LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Peut-on jamais penser seul ?

PENSER: Exercer une activité proprement intellectuelle ou rationnelle; juger; exercer son esprit sur la matière de la connaissance; unir des représentations dans une conscience. PEUT-ON : Ce genre de sujet interroge sur la capacité, la faculté, la possibilité de faire ou de ne pas faire quelque chose, d'être ou de ne pas être. Il faudra distinguer la possibilité...

3 pages - 1,80 ¤

Que peut-on savoir d'autrui ?

Le sujet propose donc un certain rapport à autrui, celui du savoir, et demande que l'on s'interroge sur l'extension de ce rapport. Il faudra envisager autrui dans le rapport de différence et de ressemblance qu'il entretient avec moi : peut-être ne puis-je savoir d'autrui que ce que je sais de moi-même en tant qu'appartenant à l'humanité ; il y aurait...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance de soi peut-elle être sincère ?

■ Une idée communément reçue. Il faut se connaître : « Connais-toi toi même «, tel était la maxime gravée sur le fronton du temple de Delphes, et Socrate fit une des conditions de l'attitude philosophique.  ■ Le problème. Cependant, la question se pose de la possibilité même de véritablement se connaître soi-même. En effet,...

9 pages - 1,80 ¤

L'apparence est-elle un mensonge ?

Note : 7/10

Cette séparation entre l'être et l'apparence, la vraie réalité et la réalité inauthentique, se retrouve chez Kant qui sépare la réalité nouménale (celle des choses en soi) de la réalité phénoménale (celle que nous connaissons théoriquement). L'homme ne peut jamais connaître qu'une réalité informée par les formes a priori de sa sensibilité (espace et temps) et les concepts...

9 pages - 1,80 ¤

À quoi reconnaît-on qu'un événement est historique ?

Note : 7/10

.../... Le commentateur s'étrangle de joie. Mais son enthousiasme suffit-il à justifier l'expression qu'il utilise ? Car, dans les médias, cette expression semble revenir avec une fréquence un peu troublante : feraient immédiatement partie des « événements historiques « des événements aussi divers que la victoire d'une équipe (si possible nationale) de football, une rencontre (la vingt-cinquième de l'année...)...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il des limites à une connaissance de l'homme par les sciences ?

Note : 7/10

 ||Envisager l’homme comme un objet de connaissance scientifique c’est suggérer que l’on peut réduire son existence à un quelconque déterminisme. Car la science définit en premier lieu par rapport à son objet les lois qui le régissent, afin de le rendre prévisible.   Mais l’homme dans la science est en premier lieu le sujet...

4 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une logique de la réalité ?

Note : 7/10

-          L'empirisme (cf. Hobbes, Locke, Berkeley, Hume) : pensée d'abord anglo-saxonne, ses représentants affirment que le fondement de la connaissance se trouve dans l'expérience sensible. La réalité ne se borne qu'aux objets singuliers et aux phénomènes, évitant ainsi de parler d'une réalité de l'esprit comme chez Descartes. Par exemple Locke combattra les idées innées cartésiennes et montrera que l'entendement est...

3 pages - 1,80 ¤

La connaissance commune est-elle pour la connaissance scientifique un obstacle ou un point d'appui ?

Note : 7/10

[I - Caractères et buts de la connaissance scientifique] On peut commencer par rappeler, avec Auguste Comte (loi des trois États) que la connaissance scientifique correspond à une manière nouvelle de questionner la nature : il ne s'agit plus de se demander pourquoi les phénomènes se produisent (ce qui entraînait vers une recherche théologique ou métaphysique des causes premières...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique est-elle limitée ?

Note : 5.1/10

En réalité, Hegel lui-même souligne que la phrase peut aussi signifier que tout ce qui est rationnel doit être. Il s'agit surtout de dire que la philosophie est compréhension du réel et non la "construction d'un au-delà qui serait (...) dans l'erreur d'une façon de raisonner partielle et vide." « Tout ce qui est réel est irrationnel, tout ce...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi est-on victime des apparences ?

Note : 5.1/10

Ces hommes sont donc plongés dans l'illusion (ils prennent les ombres pour la réalité) et développent une science illusoire (qui consiste à repérer des ordres de passage).A propos de ces étranges prisonniers, Socrate déclare : « Ils nous ressemblent». Ces prisonniers, c'est nous ; leurs illusions sont les nôtres. Le monde de la caverne, le monde non réel...

3 pages - 1,80 ¤

Les contemporains d'un événement peuvent-ils en comprendre le sens ?

Note : 5.1/10

            2° Rapporter un événement au fil directeur de l'histoire exige une compréhension rétrospective             Il semble cependant possible de distinguer différents niveaux de compréhension d'un événement : on peut ainsi penser que si les contemporains peuvent dégager les causes passées d'un événement, seule la connaissance de ce qui suit l'événement permet de l'intégrer dans une vision plus large du...

3 pages - 1,80 ¤

Dire que la connaissance a une histoire, est-ce renoncer à l'idée de vérité objective ?

Note : 5.1/10

On peut admettre, depuis Kant, que ces phénomènes sont la version que le monde présente pour nous, en fonction de nos capacités d'observation (si techniques soient-elles), mais qu'ils ne correspondent pas à la réalité (à ce que Kant nommait les « noumènes »). Si la science prétendait établir une vérité absolue ou définitive, elle prétendrait du même coup...

5 pages - 1,80 ¤

Comment définir un être vivant ?

Note : 5.1/10

En de pareilles circonstances, les Loups les plus vites et les plus agiles auront plus de chance que les autres de pouvoir vivre. Ils seront ainsi protégés, élus, pourvu toutefois qu'avec leur agilité nouvellement acquise ils conservent assez de force pour terrasser leur proie et s'en rendre maîtres, à cette époque de l'année ou à toute autre, lorsqu'ils...

13 pages - 1,80 ¤

La connaissance a-t-elle des limites ?

Note : 5.1/10

Mais ces règles fournissent aussi les limites structurelles de la connaissance à un moment donné, à une époque. Et ce n'est qu'en changeant cette manière de savoir, en modifiant radicalement la structure d'établissement des savoirs, qu'on peut avancer. Cet ensemble de présupposés, que Kuhn appelle paradigme, cela peut être par exemple le fait que la terre est le...

3 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il une voix de la conscience ?

Note : 5.1/10

..) malade de lui-même : conséquence d'un divorce violent avec le passé animal, (...) d'une déclaration de guerre contre les anciens instincts qui jusqu'ici faisaient sa force, sa joie et son caractère redoutable. NIETZSCHE.  La conscience est une faculté propre à l'homme qui est communément considérée comme une qualité pour celui-ci. Mais ne peut-on pas s'interroger devant le bien-fondé...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on échapper aux exigences de la conscience ?

Note : 5.1/10

||Depuis Descartes, l'homme se définit avant tout comme un sujet pensant. La conscience serait d'ailleurs l'essence de l'homme (pour Descartes, conscience = pensée).Il semble donc impossible d'échapper aux exigences de la réfléxi-vité et de la morale, exigence fondamentale du « connais-toi toi-même « de Socrate. Peut-on vraiment se connaître soi-même ? Ne s'illusionne-t-on pas en pensant être objectif...

5 pages - 1,80 ¤

Toute conscience est-elle implicitement morale ?

Note : 5.1/10

Il s'agit donc de promouvoir une conception objective de la conscience comme émancipée fondamentalement de toute implication mondaine, et donc relevant explicitement d'une indifférence morale. II La conscience psychologique comme fondement nécessaire d'une conscience morale : Descartes et Kant -Descartes : cependant, il est paradoxal que l'influence majeure de Husserl se trouve être Descartes. Car à travers le cogito,...

7 pages - 1,80 ¤

Avons-nous besoin de rêver ?

Note : 5.1/10

Le rêve est aussi un moyen d'idéaliser la réalité et d'atteindre des buts qui ne paraissent que des rêves. On arrive à l'idée que le rêve, plus qu'un besoin, serait même une nécessité. Le sujet serait ainsi remis en question par le terme " besoin " qui ne serait pas totalement adéquat. SARTRE : l'imagination, manifestation de la...

12 pages - 1,80 ¤

La notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme ?

Note : 5.1/10

L'inconscient est commun à l'ensemble des hommes. Par lui, nous comprenons tout ce qui n'est pas dit, tout ce qui est tabou. Mais nous en voyons aussi la marque dans nos propres actions, constatant alors que l'inconscient s'exprime à travers nous sans que nous le voulions. Alors, la notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme...

13 pages - 1,80 ¤

L'existence de l'inconscient est-elle en soi un fait ou une hypothèse ?

Note : 5.1/10

En même temps, la volonté d'une démarche scientifique est nettement affirmée : emploi de la notion d'inconscient comme hypothèse, recours à l'observation de faits (actes manqués...), capacité d'aller au-delà de l'expérience immédiate, constitution d'une théorie (« gain de sens, cohérence »), vérification expérimentale par le recours à une pratique programmée qui, de manière ultime, valide l'hypothèse initiale.1) Nécessité...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je vraiment ce que j'ai conscience d'être ?

Note : 5.1/10

L'inconscient, ce manque de la conscience, ne démontre-t-il pas qu'il ne peut y avoir aucune certitude sur ce que je suis dans ce que j'ai conscience d'être ? Que se passe-t-il quand je n'ai pas conscience d'être ? C'est le cas le plus fréquent, même si nous avons tendance à l'oublier quand nous réfléchissons sur la conscience, car...

8 pages - 1,80 ¤
2 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que douter de soi ?

Note : 5.1/10

Pour les Anciens, bien que traité différemment selon les écoles, il est omniprésent. L'attitude dubitative des Sceptiques est définitive dans le rapport de l'individu au monde, chez les Stoïciens le doute est surmonté par la résolution dans l'action, et la maïeutique de Socrate repose sur l'épreuve forcée du doute dans le dialogue. S'il apparaît comme nécessaire pour vaincre...

5 pages - 1,80 ¤

Suffit-il d'être conscient pour être responsable ?

Note : 5.1/10

Sartre doit son immense notoriété à la vogue de l'existentialisme (philosophie de la liberté et de la responsabilité), dont il fut considéré comme le fondateur, même si la lecture de la « Phénoménologie « de Husserl et de « L'Etre et le Temps « de Heidegger l'a profondément influencé. Deux formules pourraient résumer sa conception de la liberté....

7 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17341 17342 17343 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 17490 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit