LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Quelles sont les conséquences de l'évolution technique ?

D'autre part, il s'agit « d'inventer une infinité d'artifices « pour jouir sans aucune peine de ce que fournit la nature. La salut de l'homme provient de sa capacité à maîtriser et même dominer techniquement, artificiellement la nature.Ce projet d'une science intéressée, qui doive nous rendre apte à dominer et exploiter techniquement une nature désenchantée est encore le...

5 pages - 1,80 ¤

Comment articuler le lien entre science et technique ?

J-C) de la « Techné » grecque (ou art = procédé en vue d'une production) : [elle vise] « l'engendrement d'une oeuvre, et la connaissance des moyens pour créer des choses qui peuvent être ou n'être pas, et dont le principe d'existence réside dans le créateur et non dans la chose créée » (Ethique à Nicomaque, VI). C'est la différence avec l'objet « naturel »,...

7 pages - 1,80 ¤

Quel est le sens du travail ?

* Travailler n'est donc pas un projet absurde, c'est même le seul projet créateur de l'homme. Nous avons vu au chapitre sur l'art que l'artiste est un travailleur acharné. Le travail ouvre l'homme à la connaissance du monde et de lui-même. Encore faut-il que le travail que l'on effectue nous apporte une satisfaction personnelle. Aujourd'hui, dans un monde...

6 pages - 1,80 ¤

Un homme peut-il être indifférent à l'art ?

Un individu peut-il vivre à côté de ce phénomène culturel universel et ne pas s'y intéresser ?Proposition de plan 1. L'universalité du besoin d'arta. L'art extériorise la conscienceL'homme est un être « doué de conscience » (cf. Hegel). Cette conscience le fait exister au monde et fait exister le monde. Comment, alors, extérioriser cette conscience ? Dans la forme...

2 pages - 1,80 ¤

Le beau échappe-t-il au temps ?

.. Les conditions nécessaires de la poésie épique ne s'évanouissent-elles pas? Mais la difficulté n'est pas de comprendre que l'art grec et l'épopée sont liées à certaines formes du développement social, la difficulté, la voici : ils nous procurent encore une jouissance artistique et à certains égards ils servent de norme, ils nous sont un modèle inaccessible... ... Un homme...

3 pages - 1,80 ¤

A quoi sert l'art ?

Peut-être pouvons-nous en tirer l'idée d'élévation depuis les bas-fonds (sexuels ?) de l'âme jusqu'à ses expressions les plus élevées. La psychanalyse ferait alors le mouvement inverse de celui que lui assignait Freud quand il choisissait comme épigraphe à L'interprétation des rêves, le vers de Virgile dans l'Énéide : « Flectere si nequeo superos, Acheronta movebo » (« Si...

5 pages - 1,80 ¤

Que nous montre l'artiste ?

Il invente les objets d'art manufacturés ou ready-made. La question n'est donc plus : « Qu'est-ce que l'art ? « mais « Quand y a-t-il art ? « ► B. Le rôle de l'artiste dans la société* On comprend pourquoi l'artiste est tenu à distance par les pouvoirs politiques, en particulier les pouvoirs totalitaires. D'ailleurs, les artistes qui...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un artiste ?

3 ) En quoi, "celui qui se contente de savoir beaucoup de choses" est-il moins méritant que le créateur ? Kant distingue le génie de celui qui sait beaucoup de chose, mais pour les hiérarchiser : créer vaut plus que savoir beaucoup de chose. Pourquoi ? Parce que savoir des choses ne suppose pas de posséder autant de qualités...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'art ?

Cette critique de l'art, classique, est d'inspiration platonicienne. II ... ou bien l'art rend-il la réalité visible... A) L'art comme genèse du visible. (Klee) 1/ Remontée du modèle à la matrice : l'art n'imite pas des formes figées mais épouse le mouvement créateur qui produit des formes. 2/ L'oeuvre d'art retrace le surgissement de la forme : « La forme est mort,...

7 pages - 1,80 ¤

Quelle est la nature de l'oeuvre d'art ?

B. Pourquoi l'activité artistique nous importe-t-elle ? * La création artistique nous importe car elle montre l'homme capable de se détacher de l'utilitaire pour créer « autre chose » - que certains appellent superflu - et cela dès l'origine de l'humanité. On trouve des témoignages artistiques dans les grottes préhistoriques (les fresques des grottes de Lascaux, par exemple), et...

1 page - 1,80 ¤

Y a-t-il du désordre dans la nature ?

Note : 6/10

Les mots * désordre : terme équivoque ! S'agit-il d'une vision négative, c'est-à-dire un ordre non satisfaisant mais lié à la rationalité (Range ta chambre !) ou s'agit-il d'une disposition irrationnelle mais irréductible à l'ordre ? Quelque chose qui vivrait à côté de l'ordre ? Quelque chose comme le chaos ? * nature : l'univers, le monde dans lequel nous...

6 pages - 1,80 ¤

La nature a-t-elle des droits ?

Note : 6/10

2)     L'obligation : en effet, la prudence ressortit à l'éthique et à des questions telles que : « Quelles règles suivre pour bien agir ? ». Or, le droit implique l'idée d'obligation : le sujet du droit m'oblige à respecter son droit propre, c'est-à-dire à le reconnaître et à agir en conséquence. Une usine peut polluer une rivière et décimer la faune qui s'y trouve,...

3 pages - 1,80 ¤

L'approche scientifique de la nature implique-t-elle une éthique ?

Note : 6/10

Hiroshima, Tchernobyl, la dévastation dé la terre nous avertissent : pouvons-nous encore avoir confiance dans les capacités de la science ? Le grand biologiste Jacques Monod écrivait déjà dans Le Hasard et la Nécessité (1970) : « L'ancienne alliance est rompue : l'homme sait enfin qu'il est seul dans l'immensité indifférente de l'univers d'où il a émergé par...

1 page - 1,80 ¤

La nature humaine est-elle concevable ?

Note : 6/10

Problématique. Hegel justifie le travail du philosophe qui consiste à développer la vérité d'une notion sur le plan du concept. Hegel ne dit pas que le contenu des droits naturels ne peut pas exister. Il montre simplement que la notion de "droit naturel" est contradictoire, dans la mesure où la nature" n'est rien d'autre pour lui que l'état de...

4 pages - 1,80 ¤

Puis-je vraiment connaître autrui ?

Note : 6/10

p.259. "Par conséquent, à la façon dont nous regardons dans un miroir quand nous voulons voir notre visage, quand nous voulons apprendre à nous connaître, c'est en tournant nos regards vers notre ami que nous pourrions nous découvrir, puisqu'un ami est un autre soi même." Aristote. "Celui qui ne se soucie aucunement d'autrui, qui pense n'en avoir nul...

2 pages - 1,80 ¤

La conscience d'être libre peut-elle être illusoire ?

Note : 7.6/10

.../... L'inauthenticité serait de ne pas choisir, de se «laisser choisir« par les valeurs de son milieu, par une inclination du caractère, par ses passions. En un certain sens, la liberté de l'homme est absolue, mais elle n'existe «qu'en situation«, c'est-à-dire face à toutes les déterminations qui peuvent jouer tant de l'extérieur que de...

7 pages - 1,80 ¤

L'autre est-il le fondement de la conscience morale ?

Note : 7.6/10

« Je pense plutôt que l'accès au visage est d'emblée éthique. C'est lorsque vous voyez un nez, des yeux, un front, un menton, et que vous pouvez les décrire, que vous vous tournez vers autrui  comme vers un objet. La meilleure manière de rencontrer autrui, c'est de ne pas même remarquer la couleur de ses yeux ! Quand on observe...

2 pages - 1,80 ¤

Comment définir la conscience morale ?

Note : 7.6/10

La morale ainsi définie s'impose comme un fait de la raison. Deux choses, dit Kant dans une phrase que l'on A gravée sur son tombeau à Koenigsberg, ont rempli mon âme d'une admiration qui ne m'a jamais quitté: "le ciel étoilé au-dessus de ma tête, la loi morale au dedans de moi". Aucun homme ne peut douter de la...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience est-elle tout le psychisme ?

Note : 7.6/10

A. Caractère social de la conscienceLa première thèse de Nietzsche est fortement restrictive. La conscience, nous dit-il, est un « réseau de communication entre les hommes », et elle n'est que cela (I. 1). Que signifie cette expression ? Le terme de « réseau » implique un faisceau de liens entre individus. Il permet de définir la conscience...

5 pages - 1,80 ¤

La conscience de soi est-elle d'abord et nécessairement connaissance de soi ?

Note : 7.6/10

Autrement dit, il s'élève d'une existence purement sensible (il se ressentait de manière immédiate et concrète) à une existence où l'activité intellectuelle de l'esprit lui permet d'accéder à la connaissance par concepts et à la sphère de la moralité, à l'ordre suprasensible des valeurs. Intérêt du texte. Le premier intérêt de ce texte est de mettre en lumière l'importance décisive...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi le cogito est-il le signe même de mon humanité ?

Note : 7.6/10

Pour accomplir cette tâche, il faut d'abord prendre la mesure des erreurs du passé, des erreurs enracinées en soi-même. En clair, il faut remettre en cause le pseudo savoir dont on a hérité et commencer par le doute :« Je déracinais cependant de mon esprit toutes les erreurs qui avaient pu s'y glisser auparavant. Non que j'imitasse en...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi l'homme se définit-il par la conscience ?

Note : 10/10

On ne peut pas se représenter la conscience, car cette « chose » n'est pas un objet, quelque chose qui se montre, jeté devant soi. Pourtant, imaginer, percevoir, distinguer, réfléchir, juger, agir, etc., sont des actes qui ne prennent de sens que dans la mesure où ils sont présents à la conscience, éclairés par cette « chose ».Je...

1 page - 1,80 ¤

Le bonheur est-il une utopie, un idéal inaccessible ?

Note : 10/10

Peut-être cela ne fera-t-il que lui donner un regard plus pénétrant pour lui représenter d'une manière d'autant plus terrible les maux qui jusqu'à présent se dérobent encore à sa vue et qui sont pourtant inévitables, ou bien que charger de plus de besoins encore ses désirs qu'il a déjà bien assez de peine à satisfaire. Veut-il du moins...

8 pages - 1,80 ¤

Le bonheur est-il le souverain bien ?

Note : 10/10

  Faire du bonheur le souverain bien a des conséquences sur la primauté de ce bien, de suprême il devient médiocre. « Les épicuriens avaient admis, il est vrai, pour principe suprême des moeurs un principe entièrement faux, celui du bonheur,et substitué comme loi une maxime du choix arbitraire, d'après l'inclination de chacun ; mais ils se montrèrent assez conséquents, en abaissant...

6 pages - 1,80 ¤

Que dois-je faire ?

Note : 10/10

          III - Quel est le but de mon existence ?   Ludwig Wittgenstein, dans la « Conférence sur l'éthique » in Leçons et conversations, montre qu'en réalité, une telle question n'a aucun sens, et par conséquent qu'elle ne fait pas problème puisqu'elle n'a pas à être posée. Sa réflexion part d'un exemple simple : supposons que je joue mal au tennis, et que quelqu'un me...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17288 17289 17290 17291 17292 17293 17294 17295 17296 17297 17298 17299 17300 17301 17302 17303 17304 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 ... 17511 17512 17513 17514 17515 17516

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit