LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Les sciences humaines nous disent-elles ce qu'est l'humanité ?

W. DILTHEY : Le monde de l'esprit.M. HEIDEGGER : Etre et temps. (introduction)J.P. SARTRE : L'existentialisme est un humanisme.IV - LES FAUSSES PISTES Il ne faut pas :* s'enfermer dans une énumération empirique des sciences humaines, sans réflexion conceptuelle sur la scientificité.* prendre "humanité" au sens de : ensemble des humains, et non au sens de : concept relatif...

3 pages - 1,80 ¤

La morale a-t-elle un rôle à jouer dans les sciences ?

Quelle finalité, celle de la connaissance ou celle des usages qu'on peut en faire ? Cela dépend-il du savant ? * Démarche possible. Partir de l'indépendance apparente des deux notions-clés et justifier qu'on ne peut s'y tenir. Dans un premier moment on peut s'interroger sur la pertinence de la question du fait que les sciences visent la connaissance tandis que...

2 pages - 1,80 ¤

Pour connaître, suffit-il de bien observer ?

||Il s'agit d'une question portant à une réflexion d'ordre épistémologique. Le terme connaître renvoie donc à la connaissance scientifique, et plus précisément aux sciences qui supposent une certaine observation, savoir les sciences de la nature et les sciences expérimentales (physique, biologie, etc.). Observer signifie regarder avec attention. Ce qui est d'ailleurs renforcé par l'adverbe : "bien". On notera...

2 pages - 1,80 ¤

La recherche du vrai dans les sciences doit-elle se passer du concours de l'imagination ?

Par ailleurs, si le contact avec la chose permet de l'examiner sous de multiples aspects pour en affiner l'observation, l'image est plate et ne laisse pas scruter son contenu. "L'objet de la perception déborde constamment la conscience ; l'objet de l'image n'est jamais rien de plus que la conscience qu'on en a ; il se définit par cette...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi nous trompons-nous ?

Note : 8/10

On pourrait parvenir à la même conclusion en se référant à ce que Descartes appelle "prévention", principale source de nos erreurs parce qu'elle nous rend victimes des préjugés qui viennent de l'enfance, de l'illusion, de l'inattention, ou des pièges du langage. Lire : Descartes, Les Principes de la Philosophie, première partie, art. 71 à 74. Conclure : l'homme est initialement...

5 pages - 1,80 ¤

Le langage permet-il seulement de communiquer ?

Note : 6/10

||Quotidiennement, nous n'en finissons pas d'utiliser le langage, pour discuter, échanger des informations, acheter un journal ou une revue (qui nous donnera à lire encore du langage), donner un avis, lire un mode d'emploi, etc. Au point que vivre sans le langage nous paraît pratiquement inconcevable : le recours à un langage de substitution par signes gestuels chez...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on triompher de la mort ?

Note : 8/10

Une réflexion sur la mort a un caractère paradoxal puisqu'elle n'existe que quand je n'existe plus ! Personne ne peut développer le savoir objectif sur la mort. En effet, comme l'a montré Kant, une connaissance de la mort est impossible car elle se situe en dehors de l'expérience possible, et donc hors des limites de la connaissance humaine....

6 pages - 1,80 ¤

Est-il juste de dire que l'Histoire jugera ?

Note : 10/10

Si l'on donne au mot "juste" son sens moral, que devient la question ? Penser qu'il est moralement légitime de dire que l'Histoire jugera, c'est s'en remettre à l'Histoire pour juger, c'est penser que les décrets de l'Histoire sont conformes à l'idéal de justice. Analysons. Cela veut dire que ce que l'Histoire développe dans leurs effets ou retient...

2 pages - 1,80 ¤

L'avenir peut-il être objet de connaissance ?

Note : 10/10

||Ce terme avenir n'a pas véritablement un double sens mais il renvoie a deux interprétations possibles : d'une part, un événement ou une série d'événements situés dans le temps futur ; de l'autre, la dimension générale et indéterminée vers laquelle le présent se dirige en permanence. Quant au terme connaissance, il renvoie : au sens large, à la...

3 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous être sûrs d'avoir compris autrui ?

Note : 10/10

En tant que j'ai des fonctions sensorielles, un champ visuel, auditif, tactile, je communique déjà avec les autres, pris aussi comme sujets psychologiques. Mon regard tombe sur un corps vivant en train d'agir, aussitôt les objets qui l'entourent reçoivent une nouvelle couche de signification : ils ne sont plus seulement ce que je pourrais en faire moi-même, ils...

4 pages - 1,80 ¤

L'usage de la raison est-il une garantie contre l'illusion ?

Note : 10/10

||Les termes du sujet sont conceptualisés, en vue de les problématiser, comme ceci : la raison est la faculté de juger, de distinguer le vrai et le bon. Les principes de la raison sont le principe d’identité et le principe de causalité. User de la raison, c’est donc relier entre elles les données sensibles ou les idées pour...

8 pages - 1,80 ¤

Toute passion est-elle déraisonnable ?

Note : 7/10

||• Bien cerner le « déraisonnable « : ce n'est pas nécessairement l'irrationnel. • Il s'agit ici de réfléchir sur une opposition classique entre la passion et la raison. Qu'est-ce qui justifie cette opposition ? • « Toute passion « : cela suggère que certaines passions pourraient ne pas être déraisonnables. Plutôt que de chercher à repérer lesquelles, mieux vaut...

5 pages - 1,80 ¤

La conscience de soi est-elle une connaissance ?

Note : 7/10

|| Examen de l'énoncé:   Conscience de soi: distinguer 3 aspects. La conscience qui accompagne toute pensée, action ou sentiment. La conscience de soi comme retour réflexif sur soi et son propre vécu. La conscience de soi comme "je pense" atteint dans la certitude du cogito.   Connaissance: la connaissance n'est pas seulement la certitude d'exister, mais la saisie de ce...

8 pages - 1,80 ¤

La liberté humaine est-elle limitée par la nécessité de travailler ?

Note : 8.3/10

Qui peut affirmer ne s'être jamais laissé aller à dire, étant enfant, 'maman, je n'ai pas envie d'aller à l'école; ou de répondre adulte 'moi non plus, je ne veux pas travailler mais il le faut!'. La nécessité du travail semble donc parfois très contraignante et s'oppose à nos désirs. Cela nous permet-il de dire...

9 pages - 1,80 ¤

La philosophie peut-elle se passer d'une réflexion sur les sciences ?

Note : 8.3/10

||— Le « peut-elle « est ambigu : il désigne aussi bien une éventuelle nécessité (est-il nécessaire que la philosophie réfléchisse sur les sciences pour se constituer elle-même sérieusement ?) qu'une possibilité ou un droit (la philosophie a-t-elle le droit de ne pas réfléchir sur les sciences ?). Dans la deuxième acception, on peut se demander à quel...

7 pages - 1,80 ¤

La spontanéité est-elle une marque de liberté ?

Note : 8.3/10

.../... C'est pourquoi il conviendra enfin de revenir sur la notion de « marque « pour mieux éclairer le rapport de la spontanéité à la liberté, en replaçant ces notions dans le cadre de la temporalité existentielle. I. La spontanéité est une marque de liberté. Être spontané, c'est donner « libre cours « à ses sentiments ou à ses pensées;...

5 pages - 1,80 ¤

Qui peut être tenu pour responsable ?

Note : 8.3/10

Une question pressante.* Du bouc émissaire à la responsabilité.La question de la détermination de la responsabilité surgit d'abord de la douleur et de l'indignation des victimes d'une situation dramatique : qu'il s'agisse d'un acte humain ou d'une catastrophe naturelle, la réaction la plus spontanée de ceux qui souffrent est de trouver un coupable et de lui infliger la...

2 pages - 1,80 ¤

Faire régner la justice, est-ce seulement appliquer le droit ?

Note : 8/10

Il faut également se demander quelles sont les occasions d'appliquer le droit: "appliquer", comme "faire régner", suggère une attitude active, volontariste. On applique le droit pour le rétablir en cas d'infraction, pour l'expliciter en cas de litige, pour l'affirmer en cas de plainte. On fait appliquer le droit lorsqu'on fait valoir ses droits. On peut alors de demander...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il préférer l'injustice au désordre ?

Note : 6/10

||— Par exemple l'ordre de succession des nombres entiers est relatif à la règle constitutive de l'ensemble des nombres entiers.  On peut donc énoncer un jugement de réalité lorsqu'on dit que les éléments de tel ensemble sont en ordre, à condition qu'on énonce aussi la règle par rapport à laquelle se définit cet ordre.  — Peut-on parler...

5 pages - 1,80 ¤

Le beau peut-il ne pas plaire ?

Note : 6/10

La subjectivité individuelle n'est pas la racine de ce jugement. La satisfaction est désintéressée, elle l'est en raison de son objet à l'occasion duquel les facultés s'accordent librement. Nous sommes donc autorisés à penser que ce qui vaut pour nous vaut pour tout homme qui juge le beau. Récapitulation et implications de cette analyse Kantienne du beau et...

5 pages - 1,80 ¤

L'art s'adresse-t-il à tous ?

Note : 6/10

||Pourquoi la question ? Les critiques d'art et les artistes eux-mêmes polémiquent souvent à propos du public auquel se destinent les oeuvres: aux uns il est reproché d'être trop élitistes, aux autres de ne pas être assez exigeants. L'art doit-il être le plus universel des moyens d'expression, ou s'adresse-t-il uniquement à ceux qui le "méritent" parce qu'ils savent l'apprécier...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on reprocher à une oeuvre d'art de ne rien valoir ?

Note : 6/10

Le plus mauvais outil technique a plus de valeur à ses yeux ; il peut être fier d'avoir inventé le marteau, le clou, parce que ce sont des inventions originales, et non imitées. L'homme montre mieux son habileté dans des productions surgissant de l'esprit qu'en imitant la nature." HEGEL 1. Dégagez l'idée directrice et les étapes de l'argumentation.2. Expliquez...

4 pages - 1,80 ¤

Si la technique est libératrice, de quoi nous libère-t-elle ?

Note : 6/10

 Lorsque l'on proteste contre les aliénations imposées par une technique donnée, c'est plus pour réclamer une technique plus performante que pour souhaiter la disparition de la technique, qui reste considérée comme globalement libératrice. Mais si elle l'est, de quoi nous libère-t-elle au juste ? Nous envisagerons d'abord la fonction libératrice de la technique, puis nous analyserons la portée...

5 pages - 1,80 ¤

Pourquoi échangeons-nous ?

Note : 6/10

Pourquoi la question ? La question est de forme assez scolaire ; elle semble au mieux pouvoir être celle du sociologue étudiant une structure importante de la société; nous pouvons néanmoins la faire nôtre dans la mesure où nous sommes insérés dans le circuit des échanges et où nous vivons ce dernier alternativement comme une des plus belles réalisations...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il renoncer à faire du travail une valeur ?

Note : 6/10

||• Qu'est-ce qu'une « valeur « ?  Le premier sens du terme est économique : la valeur d'un objet détermine son prix. On peut parler de valeur intrinsèque ou de valeur liée au rapport de l'offre et de la demande. Par extension, une valeur est quelque chose qui compte pour nous et qui donc...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17423 17424 17425 17426 17427 17428 17429 17430 17431 17432 17433 17434 17435 17436 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 17490 17491 17492 17493 17494 17495 17496 17497 17498 17499 17500 17501 17502 17503 17504 17505 17506 17507 17508 17509 17510 17511 17512 17513 17514 17515 17516 17517 17518 17519 17520 17521 17522

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit