LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le bonheur est-il le but de l'existence ?

Note : 6.5/10

Je résolus, dis-je, enfin : au premier regard, en effet, il semblait inconsidéré, pour une chose encore incertaine, d'en vouloir perdre une certaine ; je voyais bien quels avantages se tirent de l'honneur et de la richesse, et qu'il me faudrait en abandonner la poursuite, si je voulais m'appliquer sérieusement à quelque entreprise nouvelle : en cas que...

3 pages - 1,80 ¤

L'existence a-t-elle une raison d'être ?

Note : 6.5/10

La raison qui a fait exister les choses par lui, les fait encore dépendre de lui en existant et en opérant : et elles reçoivent continuellement de lui ce qui les fait avoir quelque perfection ; mais ce qui leur reste d'imperfection, vient de la limitation essentielle et originale de la créature.Il s'ensuit de la perfection de Dieu...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il donner du sens à l'existence ?

Note : 5.2/10

Il affirme ainsi sa jeunesse. Mais du même coup, il se situe par rapport au temps. Il y prend sa place. Il reconnaît qu'il est à un certain moment d'une courbe qu'il confesse devoir parcourir. Il appartient au temps et, à cette horreur qui le saisit, il y reconnaît son pire ennemi. Demain, il souhaitait demain, quand tout...

3 pages - 1,80 ¤

L'expérience de la beauté passe-t-elle nécessairement par l'oeuvre d'art ?

Note : 5.2/10

||  L'appréhension immédiate de ce qui est beau, de ce qui suscite en nous spontanément admiration et enthousiasme avant toute réflexion, doit-elle avoir inévitablement pour intermédiaire un ensemble de matériaux et de signes qu'un esprit créateur a organisé pour produire la beauté ? En d'autres termes, ne trouve-t-on le beau que dans l'oeuvre d'art ? Cette restriction paraît excessive...

4 pages - 1,80 ¤

L'art est-il le règne de l'apparence ?

Note : 5.2/10

||L'apparence est ce qui apparaît, et souvent disparaît... Elle s'oppose donc à ce qui reste et demeure : l' « être «. L'apparence est souvent assimilée à la surface des choses, voire à l'illusion. Ne dit-on pas que les apparences sont trompeuses ? Et pourtant l'apparence est ce que nous percevons des choses, notre...

8 pages - 1,80 ¤

L'activité artistique peut-elle libérer l'homme ?

Note : 5.2/10

.. qui dévoile le monde.Bien sûr, une oeuvre est engagée lorsqu'elle exprime un parti pris et s'intègre dans une lettre ouvertement menée par son auteur. Mais cette perception de l'art engagé est beaucoup trop restrictive. Elle feint d'ignorer que toute oeuvre est un acte de dévoilement du réel et que l'artiste ne ressemble pas à Zeuxis, ce peintre...

4 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il un progrès dans les arts ?

Note : 5.2/10

On rattache souvent l'activité artistique à un don. Mais outre qu'un tel talent naturel a quelque chose de mystérieux en lui-même, il faut s'efforcer de penser le rapport qu'il entretient avec l'éducation ou le travail esthétiques. L'habileté ou le savoir-faire technique qui accompagne la création est souvent pensé, surtout dans les arts plastiques, comme une capacité d'imitation ou...

4 pages - 1,80 ¤

L'art se définit-il comme une imitation du réel ?

Note : 5.2/10

Hegel, Esthétique, 1832 (posth.) « Le beau n'est véritablement beau que quand il participe de l'esprit et est créé par lui. « Hegel, Esthétique, 1832 (posth.) Socrate : « Lequel de ces deux buts se propose la peinture relativement à chaque objet; est-ce de représenter ce qui est tel qu'il est, ou ce qui para, tel...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on assimiler l'art à une connaissance ?

Note : 5.2/10

Peut-on concevoir un art qui n'aurait aucune fonction particulière ? L'art peut-il être considéré comme l'expression d'une pure liberté, dépourvue de toute contrainte ? L'art se présente comme un langage ; encore faut-il se garder, sur ce plan, d'une approche trop simpliste, qui ne verrait dans l'art qu'un moyen ou un instrument d'expression dont la forme est en elle-même...

5 pages - 1,80 ¤

Embellir la vie, est-ce la fonction de l'art ?

Note : 5.2/10

Ainsi, si l'art est l'expression de la beauté : peut-on dire que l'art doit embellir le monde ?   I : l'art est plénitude :   Si nous affirmons que l'art est plénitude c'est en ce qu'il permet à l'homme d'être complet et épanoui. Ce sont les termes employés par Nietzche, pour qui l'art est ce par quoi l'homme peut s'accomplir pleinement. Pour lui, l'art est...

3 pages - 1,80 ¤

L'art est-il le produit de la liberté ?

Note : 5.2/10

|| [Dans la mesure où la création artistique exprime pleinementla liberté de l'esprit, l'artiste, par ses œuvres, nous ouvre sur un monde qui échappe à toute servitude.] Le travail de l'artiste est totalement libre Comme le jeu, la création artistique est une activité libre et désintéressée. Pour créer, l'artiste met bien en oeuvre une certaine technique....

5 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il une moralité dans l'art ?

Note : 5.2/10

Ce qui nous conduit à ces deux questions : l'art doit-il s'efforcer d'échapper à l'époque, à la particularité, pour ne considérer que l'éternel, ou doit-il s'efforcer, au contraire, de saisir le passager, l'éphémère ? Autre question : la reconnaissance qu'une époque accorde à telle ou telle oeuvre du temps, ou du passé, n'est-elle liée qu'à sa capacité de...

8 pages - 1,80 ¤

La création est-elle le propre de l'art ?

Note : 5.2/10

NIETZSCHE: C'est ainsi notre vanité, notre amour-propre qui nous poussent au culte du génie : car il nous faut l'imaginer très loin de nous, en vrai miraculum, pour qu'il ne nous blesse pas 1.. .1. Mais, compte non tenu de ces insinuations de notre vanité, l'activité du génie ne paraît pas le moins du monde quelque chose de...

4 pages - 1,80 ¤

L'activité artistique est-elle sublimation des sentiments ?

Note : 5.2/10

Le sens d'une oeuvre n'étant pas toujours patent, il semble que le goût exige quelque éducation, quelque formation. Une telle éducation semble d'autant plus nécessaire et utile que l'art apporte une dimension bien à lui, originale, à l'existence humaine. FREUD: Tout cela invitait à entreprendre, à partir de là, l'analyse de la création...

4 pages - 1,80 ¤

L'art a-t-il une finalité ?

Note : 5.2/10

finalité. 4. - Fin dernière : fin ultime au sens de but ou de terme absolu, tel que le souverain bien ; SYN. fin suprême ; fin en soi : pour KANT, fin objective, nécessaire, inconditionnelle ; opposée à fin subjective, empirique. 5. - Règne des fins : état dans lequel les volontés des êtres raisonnables sont censées...

9 pages - 1,80 ¤

La saisie du beau est-elle immédiate ?

Note : 5.2/10

||Le beau peut se définir comme ce qui, dans un être ou un objet, est susceptible de procurer un sentiment de plaisir à celui qui le contemple. Par saisie, nous entendons la prise de conscience de quelque chose. En effet, lorsque nous parlons de « saisie du beau «, nous parlons de la prise de...

3 pages - 1,80 ¤

Le beau peut-il être utile ?

Note : 5.2/10

Heureusement que les scientifiques n'ont pas suivi le goût de Goethe pour les grands espaces. * Faut-il en conclure comme Théophile Gautier qu' « Il n'y a de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid, car c'est l'expression de quelque besoin, et ceux de l'homme sont ignobles et dégoûtants,...

5 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre d'art permet-elle une réalisation de soi ?

Note : 5.2/10

Peut-on concevoir un art qui n'aurait aucune fonction particulière ? L'art peut-il être considéré comme l'expression d'une pure liberté, dépourvue de toute contrainte ? Quelle est la force de l'art, comment peut-il agir sur le spectateur ? Cette question conduit à revenir sur le statut du plaisir, car il apparaît que cette notion ne rend pas compte de...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il distinguer artiste et artisan ?

Note : 5.2/10

En effet, dans ces conditions, l'art lui-même se trouve nié en tant que mode de travail social, exclu des instances de responsabilité tout comme l'est, d'une autre façon, le prolétaire : l'art n'est plus que l'ornement de la richesse, un des signes de ses privilèges, en même temps qu'il devient un objet de spéculation marchande. Dans leur ensemble, ces...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 17490 17491 17492 17493 17494 17495 17496 17497 17498 17499 17500 17501 17502 17503 17504 17505 17506 17507 17508 17509 17510 17511 17512 17513 17514 17515 17516 17517 17518 17519 17520 17521 17522 17523 17524 17525 17526 17527 17528 17529 17530 17531 17532 17533 17534

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit