LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le libre-arbitre est-il un mythe ou une réalité ?

Comprenez-vous? intérêt, passion, rien. L'acte désintéressé; né de soi; l'acte aussi sans but; donc sans maître; l'acte libre; l'acte autochtone. » Pour obtenir la suite et la fin de ce devoir un second et dernier code PassUp vous est demandé.  CITATIONS: « La principale perfection de l'homme est d'avoir un libre arbitre, et [...] c'est ce qui le rend...

5 pages - 1,80 ¤

Les périls du langage ?

Il tente cette gageure de fonder une philosophie de l'esprit et de la liberté dans le langage du « sensualiste Condillac. C'est, dit H. Gouhier, « Christophe Colomb cherchant l'Amérique sur les cartes de ses prédécesseurs (1) ». Le langage apparaît alors comme un obstacle au renouvellement des pensées. Bergson a été fort loin dans la critique du langage. Pour...

2 pages - 1,80 ¤

Valeur des passions ?

« La raison est, et elle ne peut qu'être l'esclave des passions; elle ne peut prétendre à d'autres rôles qu'à les servir et à leur obéir. » Hume, Traité de la nature humaine, 1740. « On peut généralement définir [les passions comme] des perceptions, ou des sentiments, ou des émotions de l'âme, qu'on rapporte particulièrement à elle, et qui...

4 pages - 1,80 ¤

La source des passions ?

Cette négation du temps comme avenir est ce que Alquié appelle « le désir d'éternité ». Or c'est du passé que le présent tient sa puissance de fascination, dans cette forme de passion. Elle est égocentrisme et résurgence du passé. Le passionné aime dans l'objet de sa passion le symbole de son passé : l'avarice a souvent pour...

3 pages - 1,80 ¤

La magie ?

Ces exemples nous montrent clairement en quoi consiste le délire magique. Le magicien agit sur la nature par des moyens psychologiques. Il tente d'intimider les vents et les pluies par ses incantations. Le monde est constitué par des forces que l'on peut séduire et dompter, diriger par des paroles. Le monde est plein d'âmes et la magie n'est...

2 pages - 1,80 ¤

La croyance religieuse est-elle une consolation pour les faibles ?

La première fonction de la religion serait donc d'humaniser la nature, de protéger l'homme contre celle-ci. Mais, humaniser la nature, c'est aussi la tâche de la civilisation. Or, si celle-ci rend la nature plus supportable, elle impose néanmoins à l'homme des privations et des souffrances qui, à leur tour, suscitent l'anxiété et le besoin d'un dédommagement ou d'une...

16 pages - 1,80 ¤

Les lacunes de la conscience justifient-elles l'existence de l'inconscient ? (Problématique et textes)

Maintenant il ne s'agit plus d'une théorie nouvelle plus fortement explicative que l'ancienne, donnant un « gain de sens et de cohérence », mais de référence à une pratique, qui est la pratique de la psychanalyse. Et dont la vérité est toute pragmatique : la psychanalyse (liée à l'hypothèse de l'inconscient) est vraie parce qu'elle réussit (« pratique...

9 pages - 1,80 ¤

Désir et action ?

Mais s'il est communément admis que le désir constitue une forme d'esclavage, c'est aussi qu'il nous oppose continuellement à la réalité. Cette dernière coïncide rarement avec nos attentes, ce pourquoi nous ne l'acceptons pas comme telle : l'homme désirant est aussi un « homme révolté ». La plus élémentaire des sagesses ne consiste-t-elle pas dans ces conditions, et...

4 pages - 1,80 ¤

Liberté et indépendance ?

Et si le choix exprime notre liberté, il la restreint en même temps. Notre liberté transcende ainsi tous nos choix, auxquels nous refusons d'être réduits. Nous sentons en nous-mêmes une puissance de vouloir infinie. Nous avons voulu telle chose, mais il ne tenait qu'à nous d'en vouloir une autre. Notre volonté, du moins, nedépend que d'elle-même. Elle est...

4 pages - 1,80 ¤

Liberté et responsabilité ?

Note : 10/10

Si l'homme n'est pas doué du libre arbitre, il ne peut être tenu responsable de ses actes. Quel sens y aurait-il à punir ou à récompenser quelqu'un qui ne pouvait agir autrement qu'il ne l'a fait? « Qui lance une pierre ne peut plus la rattraper. Toutefois, il était en son pouvoir de la jeter ou de la...

5 pages - 1,80 ¤

Liberté et déterminisme ?

Note : 10/10

Le temps vécu, subjectif, n'est pas le temps physique, objectif. C'est en distinguant temps physique et durée psychologique que Bergson, par exemple, tente de sauver la liberté des rets du déterminisme. La délibération qui précède le choix n'est pas simple oscillation entre des motifs de force égale, mais consiste en un « progrès dynamique où le moi et...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté comme libération ?

Note : 5.1/10

Plus l'homme connaît et comprend la nature – dont il fait partie –, plus il développe sa puissance propre. Or plus il développe la puissance qui lui est propre, plus il est libre. Une telle liberté n'est pas donnée au départ, elle n'est pas immédiate, ni jamais absolue. Elle se développe et s'accroît : elle est libération. Être...

2 pages - 1,80 ¤

Choix et liberté ?

Note : 5.1/10

Opposé à l'idée d'un libre-arbitre, comme pouvoir absolu de choix, Luther se fera le théoricien du serf-arbitre. L'homme n'est pas libre, et cependant, il est coupable : seule la grâce divine peut le sauver. Sans entrer dans le débat théologique, reste qu'il y a bien là un problème : suis-je libre de faire ce que je veux, alors...

2 pages - 1,80 ¤

Liberté et société ?

Note : 5.1/10

Rousseau partage avec les partisans du droit naturel l'idée que l'être humain est naturellement libre et autonome, chacun d'entre nous a naturellement le droit de décider de ses propres actions, dans son propre intérêt. Or, l'intégration à un Etat nécessite une organisation sociale, des lois, un pouvoir commun. Le problème central qu'examine le « Contrat social » est...

3 pages - 1,80 ¤

Liberté et contrainte ?

Note : 5.1/10

Les lois de la Nature découlent nécessairement de l'essence de la substance. Liberté: elle n'est pas un acte de la volonté qui n'est qu'une faculté (entité abstraite, en fait inexistante). La liberté concrète est l'autonomie d'un individu, atteinte lorsque ses actions ne résultent que de causes internes (celles qui résultent de l'essence même de cet individu, c'est-à-dire de son...

6 pages - 1,80 ¤

L'autre comme condition de ma liberté ?

Note : 5.1/10

■ La liberté est alors non pas tant un fait qu'une exigence dont l'homme doit se montrer digne. Autrui Désigne l'autre, en tant qu'il est cependant mon semblable. Autrui est un alter ego, c'est-à-dire à la fois un autre moi, et un autre que moi. C'est cet entrelacement du même et de...

7 pages - 1,80 ¤

Devoir moral et liberté ?

Note : 5.1/10

Être libre, ce n'est alors pas tant être soi, qu'être libre pour l'autre, c'est-à-dire être disponible. Je ne suis pas responsable, parce que je suis libre, mais au contraire c'est parce que je suis responsable, que je suis libre. C'est d'abord parce que l'autre me demande quelque chose, que j'appréhende ensuite ma liberté comme pouvoir de lui répondre...

7 pages - 1,80 ¤

La responsabilité morale et politique envers autrui ?

Note : 5.1/10

Par conséquent, la maxime qui me pousse à faire une fausse promesse, « du moment qu'elle serait érigée en loi universelle se détruirait nécessairement elle-même ».Le principe de la morale ne réside donc pas, comme chez Aristote, dans la fin suprême qui est le bonheur, mais dans l'établissement par soi-même des FINS : On appelle "fins" les idéaux qui...

7 pages - 1,80 ¤

La technoscience nous autorise-t-elle à considérer notre civilisation comme supérieure aux autres ?

Note : 5.1/10

Civilisation : Toute les valeurs propres à une société ou à un groupe de cette société : culture, religion, art, droit, politique...Relation : Relation d'inégalité / de hiérarchie (injuste/illégitime ou légitime)Techno science légitimé ? d'où « autorise »Autoriser :1.donner le droit à2.donner la possibilité (Techno science a-t-elle la capacité d'être supérieure aux autres ?)Comparaison universelle (géographique, actuelle, historique...)...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il libérer le désir ou se libérer du désir ?

Note : 6/10

Il apparaît raisonnable de se libérer du désir car celui-ci constitue un obstacle au bonheur. En effet, n'est-il pas un éternel recommencement ? Le désir serait-il alors insatiable ? Ainsi Platon compare le désir au tonneau des Danaïdes. Selon la mythologie, les Danaïdes ont été condamnées à remplir d'eau un tonneau percé. De la même façon que...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on vivre sans illusion ?

Note : 5.2/10

||Le fait de prendre pour réelles des choses qui ne le sont pas pas s'appelle: l'illusion. En effet être dans l'illusion, c'est être en dehors de la vérité. Illusion vient du latin illudere qui veut dire se jouer, se tromper, se leurrer. Ainsi l'individu vivant dans l'illusion se crée son propre monde. L'illusion est...

5 pages - 1,80 ¤

Justice et loi ?

Note : 5.2/10

||La loi est d'abord la condition nécessaire, si ce n'est suffisante, de la justice. La justice, sans lois, existerait-elle ?  On peut lire une réponse à cette question dans le récit qu'entreprend Glaucon, au livre II de La République. Gygès, un berger lydien, trouve un anneau d'or et s'aperçoit qu'en tournant le chaton de...

2 pages - 1,80 ¤

La justice: une institution et une valeur ?

Note : 5.1/10

Juger ou judicare, c'est « dire le droit », jus dicare. D'une façon générale, la justice désigne alors l'institution dont la fonction est d'appliquer les lois, c'est-à-dire le pouvoir judiciaire. Mais la justice désigne aussi la valeur qu'on attache au jugement rendu et aux lois au nom desquelles ce jugement est rendu. En ce sens, on parlera, par...

4 pages - 1,80 ¤

La question de la justice sociale ?

Note : 5.1/10

Quoi qu'il en soit, la société semble peser sur l'individu, hypothéquant sa liberté et l'empêchant d'être ce que bon lui semble.Une vie en société ne peut sans doute pas se concevoir sans règles ni lois, qui entravent les libertés individuelles. Celles-ci paraissent légitimées par l'utilité publique, l'intérêt commun du groupe, afin de prévenir et régler les discordes engendrées...

4 pages - 1,80 ¤

Justice et liberté ?

Note : 5.1/10

  Le chapitre 6 du Contrat social de Rousseau montre que seule la loi peut assurer l'égalité entre les individus. Simplement encore faut-il se mettre d'accord sur ce type d'égalité : c'est bien parce que la loi est générale en son principe , et qu'elle ne considère jamais un homme comme individu ni une action particulière, mais les sujets en corps,...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17305 17306 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 ... 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit