LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

« C'est mon droit ! » ?

- Un droit ne serait-ce pas ce qui est conforme à une règle précise et qu'il est par suite légitime d'exiger soit parce que les lois ou règlements le présentent ou parce que cela résulte de contrats établis en conformité de ces lois, ou parce que cela est conforme à l'opinion en matière morale?- Un droit ne serait-ce...

3 pages - 1,80 ¤

« C'est plus fort que moi ! » ?

Lorsque je suis sous l'emprise d'une passion, je ne me contrôle plus et suis véritablement en dehors de moi-même. Ma passion, c'est ma prison. Elle peut être plus forte que ma conscience ou que ma volonté. TOUTEFOIS, si les passions m'emportent au delà de moi-même, c'est parce que je les laisse faire. Je suis entièrement libre et responsable...

11 pages - 1,80 ¤

« Repartir à zéro » ?

ART: 1) Au sens ancien, tout savoir- faire humain, toute pratique produisant un résultat non naturel (artificiel). 2) Au sens esthétique moderne, production ou création d'oeuvres destinées à plaire (beaux- arts), c'est-à-dire à susciter par leur aspect, une appréciation esthétique positive. Oeuvre d'art : ensemble organisé de signes et de matériaux manifestant un idéal de beauté....

3 pages - 1,80 ¤

« Tomber amoureux » ?

Analyse des termes ► Expression bien ordinaire dont on ne voit guère ce qu'il y aurait à en dire, puisque, d'emblée, chacun la saisit en toute clarté! Pourtant... tentons l'expérience en procédant minutieusement à son analyse, notant même au passage comment opère la réflexion.L'expression comporte deux mots. S'il n'est pas difficile de voir que le second renvoie à l'amour...

3 pages - 1,80 ¤
2 pages - 1,80 ¤

Inviterai-je un anthropophage chez moi ?

Montaigne est un philosophe sceptique, il doute de l'existence d'un bien et d'un mal en soi, il y a des lois et des coutumes ceux qui les enfreignent sont punis. Mais à la question de savoir quelles sont les coutumes qui sont les meilleures Montaigne nous met en garde, toutes les coutumes se valent, que celles qui sont...

2 pages - 1,80 ¤

« Les mathématiques, disait Bertrand Russell, sont une science où on ne sait pas de quoi on parle, ni si ce qu'on dit est vrai» ?

Il sait fort bien que ses démonstrations portent, non pas sur les choses, mais sur des notions; ces notions peuvent être réalisées hors de son esprit, mais c'est elles qu'il fixe et non les objets extérieurs qui les réalisent. Il arrive au vulgaire, au philosophe et même au physicien, de réaliser des abstractions. Le mathématicien ne tombe pas...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on reprocher à l'art d'être inutile ?

5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu. UNE ANECDOTE POUR COMMENCER (Art & Utilité): Platon raconte que Socrate, avant son exécution jouait de la flûte. Un disciple étonné lui demande: "Socrate, pourquoi, joues-tu de la flûte avant de mourir ?" A cela, le condamné à mort lui répondit: "Je joue de la flûte avant de mourir pour...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi refuser la conscience à l'animal ?

Note : 5.1/10

(Aristote). C'est au second chapitre du premier livre de la « Politique » que l'on retrouve en substance la formule d'Aristote. On traduit souvent mal en disant : l'homme est un « animal social », se méprenant sur le sens du mot « politique », qui désigne l'appartenance de l'individu à la « polis », la cité, qui est une forme spécifique de la vie politique, particulière au...

6 pages - 1,80 ¤

A-t-on raison d'accuser la technique ?

Note : 10/10

Si la technique, me dis-je, semble présenter des inconvénients, sinon même des dangers, elle présente néanmoins des aspects positifs, des avantages certains. Ma réflexion abordera donc les avantages de la technique tout en restant sensible à ses inconvénients... • « A-t-on raison d'accuser la technique? « DEMANDE-T-ON. «Avoir raison «, qu'est-ce? C'est ne pas avoir tort, au sens...

11 pages - 1,80 ¤

Peut-on respecter ce que l'on aime ?

Note : 10/10

CITATIONS: « Une personne est ce sujet dont les actions sont susceptibles d'imputation. » Kant, Doctrine du droit, 1797.« Les êtres raisonnables sont appelés des personnes, parceque leur nature les désigne déjà comme des fins en soi. » Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs, 1785. « L'homme, et en général tout être raisonnable, existe comme fin en...

3 pages - 1,80 ¤

Comment se fait-il qu'en dépit du temps je demeure toujours le même ?

Note : 10/10

En effet, nous éprouvons bien le sentiment que notre identité connaît une continuité, nous nous sentons toujours être la même personne d'un jour à l'autre, nous lions nos différentes perceptions en un tout apparemment cohérent. Comment en rendre compte sans l'âme ?   L'identité personnelle sans l'âme.   -          Avant d'expliquer comment un tel sentiment de soi-même est possible, il nous faut expliciter le...

3 pages - 1,80 ¤

Lois naturelles, lois scientifiques, lois sociales, loismorales : le mot « loi » a-t-il toujours le même sens ?

Note : 10/10

La connaissance de la loi fut approfondie par la prise de conscience de sa nécessité. Au stade auquel nous sommes arrivés, l'homme fait dépendre les lois naturelles d'une libre disposition de la divinité : celle-ci aurait pu, pense-t-il, établir que le froid fait évaporer l'eau tandis que la chaleur la congèle. De cette idée il reste peut-être quelque...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il toujours possible de faire la différence entre travail et divertissement ?

Note : 10/10

2) le rapport entre le travail et l'acte de production à l'intérieur du travail. Nietzsche Dans les pays civilisés presque tous les hommes maintenant sont égaux en ceci qu'ils cherchent du travail en vue du salaire ; pour eux tous, le travail est un moyen et non le but lui-même ; c'est pourquoi ils mettent peu de finesse au...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il perdre ses illusions ?

Note : 10/10

Les illusions sont au coeur de nombreuses polémiques. De fait, cette perception fausse, en dehors de toute réalité, peut autant permettre de toucher à un bonheur prenant, qu'à nous mener à notre perte. L'illusion est souvent distinguée comme nous éloignant nécessairement du réel et de la raison. Elle nous induirait vers le faux, le...

9 pages - 1,80 ¤

Être libre, est-ce « avoir tous les droits » ?

Note : 10/10

Rousseau insiste sur l'obéissance à la Loi puisqu'elle exprime la volonté générale. « Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé et par laquelle chacun s'unissant à tous n'obéisse pourtant qu'à lui-même et reste aussi libre qu'auparavant» (Rousseau) Le Contrat Social propose une solution à ce difficile...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi l'homme occupe-t-il une place particulière dans la nature ?

Note : 10/10

1) Point de vue scientifique : même si notre espèce est convaincue de sa prétendue supériorité, sa place ne serait particulière que comme est particulière la place de chaque espèce naturelle.a) Humiliation cosmologique.L'homme croyait la Terre au centre du monde et se croyait au centre de la Terre. Mais Copernic et Galilée démontrent que la Terre n'a pas...

7 pages - 1,80 ¤

L'obéissance aux lois est-elle légitimement fondée ?

Note : 10/10

« Fondation » renvoie à l'idée de créer, instaurer. Vérifions en faisant la substitution tout de suite dans l'énoncé. Dès lors, la question devient : A-t-on le droit (à la place de « légitimement ») d'instaurer l'obéissance aux lois? Est-il bon moralement de former une telle demande, et même une telle exigence? Quelles «bonnes raisons » y aurait-il...

5 pages - 1,80 ¤

Est-il juste d'affirmer que l'art détourne du réel ?

Note : 10/10

  Même quand le but de l'art est l'imitation fidèle de la réalité, l'intérêt que l'on y trouve vient de l'oeuvre elle-même, de l'étonnement devant la puissance d'illusion de l'art : «l'intérêt essentiel s'attache, non au sujet comme tel, mais à la manière, à l'art avec lequel il est exploité», constate Hegel (Esthétique, I, p. 206), car si l'on...

7 pages - 1,80 ¤

Tout peut-il s'acheter ?

Note : 10/10

C'est la raison pour laquelle la loi limite le pouvoir de l'argent. Dans une perspective morale, Kant dira que la personne est ce qui se distingue de la chose, comme la fin se distingue des moyens. Tout être dont l'existence ne dépend pas de la libre volonté, mais de la nature, n'a qu'une valeur relative, c'est-à-dire en rapport avec...

4 pages - 1,80 ¤

Admettre l'existence de l'inconscient rend-il vain tout effort de lucidité envers soi-même ?

Note : 5.3/10

La question présuppose l'existence de l'inconscient comme un acquis incontestable. Il ne s'agira donc pas de questionner la validité ou non de l'hypothèse de l'inconscient. La lucidité désigne la transparence et l'honnêteté vis-à-vis de soi-même. Commencez par montrer que l'inconscient implique une opacité, une obscurité de la conscience par rapport à elle-même (Cf. Freud: le moi n'est pas...

9 pages - 1,80 ¤

La raison peut-elle rendre raison de tout ?

Note : 5.3/10

Mais de telles ambitions dépassent les possibilités de la Raison. Tandis que pour les innéistes (Descartes & Platon) la raison pouvait, grâce à ses intuitions et aux idées qu'elle trouvait en elle, atteindre la réalité profonde et penser l'absolu, pour Kant, la raison qui est constituée par des cadres a priori, mais qui n'a pas d'idées innées, peut seulement...

10 pages - 1,80 ¤

Est-il raisonnable d'aimer ?

Note : 5.3/10

Non, car je puis perdre ces qualités sans me perdre moi-même (...). On n'aime personne que pour des qualités empruntées. » Pascal, Pensées, 1670 (posth.) « Je pourrais posséder toute la connaissance et comprendre tous les secrets, je pourrais avoir toute la foi nécessaire pour déplacer des montagnes, mais si je n'ai pas d'amour, je ne suis rien. » Saint...

7 pages - 1,80 ¤

Quels problèmes philosophiques la notions de choix soulève-t-elle ?

Note : 5.3/10

Or la liberté, c'est précisément, selon lui, le pouvoir de dire «oui» ou «non». Mais, comme l'a remarqué Leibniz, le «sentiment vif interne» de la liberté ne suffit pas à prouver la réalité de celle-ci. Il n'y a là qu'une évidence subjective. Le pouvoir de choisir que nous croyons pouvoir nous attribuer repose peut-être sur une simple illusion (Spinoza). Le rationalisme...

7 pages - 1,80 ¤

Que faut-il penser de cette affirmation: "Nous savons que nous sommes mortels, mais nous ne le croyons pas" ?

Note : 5.3/10

Peut-être ce savoir nous serait-il insupportable, si nous ne pouvions pas l'occulter la plupart du temps... Mais, généralement, nous négligeons de penser à notre condition Les hommes, constate Montaigne (1533-1592), négligent, de penser à la mort : «ils vont, ils viennent, ils trottent, ils dansent, de mort nulles nouvelles» (Essais, I, 20). Nous sommes, disait Pascal, comme des «hommes dans les...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17320 17321 17322 17323 17324 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit