LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Pourquoi les productions qui surgissent de l'esprit humain ont-elles plus de valeur que les oeuvres qui imitent la nature ?

En effet, une telle idée implique que la production qui surgit n'a pas fait l'objet d'une activité conscience de la part du sujet, qu'elle nait dans son esprit à la faveur d'un travail infra conscient, avant de se produire au monde, et d'abord à lui-même, entièrement formée. Il semble d'autre part qu'il n'y a pas lieu de distinguer...

4 pages - 1,80 ¤

La perception suffit-elle à fonder un savoir ?

Si on en restait à la perception, il faudrait admettre que c'est le Soleil qui tourne autour de la Terre et qu'il est une petite pastille qui glisse sur le ciel. Le développement des sciences depuis Descartes repose sur l'idée que la théorie, qui est l'oeuvre de la «raison intellectuelle », est indispensable pour dépasser le simple témoignage...

6 pages - 1,80 ¤

Faire le mal, est-ce seulement désobéir aux lois ?

Une telle règle, si communément admise, prouve que nul n'a pu déterminer la justice universelle, celle qui se serait imposée à tous les peuples avec l'évidence de la vérité. Si une telle vérité existait, elle aurait soumis tous les peuples, non par la contrainte qu'imposent les guerres, mais par la seule force de la reconnaissance « de la...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on être libre sans exercer sa citoyenneté ?

II. La liberté ne dépend pas naturellement de la citoyenneté, par contre elle a besoin de cette dernière, dans l'état social (Rousseau). -L'homme de la nature est libre et égal aux autres hommes dispersés dans la nature. La liberté est donc celle de l'indépendance par rapport aux autres individus, et cette indépendance est extérieure et préalable à la citoyenneté....

5 pages - 1,80 ¤

L'activité du génie diffère-t-elle de toutes les autres comme on le pense généralement ?

Toutes ces activités s'expliquent si l'on se représente des hommes dont la pensée est active dans une direction unique, qui utilisent tout comme matière première, qui ne cessent d'observer diligemment leur vie intérieure et celle d'autrui, qui ne se lassent pas de combiner leurs moyens. Le génie ne fait rien que d'apprendre d'abord à poser des pierres, ensuite...

3 pages - 1,80 ¤

La vie en société nous rend-elle dépendants du jugement d'autrui ?

[II. Le jugement d'autrui est nécessaire pour permettre à chacun de devenir autonome]   [1. L'intersubjectivité stimule le jugement]Ce qui est condamnable, dans la relation avec autrui, c'est la passivité. Cette passivité définit un sens fort de l'aliénation et de la dépendance. Mais comment concevoir la relation entre deux ou plusieurs consciences d'un point de vue purement passif ? Merleau-Ponty...

3 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que la raison affranchit l'homme de la nature ?

Le vrai droit est celui de la nature qui est foncièrement inégalitaire. En effet, il est universel, nécessaire, irrécusable. Cette fausse loi sous laquelle nous vivons est intrinsèquement fragile, puisqu'elle se maintient en s'appuyant sur un verbiage sans répondant, et grâce à l'absence momentanée d'un individu suffisamment fort pour la renverser en lui et hors de lui. [2....

6 pages - 1,80 ¤

Le fait de tenir quelqu'un pour responsable prouve-t-il qu'il est libre ?

C'est donc au nom des valeurs de la Vie et d'un moralisme supérieur (intéressant l'espèce humaine toute entière) que Nietzsche prononce la condamnation de l'altruisme chrétien.  Pour obtenir la suite et la fin de ce devoir un second et dernier code PassUp vous est demandé. CITATIONS: « L'homme est libre; sans quoi conseils, exhortations, préceptes, interdictions, récompenses et châtiments...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on se tromper en disant qu'une chose est belle ?

c'est de partir des beautés sensibles et de monter sans cesse vers cette beauté surnaturelle en passant comme par échelons d'un beau corps à deux, de deux à tous, puis des beaux corps aux belles actions, puis des belles actions aux belles sciences, pour aboutir des sciences à cette science qui n'est autre chose...

3 pages - 1,80 ¤

La raison suffit-elle à nous garantir le bonheur ?

Pour Kant, en revanche, c'est le respect de la loi morale qui doit orienter la volonté, et non la recherche du bonheur. Car cette recherche est toujours déjà intéressée, égoïste donc contraire à la morale. Parties du programme abordées : - L'irrationnel. - Le bonheur. Analyse du sujet : La faculté de juger, de distinguer le bien du mal et le vrai...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il possible de s'affranchir de toute conscience morale ?

« Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse, si tu fouilles toujours. « Marc-Aurèle, Pensées pour moi-même, IIe s. apr. J.-C. « La conscience morale est la raison pratique représentant à l'être humain son devoir dans chaque cas où intervient une loi, que ce soit pour l'acquitter ou pour...

4 pages - 1,80 ¤

Être libre, est-ce ne dépendre que de soi ?

Expliquez:a. «le premier de tous les biens n'est pas l'autorité mais la liberté»;b. «L'homme vraiment libre ne veut que ce qu'il peut et fait ce qu'il lui plaît»;c. «La société a fait l'homme plus faible».Question 1Le texte est très dense. Il progresse en trois temps. Tout d'abord, dans le premier paragraphe, Rousseau établit que la liberté «est le...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on appliquer la loi de manière injuste ?

En quoi le «caractère général» de la loi appelle-t-il un «correctif»? Qu'apporte à l'analyse l'image de la règle de plomb?b. Expliquer: «l'équitable est juste et (...) il est supérieur à une certaine sorte de juste».c. En quoi consiste la pratique de l'homme équitable?► 3. Peut-on appliquer la loi de manière injuste?Question 1a....

5 pages - 1,80 ¤

En quoi la technique est-elle révélatrice de l'intelligence humaine ?

||Nous allons voir comment, à travers ses différents développements, la technique apparaît comme la révélation de l'intelligence humaine.[I. La technique humaine comme moyen d'adaptation de l'homme à la nature]L'animal est caractérisé par son instinct, c'est-à-dire un ensemble d'activités héréditaires, propres à toute une espèce et directement adaptées à des buts (reproduction, survie, défense...). L'homme est dépourvu de toute...

5 pages - 1,80 ¤

L'art peut-il rivaliser avec la nature ?

Note : 5.8/10

L'art peut donc aider à être plus sensible à une réalité qu'elle rend plus saillante. Il prépare le regard à mieux discerner l'ordre de la vie qui sous-tend le monde des hommes.Mais l'art doit-il rechercher cette rivalité avec la nature? Doit-il nous aider à devenir plus conscient de cette beauté qui lui est extérieure? En réalité, sa fonction...

5 pages - 1,80 ¤

Doit-on considérer que, dans la nature, les êtres vivants ne sont que des moyens pour l'homme ?

Note : 5.8/10

C'est également au nom de ce principe que l'on pratique l'élevage intensif d'animaux qui souffrent de leurs conditions d'élevage durant toute leur existence.Ces dernières années ont vu se développer une réflexion sur ces pratiques : même si l'on manque de moyens fiables pour dire que les animaux ont conscience de souffrir, on peut se demander si leur exploitation...

6 pages - 1,80 ¤

Les limites de la connaissance remettent-elles en cause la possibilité d'atteindre le vrai ?

Note : 5.8/10

On croit trop souvent que la vérité est une entité atteignable par la raison ou par la science, et que tout ce qui pourrait se mettre sur le chemin de cette connaissance serait à effacer : préjugés, opinion, illusion, raisonnement préscientifiques etc. Ne faudrait-il pas plutôt penser en terme de limites, et reconnaître que la connaissance humaine ne peut...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il renoncer à connaître ce qui est changeant ?

Note : 5.8/10

b) Résultat de cet acte. RENONCER: abandonner un droit, une idée, se défaire, se dessaisir, se démettre.Si notre intelligence, essentiellement rationnelle et discursive, ne combine que des idées générales, elle est réduite à ignorer le singulier et, comme nous venons de le voir, le changement. Dans ces conditions, la connaissance humaine est soit condamnée à demeurer imparfaite, incapable d'atteindre...

4 pages - 1,80 ¤

À quelles conditions pouvons-nous avoir confiance en l'autorité d'autrui sans tomber dans le préjugé ?

Note : 5.8/10

Ce sujet, qui est tout sauf classique, peut paraître complexe vus les nombreux termes qu'il utilise, les nombreuses pistes qu'il invite à suivre. Commençons par Autrui : c'est d'abord toute personne autre que nous. « L'autorité d'autrui », ensuite, est d'emblée reconnue comme un fait. Autorité que nous pourrions apparemment approuver si un lien de « confiance » était établi. Or, qu'est-ce...

8 pages - 1,80 ¤

La faute résulte-t-elle de l'erreur ?

Note : 6/10

Certes un voleur sait que le vol constitue une agression d'autrui, donc un mal pour la victime du vol. Mais le mal infligé à autrui est envisagé comme l'envers nécessaire d'un enrichissement personnel. C'est pour ainsi dire un mal nécessaire. Dans ces conditions, on peut considérer avec Épictète que celui qui vole agit en vertu d'une conception erronée...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi les lois sont-elles nécessaires à la liberté ?

Note : 6/10

Obéir à la raison, n'est-ce pas autant s'assujettir que de suivre ses désirs ? L'homme moral ou raisonnable n'est peut-être qu'un tempérament, distinct, mais au fond pas supérieur à l'homme spontané qui suit l'élan de ses inclinations. Il n'est donc pas sûr que les lois, indispensables à la vie sociale, soient également nécessaires à la vie morale. Introduction -Etre libre,...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle un bien comme un autre ?

Note : 6/10

Elle ne saurait être une propriété, c'est-à-dire une chose possédée légitimement au nom d'un droit (comme quand on dit de quelqu'un de riche qu'il a « du bien ») ; elle est un bien dans la mesure où elle convient aux hommes, où elle est bonne pour eux. Ce qui peut s'établir assez facilement si on admet que...

3 pages - 1,80 ¤

L'Histoire nous apprend-elle à vivre ?

Note : 6/10

.), l'intérêt de la connaissance historique n'est-il pas de mettre en évidence au contraire ce qu'il y a de singulier, d'unique et d'inédit dans le cours des affaires humaines ? Une situation historique est toujours en elle-même originale. Là où l'homme du commun ne voit qu'une guerre ou qu'une crise politique parmi d'autres, l'historien est sensible à ce...

5 pages - 1,80 ¤

Les techniques ne sont-elles qu'une application des sciences ?

Note : 5.1/10

La technique peut se définir comme un vouloir, incarné en un pouvoir par l'intermédiaire d'un savoir. Comme adjectif: par opposition à esthétique, qui concerne des procédés susceptibles d'être développés et transmis, et non des dons ou capacités innées. Il est vrai qu'avec le développement des sciences, la technique s'est considérablement développée. Elle en est même venue à changer...

8 pages - 1,80 ¤

L'art n'a-t-il pour fonction que de nous libérer de nos passions ?

Note : 5.1/10

Il semble au contraire que l'art demeure irrémédiablement obscur, aussi bien à son auteur qu'à son spectateur, et que cette obscurité persistante, l'épaisseur de ce mystère soit précisément ce qui pousse le créateur comme le spectateur à tenter d'y démêler et d'y découvrir toujours plus. L'art est sans doute une quête de sens, mais une quête indéfinie, à...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17311 17312 17313 17314 17315 17316 17317 17318 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 ... 17530 17531 17532 17533 17534 17535

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit