LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Le développement de la technique peut-il être un facteur d'esclavage ?

||L'opinion commune porte des jugements contradictoires sur le développement technique. Elle s'émerveille devant certaines réalisations spectaculaires, mais elle en redoute telle ou telle retombée. Elle pense que le progrès technique peut libérer l'homme, mais elle craint les machines qui pourraient, sinon se révolter contre leurs auteurs, du moins finir par les soumettre à leur logique. Le problème se...

7 pages - 1,80 ¤

Le don peut-il être gratuit ou n'est-il qu'une forme de l'échange ?

Il y a quelque chose d'évident dans le sujet qui justement fait problème. Nous savons tous qu'il y a une différence entre donner et échanger. Mais nous savons tous aussi que, bien souvent, celui qui donne attend quelque chose en retour. L'enjeu du sujet est relativement facile à cerner ; il est en revanche plus difficile d'en construire...

5 pages - 1,80 ¤

Le temps libre est-il le temps de notre liberté ?

S'oppose non plus au déterminisme mais à la contrainte : état de celui qui agit sans être contraint par une force extérieure.3° Liberté du sage. État de celui qui est délivré des passions et agit à la lumière de la raison.POUR DÉMARRERLes périodes de notre vie sur lesquelles ne pèse aucune obligation, où rien ne nous est imposé,...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on identifier oeuvre et travail ?

||Le langage ordinaire n'emploie pas toujours indifféremment « oeuvre « et « travail «. Certes, l'oeuvre c'est ordinairement le résultat d'un travail, mais « travail « peut également désigner ce résultat; et pourtant l'on distinguera souvent l'un et l'autre. Par exemple, on dira d'un ouvrier qu'il « n'est pas content de son travail «,...

5 pages - 1,80 ¤

L'unanimité est-elle un critère de vérité ?

||Seul, l'homme est dans l'incertitude. Il n'y a que l'accord unanime entre les intelligences qui peut nous assurer de la véracité de nos idées. L'unanimité est bel et bien le critère de la vérité. Mais, la vérité d'aujourd'hui était l'erreur d'hier. Galilée fut condamné par l'Eglise. Un homme seul peut avoir raison et tous les autres hommes être...

4 pages - 1,80 ¤

En quel sens la connaissance scientifique peut-elle être un désenchantement du monde ?

||Il est fréquent que le langage, quotidien ou journalistique, fasse allusion aux «mystères de la science«. Ce que désigne cette expression, c'est aussi bien les mystères que la science peut résoudre que les résultats paradoxaux ou les démarches énigmatiques (pour qui n'y est pas initié) qu'elle met en oeuvre. Si, au premier sens, la...

4 pages - 1,80 ¤

Le doute philosophique peut-il mettre en cause la valeur de la raison elle-même ?

.../... « il est impossible que le même attribut appartienne et n'appartienne pas en même temps, au même sujet et sous le même rapport «. Or, un tel principe en ce qu'il est premier est inconditionné et donc non démontrable. En effet, d'une part, s'il était démontrable, il dépendrait d'un autre principe, mais un tel principe...

8 pages - 1,80 ¤

La question "qu'est-ce que l'homme ?" peut-elle recevoir une réponse scientifique ?

Les sciences humaines furent donc conduites à considérer les faits humains comme:- des choses mesurables et quantifiables (cf. Durkheim). On assiste, par exemple, à l'apparition d'une sociologie (qu'A. Comte appelait une « physique sociale «) basée sur la statistique sociale, ou d'une psychologie fondée sur une psychométrie mesurant les phénomènes en intensité, en fréquence ou en durée ;-...

3 pages - 1,80 ¤

Quelle leçons le philosophe tire-t-il de l'étude des mathématiques ?

  a) Le philosophe ?  Peut-on dire « le philosophe «, sans préciser davantage ? Il ne s'agit pas ici de résoudre cette question ; on admettra que « le philosophe « s'exprime dans des philosophies. Hegel nous recommande d'éviter le ridicule d'un malade qui refusait de manger des pommes ou des cerises parce que son...

5 pages - 1,80 ¤

Une théorie scientifique peut-elle être confirmée ou infirmée par les faits ?

la théorie de la gravitation universelle de Newton : la loi de pesanteur, les lois de Kepler sur les mouvements de planètes, etc., y sont déductibles mathématiquement).La théorie scientifique.Pour être scientifique, il ne suffit cependant pas qu'une théorie soit constituée de propositions, hypothèses ou lois articulées de façon rigoureusement logique. Elle doit l'être en effet, mais si elle...

5 pages - 1,80 ¤

A quelles conditions l'évidence n'est-elle pas un préjugé ?

||  a) L'opinion    L'opinion dit qu'il faut «se rendre à l'évidence«, qu'on n'est pas raisonnable si on «nie l'évidence«.    b) Une objection    Mais l'évidence est parfois mise en question: il était, par exemple, évident que le Soleil tournait autour de la Terre.  c) Le problème  L'évidence ne risque-t-elle donc pas de nous faire prendre...

6 pages - 1,80 ¤

L'imagination est-elle le refuge de la liberté ?

||La raison a longtemps tenu pour suspect l'imagination, la considérant non seulement comme maîtresse d'erreur et de fausseté, mais encore comme relativement pauvre: «Comme les bornes de notre imagination sont fort courtes et fort étroites, écrit Descartes, au lieu que notre esprit n'en a presque point, il y a peu de choses, mêmes corporelles, que nous puissions imaginer,...

4 pages - 1,80 ¤

Par le langage, peut-on agir sur la réalité ?

Il convient donc d'examiner quels effets, actions, influences le langage produit sur la réalité. Ce faisant, on ne se contentera pas d'analyser une seule sorte de réalité, mais l'on se souviendra que le réel est l'ensemble des choses existantes - dans lequel est donc compris le langage lui-même -, et que tout acte est à la fois création...

5 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que nos paroles nous trahissent ?

||Ce sujet peut être traité de différentes manières, précisément en fonction du sens qu'on donne à « trahir «. Par « nos paroles nous trahissent « on peut en effet entendre : que nos paroles révèlent ce que nous voudrions tenir caché. On peut alors traiter le sujet à travers la problématique freudienne des manifestations de l'inconscient par le...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler de tournants de l'histoire ?

Note : 10/10

L'homme étant libre, l'histoire n'est pas qu'une simple répétition et peut changer son cours. A certains moments cruciaux (révolutions, guerres), l'histoire s'engage dans de nouvelles directions. On peut alors parler de tournants de l'histoire. Mais, l'histoire ne suit-elle pas une évolution nécessaire et linéaire vers le progrès ? Par exemple, pour Marx, l'histoire obéit un projet prédéfini: tout événement,...

4 pages - 1,80 ¤

Les historiens ne se bornent-ils pas à raconter des histoires ?

Note : 10/10

.../... Le deuxième risque d'une telle approche positive de la réalité historique réside dans l'affirmation d'une théorie de la causalité historique. Les faits politiques permettraient de rendre compte de toute la réalité historique. Par exemple, l'historien Seignobos, en 1924, conclut que la crise mondiale ouverte en 1914 oblige «à reconnaître à quel point les phénomènes superficiels de la vie...

6 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que l'homme n'est pas un être naturel ?

Note : 10/10

Question surprenante au premier abord, car l'homme est bien issu du processus d'évolution de la vie sur la terre. Il est donc bien un être naturel. En tant qu'être vivant, il ne survit que par son milieu naturel. Mais nous voyons que ces caractéristiques peuvent définir tout être vivant. Or quelque chose distingue l'homme de tous les autres...

8 pages - 1,80 ¤

La mort ajoute-t-elle à la valeur de la vie ?

Note : 10/10

Remarquez le caractère paradoxal de la question : il semble que la mort ôte quelque chose plutôt qu'elle n'augmente la valeur de la vie La mort, c'est du néant ; elle n'est rien pour nous. (cf. Epicure) De plus, le pessimiste raisonne ainsi : à quoi bon s'efforcer de vivre, si l'on songe que la mort rendra vaines...

8 pages - 1,80 ¤

Sommes-nous dans le temps comme nous sommes dans l'espace ?

Note : 10/10

Analyse du sujet : Un intitulé qui vous interroge, non point sur le temps et l'espace, mais sur notre mode d'être dans l'un et l'autre, sur la spécificité de chaque expérience.Conseils pratiques : Attention, ne déversez pas vos connaissances, votre cours, etc. Le sujet ne doit pas dériver vers le général, mais s'inscrire dans...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on vivre sans oublier ?

Note : 10/10

Nécessité de l'oubli pour agir. Ainsi, selon Bergson, la conscience étant mémoire, notre passé nous accompagne intégralement et « se penche sur le présent «. Dans ces conditions, le problème n'est plus d'expliquer la conservation du passé, mais au contraire d'expliquer l'oubli. Car si la conscience est mémoire, si le passé se conserve automatiquement en nous, pourquoi n'avons-nous pas...

5 pages - 1,80 ¤

L'amitié est-elle une forme privilégiée de la connaissance d'autrui ?

Note : 5.2/10

L'amitié est le terme qui traduit le mot grec philia. Mais ce dernier a un sens très large car il désigne le penchant naturel général pour la vie sociale. Aristote en voit trois espèces : l'amitié qui repose sur le plaisir (fêtes, voyages en groupe, etc.), celle reposant sur l'intérêt et l'utilité (collègues, associés, etc.), et celle fondée...

6 pages - 1,80 ¤

La passion est-elle toujours un esclavage ?

Note : 5.2/10

Descartes, Lettre à Elisabeth, 6 oct. 1645. « Tout homme qui se réfugie derrière l'excuse de ses passions, tout homme qui invente un déterminisme est un homme de mauvaise foi. « Sartre, L'existentialisme est un humanisme, 1946. Pour Sartre, nous sommes tous et à tout moment responsables...

5 pages - 1,80 ¤

Doit-on satisfaire tous ses désirs ?

Note : 5.8/10

||Au premier abord, je désire ce que je n'ai pas : quelque chose me manque et j'en souffre. Il semble alors naturel que je souhaite satisfaire mes désirs pour combler le manque. L'objet du désir m'apaise et concourt à mon bonheur. Toutefois, une telle satisfaction est-elle toujours possible ? N'existe-t-il pas, au moins, des rêves irréalisables ?...

8 pages - 1,80 ¤

La conscience de soi suppose-t-elle autrui ?

Note : 10/10

A première vue, être conscience de soi, c'est éprouver un certain sentiment de son existence: je sais que je suis et je peux chercher à savoir ce que et ce qui je suis. Dès lors, la question de savoir si la conscience de soi suppose autrui ne semble pas se poser, puisque autrui paraît absence de ce mouvement...

7 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17393 17394 17395 17396 17397 17398 17399 17400 17401 17402 17403 17404 17405 17406 17407 17408 17409 17410 17411 17412 17413 17414 17415 17416 17417 17418 17419 17420 17421 17422 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 17490 17491 17492

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit