LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Y a-t-il des degrés de vérité ?

Les degrés de vérité apparaissent alors comme autant de degrés dans notre rapport réflexif au monde, et la notion de degrés de vérité acquiert une nouvelle forme de validité.   Locke   « Il y a différents états dans lesquels l'esprit se trouve imbu de la vérité, et auxquels on donne le nom de connaissance. Il y a une connaissance actuelle, qui est...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des vérités subjectives ?

Toutes idées vraies est en Dieu, puisque les idées sont des modes de l'attribut pensant de Dieu. Les idées vraies sont claires et distinctes. Elles portent en elles-mêmes la certitude de leur vérité, puisque la vérité est à elle-même sa propre norme et n'a aucun critère en dehors d'elle-même. C'est dans son Ethique...

3 pages - 1,80 ¤

Comment distinguer le vrai de l'opinion ?

    Proposition de plan   I. Le problème de l'existence de l'opinion vraie Cette première partie voudrait explorer la voie la plus évidente pour distinguer le vrai de l'opinion, celle de l'examen méthodique de leurs contenus en les comparant au réel : très vite le problème de l'existence de l'opinion vraie apparaît, si bien que le premier critère possible, celui de la différence...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire « à chacun sa vérité » ?

||« Il n'arrive pas souvent que les hommes, lorsqu'ils échangent paroles ou écrits, se donnent expressément pour but de découvrir la vérité ou de s'en approcher. La vérité n'est presque jamais, en tant que telle, le souci des humains.En revanche, celui qui parle ou agit pense toujours (et affirme souvent) qu'il a raison de parler ou d'agir comme...

7 pages - 1,80 ¤

Pourquoi tient-on ses opinions pour vraies ?

Croyances et coutumes permettent de juger. Le jugement avec Montaigne ne contredit pas le doute puisqu'il est toujours arrêt et mouvement. Il y a une communication constante entre la pensée et la vie. On pense la vie en vivant. Il met en valeur la contingence des croyances. Le jugement permet d'intercaler entre moi et mes croyances tout un...

2 pages - 1,80 ¤

Les activités de l'esprit sont-elles assimilables aux opérations d'une machine ?

·         Enjeu : une science de l'esprit digne de ce nom doit-elle nécessairement assimiler l'esprit à une machine et ce faisant, faire abstraction des dimensions existentielles de l'esprit comme si celles-ci n'étaient pas déterminantes pour la compréhension de la pensée ?   Problématique : Assimiler l'esprit à une machine contribue à augmenter la connaissance que l'on peut avoir de cette substance immatérielle. En...

4 pages - 1,80 ¤

Que reste-t-il du concept scientifique de matière ?

  Après l'isolement et la domestication au laboratoire de l'électron et du proton, les modèles d'atome planétaires, successivement perfectionnés par le calcul des orbites et des sauts orbitaux, complétés de l'apport nucléaire du neutron et d'autres particules, ces modèles n'ont cessé de souffrir du caractère précaire de leur validité, sous l'emprise conjuguée de...

2 pages - 1,80 ¤

Comment dépasser l'opposition entre l'esprit et la matière ?

Pour lui, il faut qu'il existe un moi, un sujet de la connaissance avant que toute connaissance ou expérience du monde soit possible.Le Dualisme de Descartes. Descartes, lui, ne constitue ni un univers sans pensée, ni un monde de reflets. C'est qu'il ne résoud point a priori le problème des origines (comme Lucrèce), et ne considère pas l'homme...

6 pages - 1,80 ¤

La matière est-elle spirituelle ?

MATIÈRE: * Ce en quoi les choses sont faites, par opposition à la forme. * En logique (matière d'un raisonnement) : ce qu'énoncent les termes d'un raisonnement, indépendamment des relations qu'ils entretiennent les uns avec les autres (contraire : forme). * Chez Aristote, ce qui est susceptible de recevoir une forme. * En sciences, les éléments constitutifs...

4 pages - 1,80 ¤

La matière suffit-elle à tout expliquer ?

L'opération critique effectuée ici par Marx consiste à redéfinir la réalité humaine. Il s'agit de rejeter la thèse de l'existence d'une nature humaine et de lui substituer l'analyse d'une réalité sociale complexe et structurée, où les hommes édifient historiquement leur individualité en « produisant leurs conditions d'existence «.Il s'agit donc de récuser une vue abstraite et éloignée du...

9 pages - 1,80 ¤

La matière précède-t-elle l'esprit ?

Problématique La matière représente tout ce qui touche au sensible, elle est le corps, le principe de vie, le domaine de la rencontre du hasard et de la nécessité dans les jonctions d'atomes. L'esprit touche à l'opposé, il est éthéré et reste dans l'abstrait, il symbolise la liberté de l'homme,...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on comprendre la relation de la matière à l'esprit ?

TEXTE 1 : DESCARTES, Principes de la philosophie (1644) Les Principes de la philosophie sont le dernier ouvrage de Descartes, qu'il a voulu systématique et didactique. La deuxième partie est consacrée à l'étude de la substance étendue : Descartes y expose les fondements de sa physique. "Que ce n'est pas la pesanteur, ni la dureté, ni la couleur, etc., qui...

2 pages - 1,80 ¤

À quelles conditions la matière et l'esprit peuvent-ils être objets de connaissance scientifique ?

* Dans cet extrait, Arendt envisage la question de la permanence des oeuvres d'art. Pourquoi les hommes, les civilisations se sont toujours attachés à laisser derrière eux des oeuvres d'art ? Cette question, davantage anthropologique que philosophique en apparence, n'est pas si éloignée qu'elle n'en à l'air de notre réflexion sur la beauté. Mais avant de considérer ce...

1 page - 1,80 ¤

L'opposition de la matière et de l'esprit est-elle une évidence du sens commun ?

TEXTE 2 BACHELARD. Après avoir publié en 1932 Le Pluralisme cohérent de la chimie moderne, Gaston Bachelard publie en 1953 un second ouvrage consacré à l'épistémologie de la chimie, Le Matérialisme rationnel, où il tente de dégager le sens véritable du concept de matérialisme lorsqu'il s'applique à la chimie contemporaine. Loin d'être un concept simple, renvoyant à une...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il poser des limites aux manipulations du vivant ?

Plus précisément, il s'agit dans notre passage de substituer « à la philosophie spéculative qu'on enseigne dans les écoles » une « philosophie pratique ». La philosophie spéculative désigne la scolastique, qui fait prédominer la contemplation sur l'action, le voir sur l'agir. Aristote et la tradition grecque faisaient de la science une activité libre et désintéressée, n'ayant d'autre...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on comprendre le vivant en laboratoire ?

Note : 8/10

|| Le laboratoire est un milieu scientifique par excellence : il est lui-même le produit de la science. Etudier le vivant en laboratoire c’est adopter le postulat d’après lequel on peut comprendre le vivant hors de son milieu naturel. La tension est manifeste : soit l’on privilégie les techniques précises de l’analyse scientifique qui exigent...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on soumettre le vivant à une norme ?

Note : 8/10

L'être vivant  n'est pas une machine qui obéirait à un principe algorithmique propre à son espèce. Plusieurs cas hors norme ont déjà été décelé chez beaucoup d'espèce. Plutôt qu'écarter l'individu de  la norme établie, ne vaut il pas mieux repenser cette norme?          On pourrait certes objecter que remettre en question l'idée de norme pourrait risquer d'écarter l'idée...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance du vivant doit-elle renoncer à l'idée de finalité ?

Note : 8/10

Le mécanisme ne régit aucunement l'univers en somme, il n'est d'ailleurs aucunement intelligible, puisque la monade ne comprend que de l'organique, c'est à dire qu'on ne parvient à en rendre compte comme quelque chose d'intelligible que par considération de sa fin et non par la prise en compte de ses causes efficientes. L'idée majeure, c'est que Descartes n'a...

5 pages - 1,80 ¤

Comment expliquer l'origine et l'évolution du vivant ?

Note : 8/10

Je vais maintenant démontrer que l'emploi continuel d'un organe, avec des efforts faits pour en tirer un grand parti dans des circonstances qui l'exigent, fortifie, étend et agrandit cet organe ou en crée de nouveaux qui peuvent exercer des fonctions devenues nécessaires.( ... ) Relativement aux habitudes, il est curieux d'en observer le produit dans la forme particulière...

6 pages - 1,80 ¤

La biologie constitue-t-elle un modèle pour les sciences de l'esprit ?

Note : 8/10

L'esprit est expliqué selon les critères darwiniens : un trait a été sélectionné en tant qu'il augmente les chances de survie et de reproduction. L'étude de l'esprit appartient aux sciences de la vie. La biologie étudie l'esprit à travers deux types de causes. L'esprit peut être expliqué selon des causes prochaines : en tant qu'il est utile à la survie...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on réduire le biologique au physico-chimique ?

Note : 8/10

Il ne faut pas confondre la variabilité des individus et l'invariance propre à l'espèce.Ces trois critères, présents en un même être, nous permettent-ils de distinguer assurément le vivant de l'inerte ? Après tout les machines sont également des objets téléonomiques, les machines peuvent s'autoréguler et les ordinateurs, en raison de la programmation, ont une certaine autonomie. Il est...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on assimiler un organisme vivant à une machine ?

Note : 8/10

Première partie: le vitalisme d'Aristote. Aristote assimile la vie à l'âme, parce que c'est l'âme qui rend la vie possible. Ce vitalisme s'accompagne d'un finalisme selon lequel c'est la fonction qui crée l'organe et détermine l'articulation des différents organes dans le vivant. Les phénomènes vitaux semblent impliquer la finalité. Les éléments du corps sont adaptés les uns aux autres,...

5 pages - 1,80 ¤

Comprend-on le vivant en l'opposant à l'inerte ?

Note : 8/10

e) Si une machine subit une modification, cette modification persiste : une bielle faussée reste faussée tant qu'on ne l'a pas redressée; et elle reste alors droite tant qu'une cause extérieure ne l'a pas de nouveau faussée. Mais si un vivant subit une modification, il ne la garde pas toujours : ou bien il meurt ou bien il...

3 pages - 1,80 ¤

Comment définir le vivant ?

Note : 8/10

.. De la bactérie à l'homme en passant par la plante, le vivant assimile et rejette des substances. Il y a donc un échange entre le vivant et son milieu. D'où un troisième critère, le vivant respire. Il transforme par des réactions de combustion l'énergie des aliments en énergie utiles pour ses cellules. D'ailleurs, la mort se signale...

2 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il de réel qu'interprété ?

Note : 8/10

Réalité / Réel Réalité: * Caractère de ce qui a une existence concrète, par opposition aux apparences, aux illusions ou aux fictions de notre imagination. * Ensemble des choses et des faits réels. Réel: * Comme adjectif : qui existe effectivement, et pas seulement à titre d'idée, de représentation ou de mot (exemple : un pouvoir réel). * Comme nom...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17339 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 ... 17510 17511 17512 17513 17514 17515

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit