LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

L'homme est-il par nature un animal politique ?

Ce que défend ce texte: Ce texte pose que l'homme accomplit pleinement sa nature en accédant à la qualité de citoyen. Selon Aristote, en effet, la nature poursuit des buts très précis et a « destiné l'homme à vivre en société ». Il faut se garder pourtant, au vu de cette affirmation, de personnifier la nature et de la...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la nature ?

Né dans la première moitié du XVIIe siècle, le mécanisme a non seulement entraîné de grands développements ultérieurs de la science, mais encore il a produit une réforme totale de la conscience que l'homme a du monde. La science mathématique et mécanique de la nature est née à cette époque. On en vit encore aujourd'hui les conséquences. La...

4 pages - 1,80 ¤

La philosophie est-elle libératrice ?

Note : 8.3/10

Tels des prisonniers dans une caverne (le monde sensible), les hommes croient connaître la réalité en observant les phénomènes sensibles, alors qu'ils ne connaissent que des ombres, c'est-à-dire des copies inconsistantes des vraies réalités : les Idées.L'allégorie nous explique le parcours intellectuel du philosophe pour échapper à ce préjugé, commun à tous les hommes, selon lequel le sensible...

4 pages - 1,80 ¤

Pourquoi philosophe-t-on ?

Note : 8.3/10

POURQUOI PHILOSOPHE-T-ON ?      La philosophie est amour de la sagesse. Même elle est aussi l’effort pour acquérir une conception d’ensemble de l’univers, ou de l’universalité des choses. Ainsi la philosophie doit pouvoir s’exercer tant au niveau de la pensée que de l’action. Le philosophe sera à partir de la conception aristotélicienne de la...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la philosophie ?

Note : 8.3/10

 || La nature de la philosophie fait problème. Le professeur de mathématiques ou d'histoire ne se sent pas tenu de faire précéder son cours d'une réflexion sur la nature de sa discipline. C'est qu'il est plus facile d'en donner une définition rapide. D'où vient , dans le cas de la philosophie, la difficulté? D'habitude, on...

10 pages - 1,80 ¤

Par quels critères peut-on distinguer une oeuvre d'art d'un objet quelconque ?

Note : 8.3/10

Au contraire un objet d'art serait fabriqué avec attention, de manière soigneuse, en petite série ou même à exemplaire unique, il serait le résultat d'un travail créatif et original, et il aurait pour qualité d'avoir une certaine beauté, et de ressortir avec éclat des autres objets de la vie quotidienne. Mais à l'heure du design, de l'art contemporain,...

5 pages - 1,80 ¤

L' idée d'une liberté sans limites a-t-elle un sens ?

Note : 8.3/10

Nous fabriquons les concepts, nous contemplons les Idées. LIBERTÉ: Ce mot, en philosophie a trois sens :1° Libre arbitre. Pouvoir mystérieux de choisir entre les motifs qui me sollicitent sans être déterminé par aucun d'eux.2° Liberté de spontanéité. S'oppose non plus au déterminisme mais à la contrainte : état de celui qui agit sans être contraint par une force...

2 pages - 1,80 ¤

L'exigence morale conduit-elle l 'homme à se dépasser ?

Note : 8.3/10

En effet, elle exige le respect de règles morales. Une exigence, c'est ce qui est demandé, réclamé, voire commandé, ordonné, dans la mesure où cela apparaît nécessaire au regard de la raison. Une exigence oblige, voire contraint. Les préceptes moraux sont ainsi vécus par l'enfant comme autant de barrières : ce qui est exigé de lui, non seulement...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il possible de combattre l'injustice tout en respectant le droit ?

Note : 10/10

Selon Thomas, en effet, « il y a dans les hommes quelque loi naturelle qui est une participation à la loi éternelle et d'après laquelle ils discernent le bien et le mal ». Cette loi est assimilable à la Raison de Dieu. Constatons aussi que la Déclaration américaine de 1776 fonde les droits de l'homme sur le créateur...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce qui différencie la notion de "République" de la notion de "démocratie" ?

Note : 10/10

|| Entre la République et la démocratie nous avons actuellement tendance à ne faire aucune différence dans la mesure où nous vivons dans une république démocratique. En ce sens, nous avons tendance à réduire l’une à l’autre ou à les confondre. Pourtant la forme même adjectivale nous indique justement qu’il existe justement une distinction. ...

6 pages - 1,80 ¤

La religion conduit-elle l'homme au-delà de lui-même ?

Note : 8/10

||• Comment définir, tout d'abord, la notion de religion ? Une religion représente un système de croyances, de pratiques et de rites relatifs à une réalité sacrée, séparée du monde profane. Il y a, dans cette idée de religion, le thème d'une obligation envers les dieux. L'étymologie de ce mot est, d'ailleurs, incertaine :...

5 pages - 1,80 ¤

La culture est-elle une "mise en valeur" de la nature ?

Note : 8/10

La nature n'existe peut-?tre qu'en tant que mise ? distance, l'humanit? se concevant elle-m?me par un processus de n?gation de son animalit?. La culture est d'abord un moyen d'encadrer la satisfaction des besoins ?l?mentaires, de fixer des r?gles pour leur satisfaction. La pr?sence des interdits alimentaires dans la religion en est une expression possible. Par l'interdit, il s'agit...

4 pages - 1,80 ¤

N'est-il pas contradictoire de dire d'une connaissance scientifique qu'elle est à la fois vraie et provisoire ?

Note : 8/10

||- Le scepticisme vulgaire invoque souvent la redéfinition périodique des connaissances scientifiques pour disqualifier l'idée même de science et celle de vérité objective qui lui est liée.  - En fait, le caractère provisoire des théories ou des connaissances scientifiques est souvent interprété comme un signe de précarité, voire d'arbitraire, comme si le domaine de...

7 pages - 1,80 ¤

Le langage est-il ce qui nous rapproche ou ce qui nous éloigne ?

Note : 8/10

3) Langage et pouvoir Puisqu'il a pour fonction essentielle l'expression de la pensée et la communication entre les hommes, il est clair que le langage joue un rôle éminent dans les phénomènes de pouvoir. Il permet ou facilite l'action; il l'interdit ou la sanctionne; le droit se dit et s'écrit et ceux qui...

8 pages - 1,80 ¤

Pourquoi les temps passés suscitent-ils encore les passions ?

Note : 8/10

Mais sans la passion, ils n'auraient ri pu produire.« Ce n'est pas le bonheur qu'ils ont choisi, mais la peine, le travail pour leur but. [... ] En fait, ils ont été passionnés, c'est-à-dire ils ont passionnément pour leur but et lui ont consacré tout leur caractère, leur gd et leur tempérament. [... 1 La passion est devenue...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on penser l'avenir ?

Note : 8/10

Le lien de causalité qui détermine les faits naturels, nous tentons de l'étendre à nos actions. Si je peux penser l'avenir, c'est parce que je développe une réflexion sur mon passé et mon présent. En fonction de cette réflexion, je m'engage dans un avenir déjà pensé puisque je me sers de mon expérience, de l'histoire, comme d'un guide....

1 page - 1,80 ¤

Faut-il mépriser l'apparence ?

Note : 8/10

Le sens commun laisse penser que les apparences sont méprisables, qu'il faut s'en méfier, mais aussi l'inverse. Par exemple, dans ces proverbes : « L'habit ne fait pas le moine et La plume fait l'oiseau Voilà pourquoi les références à l'opinion courante doivent être mesurées... Cependant, il n'est pas sans intérêt de partir d'une telle indétermination pour démarrer...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on être soi-même avec l'autre ?

Note : 8/10

C'est alors (dans le cadre d'une expérience de la honte d'avoir été surpris) que ma jalousie prend consistance (et par là-même aussi mon être comme jaloux); elle n'est plus seulement une manière diffuse d'agir dans ce monde: elle est cette qualification de ma personne, ce jugement sur moi porté par un tiers. Je suis quelqu'un, je ne suis...

4 pages - 1,80 ¤

Technique et Sagesse

Note : 8/10

Puis « de les employer de même façon à tous les usages auxquels ils sont propres ». Il n'est pas indifférent que l'activité artisanale devienne le modèle de la connaissance. On connaît comme on agit ou on transforme, et dans un même but. La nature désenchantée n'est plus qu'un matériau offert à l'action de l'homme, dans son propre...

3 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle inaliénable ?

Note : 8/10

et l'homme ne diffère à cet égard de la bête que du plus ou moins. » Mais, alors que l'animal est régi par l'instinct, par des règles de comportement innées, fixées par la nature, l'homme est libre : « et c'est surtout dans la conscience de cette liberté que se montre la spiritualité de son âme ». Ce qui fait la grandeur...

4 pages - 1,80 ¤

Doit-on craindre la liberté ?

Note : 8/10

Certes l'autonomie de la volonté est une tâche difficile mais sa difficulté n'est pas insurmontable, indépassable, en langage kantien elle est limite et non borne. Mais alors d'où provient cette opinion toute faite et surfaite que la majorité serait l'apanage de quelques "happy fews". Eh bien d'un pouvoir, d'une emprise quasi-idéologique émanée des tuteurs. N'y ont-ils pas intérêt? La...

11 pages - 1,80 ¤

La tolérance, est-ce le respect de toutes les opinions ?

Note : 8/10

■ La philosophie, comme quête de la vérité, est ainsi en lutte contre les opinions. Introduction La tolérance est une vertu que les régimes démocratiques ont souci de toujours préserver. Elle est l'une des expressions possibles de la Liberté, qui est la valeur suprême de l'État républicain, comme le rappelle par exemple la devise de la République française « Liberté,...

2 pages - 1,80 ¤

Punir, est-ce la même chose que se venger?

Note : 8/10

: la chose se distingue de l'objet en ce que ce dernier est construit ; cela n'implique pas que la chose soit chose en soi ; ce qui est chose se constitue comme ce qui est maniable, ce qui est disponible ; autrement dit, l'objet se réfère à la pensée, la chose à l'action ; le monde des...

3 pages - 1,80 ¤

La raison peut-elle vouloir la violence ?

Note : 5.5/10

||L'opinion commune et toute la tradition philosophique classique opposent la raison aux passions : ce serait dans ces dernières que s'enracinerait et s'originerait la violence, tandis que la raison serait précisément l'instance chargée d'éliminer la violence en contrôlant et maîtrisant les passions. Cette vue a été remise en cause par certains qui se sont efforcés de montrer que...

3 pages - 1,80 ¤

Toute vérité est-elle vérifiable ?

Note : 5.5/10

Toute vérité digne de ce nom est vérifiable. Les vérités qui ne sont pas vérifiables ne sont que des croyances ou des opinions. Mais il y a des vérités qui s'imposent à nous comme des certitudes, sans qu'on puisse les vérifier. Dans l'absolu, la vérification ne suffit pas à établir la vérité.||Remarque sur l’intitulé du sujet :·         Il...

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 17490 17491 17492 17493 17494 17495 17496 17497 17498 17499 17500 17501 17502 17503 17504 17505 17506 17507 17508 17509 17510 17511 17512 17513 17514 17515

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit