LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Justice naturelle et justice légale ?

Et l'on peut douter de la capacité des hommes à s'accorder entre deux, dans la représentation du juste et de l'injuste. Si l'on va jusqu'au bout de ces objections, on ne arrive à la conclusion qu'il faut renoncer à évaluer le droit positif au nom d'une supra-norme idéale ou naturelle. On accordera donc par principe la légitimité et la...

5 pages - 1,80 ¤

Le sentiment d'injustice ?

D'abord, parce que nous sommes alors confrontés à des points de vue différents du nôtre, également recevables par définition. Ensuite, parce que notre sentiment dépend des circonstances et des moyens par lesquels notre sensibilité est touchée. Les médias jouent un rôle essentiel dans ce domaine.La question reste donc entière : où trouver un critère du juste ? Aux...

4 pages - 1,80 ¤

Quels sont les excès et quelles sont les limites de la raison ?

Le thème du texte doit donc être précisé, quant à la façon dont il est envisagé, à partir d'une définition de la notion de vérité. Si la violence est dans les choses, la vérité ne semble pouvoir se situer que dans le discours que l'homme tient sur les choses. « Le vrai n'est pas un terme transcendantal' « (Spinoza,...

3 pages - 1,80 ¤

Les pouvoirs et la nature de la raison ?

Aristote définit la nature comme ce qui est à l'origine de son propre mouvement : contrairement à l'horloge qu'on doit remonter, la plante semble pousser « toute seule ». En ce sens, la nature s'oppose aussi bien à la technique qu'à la culture, qui désignent les différents produits de l'action humaine. Donnons une idée des principaux effets dont on...

2 pages - 1,80 ¤

La raison: "un merveilleux et inintelligible instinct" ?

Raison:Si ses déterminations exactes varient d'un philosophe à l'autre, tous reconnaissent la raison comme le propre de l'homme, et comme la faculté qui commande le langage, la pensée, la connaissance et la moralité. Descartes l'assimile au « bon sens », c'est-à-dire à la faculté de juger.Kant distingue le versant théorique de la raison, qui a trait à la...

3 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle naturellement égale en tous les hommes ?

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée (Descartes).« Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée; car chacun pense en être si bien pourvu que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. En quoi il n'est...

5 pages - 1,80 ¤

L'homme, animal rationnel ?

Il est de bon ton de s'en moquer, au nom d'une raison pragmatique ou d'un relativisme culturel. Mais si l'unité du genre humain n'est qu'un mythe, alors la voie est libre pour une conception raciste, laquelle « ne croit nullement à l'égalité des races, mais reconnaît, au contraire, et leur diversité et leur valeur plus ou moins élevée....

2 pages - 1,80 ¤

Le jugement de goût peut-il se cultiver ?

Kant définit le beau comme « ce qui plaît universellement sans concept ». Le goût peut se cultiver. On peut toujours discuter de la beauté et le goût en matière d'art peut toujours se cultiver par l'exercice de la discussion et de la critique. Mais les concepts sont impuissants à nous dire pourquoi telle oeuvre est belle ou non,...

2 pages - 1,80 ¤

Les beaux-arts sont les arts du génie ?

GÉNIE: a) Disposition innée, aptitude naturelle pour une chose (le génie des affaires). b) En art, dispositions permettant de rompre avec une tradition esthétique et de faire preuve de créativité et d'originalité. Beaux-artsArts qui ont pour objet de représenter le beau : ce sont essentiellement la peinture, la sculpture, l'architecture, la musique, la danse et la poésie.• Les...

4 pages - 1,80 ¤

Les beaux-arts s'opposent à la technique et à l'artisanat ?

Vocabulaire: TECHNIQUETout ensemble de procédés pour produire un résultat utile. La technique moderne s'appuie sur la science; mais elle s'en distingue puisque la science est un effort pour expliquer ce qui existe tandis que la technique cherche à produire ce qu'on souhaite qui soit - qui n'est pas. La technique peut se définir comme un vouloir, incarné en...

4 pages - 1,80 ¤

Morale et psychanalyse ?

Alain, par exemple, y voit une dangereuse valorisation de nos pulsions et de nos instincts, tandis que Sartre lui substitue la notion de mauvaise foi. Morale:La morale est l'ensemble des devoirs qui s'imposent à l'être humain, en tant qu'être raisonnable, et lui commandent le respect de l'humanité en lui comme en autrui.Il faut distinguer les devoirs moraux, universels...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il craindre les machines ?

Mais ce n'est pas possible car il est difficile de penser à tous ces types de dérèglement (machines plus perfectionnées donc dérèglements plus perfectionnés). De plus, il faut que les procédures de sécurité de la machine soient actionnées par l'homme. Question sur l'utilisation de la machine: ex: Tchernobyl, mesures de sécurités très importantes...

4 pages - 1,80 ¤

L'IDÉE VRAIE, EST-CE L'IDÉE QUI RÉUSSIT ?

Le pragmatisme, avec W. James, soutient que le seul critère de la vérité est le succès. La pensée est au service de l'action. Les idées ne sont que des outils dont nous nous servons pour agir : l'idée vraie c'est celle qui paie le mieux, celle qui a le plus de rendement, qui est la plus efficace.Pour apprécier...

5 pages - 1,80 ¤

LA VÉRITÉ, EST-CE LA COPIE DE LA RÉALITÉ ?

||Une idée ne serait donc pas qualifiée de « vraie « ou « fausse « en elle-même, par ses caractéristiques intrinsèques, mais seulement par sa conformité ou sa non-conformité à la réalité. Les scolastiques disaient : « La vérité c'est la conformité de notre pensée aux choses « (adeaquatio rerum et intellectus). L'idée vraie est celle qui est...

2 pages - 1,80 ¤

LA VÉRITÉ, EST-CE L'ÉVIDENCE? ?

Bachelard, Le Nouvel Esprit scientifique, 1934. Préjugé : « Ce qui est jugé d'avance, c'est-à-dire avant qu'on se soit instruit. Le préjugé fait qu'on s'instruit mal. » Alain, Définitions, 1953 (posth.) « Pour ce que nous avons tous été enfants avant que d'être hommes, et qu'il nous a fallu longtemps être gouvernés par nos appétits et nos précepteurs [...],...

3 pages - 1,80 ¤

DÉSIR ET VOLONTÉ ?

Ricoeur cette « docilité du corps » est pour une grande part « une conquête". Développer sa volonté c'est étendre le plus possible les pouvoirs naturels de ce corps. C'est pourquoi on recommande pour combattre la timidité et développer la volonté, d'apprendre à nager, à courir vite, à danser, à lutter et aussi (car notre corps doit s'ajuster...

3 pages - 1,80 ¤

Opposition entre l'art et la science ?

Note : 5.1/10

Connaître, dit Brunschvicg, « c'est mesurer «.L'art est concret, la science abstraite. Par là la vision de l'artiste demeure subjective tandis que la science atteint l'objectivité. C'est l'opposition de l'illusion à la vérité mais aussi l'opposition des richesses subjectives à l'impersonnalité froide. «L'art, mes enfants, c'est être absolument soi-même «,dira Verlaine et Claude Bernard avait déjà noté :...

3 pages - 1,80 ¤

Rapprochements possibles entre la science et l\'art ?

Note : 5.1/10

C'est moi tout au contraire qui suis devant les oliviers de Van Gogh.Tous deux désintéressés, l'art et la science ne cherchent-ils pas l'un et l'autre à nous révéler un monde caché sous les apparences? La science cherche la structure intelligible au-delà de l'apparence sensible. L'art semble s'intéresser aux apparences fugitives, mais c'est pour en fixer ce qui mérite...

3 pages - 1,80 ¤

Le savant et l'artiste ?

Note : 5.1/10

L'attitude du savant est analytique. Le savant explique le complexe par le simple, le plus par le moins. Hourticq disait : « La science descend le cours des phénomènes, de la conscience à la vie, de la vie à la mécanique ». La science ne sait, d'une certaine façon, que dissocier. C'est pourquoi son efficacité « est plus...

3 pages - 1,80 ¤

Valeur de l'intuition et du raisonnement ?

Note : 5.1/10

Vialatoux évoque les « intuitions soudaines » du vieux médecin praticien qui devine parfois immédiatement la maladie d'un homme qu'il connaît bien, tandis que « le savant consultant appelé pour une fois doit élaborer un diagnostic au prix d'une ausculattion méthodique et discursive à travers une analyse qui cherche à réduire ce cas inconnu à des éléments déjà...

4 pages - 1,80 ¤

L'instinct et l'intelligence ?

Note : 5.1/10

Tandis que l'instinct semble déclencher un comportement préfabriqué - toujours le même dans une espèce donnée - l'intelligence choisit ses procédés, ce qui implique d'ailleurs une grande diversité dans les solutions adoptées (des individus intelligents résolvent souvent le même problème par des procédés différents), ce qui implique aussi la nécessité de l'apprentissage,...

2 pages - 1,80 ¤

Technique et sagesse ?

Note : 5.1/10

De même que la science positive vidait le savoir philosophique de tout contenu, de même la puissance technique prive le pouvoir philosophique de toute efficacité. En fait l'exigence philosophique réapparaît pourtant sous une autre forme. A partir du savoir scientifique la visée philosophique se révèle comme réflexion critique sur les fondements de ce savoir. A partir du pouvoir...

3 pages - 1,80 ¤

L'illusion vitale ou une erreur intéressée ?

Note : 5.1/10

Rien ne va au néant. Le nihilisme est absurde : « Nulle chose ne peut être détruite, sinon par une cause extérieure » (Éthique, III, P. 4). L'essence d'une chose est une manifestation limitée de l'essence de la Cause de soi, qui est puissance infinie : « Tant que nous considérons seulement la chose elle-même, et non les causes...

3 pages - 1,80 ¤

CROYANCE OU CERTITUDE

Note : 5.1/10

Un fait extraordinaire peut nous laisser penser un instant que nous avons été jusque là bernés par une illusion. La question est un éclair de lucidité qui met en cause des certitudes admises. C'est par elle que la cause ou la raison supposées sont remises en jeu, tandis que l'esprit se met en quête d'une nouvelle explication. Ne...

2 pages - 1,80 ¤

VÉRITÉ, ERREUR / Connaissance et illusion ?

Note : 5.1/10

Ainsi le jugement : « ce cahier est vert » est un jugement vrai ou bien un jugement faux. La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur de mon assertion.La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai. ILLUSION:1) Toute erreur provenant de...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17286 17287 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 ... 17511 17512 17513 17514 17515 17516

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit