qu'il faut se demander ce qui justifie cet échange. Ce sont encore les paroles de Saint-Exupéry qui nous renseignent. Elles nous apprennent en effet qu'il convient de prendre des risques, ou plutôt que nous prenons des risques, dès lors que ceux-ci ne nous sont point extérieurs. Cela nous permet donc de dire qu'il ne convient pas...

5 pages - 1,80 ¤

La philosophie comme démystification ?

Note : 5.4/10

Termes du sujet: PHILOSOPHIE La philosophie, selon Pythagore, auquel remonte le mot, ce n'est pas la sophia elle-même, science et sagesse à la fois, c'est seulement le désir, la recherche, l'amour (philo) de cette sophia. Seul le fanatique ou l'ignorance se veut propriétaire d'une certitude. Le philosophe est seulement le pèlerin de la vérité. Aujourd'hui, où la science constitue...

1 page - 1,80 ¤

La critique des valeurs morales ?

Note : 5.4/10

VOCABULAIRE: VALEUR: Du latin valor, « mérite », « qualités ».(1) Propriété de ce qui est jugé désirable ou utile (exemple : la valeur de l'expérience). (2) En morale, norme ou idéal orientant nos choix et nos actions (exemple : le bien, la justice, l'égalité). (3) En économie politique, on distingue la valeur d'usage d'un objet, qui est...

2 pages - 1,80 ¤

Conscience morale et liberté ?

Note : 5.4/10

« Il est [...] au fond des âmes un principe inné de justice et de vertu, sur lequel, malgré nos propres maximes, nous jugeons nos actions et celles d'autrui comme bonnes ou mauvaises, et c'est à ce principe que je donne le nom de conscience. « Rousseau, Émile ou De l'éducation, 1762. « Conscience ! conscience ! instinct...

3 pages - 1,80 ¤

L'obligation morale ?

Note : 5.4/10

. si ... »). L'impératif hypothétique peut être une règle de prudence ou de technique, jamais de moralité. Seul l'impératif catégorique est une règle morale. Conscience morale et liberté oeuvre de la volonté, l'action morale suppose la liberté. Celle-ci est la condition de possibilité de toute action morale, car si l'homme était un être entièrement déterminé dans ses actes, l'idée...

3 pages - 1,80 ¤

Distinguer deux notions : observation et expérience ?

Note : 5.4/10

elle reconstruit le réel après avoir reconstruit ses schémas. » Bachelard, Le Nouvel Esprit scientifique, 1934.Observer n'est pas voir. L'observateur en effet ne se borne pas à contempler passivement la nature, les sens en alerte, prêt à saisir le fait qui pourra faire l'objet d'une nouvelle théorie. L'observation scientifique exige au contraire la participation de l'esprit, qui...

3 pages - 1,80 ¤

La perfectibilité ?

Note : 5.4/10

Ce mot peut signifier deux choses :- la capacité pour l'homme de développer des facultés ou des qualités quin'existent qu'en germe dans sa nature (contrairement à l'animal, dont les comportements sont instinctifs et donc fixés une fois pour toutes) ;- la possibilité de tendre, au cours de l'histoire, vers un accomplissement, uneperfection plus grande de la nature intellectuelle...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17272 17273 17274 17275 17276 17277 17278 17279 17280 17281 17282 17283 17284 17285 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 ... 17510 17511 17512 17513 17514 17515

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit