LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Au nom de quoi restreindre les libertés ?

LIBERTÉ: Ce mot, en philosophie a trois sens : 1° Libre arbitre. Pouvoir mystérieux de choisir entre les motifs qui me sollicitent sans être déterminé par aucun d'eux. 2° Liberté de spontanéité. S'oppose non plus au déterminisme mais à la contrainte : état de celui qui agit sans être contraint par une force extérieure. 3° Liberté du...

8 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un devoir de liberté ?

Ce que Sartre exprime sous cette formule : « L'homme est condamné à être libre. »Si l'homme est celui qui se fait, ce projet réalise pas dans l'intimité douillette d'un ego refermé sur lui-même, mais ne peut se réaliser que dans son rapport au monde et à autrui. L'homme est « en situation ». C'est-à-dire qu'il est «...

3 pages - 1,80 ¤

Vérité et langage ?

Langage: On peut définir le langage comme un système de signes ordonnés suivant des règles. Il est une spécificité humaine dans la mesure où il comporte des caractéristiques propres absentes de la communication animale, en particulier sa plasticité et son caractère articulé, qui rendent possible une infinité de combinaisons à partir d'un nombre réduit d'éléments. ► A. Chercher...

3 pages - 1,80 ¤

Que vaut la vérité scientifique ?

* Dans l'un de ses derniers textes, Malaise dans la civilisation, Freud écrit : « Dans le cours des siècles, la science a infligé à l'égoïsme naïf de l'humanité deux graves démentis [...]. Un troisième sera infligé à la mégalomanie humaine ». Quels sont ces trois démentis ? - Le premier démenti fut apporté par Copernic : la terre...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi vouloir la vérité ?

. Ces questions atteignent finalement l'homme en tant que dans son comportement à l'égard de son environnement humain et extra-humain il se décide librement, en tant qu'il est libre... de donner à soi-même et de donner au monde ambiant une forme de raison. Or, sur la raison et la non-raison, sur nous-mêmes les hommes en tant que sujets...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il nécessairement se référer à la réalité pour établir la vérité ?

Ainsi, les vérité: scientifiques d'aujourd'hui déclassent ou refondent celles d'hier et seront les «erreurs» de demain : on sait que les théories d'Einstein n'ont pas réfuté la physique de Newton, mais, pour une part l'ont complétée, pour une autre, l'ont rectifiée et relativisée (les lois de Newton, sont toujours vraies pour les corps et les phénomènes macrophysiques :...

10 pages - 1,80 ¤

Que vaut l'irrationnel ?

Autrement dit, il s'agit alors d'établir un nouveau modèle de pensée ou un nouveau paradigme. Et c'est bien ce que l'on peut voir avec cette sentence de Bachelard dans la Philosophie du non : « La philosophie traditionnelle d'une raison absolue et immuable n'est qu'une philosophie. C'est une philosophie périmée. » Autrement dit, la raison bien qu'elle puisse être un centre actif...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'irrationnel dans un monde régi par la raison ?

LE SOLIPSISME CHEZ DESCARTES A ce moment de sa réflexion (découverte du cogito), Descartes possède une certitude indubitable. Il est; et son être c'est sa pensée. Car le doute, appuyé sur l'hypothèse du malin génie, a séparé de moi non seulement le monde, mais encore mon corps et mes sens, a exorcisé tout ce qui est simplement «mien» pour...

5 pages - 1,80 ¤

La raison évolue-t-elle ?

Pourquoi une rupture radicale ? Parce qu'on ne détruit pas les erreurs une à une facilement. Elles sont solidaires, coordonnées. L'erreur n'est pas simple privation ou manque, elle est une forme de connaissance. L'esprit scientifique ne peut, selon une formule de BACHELARD, « se former qu'en se réformant », cad en détruisant l'esprit non scientifique. D'emblée, l'esprit scientifique est...

3 pages - 1,80 ¤

La raison n'a-t-elle aucune limite ?

) Un nombre A est la limite d'une série croissante S, si, quel que soit ∑ aussi petit que l'on veut, il existe toujours un nombre B appartenant à s, tel que A - B < ∑. Raison:Si ses déterminations exactes varient d'un philosophe à l'autre, tous reconnaissent la raison comme le propre de l'homme, et comme la...

5 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle toute-puissante ?

Hegel et le pouvoir absolu de la raison* Hegel va donner le pouvoir absolu à la raison. C'est la raison seule qui gouverne le monde : « Tout le rationnel est réel, tout le réel est rationnel ». C'est dans l'histoire que se réalise progressivement la rationalité. La raison humaine reflète l'Esprit immanent à l'univers. Il n'y a...

5 pages - 1,80 ¤

La désobéissance à la loi peut-elle être un devoir ?

Note : 5.2/10

Obéir aux lois de la cité, s'y soumettre absolument. Socrate, injustement condamné à mort, refusera de s'enfuir par respect pour la loi. Cette soumission absolue à la légalité - quelles que soient les circonstances - interroge les citoyens que nous sommes.c. La justice est une illusionLe respect inconditionnel des lois affirme la nature sacrée des institutions et la...

8 pages - 1,80 ¤

Le droit peut-il être violent ?

Note : 5.2/10

Nous pouvons l'aborder sous trois axes : - le problème moral : punir, c'est répondre à la violence - crime, délinquance - par une autre violence ; - le problème des déterminismes sociaux et affectifs : le milieu social, familial, l'éducation, l'hérédité, sont autant de critères extérieurs à l'individu qui peuvent favoriser la criminalité. Ils seront comptés comme circonstances atténuantes...

2 pages - 1,80 ¤

La justice précède-t-elle la loi ?

Note : 5.2/10

Elle signifie que la nature des choses ou de l'homme est le fondement originaire où toutes les conventions trouvent leur légitimité. Ainsi, la loi positive ou conventionnelle, qui est fixée par le législateur, ne peut être juste que dans la mesure où elle est conforme aux principes naturels. Pour Aristote, la fin du droit est le juste. Or...

5 pages - 1,80 ¤

Quel est le véritable fondement du droit ?

Note : 5.2/10

Mais il faut distinguer le légalisme kelsenien, « tout ce qui n'est pas contraire au droit est licite » et le légalisme qui ne s'attache qu'à la lettre de la loi, que l'on pourrait appeler le « juridisme », qui estime que « tout ce qui n'est pas contraire à la lettre de la loi est licite ».Le...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on accorder une valeur à l'histoire ?

Note : 5.2/10

L'homme redevient sujet de l'histoire et non plus objet, instrument. Chaque jour, il réalise l'histoire avec les données sociales qui sont les siennes. Il n'y a pas une histoire mais des histoires, c'est-à-dire autant d'histoires que de points de vue, comme le souligne l'historien Fernand Braudel.* L'histoire ne délivre donc aucune certitude sur le présent, mais nous apprend...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des progrès en histoire ?

Note : 8/10

sont gouvernés par la nécessité. « De l'étude de l'histoire universelle même doit résulter que tout s'y est passé rationnellement, qu'elle a été la marche rationnelle, nécessaire de l'esprit universel. »Cette nécessité est pour Hegel le développement de la conscience de la liberté et sa réalisation au sein de l'Etat. « L'histoire universelle est le progrès dans la...

5 pages - 1,80 ¤

Comment travaille l'historien ?

Note : 8/10

Sa méthode ressemble donc à celle du scientifique : comme lui il crée les objets de son observation. C'est pourquoi Lucien Febvre écrit dans Combats pour l'histoire : «Décrire ce qu'on voit, passe encore ; voir ce qu'il faut décrire, voilà le difficile ». CITATIONS: « Qu'est-ce donc que l'histoire? Je proposerai de répondre : l'histoire est la connaissance...

2 pages - 1,80 ¤

L'histoire est-elle un concept universellement partagé ?

Note : 8/10

. « Ne te jetterais-tu pas... le démon ? » Notons d'abord ici que ce qui intéresse NIETZSCHE dans l'Éternel Retour c'est l'effet de cette croyance sur l'homme qui en serait pénétré. Le thème est envisagé non plus dans une perspective cosmologique (comme dans la pensée antique) mais dans une perspective existentielle, psychologique, et morale. C'est de moi, c'est de...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on juger une civilisation d'après le niveau de sa technique ?

Note : 8/10

Bref, le progrès technique accompagne-t-il le progrès moral, ce qui signifierait que plus une civilisation est techniquement performante, meilleure elle est ? Proposition de plan I. Haut niveau technique = grande civilisation ? a. De grandes civilisations connaissaient peu de techniques Les civilisations égyptienne, sumérienne, grecque sont restées dans l'histoire...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme a-t-il démissionné face à la technique ?

Note : 8/10

En un autre sens, désigne plutôt aujourd'hui les éléments les plus avancés, les plus complexes de la technique moderne, en particulier ceux qui mettent en jeu les nouvelles machines. * Aujourd'hui, la technologie a rendu la violence plus meurtrière : le commerce international des armes, par exemple, est l'une des sources de profit les plus rentables.L'instrumentalisme scientifique et technique...

1 page - 1,80 ¤

Le progrès technique implique-t-il un progrès moral ?

Note : 8/10

Le XIXe siècle accentua cette idée, en rationalisant de plus en plus les méthodes de travail, en instrumentalisant de plus en plus les tâches. Mais c'est aussi au XIXe siècle que des philosophes tels que Marx, Proudhon, Engels mirent en évidence les dangers d'une technique « inhumaine » qui ne va pas de pair avec le progrès moral.*...

2 pages - 1,80 ¤

Quelles sont les conséquences de l'évolution technique ?

Note : 8/10

D'autre part, il s'agit « d'inventer une infinité d'artifices « pour jouir sans aucune peine de ce que fournit la nature. La salut de l'homme provient de sa capacité à maîtriser et même dominer techniquement, artificiellement la nature.Ce projet d'une science intéressée, qui doive nous rendre apte à dominer et exploiter techniquement une nature désenchantée est encore le...

5 pages - 1,80 ¤

Comment articuler le lien entre science et technique ?

Note : 8/10

J-C) de la « Techné » grecque (ou art = procédé en vue d'une production) : [elle vise] « l'engendrement d'une oeuvre, et la connaissance des moyens pour créer des choses qui peuvent être ou n'être pas, et dont le principe d'existence réside dans le créateur et non dans la chose créée » (Ethique à Nicomaque, VI). C'est la différence avec l'objet « naturel »,...

7 pages - 1,80 ¤

Quel est le sens du travail ?

Note : 8/10

* Travailler n'est donc pas un projet absurde, c'est même le seul projet créateur de l'homme. Nous avons vu au chapitre sur l'art que l'artiste est un travailleur acharné. Le travail ouvre l'homme à la connaissance du monde et de lui-même. Encore faut-il que le travail que l'on effectue nous apporte une satisfaction personnelle. Aujourd'hui, dans un monde...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17307 17308 17309 17310 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 ... 17530 17531 17532 17533 17534 17535

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit