LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Sommes-nous tels que nous paraissons aux yeux des autres ?

La conscience, dans son rapport immédiat avec elle-même, n'est que l'identité vide du Je = Je, une tautologie sans contenu. Toute conscience rencontre autrui, l'Autre, une autre conscience de soi. Il n'y a, en fait, de véritable conscience de soi que moyennant le retour à soi à partir de cet « être-autre ». Autrement dit, la conscience de...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on vaincre la peur de l'autre ?

||• L'expression « la peur de l'autre « est ambiguë : elle peut désigner soit la peur que l'autre ressent à cause de ma présence, soit celle que je ressens à cause de sa présence. Y a-t-il lieu de privilégier un seul sens ?• La « peur de l'autre « est ici postulée comme un fait premier, résultant...

6 pages - 1,80 ¤

L'amitié est-elle une forme idéale de relation à autrui ?

Est-elle un idéal au sens de "la plus agréable", celle qui nous plaît le plus, qui nous procure un maximum de satisfaction ? Ce sujet peut aussi avoir une dimension politique : si je ne respecte que mes amis, qu'en est-il des autres ? Si l'idéal, c'est le respect de la liberté d'autrui, et comme je ne peux...

3 pages - 1,80 ¤

Puis-je savoir qui je suis ?

Avons-nous les moyens d'explorer notre inconscient ?S'il est fort improbable que nous puissions parvenir à une connaissance absolue de nous-mêmes - ce qui ferait de nous l'égal des " dieux " qu'évoque l'inscription du temple de Delphes -, nous pouvons tout de même accéder à une meilleure connaissance de nous-mêmes.L'introspection nous permet de mettre de l'ordre dans nos...

9 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que je sous-entends quand je parle d'autrui comme de mon semblable ?

Celui qui me ressemble, ce peut-être celui qui partage mes croyances, mes haines, mes folies. Et en effet, le critère de ressemblance désigne le semblable. Toutes les délimitations du domaine du "semblable" sont alors possibles. Spinoza butte sur un écueil: en posant comme irréductible la singularité des individus, on ne peut donner de critère universel de reconnaissance du...

5 pages - 1,80 ¤

Les autres nous empêchent-ils d'être nous-mêmes ?

De plus, sa présence m'empêche d'être ce que je suis, il faut que je comporte en être social. Mais être soi-même, n'est ce pas d'abord se connaître et être maître de soi même ? Et pour cela, l'autre n'est-il pas nécessaire ?   Je suis le seul responsable de moi-même et les autres n'entrent pas en ligne de compte - L'individu décide lui-même...

2 pages - 1,80 ¤

Autrui peut-il m'aider ?

Je suis seul et sur le plan de la conscience non thétique (de) moi. Cela signifie d'abord qu'il n'y a pas de moi pour habiter ma conscience. Rien donc à quoi je puisse rapporter mes actes pour les qualifier. Ils ne sont nullement connus, mais je les suis [...]. Ma conscience colle à mes...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il craindre le regard d'autrui ?

Note : 5.4/10

||Ici, pas de concept particulier; des mots d'usage courant. C'est la question elle-même qui est étrange. Pourquoi faudrait-il craindre le regard d'autrui ?Si vous évoquez votre expérience personnelle, vous trouverez des raisons empiriques (tirées de l'expérience) qui peuvent expliquer que l'on puisse parfois craindre le regard des autres sur soi-même. Le regard porté sur soi peut être gênant,...

10 pages - 1,80 ¤

Le passionné est-il l'ennemi de lui-même ?

Note : 5.4/10

Un homme passionné est un homme qui met son désir au principe de son action, c'est-à-dire qui n'agit pas raisonnablement et ne s'en réfère pas à la raison, au bon sens et à la morale pour diriger sa vie, mais à sa seule envie particulière. Le passionné est donc, à l'inverse du sage réfléchi, un être impulsif, gouverné...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure peut-on dire que "je" est un autre ?

Note : 5.4/10

q       Mais Hegel montre également que celui impose son pouvoir peut devenir dépendant de ceux qu'il asservit, et que l'esclave devient par son travail même indépendant du maître : conflits et contradictions ne sont pas figés, ce sont les moteurs mêmes des transformations de la conscience et de celles de l'histoire... 2.       Qui suis-je ? A ~ Ambiguïté du terme même d'identité. q       Il n'est donc pas...

2 pages - 1,80 ¤

Vouloir être soi-même, est-ce une illusion ?

Note : 6/10

En ce sens je suis un être passif et agi, qui n'a ni le contrôle de lui-même, ni de son passé, un être scindé. Le but de la cure est de faire en sorte que je prenne conscience de ce conflit, que je reprenne la maîtrise de mon histoire. Au lieu de subir ce que je ne connais...

5 pages - 1,80 ¤

Suis-je ce que mon passé fait de moi ?

Note : 6/10

Moi seul en effet peux décider à chaque moment de la portée du passé: non pas en discutant, en délibérant et en appréciant en chaque cas l'importance de tel ou tel événement antérieur, mais en me « pro-jetant » vers mes buts, je sauve le passé avec moi et je décide par l'action de sa signification. Cette crise...

4 pages - 1,80 ¤

Autrui peut-il être autre chose pour moi qu'un obstacle ou un moyen ?

Note : 6/10

A-t-on le droit de traiter ainsi un homme ? Et que devraient être nos relations avec autrui si l'on ne se limite pas à en faire un obstacle ou un moyen ?   Introduction Il y a en moi, comme en tout homme, deux mouvements opposés. Le premier me fait entrer en société car je ne peux me passer des autres...

7 pages - 1,80 ¤

Autrui est-il un vivant parmi les autres ?

Note : 7/10

||Autrui, c’est celui qui est autre que moi, qui n’est pas moi. Dans sa définition même, autrui se constitue par rapport à moi, et non par rapport au autres. Autrui est donc relatif à moi, parce qu’autrui, c’est celui n’est pas l’animal ou la plante, c’est l’être humain, le vivant de la même espèce...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un homme seul ?

Note : 6/10

Que représentent un sujet ou une personne retirés du monde des hommes ?  Un homme seul est-il uniquement isolé ? N'est-il pas avec autrui, considéré alors comme absent? Être seul, est-ce une suppression d'autrui ou modalité du rapport aux autres ou à une réalité supérieure ? Et si être seul signifiait aussi une possibilité d'attention et une...

6 pages - 1,80 ¤

Doit-on limiter l'expérimentation sur le vivant ?

Note : 6/10

L'expérimentation sur le vivant peut être dangereuse sur la nature et sur l'homme (clonage, OGM, etc.). Il est donc impératif de la limiter par des lois bioéthiques. MAIS, La connaissance du vivant ne peut pas ne pas passer par l'expérimentation. Toute expérience doit donc être tentée si elle permet d'accroître notre savoir ou d'améliorer la condition humaine.|| Pour démarrer.   Un...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il possible de vraiment connaître autrui ?

Note : 6/10

Or les êtres humains ne sont pas identiques. Enfin, connaître autrui par analogie, ce n'est pas connaître l'autre qui est différent de moi, mais un autre moi-même, un moi semblable à moi. Connaître autrui, dans ce qu'il a d'original par rapport à moi, est donc hors de portée d'un raisonnement par analogie. La connaissance d'autrui par intuition?On pourrait penser...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on prouver l'existence de Dieu ?

Note : 6/10

Il y eut dans l'histoire de nombreux cas de conversion, mais les raisonnements philosophiques n'y eurent aucune part : les Africains qui devinrent chrétiens ne lurent pas Descartes ni saint Anselme.En outre s'il y avait réellement preuves de l'existence de Dieu, les incroyants ne seraient plus que des imbéciles ou des ignorants, à moins qu'ils ne fussent, comme...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qu'un maître ?

Note : 6/10

Le maitre ne doit pas accepter de dominer l'autre.   3.      Peut-on finalement unifier les différents sens du mot maitre ?   ·         Sur ce qu'est un maitre, nous avons donc pu avancer : nous avons vu que le maitre était celui qui enseigne, qui a des disciples auxquels il transmet un savoir. Nous avons vu aussi que le maitre pouvait être celui qui a le...

6 pages - 1,80 ¤

La culture va-t-elle de pair avec le progrès ?

Note : 6/10

Il faut garder à l'esprit l'idée que la culture doit être un progrès. Comment éviter toutefois les conséquences fâcheuses développées en deuxième partie ? Un homme plus cultivé qu'un autre n'est pas moralement un homme meilleur qu'un autre. Si la culture peut être moralement souhaitable, elle ne rend pas moralement meilleur. On peut généraliser cela : la culture entraîne une progression...

6 pages - 1,80 ¤

La connaissance de l'inconscient est-elle nécessaire à la connaissance de l'homme ?

Note : 5.1/10

||   Que peut vouloir dire "connaître" l'inconscient et/ou l'homme ? La connaissance de l'inconscient est-elle possible (n'est-ce pas par nature ce qui nous reste inconnu) ? Pourquoi introduire une nécessité dans cette connaissance ? Quelle définition de l'homme peut alors être ici supposée ? Que deviennent les idées de volonté, responsabilité, maîtrise de soi ? Qu'est-ce que "se connaître"...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il avoir vécu un événement pour le comprendre ?

Note : 5.1/10

L'historien détermine les raisons d'un événement, il isole, au sein de la succession, des relations de consécution. Le sens de l'histoire émerge d'une longue enquête qui met en évidence le réseau des causes et des conséquences. C'est donc au terme d'une recherche minutieuse que le sens de l'histoire apparaît au chercheur. Le sens, direction et signification, de l'histoire...

3 pages - 1,80 ¤

Est-il possible de bien se connaître ?

Note : 5.1/10

CONNAÎTRE / CONNAISSANCE: 1. - Être familier de quelqu'un ou quelque chose. 2. - Discerner, distinguer quelque chose : « Le premier et le moindre degré de connaissance, c'est d'apercevoir » (CONDILLAC) 3. - Posséder une représentation de quelque chose, en part. une représentation exacte. 4. - Connaissance: a) Acte par lequel un sujet s'efforce de saisir...

4 pages - 1,80 ¤

Comprend-on mieux ce dont on connaît l'histoire ?

Note : 5.1/10

Confirmation par la philosophie elle-même : dès Aristote, l'analyse d'un problème est précédée d'un panorama de ses solutions anciennes. Avec Hegel, l'Histoire devient la dimension fondamentale de l'Être lui-même : être, c'est d'abord avoir été.c. Paradoxe de cette « connaissance » : elle me permet de comprendre ce qui est devant moi par référence à ce qui n'est...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il se méfier des apparences ?

Note : 5.1/10

Pourquoi un tel ancrage, sinon parce qu'il y aurait un réel désir de se fier aux apparences? Certes l'apparence correspond bien à ce que notre sensibilité sent des choses, c'est-à-dire à leur surface (ce que Platon appelle image ou reflet), ou encore à leur extériorité (tout ce que les sens peuvent saisir). Mais l'apparence est aussi ce que...

8 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17340 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit