LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Faut-il préférer la révolte à la résignation ?

Note : 6/10

|| Définitions des termes de la question. Faut-il : On peut entendre ce verbe en un sens moral : "faut-il" signifie alors : "A-t-on le devoir ou l'obligation ?". Mais on peut aussi l'entendre en un sens technique : "Est-il utile de, efficace de, adapté de, est-il nécessaire de, est-ce à condition de ?" ...

14 pages - 1,80 ¤

Doit-on être optimiste ?

Note : 6/10

DOIT-ON : Ce genre de sujet interroge sur le devoir. Distinguez le devoir social, celui qui peut éventuellement vous donner bonne conscience du devoir du "for intérieur" ou moral. ...

4 pages - 1,80 ¤

Le discours rationnel peut-il se passer d'un recours à la persuasion ?

Note : 6/10

||On attire souvent l'attention sur l'importance des conditionnements de tous ordres que véhicule la vie sociale. Dans le domaine politique, notamment, le recours à la peur et la séduction démagogique sont fréquents. Un langage de rigueur, s'adressant à la capacité de raisonnement et de jugement de chacun, est alors vécu comme une véritable libération. Il faut bien constater,...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on ne pas croire au progrès ?

Note : 6/10

Il est déraisonnable de critiquer le progrès technique en tant que tel 1. La technique est révélatrice d'une intelligence spécifiquement humaine (Aristote, Bergson). Son progrès souligne la complexification de cette intelligence. Le condamner reviendrait à ravaler l'homme au rang de la bête. 2. Le retour â x techniques ancestrales peut avoir un intérêt historique ou exotique (se dépayser), mais en...

2 pages - 1,80 ¤

L'usage de la raison suppose-t-il le rejet de toute croyance ?

Note : 7.5/10

Or la passion et la réflexion sont sans rapport.- La croyance peut dépendre de l'inconscient. Le goût pour la réflexion aussi - comme résultant cependant d'une sublimation.- La croyance est « illogique« alors que la réflexion se veut analytique et démonstrative. III. Il n'y a pourtant pas de réflexion sans un fond de croyance Il...

13 pages - 1,80 ¤

A-t-on le droit de se contredire ?

Note : 5.1/10

Dans l'homme se rejoignent les contraires, et la contradiction est surmontée, rendue possible dans un ordre supérieur.   -          Hors de la logique du seul monde humain, où la contradiction est inacceptable, il existe une autre logique, où la contradiction n'est pas une erreur, où elle est réalisable, où elle n'est qu'une étape dans le cheminement d'une pensée. Il faut voir...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il nécessaire de séduire pour convaincre ?

Note : 5.1/10

La volonté de convaincre se suffit-elle à elle-même ou doit-elle recourir à des moyens qui lui sont à priori étrangers ? Est-il suffisant d'avoir des preuves, d'avoir raison, de détenir la vérité pour que les autres acceptent mon discours ou faut-il qu'en plus je les persuade, donc que j'use d'un procédé de séduction ? Si la séduction est...

5 pages - 1,80 ¤

Calculer, est-ce penser ?

Note : 5.1/10

Plus concrètement, on peut rechercher dans la polémique autour de l'informatique et de l'intelligence artificielle des arguments pour montrer à quel point un calcul peut prendre la place de la pensée, et en quoi une telle conception est limitée. Les ordinateurs, qui calculent, ne sont jamais que des machines. A-t-on réussi avec eux à mécaniser la pensée ?...

3 pages - 1,80 ¤

Une éducation des passions est-elle possible ?

Note : 5.1/10

. Alain, Propos, éd. de la Pléiade, p. 1145). Devenue esclave, l'âme s'insurge contre cet esclavage, mais l'accroît en essayant de s'en délivrer. Ainsi conflit entre mon corps et monâme, la passion est surtout un conflit entre moi et moi-même, dont je suis la victime en même temps que le complice. Un tel conflit ne peut qu'être douloureux....

1 page - 1,80 ¤

Quel enseignement peut-on recevoir de l'expérience ?

Note : 8/10

11. La méthode expérimentale. Prenons l'exemple de l'expérience du foie lavé, effectuée et décrite par Claude Bernard, qui a formalisé la méthode expérimentale. Jusqu'au XIX e, on pensait que les animaux absorbent le sucre que les végétaux produisent, et qu'il se dégrade dans l'organisme par l'intermédiaire des poumons. Claude Bernard se rend compte que des lapins possèdent du...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que faire une expérience ?

Note : 8/10

Faire une expérience, c'est toujours éprouver un donné qui est perçu de prime abord comme étranger à celui qui fait l'expérience. Pourtant, il semble que le savant, qui procède à une expérience, ne se contente pas de recevoir un donné empirique. Sa démarche ne se limite pas à la simple réception d'un matériau que le hasard l'aurait amené...

5 pages - 1,80 ¤

Être temporels nous fait-il libres ou esclaves ?

Note : 8/10

Sur les ailes du temps, nous courons vers la mort. «Ô temps, suspends ton vol », écrit Lamartine, dans Le Lac. Or, c'est ici que se manifeste notre condition d'esclaves, notre situation de dépendance extrême. Entraîné dans le temps, je suis confronté à mon « non-être ». Mon présent m'échappe; mon passé est déjà in- , existant et...

3 pages - 1,80 ¤

Suis-je le même en des temps différents ?

Note : 8/10

Tout homme peut dire "je", cad totaliser le divers et doit reconnaître tous les autres qui peuvent dire "je". La personne est ainsi une catégorie juridique: un sujet reconnu par le droit comme acteur libre (ayant des droits) et responsable (donc ayant des devoirs). Elle est aussi une catégorie morale: un sujet ayant des devoirs de vertu, en...

12 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il prisonnier de son passé ?

Note : 8/10

L'ordre rigide ou ténébreux de l'inconscient qui semble faire de moi un prisonnier ne pourrait-il être « récupéré » en une présence transparente et déchiffrée ? B) Nous ne sommes pas prisonniers de notre passé : le passé peut-êtrecompris et maîtrisé. Notons, en effet, tout d'abord, que la redécouverte du temps réel et du passé vrai peut s'opérer par...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le présent ?

Note : 8/10

De même saint Augustin, dans les Confessions, Livre XI, transcrit dans une perspective chrétienne la problématique platonicienne. Pour l'homme, seul existe le présent. Le passé n'est plus, l'avenir n'est pas encore. Aussi devrait-on dire, en parlant du passé, le présent du passé (c'est seulement le souvenir du passé qui est présent), en parlant du présent, le présent du...

2 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure peut-on se libérer du passé ?

Note : 8/10

L'idée de "se libérer" du passé implique que d'une certaine manière nous sommes prisonniers de notre passé. Comment comprendre cette idée du passé comme prison, qui ne va pas de soi (puisque, après tout, le passé est le passé, il n'existe plus) ? En quel sens peut-on ou doit-on s'en libérer ? Si le passé joue un rôle...

6 pages - 1,80 ¤

L'éphémère a-t-il de la valeur ?

Note : 8/10

A. L'éphémère n'a pas de valeur, laquelle s'attache soit à la durée, soit à l'éternité (thèse). l'éphémère ? Ce terme n'est pas, dans la langue courante, valorisé : est éphémère ce qui est sans lendemain, sans futur, sans avenir. Le langage est, à cet égard, dépourvu d'équivoque; ainsi parle-t-on d'une gloire ou d'un succès éphémères, d'un bonheur éphémère,...

5 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il que le présent qui soit digne d'estime ?

Note : 8/10

||      Le présent est déjà mort à l’instant où on le dit. S’il persiste pour la conscience, c’est parce qu’il est toujours gros d’un passé et d’un futur, d’une mémoire (individuelle et collective) et de projets. L’estime ne revient au présent qu’en en tant qu’il est pensé par une conscience lucide des modalités existentielles qui la...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on craindre l'avenir ?

Note : 8/10

II - UNE DEMARCHE POSSIBLE.A - L'ERREUR DE MOLIERE : L'HUMANITE D'HARPAGON. Dans l' Avare , Molière dresse un portrait sans indulgence d'Harpagon incarnant la passion de l'avarice présentée par le dramaturge comme tout à fait honteuse. Harpagon est tellement avare qu'il serait "le moins humain des humains parmi tous les humains". L'avarice exprime donc la perte, l'aliénation de l'humanité....

1 page - 1,80 ¤

Est-il juste de dire que seul le présent existe ?

Note : 8/10

Si, pour l'instant, il est encore l'avenir, il ne peut être long, rien en lui n'étant encore susceptible d'être long. S'il ne doit être long qu'au moment où, de l'avenir qui n'est pas encore, il aura passé à l'être et sera devenu le présent, afin de devenir susceptible d'être long, - voici que le présent même nous crie,...

1 page - 1,80 ¤

Peut-on échapper au temps ?

Note : 5.2/10

Sans doute mon état actuel s'explique par ce qui était en moi et par ce qui agis­sait sur moi tout à l'heure. Je n'y trouverais pas d'autres éléments en l'analysant.     2-Echapper au temps, c'est échapper à la mort, à notre finitude, cela n'est possible   A Comme les hommes ne peuvent devenir immortel, il ne peuvent échapper au temps, les...

3 pages - 1,80 ¤

La mémoire n'est-elle que ce qui nous enchaîne au passé ?

Note : 5.2/10

S'il était resté toute sa vie un vagabond, ce passé lui apparaîtrait moins poétique ! Les réussites de sa maturité contribuent donc à embellir et à poétiser l'évocation de ses débuts difficiles. B. Le refoulement comme moyen de défenseL'infidélité de la mémoire n'est cependant pas un phénomène purement négatif, une simple lacune dans l'évocation. Elle révèle la présence des...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il vivre avec son temps ?

Note : 5.1/10

En effet, n'est-il pas nécessaire, pour la réalisation de soi, de chercher ce que le possessif "son" signifie pour soi, et pas seulement pour les autres ? Ou est-il néfaste au contraire, d'un point de vue social par exemple, de considérer ce possessif comme particulier, et non comme général ?   Analyse du sujet :   q  Il s'agit dans ce sujet de s'interroger...

5 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il que ce qui dure qui ait de la valeur ?

Note : 5.1/10

.../... III-Le problème du temps.   a) Ce qui dure c'est par essence le temps et la valeur au sens premier, c'est ce qui vaux quelque chose, ce qui a un certain prix, c'est l'argent. On retrouve la formule bien connue : le temps c'est de l'argent. Mais celle-ci est plus complexe qu'elle n'en a l'air.||Le temps...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on perdre son temps ?

Note : 5.5/10

Il faudrait déjà connaître le futur pour dire si l'on perd ce temps ou pas. Ne faut-il pas apprendre à perdre son temps ? Introduction * Un paradoxe surgit du contraste entre trois points de vue possibles « perdre son temps « est inévitable puisque le temps se perd en tant que présent devenant passé irréversible ; il est...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17344 17345 17346 17347 17348 17349 17350 17351 17352 17353 17354 17355 17356 17357 17358 17359 17360 17361 17362 17363 17364 17365 17366 17367 17368 17369 17370 17371 17372 17373 17374 17375 17376 17377 17378 17379 17380 17381 17382 17383 17384 17385 17386 17387 17388 17389 17390 17391 17392 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 17490 17491 17492 17493 ... 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit