LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

La cohérence suffit-elle à définir la vérité ?

  Malgré les progrès accomplis, en matière de connaissance, par l'espèce humaine jusqu'à nos jours, il semble qu'ils ne nous permettent toujours pas de poser définition sûre et universelle de ce qu'est la vérité. Si de nombreux philosophes s'accordent sur une proclamation de la vérité comme conformité entre la pensée et son objet,...

7 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le « relativisme » ?

|| Le relativisme doit tout d’abord se distinguer de la relativité. En effet, si Einstein a bien dit que tout est relatif cela ne signifie pas qu’il y ait identité entre relativiste et relativisme. Le relativisme peut s’entendre comme ayant un lien avec le scepticisme. Elle est une doctrine ou une conception de la science et de la vérité,...

6 pages - 1,80 ¤

Le doute s'oppose-t-il à la vérité ?

La suspension du jugement, ou époché, est alors définitive. Le doute s'oppose à la vérité au sens où il résulte de la prise de conscience du caractère illusoire de cette dernière. Le second stade consiste à soutenir que la vérité existe, mais que l'esprit humain, notamment en raison de sa limitation, ne peut y accéder. Le doute ne...

2 pages - 1,80 ¤

Toute vérité est-elle bonne à dire ?

Note : 7/10

||Remarque sur l’intitulé du sujet : ·         Il s’agit de s’interroger sur la vérité en tant qu’elle se dit ; en d’autres termes, on présuppose que quelque chose est dit, et que ce quelque chose est une vérité. Le problème étant de savoir si ce quelque chose est, du seul fait qu’il est vrai, « bon à dire «. ·         En effet, on nous...

8 pages - 1,80 ¤

Chacun peut-il avoir sa propre vérité ?

Note : 7/10

La vérité diffère selon les individus. L'histoire et l'expérience personnelles (le lieu, la date de naissance, l'éducation, etc.) font de chacun un être singulier, radicalement différent des autres. Chacun peut avoir donc sa propre vérité. Aucune existence n'étant vraiment comparable à une autre, chacun peut ainsi aspirer à détenir et à défendre «sa« propre conception du vrai. Affirmer...

12 pages - 1,80 ¤

La raison s'oppose-t-elle à l'expérience ?

Note : 7/10

Comment prouver qu'il n'y aura pas un matin où le jour ne se lèvera pas ? Questions qui ont pour effet de fragiliser la valeur rationnelle des propositions scientifiques. A côté des sciences de pure raison, les plus nombreuses sont relatives à des faits. Celles-ci, parce qu'elles ne relèvent pas de la pure logique,...

11 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de l'irrationnel ?

Note : 7/10

||L'irrationnel est l'opposé de la raison, ce dont la raison humaine ne peut rendre compte. Donc, la réflexion philosophique tend le plus souvent à condamner, à expulser voire à refouler hors de son champ tout ce qui relève de l'irrationnel. Car si la raison est ce qui fait qu'un homme est homme, alors l'irrationnel, c'est-à-dire ce qui...

2 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle haïssable ?

Note : 7/10

|| La raison est une faculté de l’esprit. On la considère souvent comme une faculté supérieure. Elle est à l’origine de nos connaissances, de notre savoir, et de l’ensemble de nos savoir-faire. Elle est donc source de progrès et de développement. Comment comprendre le développement d’une haine de la raison ? La haine est une passion qui est une répulsion...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on se fier à la raison ?

Note : 7/10

|| La raison est une faculté de la connaissance. Elle est le moyen par lequel nous apprenons et développons nos connaissances sur l’inconnu. Elle fonde la logique et la déduction. Elle semble en ce sens un instrument infaillible. Nous devrions pouvoir nous fier à son pouvoir en tant que nous sommes persuadés et convaincus de sa valeur et de...

3 pages - 1,80 ¤

La raison est-elle commune à tous les hommes ?

Note : 7/10

|| Descartes dans son Discours de la méthode nous dit que le bon sens est la chose la mieux partagée au monde. Ainsi, tout homme peut faire preuve de bon sens donc s’orienter dans les sciences avec une méthode. En effet, il semble que personne n’en soit si peu pourvu qu’il soit comparable à l’animal ou à une brute....

6 pages - 1,80 ¤

La vie en société aliène-t-elle notre conscience ?

Note : 7/10

|| La vie en société nous offre une existence sociale. Elle nous individualise en nous donnant une place au sein d’un tissu social et nous permet de nous distinguer d’autrui. Elle est à la fois un facteur d’uniformisation et de différenciation. Elle nous conditionne à agir dans une société donnée mais nous donne une identité particulière. C’est en ce...

1 page - 1,80 ¤

L'existence de l'inconscient est-elle compatible avec la liberté ?

Note : 6/10

|| L’inconscient est un état psychique que l’on oppose souvent schématiquement à la conscience. Le conscient serait ce dont nous avons connaissance, ce à quoi notre prêtons attention, tandis que l’inconscient serait le domaine ce qui nous échappe comme une force ou un déterminisme venant des profondeurs de notre être ou de notre vie psychique. L’inconscient serait donc presque...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on s'affranchir de la conscience morale ?

Note : 6/10

Kant présente la conscience morale comme un poids, une charge pénible dont l'homme pourrait désirer s'affranchir (sans que ce désir soit pour autant, selon Kant, légitime).    La question est donc plutôt de savoir si cet affranchissement est "pratiquable", dans l'hypothèse où il serait souhaitable.    Le texte de Kant montre bien comment il est possible de...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on se connaître soi-même ?

Note : 6/10

On pense en général qu'on peut se connaître soi-même, de façon à la fois véridique et complète. L'homme n'est-il pas « le mieux placé« pour savoir ce qu'il pense et ressent ? L'homme n'a-t-il pas un accès immédiat et transparent à lui-même ? La tradition philosophique elle-même commence avec cette injonction de la Pythie du temple de Delphes,...

12 pages - 1,80 ¤

Pourquoi définit-on l'homme par la conscience ?

Note : 6/10

|| La conscience est un état psychique que l’on peut décrire comme l’attention à soi et au monde. Elle est présente en l’homme, toujours au moins en puissance et souvent en acte. Définir l’homme c’est recherche son essence. C’est donc rechercher ce qui est le plus essentiel à ce dernier : sa quiddité. Dès lors c’est vers la différence dernière...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on à la fois être libre et passionné ?

Note : 6/10

|| La liberté se définit non pas comme la capacité de faire ce que l’on veut, ce qui reviendrait au caprice, à la capacité de se déterminer soi-même de manière indépendante et autonome. La passion se définit comme une affection durable de la conscience, s’installe et se fait centre de tout, se subordonnant aux autres inclinations. L’événement essentiel de...

9 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle une illusion ?

Note : 6/10

||La liberté, une illusion? Notre liberté n'est-elle qu'illusoire ?       On a souvent le sentiment que notre liberté n'est pas aussi étendue qu'on le voudrait ; Ainsi la question qui nous demande si notre liberté n'est qu'illusoire semble légitime et on serait tenter d'y répondre affirmativement.       Cependant, nous sommes nous-mêmes les auteurs de nos décisions et...

5 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle la condition de la moralité ?

Note : 6/10

|| La liberté peut se comprendre comme ayant son fondement dans l’autonomie. Ainsi être libre c’est être maître de soi et indépendant de l’action de la passion et du désir. Dès lors la liberté en tant qu’autonomie n’est pas le contraire de la moralité dans la mesure où l’on pourrait comprendre faussement la liberté comme liberté de faire ce...

12 pages - 1,80 ¤

Peut-on à la fois être libre et déterminé ?

Note : 6/10

* Le déterminisme n'est donc pas d'emblée opposé à la liberté. Car l'analyse de la nécessité qui s'exerce sur l'homme peut, sinon lui fournir les moyens de s'en émanciper, du moins lui permettre de vivre dans la lucidité. C'est la thèse défendue par Spinoza dans l'Éthique. 1. L'homme, partie de la nature Chacun forme, en fonction de son expérience...

6 pages - 1,80 ¤

Être libre, est-ce être indépendant ?

Note : 6/10

||-    « Suffit-il « indique qu’il faut s’interroger sur une condition et plus précisément sur une condition qui soit à la fois nécessaire et suffisante.-    Il est donc présupposé ici que l’indépendance est nécessaire ; tout le problème est alors de savoir si cela suffit, c’est-à-dire si l’indépendance entraîne à elle seule l’effet souhaité, si elle est l’unique...

7 pages - 1,80 ¤

Sur quoi les droits de l'homme sont-ils fondés ?

Note : 6/10

||  Les droits de l’homme trouvent leurs sources au XVIIIe siècle avec la Déclaration de 1789 ; puis en 1948 avec la Déclaration Universelle.  Ces droits semblent fondés sur une définition universelle de l’être humain. C’est donc l’essence de l’homme qui est pris en compte. De là découle alors un ensemble de droits et de devoirs que tout homme...

6 pages - 1,80 ¤

Quelle est la différence entre la légalité et la légitimité ?

Note : 6/10

La légalité définit ce qui relève du domaine de la loi, décidée par le législateur. Elle a essentiellement une fonction juridique. La légitimité peut se comprendre comme ce qui est droit. En ce sens, il semble qu’il n’y ait pas de différence entre la légalité et la légitimité puisqu’une loi semble par elle-même légitime si nous nous situons...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi l'égalité est-elle essentielle au droit ?

Note : 6/10

|| L’égalité est un concept mathématique. Il établit une équivalence, une interchangeabilité entre deux choses. Ainsi A = B et B = A. Si A = C alors logiquement B = C. Le droit quant à lui est l’ensemble des mesures légales et juridiques dans un Etat. Il prescrit ce qu’il est permis ou non de faire. Or il...

8 pages - 1,80 ¤

Faut-il craindre la loi ?

Note : 6/10

Il est nécessaire que les hommes craignent la loi.Dans la République, II, Platon relate un mythe qui illustre l'idée qu"'on ne pratique la justice que malgré soi et par impuissance de commettre l'injustice. Gygès était berger. Lors d'un tremblement de terre accompagné d'un orage, la terre se fendit pour laisser apparaître une crevasse. Il y descendit et trouva...

6 pages - 1,80 ¤

Pourquoi les hommes ont-ils besoin du droit ?

Note : 6/10

||Spontanément, l'homme ne semble pas agréable envers son prochain. Nous pourrions clairement qu'il est insociable. Cependant, que ce soit par nécessité, par contrainte ou par volonté, les hommes se sont associés les uns aux autres au sein de société civile. Cependant, si l'homme seul peut faire usage de sa liberté naturelle, c'est-à-dire de faire ce qu'il veut ;...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 17490 17491 17492 17493 17494 17495 17496 17497 17498 17499 17500 17501 17502 17503 17504 17505 17506 17507 17508 17509 17510 17511 17512 17513 17514 17515

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit