LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Rapports entre nature et culture ?

.. «) est celle de la superposition de « couches « naturelles et culturelles. Merleau-Ponty veut ici lutter contre l'idée classique et commode selon laquelle coexisteraient en l'homme deux épaisseurs, deux strates géologiques, qu'on pourrait séparer l'une de l'autre et reconstituer à part l'une de l'autre : la nature et...

5 pages - 1,80 ¤

Les sciences et la sagesse ?

 » La nature ne se contemple plus, elle se domine. Elle ne chante plus les louanges de Dieu, elle est offerte à l'homme pour qu'il l'exploite et s'en rende « comme maître & possesseur ». Or, non seulement la compréhension de la science se voit transformée, mais dans un même mouvement, celle de la technique. Si la science peut devenir pratique (et...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que comprendre ?

||J'assistais à la démonstration d'un illusionniste : un gros robinet était sur la scène; il n'était relié qu'à un tube de verre sortant par l'orifice d'où, habituellement, coule l'eau. Le tube, vertical, se terminait dans un petit bassin. Aucune conduite d'adduction de l'eau, et au signal du prestidigitateur, l'eau coulait dans le tube de...

2 pages - 1,80 ¤
2 pages - 1,80 ¤

La conscience est-elle donnée ou s'acquiert-elle ?

En rabaissant ainsi mon orgueil, par une démystification dont la démarche critique est proprement philosophique, ne puis-je pas à nouveau faire coïncider ce que je suis avec ma conscience d'être ? La «confusion» de la conscience et de l'être chez le sageLa conscience naïve de soi n'est pas la connaissance de soi. Qu'il faille s'en méfier, c'est une attitude...

4 pages - 1,80 ¤

Conscience, inconscient et liberté

Il est «responsable de ce qu'il est». Et par là, il est aussi «responsable de tous les hommes». L'inconscient comme «mauvaise foi»Par la distinction du «ça» et du «moi», Freud rompt l'unité du psychisme. La conscience perd ses droits. Elle est supplantée par l'inconscient. Le sujet n'est plus maître de ses pensées et de ses actes. Non seulement nous...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience et le temps

Non seulement j'ai besoin de la conscience pour connaître un objet, mais il faut aussi que je lui soumette toute intuition pour qu'elle devienne pour moi un objet. C'est avec le je pense que les représentations sont miennes, dans un moi identique et permanent (et que je sais être tel). La conscience est donc elle aussi un a...

5 pages - 1,80 ¤

L'inconscient: mythe ou réalité ?

Le philosophe Alain voit dans ce concept d'inconscient une erreur, une «méprise sur le moi», une «idolâtrie du corps». Il n'y a, selon lui, qu'un sujet, le moi conscient; le corps, véritable inconscient, est simple mécanisme. L'inconscient comme création du psychanalyste ?Une autre solution consisterait à dire que l'inconscient ne vient à l'être que par l'interprétation. En particulier, l'hypothèse...

9 pages - 1,80 ¤

Les preuves de l'inconscient

Il y a déplacement sur l'analyste de l'amour, de la haine, des émotions, des fantasmes éprouvés par le patient dans son enfance à l'égard de ses parents ou de ses proches. Une pratique couronnée de quelques succès Si l'on parvient à rappeler au souvenir conscient ce qui a été refoulé, alors le conflit psychique né de cette réintégration,...

3 pages - 1,80 ¤

L'inconscient et le psychisme

L'inconscient au sens descriptifEn un premier sens, «inconscient» est surtout utilisé comme adjectif et sert à qualifier ce qui n'est pas actuellement à la conscience, ce qui est «temporairement inconscient». Ces contenus (pensées, souvenirs, sentiments), qui sont à l'état latent et en ce sens inconscients, peuvent, à tout moment, devenir conscients et, rien ne les distinguant des contenus...

3 pages - 1,80 ¤

La découverte freudienne de l'inconscient

Le plaisir est alors lié aux organes génitaux (onanisme). C'est aussi le plaisir de faire souffrir (sadisme) avec son opposé passif (masochisme) ou encore le plaisir de voir et celui d'exhiber. L'enfant prend aussi le parent de sexe opposé comme objet de désir et entre en rivalité avec celui du même sexe. Son monde est alors structuré par...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience comme relation au monde, au corps, à autrui

Elle n'est que dans la mesure où elle cherche à triompher des résistances de la nature et du corps. Sa présence est son vouloir, son action même, et c'est surtout quand semblent se déchaîner les éléments qu'elle prend son véritable sens. Les obstacles de la nature et du corps sont le moyen, la raison, l'organe de la conscience. 3...

5 pages - 1,80 ¤

La conscience comme réalité en soi

Vous pensez bien, écrit Bergson de son côté, que je ne vais pas définir une chose aussi concrète, aussi constamment présente à l'expérience de chacun de nous.» La conscience parait être, pour chacun, l'objet d'un savoir immédiat. Le sujet qui pense, ne sait-il pas aussitôt qu'il pense? et s'il éprouve un sentiment de tristesse, ne sait-il pas, en...

5 pages - 1,80 ¤

L'inconscient parle en nous. Que faut-il penser de cette expression ?

Note : 8/10

XVI (autre critique de Freud). MISE AU POINT DU PLANDans l'introduction, on commencera par expliciter le sens que prend chez Freud l'expression : «L'inconscient parle en nous». Puis on soulèvera des questions qui font problème : L'inconscient communique-t-il ou délivre-t-il un message ? Le discours qu'il tient est-il verbal? Pense-t-il ce qu'il dit ? Pense-t-il comme un «je». On...

6 pages - 1,80 ¤

L'inconscient est-il un destin ?

Note : 8/10

Dans la conclusion, on fera le bilan rapide de la thèse et de sa contradictoire. On formulera ensuite de manière claire et explicite la solution au problème (Nier l'existence de l'inconscient, c'est refuser la possibilité de la connaissance de celui-ci, c'est se condamner à être celui que je n'ai pas voulu ou choisi. C'est lorsque je ne connais...

6 pages - 1,80 ¤

Est-ce dans la solitude que l'on prend conscience de soi ?

Note : 8/10

Au quotidien, chacun de nous est confronté à la rencontre des autres mais aussi à des moments d'isolements momentanés. Ces instants de solitude, souvent voulus ou choisis, permettent, dans la plupart des cas , une prises de conscience globale dont découle une prise de conscience de soi  Au contraire, la véritable solitude correspond à...

7 pages - 1,80 ¤

Faut-il combattre les passions pour être libre ?

Note : 8/10

L'effort et l'énergie qu'exige le combat ne peuvent alors être trouvés que dans les passions elles-mêmes. « On ne triomphe des passions qu'en les opposant l'une à l'autre. « Être libre, ce n'est donc pas être débarrassé de ses passions, mais c'est savoir « les vaincre par elles-mêmes « (ibid.), en faisant dominer celle de la liberté. C....

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on être libre sans être responsable ?

Note : 10/10

Dès lors, si l'homme est absolument libre et que c'est à lui de diriger sa conduite, l'homme est en quelque sorte sans excuse. De même, nous pouvons voir avec Kant, que la liberté se caractérise par l'obéissance à la loi morale qui prescrit d'agir comme si nous la maxime de nos actes puisse...

10 pages - 1,80 ¤

L'artiste est-il le seul à faire un travail créateur ?

Note : 10/10

Spécialement, ensemble des activités accomplies par l'homme pour produire des biens et des services en contrepartie desquels il est rémunéré.* Le travail est souvent associe a la peine et a la souffrance. Dans la Bible d'ailleurs, Dieu punit le premier péché en chassant Adam du jardin d'Eden et en l'obligeant à cultiver désormais une terre stérile : «...

3 pages - 1,80 ¤

La parole rapproche-t-elle les hommes ?

Note : 10/10

||  Définitions des termes du sujet: .    "parole" Usage de la langue, communication d'une pensée , d'un sentiment... "rapprocher les hommes" = établir un échange, combler une distance, créer une complicité.       Si l'on évoque l'image du « mur du silence «, on semble présupposer que la parole est un moyen de lever les barrières entre les hommes. Par la parole, ils peuvent...

3 pages - 1,80 ¤

« Mets-toi à ma place ! » ?

Note : 10/10

Elle nécessite ainsi une situation de communication et même une communication qui est passionnelle. L'expression est en effet une exclamation. On la prononce alors que l'on est énervé ou en proie à une forte émotion et surtout que l'autre ne nous comprend pas. En effet, tout le monde sait que l'on ne peut pas littéralement ou physiquement prendre...

2 pages - 1,80 ¤

« C'est dépassé ! » ?

Note : 10/10

DÉPASSEMENT / DÉPASSER: laisser en arrière, derrière soi, devancer; aller au-delà de certaines limites, excéder, outrepasser. Se dépasser: s'efforcer de sortir de soi-même, d'aller vers une transcendance. PASSE: Dimension du temps écoulé dans son irréductible irréversibilité. D'ordre biologique, pulsionnel, social, historique ou psychologique, le passé pèse sur l'homme dans le sens du déterminisme, mais, il structure aussi...

3 pages - 1,80 ¤

« Le silence est d'or, la parole est d'argent » ?

Note : 10/10

Pour rester dans la symbolique de la sagesse que procurerait la «pierre philosophale», on signalerait que le sage, certes, est d'abord celui qui pense ; mais quand il parle, ses paroles sont conformes à ses pensées, et ses actes conformes à ses paroles. La parole prend corps dans le silence de l'esprit et de l'acte. Elle est donc...

2 pages - 1,80 ¤

« Les bonnes choses ont toujours une fin » ?

Note : 10/10

CHOSE (n. f.) 1. - Désigne la réalité (res en latin : chose) en gén. ; cf. DESCARTES : « chose pensante » (âme), « chose étendue » (matière). 2. - Désigne la réalité, envisagée comme déterminée et statique, existant hors de la représentation ; en ce sens, KANT utilise l'expression « chose en soi ». 3....

3 pages - 1,80 ¤

« C'est vrai puisque je l'ai vu ! » ?

Note : 10/10

VÉRITÉ: La vérité concerne l'ordre du discours, et il faut en cela la distinguer de la réalité. Elle se définit traditionnellement comme l'adéquation entre le réel et le discours. Qualité d'une proposition en accord avec son objet. La vérité formelle, en logique, en mathématiques c'est l'accord de l'esprit avec ses propres conventions. La vérité expérimentale c'est la...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17319 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit