LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Lorsque la vérité dérange, faut-il préférer l'illusion qui réconforte ?

Note : 5.5/10

||La vérité désigne ici le savoir certain de quelque chose. Que la vérité dérange, voilà qui nous oblige à penser que la vérité, même scientifique, n'est pas dans le ciel de l'esprit pur. La vérité est aux prises avec des croyances, des dogmes, des préjugés. Elle n'est donc pas neutre, mais au cœur des lignes de force qui...

6 pages - 1,80 ¤

Le respect d'autrui exclut-il toute passion ?

Note : 5.5/10

Mais une telle passion signifiera-t-elle que sa personne y trouvera l'occasion de se réaliser pleinement ? Ne peut-on craindre qu'elle connaisse au contraire une certaine ALIÉNATION. Dans les trois acceptions, on trouve l'idée d'une chose ou d'un être devenu étranger à lui-même. On songera ici à Marx. aliénation,...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on se mentir à soi-même ?

Note : 7/10

On rappelle volontiers que l'attitude socratique se résume en une formule : « Connais-toi toi-même «. Sans doute y a-t-il dans ce conseil l'origine d'une exigence de lucidité sur soi qui a durablement traversé la philosophie. Mais l'injonction ancienne est-elle réalisable ? Ne court-on aucun risque de se tromper sur ce que l'on...

7 pages - 1,80 ¤

Pourquoi revenir sur le passé ?

Note : 7/10

Pour les Grecs, l'histoire ne présente guère de sens global : elle est une suite d'événements entre lesquels il est à peu près impossible de repérer un ordre rationnel. Ce n'est qu'avec les historiens marqués par la christianisation que se manifeste la possibilité d'un sens de l'histoire, qui soit à la fois une orientation linéaire et une signification.Il...

3 pages - 1,80 ¤

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?

Note : 7/10

La dot en effet se substitue, en B, aux femmes absentes, mais elle ne les remplace pas. C'est pourquoi elle est en fait destinée à ne pas être durablement conservée : elle doit être à nouveau échangée contre des épouses en provenance d'un troisième groupe C qui, à son tour, se trouvant déséquilibré, devra remettre en circulation la...

3 pages - 1,80 ¤

À quelles conditions une activité est-elle un travail ?

Note : 7/10

Un tel but reste absent de l'activité de l'animal, parce que ce dernier est prédéterminé pour obtenir ce qui lui convient sans avoir la possibilité de d'abord l'imaginer ou se le représenter « intellectuellement «. D'où la formule célèbre : « Ce qui distingue dès l'abord le plus mauvais architecte de l'abeille la plus experte, c'est qu'il a construit...

3 pages - 1,80 ¤

Tout pouvoir s'accompagne-t-il de violence ?

Note : 5.8/10

Le pouvoir désigne en premier lieu la capacité d'action d'un groupe ou d'un individu. Il s'agit ici de nous demander quelle est la réalité du pouvoir politique, puisqu'il ne se confond ni avec la force brute ni avec la violence aveugle.||Dans le monde contemporain, les révoltes semblent fréquentes contre les pouvoirs établis. Et il est également fréquent que...

3 pages - 1,80 ¤

La religion et la morale ont-elles la même finalité ?

Note : 5.8/10

) Ce qui explique pourquoi une chose est telle qu'elle est : organisation de son activité ou de ses parties ; cf. finalité. 4. - Fin dernière : fin ultime au sens de but ou de terme absolu, tel que le souverain bien ; SYN. fin suprême ; fin en soi : pour KANT, fin objective, nécessaire, inconditionnelle...

5 pages - 1,80 ¤

La morale s'apprend-elle ?

Note : 5.8/10

Cette autorité peut être celle d'un précepteur : c'est la version que privilégie Montaigne dans ses Essais ; c'est encore celle qu'admet Rousseau dans Émile, où le précepteur, qui remplace les parents, a pour tâche, non pas comme on le dit volontiers en caricaturant quelque peu la pensée de Rousseau, de procéder à une éducation naturelle, mais de...

3 pages - 1,80 ¤

N'est-on moral que par intérêt ?

Note : 7/10

|| Analyse du sujet :   -          Le sujet ne demande pas s’il arrive qu’on soit moral par intérêt, mais si l’intérêt n’est pas justement l’unique raison d’être de la morale. -          La formulation du sujet est quelque peu provocatrice, car intuitivement, on a tendance à opposer la morale à l’intérêt, comme on opposerait l’altruisme à l’égoïsme. Il est courant de considérer...

3 pages - 1,80 ¤

Faire son devoir, est-ce renoncer à sa liberté ?

Note : 7/10

L'obéissance au seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. (Du Contrat Social) La liberté ne consiste pas à suivre nos désirs. Elle n'est pas dans l'absence de contraintes mais dans le libre choix des contraintes que l'on se donne à soi-même. On peut...

7 pages - 1,80 ¤

La liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser ?

Note : 5.1/10

||Le premier sens de la liberté qui vient à l’esprit est celui qui l’identifie à l’absence de contraintes, au fait de ne pas être empêché et d’agir selon son désir et sa volonté. En ce sens associer la liberté au pouvoir de refuser est admissible dans la mesure où l’objet de ce pouvoir serait les contraintes que l’on...

6 pages - 1,80 ¤

Nature et société sont-elles au même titre objet de science ?

Note : 5.1/10

Le physicien fait bien partie du monde qu'il étudie, mais ce n'est pas le monde dans son ensemble qu'il cherche à connaître : son approche se cantonne à un phénomène « local «, qu'il peut considérer « objectivement « parce qu'il lui est totalement étranger. Pour le sociologue, la situation n'est pas exactement équivalente : il fait partie...

3 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle seulement affaire de logique ?

Note : 5.1/10

* Par opposition à l'expérience : faculté de fournir des principes a priori (c'est-à-dire indépendants de l'expérience) * Au sens objectif : principe d'explication, cause (exemple : les raisons d'un phénomène). * Argument destiné à légitimer un jugement ou une décision (exemple : donner ses raisons). [Introduction] Le vocabulaire non spécialisé distingue volontiers, à partir du substantif « raison «, deux adjectifs...

3 pages - 1,80 ¤

À quoi reconnaît-on une attitude religieuse ?

Note : 5.1/10

La religion ne se résume donc pas qu'à des rituels individuels on peut donc la reconnaître dans des réunions, des rassemblements de fidèles.  Le sacrifice est également une forme étendue du culte à Dieu qui vise à l'honorer par une offrande (homme, animal, nourriture). Ce rituel veut symboliser l'amour mais aussi la crainte des...

3 pages - 1,80 ¤

Y-a-t-il contradiction entre la prétention des sciences à la vérité et le fait qu'elles ont une histoire ?

Note : 5.1/10

La vérité ou la fausseté qualifient donc non l'objet lui-même mais la valeur de mon assertion.La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai.   Analyse du sujet     ·         Eléments de définition   ® Contradiction = 1° Relation entre deux propositions dont l'une est la négation de l'autre parce qu'elles diffèrent en tout - en quantité...

8 pages - 1,80 ¤

De quelle vérité l'opinion est-elle capable ?

Note : 5.1/10

ou un « de mon point de vue... » qui signaleraient immédiatement un enracinement dans la singularité, et ne laisseraient présager, en guise de ce que l'on nomme si volontiers « débat d'opinions », qu'un affrontement de jugements a priori dont ne pourrait sortir aucune idée claire, chaque intervenant demeurant en général, à la fin d'un tel...

3 pages - 1,80 ¤

Notre connaissance du réel se limite-t-elle au savoir scientifique ?

Note : 5.1/10

 » En effet, si la science moderne prend naissance avec l'apparition de l'expérimentation, la croyance en l'observation, en l'expérience première et en ses prétendus faits est l'obstacle premier et majeur à la connaissance rationnelle. L'exemple le plus célèbre et le plus célébré reste le dispositif expérimental par lequel Galiléé, à l'aube du XVII ième, parvint à établir correctement la...

7 pages - 1,80 ¤

La technique peut-elle améliorer l'homme ?

Note : 5.1/10

Les techniques médicales ont désormais la capacité d'intervenir sur les personnes elles-mêmes et sur ce qui les définit traditionnellement. De tels aboutissements inaugurent-ils une ère radicalement neuve, dans laquelle l'homme pourrait être « amélioré« ? ou s'agit-il seulement d'une amplification de phénomènes déjà anciens ? [II. Les améliorations déjà effectuées] D'un certain point de vue, on peut admettre que...

4 pages - 1,80 ¤

L'art n'est-il qu'un mode d'expression subjectif ?

Note : 5.1/10

||L'art n'est-il qu'un mode d'expression subjectif ? - cette question est formulée de façon totale : soit il n'est qu'un mode d'expression subjectif, soit il n'est pas que cela et donc la question qu'il faudra se poser est la suivante : quel est-il dans ce cas précis ? Notons l'emploi du «ne...que « qui sera...

11 pages - 1,80 ¤

Que veut-on dire quand on dit : «C'est beau » ?

Note : 5.1/10

Cette finalité ne se ramène pas au critère classique de la perfection puisque celle-ci suppose Inadéquation de ce qui est à l'idée ou concept. Or, nous venons de le voir, le jugement de goût est toujours particulier et ne procède pas par concepts. Cette finalité est sans fin. On ne peut lui assigner...

6 pages - 1,80 ¤

Pourquoi craindre la mort ?

Note : 5.1/10

||La question « pourquoi « peut s’entendre de deux manières : lorsque je demande « pourquoi «, je demande quelle est la cause de quelque chose, qu’elle est la raison du fait qu’elle se soit produit. Mais je peux interroger également le but de cette chose, sa fin, l’objet vers quoi elle tend : je demande par exemple...

6 pages - 1,80 ¤

Le désir peut-il être désintéressé ?

Note : 5.1/10

Bien au contraire, l'effort pour être et le désir qui le signifie ou l'exprime sont un mouvement vers l'accroissement de la puissance ; non pas certes de la domination, mais de la puissance d'exister, et du pouvoir d'affirmation. Spinoza renverse encore une fois l'ordre des termes : ce n'est pas pour connaître que l'homme désire...

6 pages - 1,80 ¤

Notre pensée est-elle prisonnière de la langue que nous parlons ?

Note : 5.1/10

Dans ce cas, la langue influence-t-elle la pensée, la transforme-t-elle ? 1ère partie : la langue est un carcan à notre pensée. « Nous pensons un univers que notre langue a d'abord modelé «, affirme Benveniste (Benveniste, Problèmes de linguistiques générale). Il signifie par là qu'en fonction de la langue que nous parlons, nous ne « découpons «...

15 pages - 1,80 ¤

La question : « Qui suis-je ? » admet-elle une réponse exacte ?

Note : 8.5/10

Ce sujet est l'illustration parfaite de la nécessité de bien lire la question jusqu'au bout: il ne s'agit pas seulement de parler de la connaissance de soi en général mais de réfléchir à un problème précis à propos de la question « qui suis-je ? «. On ne se lancera donc pas sur des souvenirs à propos de...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17326 17327 17328 17329 17330 17331 17332 17333 17334 17335 17336 17337 17338 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit