LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Ce qui est naturel est-il normal ?

Calliclès confond le fait et le droit : la nature atteste de ce qui est, pas de ce qui doit être. Quand il s'agit des lois de la cité, son invocation est donc nulle par principe. D'autre part il confond l'universalité des lois de la nature qui est absolue ou a priori (si on ne la pose pas...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que vivre conformément à la nature ?

Le monde est un organisme où tout se tient et la vraie liberté consiste à agir selon l'ordre du monde. Deuxième partie : Vivre en conformité avec le monde. Épictète : « N'essaie pas que ce qui arrive, arrive comme tu veux, mais veux ce qui arrive comme il arrive, et tu couleras des jours heureux. » Quand la nature est connue,...

3 pages - 1,80 ¤

Si la technique est libératrice, de quoi nous libère-t-elle ?

Elle permet en effet une économie de l'énergie physique, et autorise une production plus abondante. De ce point de vue, l'histoire du travail est aussi celle des inventions techniques, progressivement capables d'utiliser des énergies empruntées à la nature, et non plus au corps de l'homme. Celui-ci, à en croire le Protagoras, est particulièrement peu apte à survivre :...

5 pages - 1,80 ¤

La philosophie change-t-elle le monde ?

||Peut-on philosopher avec pour seul projet de trouver sa satisfaction dans l'élaboration d'un système, si « beau « ou cohérent soit-il ? Ne rencontre-t-on pas au contraire, chez tout philosophe, une intention d'ordre pratique, qui consiste à faire en sorte que sa réflexion soit utile et que, puisqu'elle prétend apporter une nouvelle compréhension des choses, elle soit aussi...

3 pages - 1,80 ¤

La philosophie peut-elle se passer d'une réflexion sur les sciences ?

Les sciences affirment leur autonomie, non par un simple accroissement de leur contenu, mais bien plutôt par une modification de leurs méthodes. Ce que cherche à expliquer Galilée est bien ce dont se préoccupait la théorie astronomique d'Aristote ; mais sa recherche se fait inductive (et complémentairement expérimentale), alors que la tradition...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de l'intolérable pour un esprit tolérant ?

La dangerosité d’une attitude doit déterminer qu’on ne la tolère pas. Faut-il ne pas tolérer les Eglises parce qu’elles croient détenir la vérité ? Non, car nous vivons en une heureuse époque et en un heureux pays où les Eglises ont cessé d’être dangereuses. Peut importe au fond les Eglises, car la valeur (le...

4 pages - 1,80 ¤

Un homme libre est-il un homme sans obligation ?

Il ne faut pas se laisser affecter par ce qui ne dépend pas de nous Autonomie intérieure. 2- Cependant, la liberté d'indépendance est incompatible avec la société. ·         Contre cette liberté d'indépendance : critique moraliste : sans lois, pas de garantie de la liberté. Les lois sociales imposent des obligations. ·         Rousseau, Contrat social. La loi, même...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il se battre pour être reconnu par les autres ?

Le rapport à autrui se caractérise par le conflit et la volonté de pouvoir. Pour être reconnu par les autres, il faut s'imposer. Mais, la bonté, les qualités morales sont spontanément reconnues. Celui qui emporte l'adhésion des coeurs n'a pas besoin de se battre pour être reconnu.||Au XXe siècle tout particulièrement, il semble bien que l'idéologie du ...

2 pages - 1,80 ¤

L'État est-il nécessaire parce que les hommes manquent de morale ?

Note : 9/10

C'est bien une telle conception que l'on rencontre chez Hobbes, et elle aboutit en effet à considérer que l'État, en tant que structure qui écrase les désirs ou rancoeurs des individus, est absolument nécessaire à l'établissement de la pure et simple paix civile. Pour Hobbes, l'homme « naturel « n'est animé que de pulsions profondément égoïstes qui génèrent...

2 pages - 1,80 ¤

Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?

Note : 7.5/10

||— La formulation de la question semble impliquer qu'il serait peu digne de l'homme de ne vivre en société que par intérêt : ne peut-on, au contraire, l'affirmer comme une situation positive ?  — Qu'est-ce que l'« intérêt « ici désigné ? Ne pas y comprendre n'importe quel avantage : il faut peut-être distinguer un...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on convaincre autrui qu'une oeuvre d'art est belle ?

Note : 7.5/10

À quoi on doit ajouter que la définition de cette dernière est historiquement variable, et qu'à en retenir des critères datés, on court évidemment le risque de se rendre incapable d'accepter des oeuvres en « illustrant « des versions postérieures.[II. L'oeuvre comme objet de discussion]Pour convaincre, je ne puis ainsi prendre appui sur des arguments relevant d'un savoir...

3 pages - 1,80 ¤

À quelles conditions une activité est-elle un travail ?

Note : 7.5/10

||■ Analyse du sujet — La question est sans ambiguïté : il s'agit de préciser ce qui permet de distinguer, parmi toutes les sortes d'activités qui peuvent se rencontrer, ce qui peut être nommé, de façon rigoureuse, « travail «.— On doit donc recenser d'abord les diverses activités : de l'activité animale aux activités humaines (art, jeu, etc.).— On...

3 pages - 1,80 ¤

La liberté humaine est-elle limitée par la nécessité de travailler ?

Note : 7.5/10

Analyse du sujet : Liberté : Avant tout, la liberté désigne l’absence de toute contrainte étrangère et extérieure. A l’origine : libre condition de l’homme qui n’est pas esclave, qui dispose de sa personne et participe à la vie de la cité. La liberté est un statut, une condition sociale et politique, puis elle devient une caractéristique individuelle et morale. Est...

4 pages - 1,80 ¤

Les vérités mathématiques constituent-elles le modèle de toute vérité ?

Note : 7.5/10

a) Généralité : les mathématiques, dit Descartes, sont « une science générale qui explique tout ce qu'il est possible de rechercher touchant l'ordre et la mesure, sans assignation à quelque matière particulière que ce soit « (Règles pour la direction de l'esprit, 1629). Elles ne considèrent, dans le domaine où on les applique,...

3 pages - 1,80 ¤

Une société peut-elle être objet de connaissance ?

Note : 7.5/10

||— On ne peut ici prendre le terme « objet « que dans une acception métaphorique, faute de quoi la réponse est évidente : il est impossible de considérer une société dans son ensemble comme un objet.— L'existence de la sociologie comme « science « ne permet pas de répondre de façon spontanément positive : ce qui est...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que penser avec rigueur ?

Note : 7.5/10

— La question peut sembler simple, pour peu que l'on pense à analyser la rigueur du raisonnement tel qu'on le rencontre en mathématiques. Mais il ne s'agit pas seulement de raisonner avec rigueur : il est question de « penser «. Cela suppose que l'on prenne le verbe dans un sens large, en explorant les variantes de la...

3 pages - 1,80 ¤

À quelles conditions une démarche est-elle scientifique ?

Note : 7.5/10

■ Analyse du sujet— Aspect un peu paradoxal de la question : lorsque « je « parle, je peux avoir le sentiment de maîtriser totalement ce que je dis. Mais certains aspects du langage lui-même ne m'interdisent-ils pas cette maîtrise ?— On doit tenir évidemment compte de la dimension collective du langage et de son vocabulaire (penser, par...

3 pages - 1,80 ¤

L'imaginaire n'est-il qu'un refuge ?

Note : 7.5/10

Est-ce pour se protéger du réel que l’on s’imagine des mondes autres ? L’imagination n’est-elle qu’une fuite individuelle devant la réalité ? N’a-t-elle pas des effets productifs, réels ? Les mondes imaginaires sont-ils simplement des refuges pour la conscience individuelle, ou abritent-ils des mystères plus insondables ? Que se passe-t-il, réellement, lorsque plusieurs personnes habitent le même monde imaginaire ?||— La façon même...

4 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous maîtres de nos paroles ?

Note : 7.5/10

On peut en déduire, avec Nietzsche, que le vocabulaire ou la langue n'en finit pas de nous aliéner, en nous obligeant à formuler ce qui nous concerne dans des énoncés communs, ordinaires, qui trahissent nécessairement ce que peut être notre singularité.D'un point de vue sociologique, on peut noter, de manière complémentaire, qu'un tel phénomène révèle mon appartenance à...

4 pages - 1,80 ¤

À quoi reconnaît-on qu'un événement est historique ?

Note : 7.5/10

Braudel, Écrits sur l'histoire, 1969. « Qu'est-ce qu'un événement? Est-ce un fait quelconque? Non pas. C'est un fait notable. Or comment l'historien juge-t-il qu'un fait est notable ou non ? Il en juge arbitrairement, [...] car les faits ne se divisent pas, de leur propre nature, en faits historiques et en faits non historiques. » Anatole France,...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il insensé de vouloir transformer l'homme ?

Note : 7.5/10

||— Bien délimiter l'acception de l'adjectif « insensé «.— De quels points de vue peut-on « vouloir transformer l'homme « (organique, physique, moral, social...) ?— L'homme est-il un donné brut, qui n'aurait jamais subi de transformations ?— Quelles différences peut-on faire entre « vouloir transformer l'homme « et constater que l'homme résulte de transformations déjà accomplies ?— N'hésitez...

3 pages - 1,80 ¤

Une existence se démontre-t-elle ?

Note : 7.5/10

||La philosophie entend être l'exercice d'une pensée rigoureuse, et sa réflexion prend volontiers un aspect démonstratif et systématique. Mais tout est-il démontrable ? Ne doit-on pas reconnaître, en particulier, que l'existence est d'un ordre qui ne se prête pas à un traitement logique ? Malgré les tentatives pour démontrer l'existence de Dieu, on doit...

2 pages - 1,80 ¤

La mort ôte-t-elle tout sens à l'existence humaine ?

Note : 7.5/10

.../... C. « Le courage consiste à ne pas craindre la mort. Or, comme la mort est la séparation de l'âme d'avec le corps, cette séparation ne saurait effrayer celui qui aime à être seul. « Plotin, Ennéades, Ille s. apr. J.-C. « Ne méprise pas la mort, mais fais-lui bon accueil, comme étant...

3 pages - 1,80 ¤

Perdre son temps, est-ce le perdre ?

Note : 7.5/10

Ainsi, le temps que l'on perd dans certaines conditions ou situations est-il moins une propriété personnelle qu'une partie d'un temps socialisé, obéissant comme tel à des rythmes et à une organisation qui ne dépendent pas de l'individu. C'est, par excellence, le temps du travail. Dans la mesure où il est défini en fonction de critères collectifs ou sociaux,...

3 pages - 1,80 ¤

Puis-je faire confiance à mes sens ?

Note : 7.5/10

b) C'est Kant qui se chargera de répondre à Hume. Kant pense que pour tirer des expériences qui nous sont données par les sens quelques lois nécessaires et ainsi parvenir à une véritable connaissance du réel, il faut qu'intervienne l'entendement. C'est ce qui se produit en science physique où les données de l'expérience sont...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17325 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit