LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Faut-il être seul pour être soi-même ?

|| On ne se développe qu'au contact des autres, qui pourtant nous aliènent. L'édification d'une personnalité libre est donc impossible dans la soumission aux autres comme dans la solitude absolue. Tout être humain éprouve le besoin de connaître son entourage mais aussi de faire face à lui-même. Sans personne autour de lui, chacun a sa propre personnalité,...

10 pages - 1,80 ¤

Des goûts et des couleurs, on ne discute pas ?

* Les goûts varient d'une personne à l'autre, selon les époques différentes. Irréductible diversité que rien ne semble pouvoir résoudre. * Si le goûts sont la chose du monde la moins partagées. Ils nous sont ce qu'il y a de plus intime, de moins partageables. Le goût est critiqué.||• Les goûts sont-ils d'une nature telle qu'aucune discussion sur eux...

9 pages - 1,80 ¤

Comment définir un art populaire ?

Par exemple, la peinture d'Ingres représentant le sacre de Napoléon ne prend sa valeur que dans la connaissance des personnages qui y sont représentés. d)                 Cette idée s'oppose à la conception kantienne de l'art pour laquelle l'appréciation de l'art ne s'apprend pas. Le goût artistique est universel et communicable. Commun expliquer alors l'impopularité de l'art?   3.      La popularité ne doit pas...

3 pages - 1,80 ¤

En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?

2. - Tout ce qui se présente à un sujet, s'offre à la pensée, et qui est distinct de l'acte de représentation ou du sentiment (donc du sujet), c.-à-d. aussi bien le percept, l'image, l'idée, que l'objet externe ou la personne aimée. 3. - Le but qu'on se propose d'atteindre (cf. un objectif). ART: 1) Au sens ancien, tout...

2 pages - 1,80 ¤

La prise en compte des différences culturelles vous paraît-elle remettre en question l'existence de valeurs universelles ?

Note : 6.8/10

||C'est l'unité des valeurs humaines qui est en jeu ici, unité menacée par le relativisme moral (l'expression est importante). Il est vrai que d'un continent à l'autre, d'un pays à l'autre, pourquoi pas, même, d'une maison à l'autre, les principes moraux peuvent diverger. Les causes sont effectivement culturelles. Mais ne devons-nous pas postuler...

9 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il chez lui dans l'univers ?

Note : 6.8/10

||Analyse du sujet : L'univers désigne l'ensemble de ce qui existe. D'un point de vue astronomique il est l'ensemble des astres que ce soit des étoiles ou des planètes. L'univers ne nous est pas connu. La grande majorité des corps célestes n'a pas été observée. On ignore, par ailleurs, si l'univers est fini ou infini, les deux hypothèses étant toutes deux...

4 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il contradiction entre être libre et être soumis aux lois ?

Note : 6.8/10

COMTE). 5. - Loi naturelle : a) Prescription du droit naturel. b) Loi de la nature. CONTRADICTION: (1) Fait de soutenir en même temps une chose et son contraire. (2) En logique, incompatibilité entre deux propositions qui s'excluent mutuellement (exemple : « il pleut » et « il ne pleut pas »). (3) Principe de non-contradiction (parfois appelé principe...

4 pages - 1,80 ¤

Respecter l'autre, est-ce respecter en lui la personne humaine ?

Note : 9/10

■ Un constat. Spontanément, chacun d'entre nous veux être respecté par autrui, et inversement, les autres désirent que nous les respections. Le respect apparaît ainsi comme une exigence essentielle de la vie en société.■ Le problème. Pourtant le respect n'exclut nullement la critique, voire le combat contre autrui, combat de ses actes comme de ses idées ; bien...

9 pages - 1,80 ¤

Les droits de l'homme: évidence ou problème ?

Note : 9/10

||Ce sujet vous invite à comprendre le caractère problématique des droits de l'homme, que nous considérons souvent comme allant de soi. Cependant, il faut bien avouer que le sujet ne vous y aide guère. En effet la question : « évidence ou problème? « pourrait être appliquée à n'importe quel sujet. Elle ne donne aucune indication de problématique...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on fonder le droit sur la nature ?

Note : 9/10

Partout il en est ainsi, c'est ce que la nature enseigne, chez toutes les espèces animales, chez toutes les races humaines et dans toutes les cités ! Si le plus fort domine le moins fort et s'il est supérieur à lui, c'est là le signe que c'est juste. De quelle justice Xerxès s'est-il servi lorsque avec son armée il attaqua...

9 pages - 1,80 ¤

Comment déterminer la gravité d'une faute ?

Note : 9/10

La faute et ses conséquences On définit ordinairement la gravité d'un acte par l'importance des conséquences qu'il implique, par le fait que ces conséquences sont, ou non, fâcheuses, dangereuses, mauvaises. On pourrait donc penser qu'une faute est d'autant plus grave que ses conséquences sont graves. Ainsi, « il est clair que l'enfant qui fait une faute de calcul n'est...

4 pages - 1,80 ¤

La violence peut-elle avoir raison ?

Note : 9/10

.../... La violence d'institution.   a)                  La violence est un moyen de l'Etat. Max Weber dans le Savant et le politique écrit : « Il faut concevoir l'État contemporain comme une communauté humaine qui, dans les limites d'un territoire déterminé [...], revendique avec succès pour son propre compte le monopole de la violence...

8 pages - 1,80 ¤

Les lois de la cité ont-elles pour but la paix ou la vertu ?

Note : 8/10

||La Cité politique, c'est l'État, l'ensemble des institutions qui organisent l'exercice de l'autorité légitime à l'intérieur d'une communauté nationale. Les lois de la Cité sont les règles définies par cette autorité souveraine. Par ailleurs, la vertu, dans son sens large, désigne une « disposition permanente à vouloir le bien « (Lalande). Il s'agit donc d'un concept qui renvoie...

10 pages - 1,80 ¤

Le génie de l'artiste exclut-il tout apprentissage ?

Note : 8/10

||• Un constat : l'histoire nous montre que les beaux-arts (la peinture, la sculpture, la musique, la littérature, etc.) ont longtemps été considérés comme des techniques qu'il convenait d'apprendre : de là l'enseignement des arts plastiques dispensés par des maîtres dans les ateliers, puis dans écoles de beaux-arts, L'enseignement des arts du langage les...

6 pages - 1,80 ¤

Le Beau, est-ce qui ne sert à rien ?

Note : 8/10

||A travers une formulation équivoque, ce sujet pose le problème du rapport entre la beauté et l'utilité, du caractère gratuit ou non gratuit de l'œuvre d'art. Il ne s'agit pas en effet de se demander si « ce qui ne sert à rien « est beau, mais si ce qui est beau ne sert à rien, c'est-à-dire de...

6 pages - 1,80 ¤

La religion n'a-t-elle qu'une fonction de cohésion sociale ?

Note : 8/10

HTML clipboard« La religion, écrivait Émile Durkheim, est une chose éminemment sociale. Les représentations religieuses sont des représentations collectives qui expriment des réalités collectives ; les rites sont des manières d'agir qui ne prennent naissance qu'au sein des groupes assemblés et qui sont destinés à susciter, à entretenir ou à refaire certains états mentaux de ces groupe «...

8 pages - 1,80 ¤

Le développement de la technique peut-il être un facteur d'esclavage ?

Note : 8/10

||L'opinion commune porte des jugements contradictoires sur le développement technique. Elle s'émerveille devant certaines réalisations spectaculaires, mais elle en redoute telle ou telle retombée. Elle pense que le progrès technique peut libérer l'homme, mais elle craint les machines qui pourraient, sinon se révolter contre leurs auteurs, du moins finir par les soumettre à leur logique. Le problème se...

7 pages - 1,80 ¤

Le don peut-il être gratuit ou n'est-il qu'une forme de l'échange ?

Note : 8/10

Il y a quelque chose d'évident dans le sujet qui justement fait problème. Nous savons tous qu'il y a une différence entre donner et échanger. Mais nous savons tous aussi que, bien souvent, celui qui donne attend quelque chose en retour. L'enjeu du sujet est relativement facile à cerner ; il est en revanche plus difficile d'en construire...

5 pages - 1,80 ¤

Le temps libre est-il le temps de notre liberté ?

Note : 8/10

S'oppose non plus au déterminisme mais à la contrainte : état de celui qui agit sans être contraint par une force extérieure.3° Liberté du sage. État de celui qui est délivré des passions et agit à la lumière de la raison.POUR DÉMARRERLes périodes de notre vie sur lesquelles ne pèse aucune obligation, où rien ne nous est imposé,...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on identifier oeuvre et travail ?

Note : 8/10

||Le langage ordinaire n'emploie pas toujours indifféremment « oeuvre « et « travail «. Certes, l'oeuvre c'est ordinairement le résultat d'un travail, mais « travail « peut également désigner ce résultat; et pourtant l'on distinguera souvent l'un et l'autre. Par exemple, on dira d'un ouvrier qu'il « n'est pas content de son travail «,...

5 pages - 1,80 ¤

L'unanimité est-elle un critère de vérité ?

Note : 8/10

||Seul, l'homme est dans l'incertitude. Il n'y a que l'accord unanime entre les intelligences qui peut nous assurer de la véracité de nos idées. L'unanimité est bel et bien le critère de la vérité. Mais, la vérité d'aujourd'hui était l'erreur d'hier. Galilée fut condamné par l'Eglise. Un homme seul peut avoir raison et tous les autres hommes être...

4 pages - 1,80 ¤

En quel sens la connaissance scientifique peut-elle être un désenchantement du monde ?

Note : 8/10

||Il est fréquent que le langage, quotidien ou journalistique, fasse allusion aux «mystères de la science«. Ce que désigne cette expression, c'est aussi bien les mystères que la science peut résoudre que les résultats paradoxaux ou les démarches énigmatiques (pour qui n'y est pas initié) qu'elle met en oeuvre. Si, au premier sens, la...

4 pages - 1,80 ¤

Le doute philosophique peut-il mettre en cause la valeur de la raison elle-même ?

Note : 8/10

.../... « il est impossible que le même attribut appartienne et n'appartienne pas en même temps, au même sujet et sous le même rapport «. Or, un tel principe en ce qu'il est premier est inconditionné et donc non démontrable. En effet, d'une part, s'il était démontrable, il dépendrait d'un autre principe, mais un tel principe...

8 pages - 1,80 ¤

La question "qu'est-ce que l'homme ?" peut-elle recevoir une réponse scientifique ?

Note : 8/10

Les sciences humaines furent donc conduites à considérer les faits humains comme:- des choses mesurables et quantifiables (cf. Durkheim). On assiste, par exemple, à l'apparition d'une sociologie (qu'A. Comte appelait une « physique sociale «) basée sur la statistique sociale, ou d'une psychologie fondée sur une psychométrie mesurant les phénomènes en intensité, en fréquence ou en durée ;-...

3 pages - 1,80 ¤

Quelle leçons le philosophe tire-t-il de l'étude des mathématiques ?

Note : 8/10

  a) Le philosophe ?  Peut-on dire « le philosophe «, sans préciser davantage ? Il ne s'agit pas ici de résoudre cette question ; on admettra que « le philosophe « s'exprime dans des philosophies. Hegel nous recommande d'éviter le ridicule d'un malade qui refusait de manger des pommes ou des cerises parce que son...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 17437 17438 17439 17440 17441 17442 17443 17444 17445 17446 17447 17448 17449 17450 17451 17452 17453 17454 17455 17456 17457 17458 17459 17460 17461 17462 17463 17464 17465 17466 17467 17468 17469 17470 17471 17472 17473 17474 17475 17476 17477 17478 17479 17480 17481 17482 17483 17484 17485 17486 17487 17488 17489 17490 17491 17492 17493 17494 17495 17496 17497 17498 17499 17500 17501 17502 17503 17504 17505 17506 17507 17508 17509 17510 17511 17512 17513 17514 17515 17516 17517 17518 17519 17520 17521 17522 17523 17524 17525 17526 17527 17528 17529 17530 17531 17532 17533 17534 17535 17536

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit